Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Weakness - Mary Matthews

Ajouté par marina34

<< Voir tous les extraits
Par marina34 le 11-08-2014 Editer
Weakness
-Est-ce que tu lui as parlé de moi ?

-Non, dis-je tout en tournant la tête vers l’extérieur à mon tour, je voulais d'abord qu'on parle tous les deux.

Ludo ne me répond pas aussi je le regarde. Il cherche ce que je veux savoir, mais pour moi, même s'il est son père je dois m'assurer qu'il ne sera pas néfaste pour la vie de mon fils, qu'il ne rentrera pas dans sa vie pour en ressortir 3 mois plus tard parce qu'il sera en prison ou mort.
Il me sourit, réellement. J’ai l'impression que c'est la première fois depuis qu'on s'est à nouveau retrouvé et je pense qu'il a compris ce que je cherche à savoir. Ludo s'avance sur la table, ses mains toujours jointes, je suis étonnée de ses gestes lents et maîtrisés, tout est si différent et en même temps familier.

-Tu sais, il y a dix ans, quand je me suis réveillé à l’hôpital j’ai eu le plaisir d’être accueillie par Mathieu.

Mon cœur fait une embardé, ça fait bien longtemps que je ne pense plus lui ni à Thomas, c'est bien trop douloureux. Si je fait cette erreur, je me rassure en me disant qu'ils sont heureux à présent et bien mieux sans moi. J’ai l'impression qu'il se fait un plaisir de me rappeler mon ami pour m'enfoncer.

-Il te cherchais.

Ludo s'interrompt quand Paul dépose devant nous deux assiettes de poulet basquaise fumante, accompagnées d'une bière pour Ludo et d'un jus de fruits pour moi. Je remercie Paul, enfin je pense l'avoir fait, alors qu'à mon tour je sert les poings sous la table. Il n'a pas le droit de me parler de lui juste pour me faire mal.

-Arrête dis-je, je ne suis pas là pour parler de...lui.

-Je lui ait dit que s'il te touchais je le tuerais de mes mains. Et crois moi même si les médicaments faisait leurs effets, je ne fais pas ce genre de menace à la légère.

Je déglutis avec difficulté et m'accroche à mon verre de jus de fruit comme à une corde qui m’empêcherai de dégringoler la montagne.

-Où tu veux en venir ? Je demande agacée.

-Je veux que tu comprenne dit-il en reprenant un air plus sérieux, que les choses ont changé. Il y a dix ans j'aurais tué celui qui te touchait et aujourd'hui regarde moi, je ne l'ai même pas effleuré. J'ai changé Marie et si je veux avoir une place dans la vie de Malo c'est que je suis sur de ne pas refaire les erreurs du passé. Je ne l'ai pas fait pour Eva à l'époque, je ne le ferais pas pour lui, je ne le mettrai pas en danger et je ne viendrai pas chambouler son monde si je n'étais pas sur de moi.

Il prend sa fourchette et commence à manger alors que je le dévisage encore avant de sortir de mes pensées dirigé vers sa fille et de faire comme lui. Elle doit être grande maintenant, j'ai l'image d’une petite fille blonde au regards espiègle et souriante.

-Quel age a t-elle maintenant ?

-16 ans dit-il en soupirant, je l'ai quitté c'était une enfant et maintenant...

-C'est une femme je termine pour lui en voyant qu'il n'arrive pas à l'imaginer comme ça.

Il acquiesce, je sens sa tristesse de ne pas avoir été là durant toute ces années où elle a grandit sans lui.

-Comment ça se passe avec elle ?

Je n'ose pas poser directement la question de savoir comment elle a réagit quand elle su que c'était son père et si elle sait qu'il était en prison, mais savoir me donne un aperçue de ce qui attend Malo.

-Bien, sa mère lui a tout dit quand elle a commencé à vouloir savoir. Maintenant j'essaye d'être son père.

Je retourne à mon assiette, je n'imagine pas dire a mon fils que son père a passé 10 années en prison.

-Regarde moi Marie

Je lève doucement les yeux sur lui et sa détermination. Ils sont tellement semblable a ceux de Malo et en même temps différents parce qu'il est l'incarnation de l'innocence alors que son père à du voir les pires horreurs ces dernières années.

-Il a le droit de savoir pourquoi je n'étais pas avec lui tout ce temps Marie. Je ne vais pas lui mentir et réapparaître comme par magie sans explication.

Je sais qu'il a raison, que les mensonges ne serviront à rien mais j’ai tellement peur qu'il souffre.

-Qu'est ce que tu lui as dit sur moi ?

-Que tu ne pouvais pas être avec nous. Il me demandait pourquoi mais je n'ai rien trouvé de mieux à dire qu'un jour tu reviendrai et qu'il comprendrait à ce moment là.

Ludo me sourit avant d'avaler une gorgée de sa bière, je lâche ma fourchette sur la table je n'ai pas faim. Je sens son regard sur moi alors que j'inspire, sur une partie bien précise de mon corps, celle que je déteste toujours autant. J'aimerai être dans sa tête pour savoir ce qu'il pense à ce moment là.

-Tu as changé dit-il, tellement changé, tu es calme.

Je rit en me frottant le visage, ce n'est bien qu’en apparence, à l’intérieur je boue depuis des jours. Mon monde s'écroule et le changement n'est pas ce qui me rassure le plus, surtout ce changement la.

-Toi aussi tu as changé dis-je en posant mes mains sur la table.



Son regard accroche le miens, je plonge dans le vert de ses yeux, dans ce qui faisait mon monde il y a dix ans, là où je puisais ma force. La chaleur renaît en moi quand il me regarde comme ça, je sais que lui aussi repense à nous et à toutes ces fois où son corps a calmé le miens. Je pourrais même ressentir encore la prise de ses mains sur moi et ce plaisir qu'il me donnait tellement fort, tellement nous. Je ferme les yeux avant que je n'aille trop loin dans mes pensées, tout ça est fini et pourtant je suis certaine à ce moment là que je pourrais replonger les yeux fermés.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.