Livres
528 088
Membres
547 999

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wendat



Description ajoutée par blandinepmartin 2020-10-06T10:50:39+02:00

Résumé

June une mène une vie à deux cents à l’heure dans le New-York des affaires.⁠

Caleb milite pour assurer la survie du patrimoine amérindien.⁠

Tout les oppose et pourtant…⁠

Pour obtenir le poste qu’elle convoite, June accepte de relever un défi de taille : assurer l’image de son entreprise au fin fond du Michigan.⁠

Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu, sans compter que le décor du Ontara Creek ranch est bien trop éloigné de son cadre de vie habituel.⁠

Caleb a grandi sur ces terres et consacre sa vie aux siens, à ses racines. La nature qui l’entoure est son équilibre. Alors, voir débarquer dans son ranch une perturbatrice aux idées préconçues ne l’enchante guère.⁠

Et si ce qu’ils ont à offrir peut soigner les maux de l’autre ?⁠

L’amour ne connaît pas de logique, encore moins lorsque la nature décide de lier deux âmes esseulées. Leurs différences peuvent devenir leurs forces, à condition de ne pas laisser leurs secrets les détruire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 42 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par blandinepmartin 2020-10-06T10:52:00+02:00

— C’est… très beau ici, commenté-je pour changer de sujet.

— En effet. Je ne connais pas de pareils endroits.

— Vous avez voyagé ?

— Assez, oui.

— Vous avez déjà visité New York ?

— Oh, que oui ! Mais ces grandes villes, si elles sont très distrayantes pour quelques jours, ne sont pas faites pour quelqu’un comme moi.

— Qu’est-ce que c’est, « quelqu’un comme vous » ?

— Mon cœur est ici. Sans nature, je ne vis plus.

Des mots si simples et pourtant si forts prononcés par sa bouche. La conviction avec laquelle il me les souffle me perturbe, comme s’ils remettaient en question mes propres choix de vie. Nous sommes si différents… Mon parfait opposé se tient en face de moi.

— En revanche, pour « quelqu’un comme vous », ce doit être parfait, ajoute-t-il, songeur.

Je bute sur sa conclusion.

— Vous ne savez rien de moi, le stoppé-je.

— Pas dans les faits, c’est vrai, cependant, je suis plutôt doué quand il s’agit de percer à jour la personnalité des gens.

— Vous m’en direz tant !

Ma remarque le fait rire. Décidément, je suis un divertissement pour lui. Son orgueil en revanche, n’en est pas un pour moi.

— Nous avons tous des capacités différentes, la mienne, c’est de cerner ce qui se cache derrière le masque des gens.

— Comme vous semblez pouvoir comprendre vos chevaux ?

— En partie, oui.

— Eh bien, allez-y, que pensez-vous savoir de moi ?

Je le mets au défi, après tout, c’est trop tentant. J’ai le sentiment que cet homme, comme la plupart des êtres sur Terre, se fourvoie en a priori infondés. Parce que je ne viens pas de son monde, il doit sans doute me trouver insipide et superficielle. Lancez les paris !

Caleb se tourne un peu plus vers moi en reposant son mug vide sur la table. Il plonge son regard couleur corbeau dans le mien, comme s’il pouvait lire dans mon âme d’un simple coup d’œil. Il me déstabilise, mais je tiens bon, m’accrochant au semblant de fierté qui a refait surface depuis sa dernière boutade.

— Vous êtes une jeune femme dynamique, qui consacre une grande partie de sa journée à son travail dans le but de faire carrière. Votre vie ressemble plus à une course qu’autre chose : vous êtes constamment entre deux rendez-vous, deux obligations. Le soir, vous rentrez épuisée et profitez de la présence de votre « amie » pour décompresser en sortant. Votre vie sociale est riche de connaissances, mais pauvre de véritables amis. Votre métier vous apporte une sécurité financière, mais ne vous convient que par défaut. Votre petit ami travaille dans une start-up new-yorkaise en plein essor et vous prévoyez peut-être un jour de vous associer pour vous lancer à votre compte. Ce séjour vous donne des impressions de vacances, parce qu’entre une vie nocturne animée et des journées harassantes, vous avez oublié comment on s’y prenait pour respirer. Et respirer, c’est vivre.

Fin du monologue. Le silence règne en maître et je ne sais pas si je dois le détester pour son ton infantilisant, le gifler pour sa condescendance, ou admettre certaines de ses vérités, même si dans les détails, il se plante sur pas mal de points. Trop pour applaudir son pseudo-don.

— Eh bien, Caleb, permettez-moi de vous dire que votre radar déconne à plein tube !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bartouchee 2020-11-21T11:42:31+01:00
Commentaire ajouté par lirepassionnement58 2020-11-14T18:30:05+01:00
Or

Wendat, un titre qui suscite certainement des questionnements. Sur sa signification ou sur la thématique qu’il traite. Mais si vous regardez bien la magnifique couverture, vous avez votre petite idée. Et si vous connaissez Blandine P. Martin, vous savez déjà que le voyage en vaudra le détour. Elle a le don de nous faire voguer sur des mers paisibles et à la fois mâtinées d’émotions intenses. Une déferlante de sentiments qui nous prennent autant aux tripes qu’ils nous mettent du baume au cœur. Et ce roman ne déroge pas à la règle. Je devrais ne pas être surprise mais, avec cette auteure, on n’y échappe pas. Elle nous fait incessamment décoller par ses romances « good trip » aussi envoûtantes qu’émouvantes et cela d’une merveille à l’autre et avec panache. Elle nous offre des histoires désarmantes et fascinantes avec des personnages attachants et tant qu’elle y est, elle ne manque pas d’aborder une thématique qui lui tient au cœur et avec sa plume délicate et engagée, l’embarquement est toujours immédiat.

Wendat est le périple d’un peuple méconnu, de personnages prédestinés à se rencontrer, à se reconstruire ensemble, à s’aimer. Un genre de récompense bien méritée après les eaux troubles qu’ils ont traversées. June est l’un des protagonistes rencontrés dans Hapiness Palace. Si vous l’avez lu, vous la connaissez déjà, elle et sa triste histoire. Si non, ce titre peut être lu indépendamment même si je vous le recommande.

Aujourd’hui, vous allez découvrir un magnifique papillon sortir de sa chrysalide. Une fille qui revient de loin tel un Phoenix qui renait de ses cendres. Si les vieilles habitudes ont la peau dure, elle se défend vraiment pas mal si on connait son passif. Si étaler ses émotions, les analyser et aller au bout pour les comprendre, le reste de sa vie était sur les bons rails. Enfin presque… Mais ce n’est que partie remise. Son patron macho et aux idées arriérées, sans le vouloir, va lui offrir l’occasion de retrouver sa place. De tourner le dos au passé, d’aimer intensément qu’être chérie à son tour. Un amour sincère et réparateur. On dirait que le destin l’a préparée pour ce jour J. À travers les années, les souffrances qu’elle a subies, son destin est là où elle ne s’y attendait pas. Grâce à ce voyage dans le temps, June a découvert sa force, redécouvert ses priorités, ses convictions. En somme, la femme qu’elle était vraiment. La femme qui remuerait terre et mer pour les siens et pour cause. Cette famille qu’elle vient de se découvrir et qu’elle ne changerait pas même pour redorer le blason de l’entreprise qui paie ses factures.

Caleb est une personne d’un autre temps. S’il est mutique et solitaire, il n’en est pas moins chevaleresque et porte un amour infini à sa famille et à son peuple. Et cela, il n’y a pas que son entourage qui le voit. Même les animaux qu’il soigne avec dévouement le ressentent et le lui rendent. Caleb se sert de cette douleur qui le ronge pour repousser toute émotion et tous ceux qui essaient de l’approcher de près. Mais l’arrivée de June sur le territoire sacré de ses ancêtres va changer la donne. L’amour n’a jamais été si près de vaincre, il suffisait juste de guetter le signe de l’espoir que la vie continue, une sagesse inestimable et de bon conseil de son héritage !

Wendat est une leçon de vie de tout un peuple dont la sagesse a traversé les âges pour réveiller les esprits fermés, obnubilés par le gain de l’argent et du pouvoir au détriment de cette terre généreuse qui nous abrite et cette nature prolifique grâce à laquelle on survit. L’une et l’autre se meurent à petit feu et pendant ce temps, on passe à côté de la vie. Nous rappeler que l’amour nous rend fort quand les aléas de la vie nous détournent de l’essentiel. De vivre tout simplement.

Wendat nous embarque pour un amour fort de sa foi en soi, en ses convictions. Un amour absolu à notre survie. L’amour des siens, l’amour de son peuple, celui qui guérit les pires maux et remplit les cœurs d’allégresse. L’amour qui va au-delà de l’âge, du temps ou de la distance. Un amour dont l’évidence n’est plus à prouver. Celui qui connaît la passion et brûle de désir de la garder jalousement, qui souffre mais pardonne aussitôt. Qui endure la trahison mais ne dénie pas la confiance, qui plie mais espère et n’abandonne jamais. C’est le message que véhicule l’auteure dans cette magnifique histoire qui m’a conquise par son originalité, par la tendresse traduite en mots qui s’immiscent en nous comme des pensées intimes et nous touchent en plein cœur.

Qu’est-ce que je pourrais ajouter à tout cela ? Chapeau bas Blandine et merci à toi pour ces magnifiques émotions que tu suscites en nous dans chaque mot, chaque ligne, chaque chapitre et chaque livre !

Bref, prenez vos billets et soyez prêts à embarquer et faire battre vos cœurs à l’unisson.

Mya

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laetitia-155 2020-11-13T10:21:18+01:00
Diamant

Il est des romans magiques… Des lectures qui marquent…

Parfois, le lecteur se plait à croire que l’auteur glisse entre les lignes un peu de lui…

A la lecture d’une dark, nous espérons toutefois que ce n’est pas le cas…

Mais avec Wendat, je l’ai senti… Ce petit bout d’âme que Blandine nous a révélé…

Direction le Michigan, contrée si lointaine et si différente de la « Grosse Pomme ». June a fait son chemin depuis le Happiness Palace… En coloc avec Soko, elle tente de faire ses preuves auprès de son employeur qui « a consenti » à lui donner de nouvelles responsabilités.

La jeune femme est persuadée que ce séjour va changer sa vie ; une promotion et le respect de son boss en prime !

Alors que June découvre un monde sauvage et des personnes aussi déroutantes qu’attachantes, son chemin de vie va prendre une voie inattendue ou finalement tant désirée ?

Cette lecture invite au voyage… Au cœur des terres Wendat et plus encore à la découverte de leur culture et de leurs traditions !

Un environnement propice à la naissance d’une magnifique romance !

J’ai aimé chaque ligne, chaque chapitre…

Mon cœur de midinette a sombré face à la beauté sauvage et aux nuances de l’âme de l’hôte de June, Caleb…

Ce personnage est fort, mystérieux… Son aura ne peut laisser indifférent ! Un « Book boy-friend » comme on les aime…

Il a tremblé au même tempo que celui de la jeune femme alors que sa vie, déjà bien chahutée, va être à nouveau ébranlée ! C’est un réel plaisir de la découvrir, je dirai même plus de la voir se découvrir… Une femme courage, espiègle à ses heures !

Ce roman est un concentré de bonheur <3

Ce roman nous donne l’occasion de réfléchir, c’est la touch Blandine ! A l’heure d’une société qui détruit tout, qui ne respecte plus sa terre d’accueil, la sagesse qui transpire de cette histoire, n’est pas anodine ! Une belle leçon pour chacun d’entre nous !

Wendat est le spin off de Happiness Palace mais il peut se lire en One Shot sans problème :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboutepassionnee 2020-11-12T22:31:39+01:00
Argent

une belle romance autour de la culture indienne ce qui m'a le plus plu le reste de l'histoire étant plus traditionnelle.

Mais on passe quand même un excellent moment de lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aphrodian 2020-11-11T21:56:30+01:00
Bronze

J'ai bien aimé June, elle est pétillante, combative, et indépendante,j'ai eu plus de mal avec Caleb, je n'ai pas réussi à m'attacher à lui, sa manière de dénigré les gens de la ville ( sans qu’aucune explications donnés) ses préjugés persistant, cette attitude un peu hautaine de tout ce qui ne touche pas a ses plaines.

j'ai adoré sa sœur et son meilleur ami Reed cela dit, ainsi bien sur que sa grand mère.

J'ai trouvé dommage qu'on en sache pas plus sur le passé du couple, notamment June qui a un passé assez douloureux. On le survole juste. Idem pour Caleb.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Barberay 2020-11-11T10:41:10+01:00
Diamant

Après avoir dévoré Happiness Palace, je me suis lancée dans ce spin-off et j'ai adoré !!!

Je me suis laissée embarquée dans cet univers que je connaissais peu et qui pourtant me fascine. Les valeurs de la communauté Wendat sont belles et, je pense, bien retransmises à travers l'histoire écrite par Blandine.

On a envie d'en savoir plus sur ce peuple.

J'ai beaucoup aimé les personnages, principaux et secondaires. Mais j'ai surtout été séduite par Caleb :-)

Ce roman est beau et donne envie de voyager.

Et on en redemanderait presque !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AngellinaVallentina 2020-11-09T11:17:15+01:00
Diamant

Que dire de cette romance!! Elle m'a époustouflé. J'ai literalmente avalé chaques chapitres. L'auteure nous emporte dans son récit. C'est tellement bien écrit qu'on peut tourner pages après pages sans même s'apercevoir que l'on a déjà fini de le lire. L'histoire est magnifique, cela me donne envie de connaître cette état le Michigan qui au dire de l'auteure a l'air d'être magnifique, et la culture des amérindiens nous donne envie d'en savoir plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par likebooks 2020-11-03T12:51:17+01:00
Or

Comme à son habitude, quand Blandine me plonge dans un de ses romans, c'est avec une multitude de sentiments que j'en ressors.

J'ai aimé découvrir ce peuple wendat . A travers Caleb, je découvre des traditions et des croyances, plus belles les unes que les autres.

Et avec June, je l'accompagne dans une remise en question de soi.

Et la petite touche surprise, à la fin est juste parfaite....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexandraLFC 2020-11-02T14:05:35+01:00
Diamant

Dans ce roman, nous suivons June, une jeune femme New-Yorkaise. N’ayant pas lu Happiness Palace, je n’avais pas encore rencontré ce personnage. Toutefois, Wendat peut tout à fait se lire indépendamment. Je me suis prise d’affection pour cette héroïne timide, au passé trouble, qui ne manque pas de caractère. Afin d’obtenir une promotion professionnelle, June accepte le défi de son patron. C’est ainsi qu’elle se retrouve dans le Michigan où elle va faire la connaissance de Caleb.

Je suis immédiatement tombée sous le charme du jeune homme. Il dégage une force, une aura particulière presque sauvage. D’origine amérindienne, Caleb milite pour la survie de son patrimoine. Il travaille au sein de son ranch où il est totalement dévoué à ses animaux et sa famille.

Au départ, les dialogues entre nos héros sont plutôt compliqués. Ils viennent de deux mondes différents, ne vivent pas de la même manière. Caleb est plutôt froid avec June qu’il juge uniquement par l’apparence qu’elle affiche. Il faut dire que notre New-Yorkaise s’est forgée une image très différente de sa véritable personnalité. J’ai beaucoup aimé le réalisme et la manière dont leur relation se crée et évolue. Caleb et June vont changer au contact de l’autre, se dévoiler mais aussi en apprendre plus sur eux-mêmes.

J’ai également apprécié l’alternance des points de vue entre ces deux protagonistes. On obtient ainsi la vision de chacun face aux différentes situations. On comprend leurs émotions respectives. C’était souvent frustrant d’être dans leurs têtes et de savoir ce qu’ils n’arrivaient pas à exprimer à haute voix. On assiste à des quiproquos et des dialogues houleux qui auraient pu être évités sans ces non-dits. En même temps, je ne peux pas en vouloir à Blandine, elle ne fait que retranscrire des comportements typiquement humains.

De façon générale, j’ai beaucoup aimé les personnages mis en avant dans ce récit. Néanmoins, je dois avouer que je suis tombée amoureuse du personnage de Naya, la grand-mère de Caleb. Elle possède une sagesse qui semble infinie. Elle dit ce qui doit être dit mais elle est également très chaleureuse et accueillante. Elle est aussi fascinante qu’attachante. Je suis très sensible à sa vision des liens familiaux.

Mais Wendat n’est pas qu’une simple romance. Lire ce récit, c’est aussi s’accorder un moment de détente et de répit. On traverse des lieux à la beauté époustouflante. On se reconnecte à la nature. Les personnages nous invitent à prendre le temps de vivre. Ils véhiculent de nombreux messages et nous incitent à réfléchir plus d’une fois sur notre mode de vie, notre rapport au temps etc.

Ce roman permet également d’en apprendre davantage sur la culture amérindienne. On parle d’histoire, de légendes mais aussi de plats typiques ou encore de rituels. Ce livre est incroyablement dépaysant. J’ai beaucoup appris grâce à cette histoire.

Une fois de plus, je suis subjuguée par la plume de Blandine qui est toujours si enivrante et addictive. Elle a effectué un travail remarquable pour faire découvrir à ses lecteurs la culture Wendat. Elle partage même avec nous des citations et des recettes bonus à la suite de son récit. J’ai vraiment ressenti la passion de l’auteure durant cette lecture. J’avais l’impression d’être dans un autre monde, dans une bulle protectrice dont je ne voulais pas sortir. J’aimerais tellement pouvoir découvrir un ranch à l’image de celui de Caleb. J’adorerais partager un repas avec Naya.

Comme souvent, Blandine met l’accent sur les émotions. J’ai régulièrement la sensation de vivre pleinement ce qu’éprouvent ses personnages. A chaque fois que je lis un des romans de cette auteure, mon état d’esprit se calque à celui des protagonistes. Une belle prouesse !

En bref, j’ai eu un énorme coup de cœur pour Wendat. J’ai adoré découvrir une partie de la culture amérindienne. C’est une histoire bouleversante et sublime qui nous fait voyager et vivre un moment hors du temps. C’est le genre de lecture doudou à lire quand on a besoin de se vider la tête et de retrouver un peu de sérénité.

https://alexlovebooks.home.blog/2020/11/02/wendat-de-blandine-p-martin/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allison-3 2020-11-02T09:55:35+01:00
Or

Avant toute chose, il faut savoir que Wendat est un spin off du roman "Happines Palace", mais en aucun cas il est obligatoire de le lire avant. Moi-même, je ne l'ai pas lu en amont et cela n'a pas dérangé ma lecture. Parlons maintenant de la couverture, je l'ai trouvé vraiment pétillante, mystérieuse et parfaitement en adéquation avec le roman.

Dans ce roman, on découvre (ou redécouvre) June, une jeune citadine dynamique qui vit dans la grosse Pomme, autrement dit, en plein cœur de New-York. Elle ne pense qu'au boulot, vivant parfois son existence en passant au travers de choses les plus simples et importantes. Son patron, un homme misogyne et intéressé, l'envoie au fin fond d'un trou perdu dans le Michigan. C'est le prix à payer pour obtenir la promotion qu'elle aspire tant alors June décide de foncer tête baissée et relève le defi en femme obstinée qu'elle est. Cependant, lorsqu'elle arrive dans l'hôtel luxueux où elle pensait séjourner, c'est une catastrophe... Elle ne peut pas être accueillie comme prévu ! Heureusement ou pas, la dame la dirige vers l'endroit le plus proche, le ranch de Caleb. Justement, parlons-en de ce mystérieux amérindien à la longue crinière noir corbeau et à la peau dorée. Quand June rencontre Caleb, c'est le choc des cultures : la citadine contre le sage, le froid et le chaud. Tous les deux se jugent et ont des a priori l'un envers l'autre. Pourtant, ils se ressemblent plus qu'ils ne le croient. June se retrouve attirée par sa culture qu'il défend contre vents et marées, par cet environnement, si différent du monde qu'elle connait et par les coutumes et les rituels qu'il a l'habitude de pratiquer. Mais ce qui l'a fait fondre littéralement, c'est la bienveillance et l'accueil chaleureux de cette communauté.

J'ai apprécié tous les personnages. Caleb, June mais également les protagonistes secondaires qui ont une place immense et très importante dans le roman ; la grand-mère bienveillante, la sœur de Caleb et le meilleur ami de celui-ci.

J'ai vraiment apprécié cette romance qui nous apprend énormément sur la culture moderne du peuple Wendat. J'ai beaucoup aimé le fait que la romance se met en place doucement et que les personnages évoluent au fil des pages.

Les plus : Les recherches du vocabulaire spécifique au thème.

L'évolution de la romance et des personnages.

La description des paysages et rituels.

J'ai beaucoup aimé me plonger dans ce monde. Cette romance donne du baume au cœur et une bonne dose d'espoir en soi et en tout ce qui nous entoure.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Wendat" est sorti 2020-10-07T10:21:47+02:00
background Layer 1 07 Octobre

Date de sortie

Wendat

  • France : 2020-10-07 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 42
Commentaires 23
extraits 3
Evaluations 24
Note globale 8.7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode