Livres
550 111
Membres
590 404

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wendat



Description ajoutée par blandinepmartin 2020-10-06T10:50:39+02:00

Résumé

June une mène une vie à deux cents à l’heure dans le New-York des affaires.⁠

Caleb milite pour assurer la survie du patrimoine amérindien.⁠

Tout les oppose et pourtant…⁠

Pour obtenir le poste qu’elle convoite, June accepte de relever un défi de taille : assurer l’image de son entreprise au fin fond du Michigan.⁠

Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu, sans compter que le décor du Ontara Creek ranch est bien trop éloigné de son cadre de vie habituel.⁠

Caleb a grandi sur ces terres et consacre sa vie aux siens, à ses racines. La nature qui l’entoure est son équilibre. Alors, voir débarquer dans son ranch une perturbatrice aux idées préconçues ne l’enchante guère.⁠

Et si ce qu’ils ont à offrir peut soigner les maux de l’autre ?⁠

L’amour ne connaît pas de logique, encore moins lorsque la nature décide de lier deux âmes esseulées. Leurs différences peuvent devenir leurs forces, à condition de ne pas laisser leurs secrets les détruire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 74 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par blandinepmartin 2020-10-06T10:52:00+02:00

— C’est… très beau ici, commenté-je pour changer de sujet.

— En effet. Je ne connais pas de pareils endroits.

— Vous avez voyagé ?

— Assez, oui.

— Vous avez déjà visité New York ?

— Oh, que oui ! Mais ces grandes villes, si elles sont très distrayantes pour quelques jours, ne sont pas faites pour quelqu’un comme moi.

— Qu’est-ce que c’est, « quelqu’un comme vous » ?

— Mon cœur est ici. Sans nature, je ne vis plus.

Des mots si simples et pourtant si forts prononcés par sa bouche. La conviction avec laquelle il me les souffle me perturbe, comme s’ils remettaient en question mes propres choix de vie. Nous sommes si différents… Mon parfait opposé se tient en face de moi.

— En revanche, pour « quelqu’un comme vous », ce doit être parfait, ajoute-t-il, songeur.

Je bute sur sa conclusion.

— Vous ne savez rien de moi, le stoppé-je.

— Pas dans les faits, c’est vrai, cependant, je suis plutôt doué quand il s’agit de percer à jour la personnalité des gens.

— Vous m’en direz tant !

Ma remarque le fait rire. Décidément, je suis un divertissement pour lui. Son orgueil en revanche, n’en est pas un pour moi.

— Nous avons tous des capacités différentes, la mienne, c’est de cerner ce qui se cache derrière le masque des gens.

— Comme vous semblez pouvoir comprendre vos chevaux ?

— En partie, oui.

— Eh bien, allez-y, que pensez-vous savoir de moi ?

Je le mets au défi, après tout, c’est trop tentant. J’ai le sentiment que cet homme, comme la plupart des êtres sur Terre, se fourvoie en a priori infondés. Parce que je ne viens pas de son monde, il doit sans doute me trouver insipide et superficielle. Lancez les paris !

Caleb se tourne un peu plus vers moi en reposant son mug vide sur la table. Il plonge son regard couleur corbeau dans le mien, comme s’il pouvait lire dans mon âme d’un simple coup d’œil. Il me déstabilise, mais je tiens bon, m’accrochant au semblant de fierté qui a refait surface depuis sa dernière boutade.

— Vous êtes une jeune femme dynamique, qui consacre une grande partie de sa journée à son travail dans le but de faire carrière. Votre vie ressemble plus à une course qu’autre chose : vous êtes constamment entre deux rendez-vous, deux obligations. Le soir, vous rentrez épuisée et profitez de la présence de votre « amie » pour décompresser en sortant. Votre vie sociale est riche de connaissances, mais pauvre de véritables amis. Votre métier vous apporte une sécurité financière, mais ne vous convient que par défaut. Votre petit ami travaille dans une start-up new-yorkaise en plein essor et vous prévoyez peut-être un jour de vous associer pour vous lancer à votre compte. Ce séjour vous donne des impressions de vacances, parce qu’entre une vie nocturne animée et des journées harassantes, vous avez oublié comment on s’y prenait pour respirer. Et respirer, c’est vivre.

Fin du monologue. Le silence règne en maître et je ne sais pas si je dois le détester pour son ton infantilisant, le gifler pour sa condescendance, ou admettre certaines de ses vérités, même si dans les détails, il se plante sur pas mal de points. Trop pour applaudir son pseudo-don.

— Eh bien, Caleb, permettez-moi de vous dire que votre radar déconne à plein tube !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Virginie-408 2021-05-03T13:46:44+02:00
Argent

Ne connaissant pas l’auteure, je suis allée voir le résumé et le lisant, je pensais que ce serait une petite romance sympa, mais j’avais tort. Wendat est tellement plus que ça !

Nous allons suivre June, une jeune femme New-Yorkaise. N’ayant pas lu Happiness Palace, je ne connaissais pas encore ce personnage (je l’ai appris apèrs). Mais, Wendat peut se lire indépendamment. Afin d’obtenir une promotion professionnelle, June accepte le défi de son patron. C’est ainsi qu’elle se retrouve dans le Michigan, au Ontara Creek Ranch où elle va faire la connaissance de Caleb et de la culture Amérindienne.

Blandine P. Martin a une plume enivrante et addictive. Elle a effectué un travail remarquable pour nous faire découvrir la culture Wendat. Il y a des descriptions d’histoire, de légendes mais aussi de plats typiques ou encore de rituels pour mieux comprendre leur culture. J’ai adoré l’idée qu’elle partage avec nous des citations et des recettes bonus à la suite de son récit. Je trouve qu’elle le fait de façon puissante, douce et très fort en émotions. C’était très dépaysant !

Les personnages sont absolument attachants. June est une jeune femme combattante qui se cherche et qui va finalement tomber pour mieux se relever. Elle m’a touché par sa force. Quant à Caleb, je suis immédiatement tombée sous son charme. Il dégage une force, une aura particulière presque sauvage mais également apaisante. D’origine amérindienne, Caleb milite pour la survie de son patrimoine. Mais mon coup de cœur personnage c’est Naya…. Que dire… je la veux comme grand-mère !!!!

Quoiqu’il en soit lire ce roman, c’est s’accorder un moment de détente et d’évasion.

L’avez-vous lu ? Je vous le recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par titine59400 2021-04-18T17:14:32+02:00
Or

j'ai vraiment adoré découvrir l'histoire de June et l'univers Wendat.

Je vous recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie-212 2021-03-22T13:28:39+01:00
Diamant

J'ai bien aimé le mot Bisounoursitude

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fifilini 2021-03-11T08:00:24+01:00
Argent

Au début j'étais sceptique. Parce que certaines réactions ou choix des personnages apparaissaient très adolescents. Mais eux-mêmes l'assument, le reconnaissent. Mais se sont bel et bien des adultes à qui nous avons affaire. Des adultes qui lorsque nécessaire, l'alcool aidant pour certains mais sans excès, savent relâcher la pression, les doutes, les incertitudes ou tout simplement les casseroles qu'ils traînent pour vivre l'instant présent. Et tous ces ingrédients réunis et magnifiquement menés par l'autrice fonctionnent. Ils se mêlent, se mélangent et nous portent au cœur d'un voyage doux, initiatique. Il n'est pas non plus utopique. Mais de même qu'il opère avec magie sur June, il transforme notre lecture avec charme, douceur, franchise et authenticité. Une belle romance au sein d'une ethnie trop délaissée et qui renoue le lecteur avec l'amour de la nature, la sagesse de ses enseignements. Les principaux protagonistes prennent leur temps, laissent l'amour venir sur la pointe des pieds tout en considérant le monde qui l'entoure et ses réalités.

Une belle histoire, avec une plume contemporaine qui se lit avec simplicité tout en nous remettant en question sur les choix de nos quotidiens et l'impacte de ces derniers sur la culture, les croyances, l'écologie et notre moralité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LauraaD 2021-02-09T00:31:05+01:00
Or

J'ai beaucoup apprécier ma lecture . J'ai beaucoup aimé les personnages de June & Caled , aussi les personnage secondaire. Petite préférence pour Naya la grand-mère de Caleb. L'histoire dans embarque chez les Wendat , et la culture amérindiennes que j'ai aimée découvrir. Après cet lecture j'ai envie de lire Hapiness Palace pour en apprendre plus sur June et cet endroit. Il me tarde aussi de retrouvée la plume de Blandine P martin en découvrant ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WordsofLove 2021-01-11T10:15:21+01:00

J’avais vu passer plusieurs avis et j’ai hésité longuement avant de me lancer dans la lecture. Puis finalement je me suis laissée tenter et heureusement.

June est à un tournant pour son job. Pour faire sa place elle accepte de partir dans le Michigan. Dès son arrivée des imprévus la mettent sur la route de Caleb, propriétaire du ranch qui va l’accueillit pendant sa mission.

Caleb est un amérindien qui a grandit sur ces terres et qui parle plus aux chevaux qu’aux humains. En voyant débarquer June il voit une new-yorkaise de plus, aux idées préconçues.

Mais parfois les apparences peuvent être trompeuses.

L’histoire de June et Caleb aurait pu être simple mais l’auteure m’a transporté dans son univers et j’ai été captivée par leur histoire.

June est une jeune femme douce qui a un passé douloureux. Elle s’est battue pour s’en sortir et on ressent son besoin d’aller de l’avant, se prouver qu’elle peut le faire. C’est d’ailleurs ce qui l’amène dans le

Michigan. Sa volonté de montrer à son patron qu’elle est capable.

J’ai eu l’impression de découvrir June au fil des pages. Sous ses airs timide et réservée c’est une jeune femme qui ne demande qu’à s’épanouir. Elle est gauche et attendrissante et vraiment c’est un beau personnage. Ceci étant ils le sont tous.

Sa rencontre avec Caleb est atypique et j’ai su que j’allais passer des heures fort sympathiques avec ces 2 là.

Il est plutôt rustre, il n’est pas bavard mais on ressent dans ses interactions avec Naya, sa grand-mère, ou les chevaux qu’il accueille que c’est un homme bon. Il a un charisme et une prestance indéniable et un physique a en faire pâlir plus d’un. En tant qu’amérindien j’ai vraiment aimé ressentir sa passion pour ses terres, sa culture et ses coutumes. J’ai appris beaucoup et sa vision de la vie m’a semblé tellement juste que ça en était troublant.

J’ai adoré être plonger dans cette culture où mystique et terre nature se mélangent.

Le couple June/Caleb est très beau et leurs blessures respectives les rendent encore plus touchants.

J’ai eu une sensation de profondeur pendant ma lecture. Comme un rappel à l’essentiel qui, par les temps qui courent, fait écho en moi. J’ai vraiment plongé dans ce livre qui m’a chamboulé et ému. Entre croyance et réalité, rite ancestral et réalité du 21eme siècles l’auteure, que je découvre grâce à ce lire, a su faire un mélange harmonieux qui m’a inspiré et m’a donné envie de me ressourcer.

Je pense que je pourrais vous en parler pendant des heures mais je vais quand même conclure

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Braise 2020-12-11T11:03:44+01:00
Lu aussi

J'ai apprécié cette lecture ! L'auteure a indubitablement fait beaucoup de recherches culturelles pour rendre l'histoire probante et intéressante. Sa plume est agréable et les personnages sont drôles et attachants.

Cependant, je crois qu'il manque quelque chose pour me faire accrocher totalement, le tout est peut-être un peu trop "lisse".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandrine-19 2020-12-02T08:28:48+01:00
Argent

Très belle histoire avec de supe bes personnages. A mon sens quelques petites longueurs sur la fin. On devine assez vite la trame de l'histoire mais on est hapee par ces paysage et cette ambiance. Merci pour l'épilogue qui clôture merveilleusement cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bartouchee 2020-11-21T11:42:31+01:00
Commentaire ajouté par lirepassionnement58 2020-11-14T18:30:05+01:00
Or

Wendat, un titre qui suscite certainement des questionnements. Sur sa signification ou sur la thématique qu’il traite. Mais si vous regardez bien la magnifique couverture, vous avez votre petite idée. Et si vous connaissez Blandine P. Martin, vous savez déjà que le voyage en vaudra le détour. Elle a le don de nous faire voguer sur des mers paisibles et à la fois mâtinées d’émotions intenses. Une déferlante de sentiments qui nous prennent autant aux tripes qu’ils nous mettent du baume au cœur. Et ce roman ne déroge pas à la règle. Je devrais ne pas être surprise mais, avec cette auteure, on n’y échappe pas. Elle nous fait incessamment décoller par ses romances « good trip » aussi envoûtantes qu’émouvantes et cela d’une merveille à l’autre et avec panache. Elle nous offre des histoires désarmantes et fascinantes avec des personnages attachants et tant qu’elle y est, elle ne manque pas d’aborder une thématique qui lui tient au cœur et avec sa plume délicate et engagée, l’embarquement est toujours immédiat.

Wendat est le périple d’un peuple méconnu, de personnages prédestinés à se rencontrer, à se reconstruire ensemble, à s’aimer. Un genre de récompense bien méritée après les eaux troubles qu’ils ont traversées. June est l’un des protagonistes rencontrés dans Hapiness Palace. Si vous l’avez lu, vous la connaissez déjà, elle et sa triste histoire. Si non, ce titre peut être lu indépendamment même si je vous le recommande.

Aujourd’hui, vous allez découvrir un magnifique papillon sortir de sa chrysalide. Une fille qui revient de loin tel un Phoenix qui renait de ses cendres. Si les vieilles habitudes ont la peau dure, elle se défend vraiment pas mal si on connait son passif. Si étaler ses émotions, les analyser et aller au bout pour les comprendre, le reste de sa vie était sur les bons rails. Enfin presque… Mais ce n’est que partie remise. Son patron macho et aux idées arriérées, sans le vouloir, va lui offrir l’occasion de retrouver sa place. De tourner le dos au passé, d’aimer intensément qu’être chérie à son tour. Un amour sincère et réparateur. On dirait que le destin l’a préparée pour ce jour J. À travers les années, les souffrances qu’elle a subies, son destin est là où elle ne s’y attendait pas. Grâce à ce voyage dans le temps, June a découvert sa force, redécouvert ses priorités, ses convictions. En somme, la femme qu’elle était vraiment. La femme qui remuerait terre et mer pour les siens et pour cause. Cette famille qu’elle vient de se découvrir et qu’elle ne changerait pas même pour redorer le blason de l’entreprise qui paie ses factures.

Caleb est une personne d’un autre temps. S’il est mutique et solitaire, il n’en est pas moins chevaleresque et porte un amour infini à sa famille et à son peuple. Et cela, il n’y a pas que son entourage qui le voit. Même les animaux qu’il soigne avec dévouement le ressentent et le lui rendent. Caleb se sert de cette douleur qui le ronge pour repousser toute émotion et tous ceux qui essaient de l’approcher de près. Mais l’arrivée de June sur le territoire sacré de ses ancêtres va changer la donne. L’amour n’a jamais été si près de vaincre, il suffisait juste de guetter le signe de l’espoir que la vie continue, une sagesse inestimable et de bon conseil de son héritage !

Wendat est une leçon de vie de tout un peuple dont la sagesse a traversé les âges pour réveiller les esprits fermés, obnubilés par le gain de l’argent et du pouvoir au détriment de cette terre généreuse qui nous abrite et cette nature prolifique grâce à laquelle on survit. L’une et l’autre se meurent à petit feu et pendant ce temps, on passe à côté de la vie. Nous rappeler que l’amour nous rend fort quand les aléas de la vie nous détournent de l’essentiel. De vivre tout simplement.

Wendat nous embarque pour un amour fort de sa foi en soi, en ses convictions. Un amour absolu à notre survie. L’amour des siens, l’amour de son peuple, celui qui guérit les pires maux et remplit les cœurs d’allégresse. L’amour qui va au-delà de l’âge, du temps ou de la distance. Un amour dont l’évidence n’est plus à prouver. Celui qui connaît la passion et brûle de désir de la garder jalousement, qui souffre mais pardonne aussitôt. Qui endure la trahison mais ne dénie pas la confiance, qui plie mais espère et n’abandonne jamais. C’est le message que véhicule l’auteure dans cette magnifique histoire qui m’a conquise par son originalité, par la tendresse traduite en mots qui s’immiscent en nous comme des pensées intimes et nous touchent en plein cœur.

Qu’est-ce que je pourrais ajouter à tout cela ? Chapeau bas Blandine et merci à toi pour ces magnifiques émotions que tu suscites en nous dans chaque mot, chaque ligne, chaque chapitre et chaque livre !

Bref, prenez vos billets et soyez prêts à embarquer et faire battre vos cœurs à l’unisson.

Mya

Afficher en entier

Date de sortie

Wendat

  • France : 2020-10-07 (Français)

Activité récente

MFdp l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-14T13:28:15+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 74
Commentaires 31
extraits 3
Evaluations 40
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode