Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Yukill Argent
Note : 7/10
Ce premier tome a été une bonne lecture. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le bouquin au départ, je n'étais pas particulièrement emballée. Mais au fur et à mesure de ma lecture, j'ai été de plus en plus prise par l'intrigue. C'est un bon roman de fantasy, avec un bon scénario, j'ai notamment bien aimé l'idée de l'auteur concernant les
Spoiler(cliquez pour révéler)
différents cultes dédiés aux dieux, et le fait qu'Adrienne puisse être aussi "proche" de son Dieu. C'était original.
L'histoire ne manquait pas d'action, malgré des petites longueurs parfois (notamment au début du livre). J'ai bien accroché aux personnages, notamment à Adrienne et à Julien au début, puis à Renard vers la fin en découvrant qui il était en réalité. Je suis donc curieuse de voir ce qu'ils vont devenir dans le prochain tome, et j'espère que les différentes relations entre les personnages évolueront un peu plus.
Par le Editer
lolo-03 Diamant
Note : 10/10
Une tuerie, tout simplement à tomber, vraiment! Dans le même style et univers que Les guerres et Chroniques du Monde émergé, la personnage principal est drôle, attachante et badass! Pas le temps de s'ennuyer durant une lecture, et malgré que les évènements s'enchaînent c'est tellement bien expliquer (pourtant je ne suis pas adepte des grands paragraphes de descriptions dont je ne termine jamais, préférant laisser par mon imagination) qu'on ne voit pas le temps passer et qu'on est pas submergés par tout ce qui s'y passe!
Tome 1 Validée, très heureuse d'être revenue dans ma période lecture pour y renconter Widdershins.
Par le Editer
alexiabutler Bronze
Note : 6/10
La couverture est étrange, un peu style "jeu vidéo", mais le résumé est alléchant. Le prologue a le mérite de nous plonger directement dans l'action, pas de grande introduction longue et ennuyeuse pour ce roman, l'héroïne est directement dans la mouise et l'auteur ne nous le cache pas ! Comme j'ai pu le voir aussi dans d'autres commentaires, je trouve la chronologie un peu brouillon : on commence 2 ans en arrière, puis 5 ans, puis on revient au jour J avant de repartir 5 ans en arrière, etc. Chaque histoire a ses flash-back, bien sûr, mais là on dirait un puzzle mal reconstitué et même si chaque fragment est utile, l'auteur aurait pu trouver un autre moyen de nous apprendre ce qu'on devait savoir.

Au niveau du scénario, rien n'est très original ou très surprenant, c'est même assez agaçant de constater qu'il a fallu un tome entier à Adrienne pour comprendre quelque chose qui était sous ses yeux depuis le prologue... Je vais peut-être paraître fleur bleue mais je regrette l'absence d'une histoire d'amour dans ce roman, en espérant que la suite en amènera une, rien que toute petite, ça m'irait ! Le gros bonus de ce premier tome, c'est l'humour de l'archevêque : il est subtil et crédible, et ça apporte réellement de la légèreté à l'histoire qui est globalement assez sombre. En bref, un livre sympa qui nous plonge dans l'univers mal famé du Moyen-âge, des intrigues sanglantes et des conflits de religion.
Par le Editer
boubiouch Diamant
Note : 9/10
Une très bonne lecture, avec un univers intéressant. J'attends de pouvoir lire la suite.
Par le Editer
Maltamy Pas apprécié
Note : 7/10
Première lecture sympathique et intriguante. L'univers était inquiètant, l'héroïne maligne, futé et séductrice, évoluant dans un sombre scénario dont elle tirait le meilleur par des arabesques.
La seconde fut très très décevante.
Ainsi, je ne sais pas comment juger ce livre ? Première impression ou d'un regard plus âgé ?
Par le Editer
GathLgr Diamant
Note : 9/10
Widdershins était une série de livres qui me tentait depuis un bon moment quand j'ai acheté le premier tome. Déjà l'illustration de couverture est superbe il faut le dire et son univers médiéval-fantastique m'ont tout de suite attirée.
Au début, et pendant quelques passages du roman, je me suis sentie un peu perdue par les flashbacks récurrents. J'ai trouvé ça assez perturbant, trop de questions auxquelles on veut des réponses. Mais c'est justement ça qui nous tient en haleine tout le long du roman, ce désir d'en savoir plus sur cette héroïne au passé atypique et sa relation avec son "dieu de poche".
Ce duo est d'ailleurs un des points forts du roman. Les échanges entre les deux personnages tendent plus vers des disputes à la Raymond et Huguette qu'au respect attendu par ce lien dieu/adepte. L'héroïne est téméraire, sarcastique et débrouillarde. Un bon ensemble !
Le roman a aussi le mérite d'aborder le thème de la religion sous un autre jour et de s'en servir pleinement dans l'intrigue. Il y a plein de dieux et de cultes différents et surtout, concernant l'héroïne, on est bien loin du chevalier errant élu par je-ne-sais-quel-dieu pour accomplir une mission divine (et sauver le monde sinon c'est pas drôle). Notre petit dieu a des sentiments, des ressentis, des peurs qui influencent et guident (ou pas) notre Shins.
Bref, une ambiance sombre, un duo décalé, des personnages attachants, des surprises et quelques imperfections qui placent ce roman dans ma liste de diamant. Une très bonne lecture !
Par le Editer
Les premiers chapitres lus nous mettent déjà dans le suspense et l'ambiance. Sang, meurtres et trahison sont déjà au goût du jour.
De plus le peu d'informations qui filtre sur l'héroïne est surprenant et nous avons hâte d'avoir de vraies explications.
Comment en est-elle arrivée où elle en est aujourd'hui de là où elle est partie?

C'est donc sur deux Flash-back qui nous donnent déjà du mystère que débutent le roman.

Car, comment la jeune Adrienne est passée de gosse de la rue 8 ans plus tôt à faire partie des VIP lors d'une soirée qui tourne au massacre 6 ans plus tard.
Quoique ce ne soit pas vraiment stipulé autre chose que sa présence. Du coup ce fait mystère et son ami invisible nous donne déjà envie d'en découvrir plus. Si la suite est comme ça je vais adorer.

Adrienne Sati a disparu lorsque le massacre le plus sanglant qui soit a eu lieu il y a 2 ans, tuant par la même occasion de grands noms des plus riches familles de Davillon.
Depuis, Adrienne, alias Madeleine Valois, alias Widdershins a changé de voie et de vie.

Son Dieu, Olgun, ne la quitte pas, toujours à ses côtés, mais parfois cela pourrait surprendre de la voir se parler seule et le lecteur pourrait bien se dire qu'une héroïne schizophrène ça change un peu.
Mais dans ce monde il existe de nombreux dieux, parfois choisi par une famille, parfois par de simples gens ils les accompagnent dans leur évolution et les distinguent les uns des autres. Seulement au fil de la lecture nous nous apercevons que peu semble partager une telle affinité avec leur dieu. Que cela veut-il dire? Encore une interrogation qui attise notre curiosité.

Régulièrement de nombreux flash-back reviennent entre deux chapitres se passant à la période actuelle de l'histoire. Ce que j'ai trouvé dommage c'est que plutôt que de stipuler "deux ans avant" l'auteure aurait pu y ajouter une année pour que le lecteur se repère un peu plus facilement. J'ai donc dû me faire un petit récapitulatif personnel pour ne pas perdre le fil. A part ce détail la lecture s'est faite facilement et notre attention soutenue tout du long sur les aventures de Widdeshins.

Autour d'elle gravitent plusieurs autres personnages plus ou moins honnêtes, plus ou moins gentils mais dont certains vous attirent comme un papillon vers la lumière.

Geneviève, une jeune beauté bien née mais ayant hélas une difformité à la jambe qui la fait boiter. Cela la fait se sentir rejeter de sa famille car elle ne peut ainsi être "offerte" en mariage pour augmenter le patrimoine et la renommée familiale. On ne propose pas de cadeau cassé à l'aristocratie, ça fait mauvais genre. Cela nous montre ainsi une superbe image de l'amour paternel et du rejet de la différence. Mais cela n'a pas empêché Gen d'ouvrir une taverne simple et accueillante qui fonctionne plutôt bien et à tarif raisonnable. Et c'est son caractère serein, doux et compatissant mais parfois aussi sévère qui en a fait la meilleure amie de Widdeshins pour son bonheur ou son malheur en fonction de l'état dans laquelle celle-ci revient de ses missions.

Du côté moins honnête nous avons Renard. Beau gosse de la Guilde des voleurs et amis de Shins, il est aussi du genre oiseau de paradis. Habillé de façon voyante genre dandy il arrive tout de même à se fondre dans la masse et semble avoir tout de même quelques principes. Je l'ai trouvé plutôt sympa au premier abord et son amitié envers Shins, si tant est que l'on puisse être amis entre voleurs semble sincère. De plus au fil des pages je me suis rendue compte de plusieurs autres points importants le concernant qui ne peuvent que rajouter du piment dans l'aventure.

Du côté des méchants nous avons toute la panoplie, les grosses frappes à la sale gueule, les hommes de main sans cervelle, ou encore le secret et mystérieux Oracle, plus haut placé dans la hiérarchie du mal et qui possède aussi plus de moyens de faire faire le boulot aux autres sans en être inquiété. Les pouvoirs plutôt machiavéliques que lui fournissent sa charge envers son dieu vont être l'occasion de belles frayeurs et de bagarres plutôt pointues.

Alors avec la venue d'un grand ponte dans la cité on se doute déjà de larcins en série, de tentatives d'assassinats, de trahison et de complots en tous genres.

Et c'est ainsi qu'entre les flash-back et les problèmes actuels de Widdeshins nous devenons impatients de connaitre ce qui va relier tout cela.
Certains la veulent morte depuis le massacre d'il y a 2 ans. D'autres la veulent soumise aux règles. Elle ne souhaite que la liberté et profiter de la vie en détroussant à l'occasion quelques besaces trop bien remplies pour être honnêtes.
Mais la venue à Davillon de l'archevêque va encore compliquer les choses. Car là où Shins n'envisageait que de faire un coup d'éclat sans que l'on puisse prouver son rôle dans l'affaire, va apparaître une autre voie plus noble mais aussi plus périlleuse pour la jeune femme.
Les personnages de l'archevêque et de son second mais surtout leurs dialogues et l'humour de l'ecclésiastique n'ont fait que renforcer mon opinion sur l'auteur et sa propension à faire ressortir du lot des personnages clés et tout sauf insignifiant.
Peut-être un reproche cependant. Beaucoup de personnages moins importants qui passent et repassent mais qui ne marquent pas assez pour être remis de suite à chaque apparition. J'ai donc parfois eu du mal à repérer le bon grain de l'ivraie et le soldat du malandrin.
De plus la traîtrise étant un métier plutôt lucratif dans la cité cela n'aide pas toujours à suivre les motivations de tous.
Pourtant l'histoire est bien menée malgré ses retours en arrière qui, telle une pensée parasite nous coupe de l'action présente mais tout en nous permettant ensuite de comprendre les tenants et aboutissants de l'aventure.
L'action qu'elle soit passée ou actuelle est quasi omniprésente et nous suivons avec attention et un peu d'inquiétude les vies parallèles de tous ces personnages.
C'est donc au final un très bon moment d'aventure que je m'empresse de poursuivre avec le tome 2, le pacte du mensonge.
Par le Editer
Mathy97 Or
Note : 9/10
C'est d'abord la couverture qui m'a attirée et je n'ai pas regretté mon achat ! L'histoire est plutôt originale et le personnage principal est très attachant car elle est maligne et espiègle. Le rythme est soutenu et on ne s'ennuie pas. Un excellent livre !
Par le Editer
Ayant adoré L'ombre du Conquérant du même auteur, je me suis lancée les yeux fermés dans cette lecture. Et malheureusement, ce ne fut pas le coup de cœur attendu. Pour faire simple je vais faire ça en deux morceaux, ce que je n'ai pas aimé et ce que j'ai adoré.
Je n'ai pas aimé le rythme. Un coup c'est plusieurs années plus tôt, un coup on parle du présent et ensuite on revien4. J'ai eu beaucoup de mal à retrouver la chronologie de l'histoire. Je n'ai pas non plus aimé l’enchaînement des événements. Ce n'était pas fluide et la logique m'a souvent échappée.
J'ai aimé le dieu, il est sympathique et c'est la seule touche d'humour de tout le livre. Le scénario est bien (une fois qu'on a tout compris en lisant la fin). Widdershins est intéressante même si elle ne laisse pas un souvenir impérissable.

En bref : j'ai été déçue. Je pense que j'aurais pu adorer l'histoire si elle avait été racontée autrement. J'aurais préféré qu'il y ait des sauts dans le temps ou alors simplement des moments où l'héroïne raconte son histoire. Et non des sauts aléatoires dans le passé, au fil des chapitres. Mais il n'empêche que l'histoire est bien ficelée et vaut le détour si la "chronologie fouillis" ne vous dérange pas.
Par le Editer
Mimori Argent
Note : 8/10
Ce livre m'a donné un de ces coups de fouet. Cela faisait déjà plusieurs semaines que ce que j'empruntais à la bibliothèque me laissait de marbre, mais Widdershins m'a fait l'effet d'un vent frais.
L'héroïne est dynamique et a du répondant, et pour la première fois depuis des années de lecture assidue de romans fantasy, n'est pas impliquée dans une relation amoureuse, MERCI
J'ai beaucoup aimé les utilisations de flashbacks ; la structure du roman permet d'apprécier pleinement le déroulement de l'intrigue. Les personnages secondaires ne manquent pas non plus de piquant et donnent au tout un agréable mélange de comique et d'action.
Je ne dirai pas non plus que c'est un livre révolutionnaire, mais il m'a fait du bien. Je compte lire la suite dès que possible, en espérant que ce soit aussi bon !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.