Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de wilkymay : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
The Shaw Confessions, Tome 1 : The Becoming of Noah Shaw The Shaw Confessions, Tome 1 : The Becoming of Noah Shaw
Michelle Hodkin   
This is what people who have never wanted to die don’t understand: the worst thing for those of us who do is feeling like we have to live when we don’t want to. That we have to be when we don’t want to, exist where we don’t want to. What we want is nothingness, numbness, because that has to be better than the life of quiet desperation we’re living. Mara’s hand is in my hair as I lean my head back against the cracked leather seat, eyes closed, mind ruminating. The others…they weren’t missing what I’m missing, is the thing. They didn’t exist because they had no other choice. They didn’t see the world through a lens in which every scene contains a door marked exit, a door I’m forever unable to open. They lived because they wanted to. Until the end, when something, or someone, made them stop wanting. And I need to find out what.
Vengeance Road Vengeance Road
Erin Bowman   
«It is funny how the things we hate are the things we miss most when they are gone.»

Je ne suis pas une immense fan de western. J'en ai jamais lu avant (à ma connaissance) et j'ai même jamais regardé un western. Sauf si "Retour vers le Futur III" ça compte. Ça compte?
En tout cas, ça faisait un moment que Vengeance Road me faisait de l’œil et j'ai fini par céder à la tentation. Donc voilà, j'ai lu un western.
Et j'ai adoré!

Avant toute chose, je tiens à dire que la couverture est magnifique. Parce que sérieux, elle l'est. J'en suis tombée amoureuse. Je la regarderais pendant des heures. ^^

Honnêtement, je n'ai pas grand-chose à dire sur ce livre. Mais sachez que Erin Bowman a écrit une histoire qui vaut clairement le détour.
Elle a bien su mener son histoire avec une plume fluide et un contenu addictif. Que demander de plus?

Dans Vengeance Road on rencontre Kate. Son père vient d'être assassiné par les membres d'un gang et elle est déterminée à les tuer un par un pour le venger. Vont se joindre à l'aventure deux frères et une Apache sur cette route vers la vengeance (et l'or). Parce que tout est une question d'or.
Ah oui et, Kate va se déguiser en garçon. [spoiler]Bien que ce dernier point ne dure pas aussi longtemps que je m'y attendais. Mais rien de dérangeant.[/spoiler]

J'ai beaucoup aimé les personnages. Kate et Jesse ont été mes préférés. Et bien qu'il m'ait un peu agacée à un ou deux moments, j'ai bien aimé Will. [spoiler]J'ai peut-être lâché quelques larmes quand il est mort. Surtout que c'était pas une douce mort.[/spoiler]
J'ai eu un peu plus de mal avec Liluye mais j'ai tout-de-même fini par l'apprécier.

Vengeance Road ne m'a donc pas déçue. C'était une bonne découverte et une superbe aventure. J'ai hâte de découvrir Retribution Rails - qui se déroule dix ans après les évènements de Vengeance Road.

En tout cas, je recommande cette lecture. J'ai trouvé que ça changeait un peu de ce qu'on peut rencontrer le plus souvent dans les YA et c'est une aventure divertissante.

«Sometimes you gotta let the people you love go.»

par Sheo
Molly Southbourne, Tome 1 : The Murders of Molly Southbourne Molly Southbourne, Tome 1 : The Murders of Molly Southbourne
Tade Thompson   
4,5/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/livres/419/chronique/the-murders-of-molly-southbourne-molly-southbourne-1-de-tade-thompson

The Murders of Molly Southbourne est une courte histoire (une centaine de pages) qui raconte la vie d’une jeune fille possédant un don particulier—ou plutôt une malédiction. En effet, chaque fois que Molly saigne, une autre molly naît et tente de la tuer.

Cette lecture était parfaite pour le mois d’octobre et l’arrivée d’Halloween. L’ambiance dark et lugubre du récit me hante encore. J’ai été happée par l’histoire dès les premières pages (encore heureux, puisqu’il n’y en a pas tant que ça !) et je ne pouvais plus m’arrêter de lire jusqu’à ce que j’atteigne le grand final. #cliffhanger

J’ai adoré ce livre ! Je l’ai lu sur un coup de tête en le voyant apparaître sur mon fil d’actualités sur Goodreads et je ne regrette pas du tout. J’étais dans une période assez busy où je n’avais pas vraiment le temps de lire et cette petite histoire, rapide à lire et addictive, m’a beaucoup aidée à me remettre dans le rythme. Je n’ai pas l’habitude de lire ce format, mais je pense que je vais changer ça car c’est bien pratique !

Ce que j’ai préféré était l'atmosphère du livre. C’est une histoire classée “horreur” donc ce n’était pas tout beau tout rose, ça c’est sûr, et il me semble que ce n’est même pas du YA. Ça changeait donc vraiment de ce que j’ai l’habitude de lire.

La protagoniste, Molly, était une héroïne hyper intéressante. On suit son évolution depuis sa petite enfance jusqu’à son adolescence et on voit que les événements qu’elle vit ont d’importants impacts sur elle. Elle passe d’une petite fille adorable et curieuse à une ado renfermée et un peu psychopathe sur les bords, il faut se le dire, ahah. Mais tout du long, elle reste un personnage avec qui il est facile de s’identifier. En effet, si on se met à sa place, ses actions ne semblent pas du tout incohérentes avec sa situation.

J’ai beaucoup aimé le dernier coup de théâtre. The Murders of Molly Southbourne n’est que le premier tome de la série (peut-être d’une duologie ?) et j’ai donc très hâte de connaître la suite puisque le dénouement m’a un peu laissée sur ma faim !

par wilkymay
Warcross, Tome 1 : Warcross Warcross, Tome 1 : Warcross
Marie Lu   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/livres/425/chronique/warcross-warcross-1-de-marie-lu

Quand la réalité dépasse l’imagination…

“Everyone has a different way of escaping the dark stillness of their mind.” 

Warcross est un jeu de réalité virtuelle joué par des millions d’utilisateurs dans le monde entier—plus qu’un jeu, c’est même devenu un mode de vie. Mettez vos lunettes NeuroLink et démarrez l’expérience la plus folle qui soit. Baladez-vous dans les rues accompagnée de votre tigre de compagnie, effectuez vos achats en un clique… en tapant sur le bouton survolant l’article que vous avez choisi directement en boutique, suivez le chemin pavé d’or vous menant à la destination de votre choix grâce au GPS intégré, faites de vos rêves une réalité ! 

J’ai été happée par l’univers de Warcross dès les premières pages. Je suis tout de suite tombée amoureuse de ce livre grâce au world-building. Les descriptions colorées et hyper détaillées m’ont permis une immersion complète dans le monde virtuel de Warcross : j’avais l’impression d’y être. Et en refermant ce livre, je n’avais qu’une envie, c’est d’y retourner !

Le concept du NeuroLink est tout simplement du génie ! Adieu les vaines tentatives de graphismes 3D pour recréer la réalité, faites place à l'innovation technologique qui va révolutionner vos vies : le NeuroLink agit directement sur la perception de votre cerveau pour vous donner l’illusion que ce que vous voyez est réel—un peu comme dans un rêve, où les décors et situations sont totalement farfelus mais on garde toutefois cette impression que tout est vrai !

“Everything's science fiction until someone makes it science fact”

Je dois avouer que j’avais quelques réticences concernant ce livre. En effet, j’avais tenté de lire la première trilogie de l’auteure (Legend) et ça n’a pas été un franc succès pour moi. Cette série ne m’avait pas laissée une très bonne impression mais je voulais absolument laisser une autre chance à Marie Lu, une auteure dont j’ai entendu beaucoup de bien. Je suis tellement contente de ce revirement. Warcross est un véritable coup de cœur ! Même si je ne donne pas la note maximale, je n’en garde que de bons souvenir !

On suit Emika Chen, une jeune hackeuse et chasseuse de prime vivant à New York. Chaque jour est une lutte pour trouver l’argent qui lui servira à payer son logement, sa nourriture, etc. Emika croule sous les dettes que lui a laissé son père après sa mort. Les quelques récompenses que lui offre la police pour son aide à traquer les criminels ne lui suffisent pas pour mener une vie sereine. Le seul moment où elle peut enfin s’évader et oublier tous ses problèmes, c’est quand elle met ses lunettes NeuroLink pour rejoindre le monde virtuel de Warcross avec son compte piraté. Mais Emika Chen va soudainement se retrouver sous les feux des projecteurs lors d’un hack qui tourne mal devant des milliers de spectateurs…

Emika se fait très vite remarquée par Hideo Tanaka, le jeune milliardaire créateur du jeu, qui l’invite dans ses bureaux à Tokyo. Ce dernier lui propose une offre qu’il est difficile de refuser : pour une généreuse somme, Emika a pour mission d’infiltrer le tournois annuel de Warcross afin de démasquer le mystérieux hackeur qui trouble le jeu. Dans sa quête, Emika va découvrir un sinistre complot qui la dépasse et qui risque d’avoir de terribles conséquences sur l’empire de Warcross…

“Every locked door has a key. Every problem has a solution.” 

J’ai tout aimé dans ce livre. J’ai adoré Emika, j’ai adoré le jeu Warcross et les tournois dans les arènes dont les décors étaient à couper le souffle, j’ai adoré le sombre et dangereux Dark World et j’ai adoré les adorables coéquipiers d’Emika dans le jeu. J’aurais d’ailleurs préféré qu’on les voit davantage et qu’Emika interagisse un peu plus avec eux plutôt qu’avec son love interest.

Ce qui m’amène au point que j’ai le moins aimé : la romance. J’ai trouvé que les deux personnages se sont rapprochés un peu trop rapidement et je n’ai pas perçu leur alchimie. Cette romance avait du potentiel mais elle a été trop précipitée et mise en avant par rapport à l'intrigue principale, ce qui est dommage ! J’aime beaucoup les deux personnages individuellement : je les trouve hyper intéressants et complexes avec une personnalité bien définie. Mais ensemble, je les trouvais un peu plus ennuyeux et j’avoue que ça manquait d’originalité.

[spoiler]Hideo ne fait qu’offrir des cadeaux à Emika. J’ai l’impression que c’est le seul point qui les a rapprochés…

Hideo se confie par la suite à Emika sur sa famille. Cela leur permet de partager leur passé douloureux et de mieux se comprendre MAIS BON. Ils étaient quand même tombés amoureux bien avant. Ç’aurait été mieux qu’ils se rapprochent grâce à ça et pas l’inverse.[/spoiler]

En conclusion, Warcross est un coup de cœur ! Une aventure palpitante dans des décors de rêves. Une enquête haletante semée d’embûches (même si la big révélation était un peu évidente une fois toutes les pièces du puzzle rassemblées…) J’ai très hâte de lire la suite et de voir comment les choses évoluent, en espérant qu’il y ait un peu moins de romance et plus de fortes amitiés avec les personnages secondaires et toujours plus de tournois Warcross dans des arènes délirantes !

[spoiler]Quand est-ce que les auteurs vont comprendre que c’est évident lorsqu’un personnage ne meurt pas “sous nos yeux” qu’il est en fait vivant ???

Sasuke = Zero => OBVIOUS.[/spoiler]

par wilkymay
Héros de l'Olympe, Tome 1 : Le Héros Perdu Héros de l'Olympe, Tome 1 : Le Héros Perdu
Rick Riordan   
4,5/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/livres/393/chronique/le-heros-perdu-1-heros-de-l-olympe-de-rick-riordan

Ce livre m'a fait le plus grand bien ! Après avoir lu la série Percy Jackson l'année dernière, Rick Riordan est vite devenu l'un de mes auteurs favoris, et je ne pouvais donc pas passer à côté de ses autres œuvres. J'ai mis du temps avant de finalement commencer les Héros de l'Olympe mais je pense que j'ai bien fait d'attendre puisque lire ce livre m'a fait l'effet d'une vraie bouffée d'air frais. Le Héros Perdu était exactement la lecture qu'il me fallait en ce moment pour vraiment me réconcilier avec la lecture car j'y avais un peu perdu goût récemment… #ReadingSlump

J'ai été happée par l'histoire dès les premières pages. Je n'en attendais pas moins d'un livre de Rick Riordan. Je ne m'étais pas rendue compte à quel point l'univers des sang-mêlés m'avait manquée ! Mais en lisant les premières lignes, je me suis retrouvée avait un grand sourire collé aux lèvres.

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre concernant cette nouvelle série. C'est-à-dire quels personnages je suivrais, quelle serait la tournure de l'intrigue, etc. La seule chose dont j'étais à peu près sûre était que j'y retrouverais certains personnages de Percy Jackson mais qu'ils ne seraient pas les héros de l'histoire. On a toujours quelques réticences lorsqu'on commence une série spin-off de notre saga préférée. Ici, j'avais peur de ne pas autant m'attacher aux protagonistes que dans Percy Jackson. Or, je n'avais aucun soucis à me faire puisque tout était entre les mains de Rick Riordan et que cet auteur ne fait que m'épater.

On suit l'histoire de Jason, Piper et Leo, trois jeunes sang-mêlés qui cachent de lourds secrets. Jason n'a aucun souvenir de sa vie d'avant, pourtant, Piper et Leo affirment qu'ils sont amis depuis pas mal de temps. C'est alors qu'une bande de monstres les attaques et Jason, Piper et Leo sont forcés de les combattre pour survivre. Ils sont ensuite emmenés à la Colline des Sang-Mêlés et y découvrent finalement leur véritable nature : ils descendent des dieux de l'Olympe. Pas le temps de souffler, nos trois héros comprennent vite que l'attaque qu'ils ont dû essuyer un peu plus tôt n'était pas l'œuvre du hasard et qu'un grand danger les guette. Une nouvelle prophétie a été formulée, plus sombre et plus inquiétante que jamais. Jason, Piper et Leo vont alors se mettre en route pour accomplir la quête qui leur est destinée afin d'empêcher le mal de s'abattre sur le monde…

Encore une fois, ce livre s'annonçait ÉPIQUE. Et je confirme que ce livre était parfaitement ÉPIQUE. Ahlala. Comme d'habitude, l'agenda de nos héros est bien rempli, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Aventures, action, révélations, combats de monstres, secrets, prophéties, humour décapant… un mélange qui ne vieillit pas et qui fait des merveilles.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, plus que ce que j'avais espéré. Le Héros Perdu est raconté en alternant les trois points de vue et ça fonctionne du tonnerre ! Les voix de nos personnages sont hyper captivante et distinctes. On n'avait pas le problème de se demander qui était en train de narrer l'histoire, ce qui est toujours un point très positif. J'avais très envie de découvrir les secrets que cachaient chacun d'eux. Rick Riordan est très fort pour disséminer ces petits mystères qui donnent envie de toujours lire plus pour en savoir plus ! J'étais scotchée aux pages du livre, il fallait que JE SACHE.

Dans l'ensemble, c'était un sans faute, j'ai adoré ce livre. L'humour était toujours aussi génial, je n'ai pas cessé de sourire durant ma lecture. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que ce livre change un peu par rapport à ceux de la série Percy Jackson car on n'a pas eu que de la mythologie grecque, héhé ! J'ai adoré ce petit revirement ! Et j'aime toujours autant en apprendre plus sur les dieux, les mythes, etc. Je trouve ça hyper intéressant et on n'est pas trop noyé sous un déversement d'informations : tout est fait avec subtilité !

par wilkymay
The Epic Crush of Genie Lo The Epic Crush of Genie Lo
F.C. Yee   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/livres/394/chronique/the-epic-crush-of-genie-lo-de-fc-yee

Je n’avais pas de très grandes attentes concernant ce livre. J’ai simplement été attirée par le résumé. L’histoire semblait sortir de l’ordinaire et surtout, de ce que j’ai l’habitude de lire. Elle est inspirée du floklore chinois ce qui implique beaucoup de démons, de combats, de dieux, etc. Est-ce que ça me fait penser aux livres de Rick Riordan ? OUI. Est-ce que ça me donne encore plus envie de lire ce livre ? OUI. OUI. OUI.

Résultat : j’ai adoré ! C’est le tout premier roman de l’auteur et, honêtement, je ne l’aurais pas deviné. The Epic Crush of Genie Lo avait tout pour plaire. De l’action dans tous les recoins, des personnages drôles et attachants, une histoire originale et de nombreuses références à la mythologie asiatique. Que voulez-vous de plus ? Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Je crois même que j’ai terminé ce livre en deux jours (j’aurais même pu le finir en une journée mais ce n’est pas trop mon truc…)

C’est l’histoire de Genie Lo, une jeune fille de seize ans tout à fait normale. Elle va au lycée comme tout le monde, fait ses devoirs et travaille dur pour pouvoir décrocher l’université de son choix, comme tout le monde. Jusque là, rien de très palpitant. MAIS UN BEAU JOUR. Un nouvel élève arrive au sein de l’école. Ouhloulou. Dès que Quentin pose les yeux sur Genie, celui-ci s’intéresse immédiatement à elle. De manière peu subtile. Genie est agacée par son comportement très étrange et n’hésite pas à le repousser (ce qui rend les situations très comiques). Mais Genie Lo va se rendre compte que Quentin n’est pas un garçon comme les autres et qu’il sort tout droit de la mythologie chinoise. Quant à elle, Genie va découvrir qu’elle est bien plus qu’une simple lycéenne…

The Epic Crush of Genie Lo déborde d’énergie et d’humour. Je n’ai pas vu le temps passer durant ma lecture. Genie et Quentin étaient juste hilarants. Au début, ils entretenaient une relation de love/hate mais, au final, ils ne pouvaient plus se détacher l’un de l’autre. C’était génial de les voir intéragir. J’avais constamment le sourrir collé aux lèvres, c’est fou. Une petite romance s’installe à un moment donné et c’était assez mignon. Je ship.

J’ai ADORÉ Genie. Elle a fort caractère et a beaucoup de défaut, ce qui la rend encore plus “réelle”. Je me suis beaucoup identifiée à elle. Je me mettais sans cesse à sa place et on avait vraiment les mêmes réactions ou les mêmes pensées faces à certains situations. Genie travaille dur pour ses études mais elle ne bosse pas parce que ça lui plaît, seulement pour espérer avoir un futur stable, ce que je comprends totalement ! EN PLUS. Ce qu’elle veut faire plus tard, c’est travailler dans l’informatique. Aaah, c’est la première fois que je croise une héroïne qui veut faire ce métier dans un bouquin de fantasy. Je suis trop contente car c’est ce que j’aimerais faire aussi ! Et ce n’est pas tout : Genie n’est pas parfaite physiquement. Tous le monde a ses petits défauts ou ses complexes et celui de Genie, c’est sa taille. Elle se trouve trop grande et beaucoup de gens lui font la remarque autour d’elle. Encore une fois, je comprends son agacement, puisque c’était mon cas de la primaire au collège. Il est rare qu’une héroïne de fantasy me correspondent autant. J’approuve.

L’intrigue et l’histoire en général étaient bien menées. Il y avait la parfaite dose d’humour, d’action et de révélations pour nous garder en haleine tout du long. J’ai adoré en apprendre plus sur les contes et les mythes chinois, c’était super intéressant. Je n’ai vraiment rien d’autre à redire. Ce livre était une pure bombe, je ne m’attendais pas à ça ! Je ne sais pas s’il y aura une suite, mais je ne dirais pas non pour plus de Genie et de Quentin !

par wilkymay
Sous le Signe du Scorpion Sous le Signe du Scorpion
Maggie Stiefvater   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/books/386/chronique-sous-le-signe-du-scorpion-de-maggie-stiefvater

“It is the first day of November and so, today, someone will die.”

Je savais que j'avais besoin d'un roman signé Maggie Stiefvater pour me remettre dans le droit chemin (ça fait plusieurs fois que j'abandonne des lectures à la suite, je commençais à désespérer…). Ayant adoré sa tétralogie The Raven Cycle, il fallait que je mette la main sur celui-ci et The Scorpio Races ne m'a définitivement pas déçue.

J'ai adoré l'ambiance de ce livre. Stiefvater a une plume que j'aime tout particulièrement car elle parvient à nous faire ressentir tellement de choses et à créer une atmosphère unique. On dirait qu'on peut toucher et sentir tous les petits détails de son univers parfaitement construit ! The Scorpio Races nous offre un cadre plutôt paisible mais qui regorge, en vérité, de dangers. On jonglait sans cesse entre les moments calmes et les moments sous tension. C'était très réussi.

On suit l'histoire de Sean Kendrick et Puck Connolly, nos deux jeunes protagonistes, sur la petite île de Thisby. Sur cette île se déroule les Scorpio Races, des courses de chevaux qui ne manquent pas de faire, chaque année, des morts et des blessés. En effet, les participants montent principalement des capaill uisce, des chevaux mythiques qui viennent de l'océan. Plus puissants et sauvages que des chevaux normaux, les capaill uisce sont très difficiles à dresser et il impossible de leur faire confiance. Encore moins lorsqu'ils s'approchent de la mer car c'est là qu'ils perdent tout contrôle et que leurs pires instincts ressortent : ils sont alors irrésistiblement attirés par l'océan et son prêt à tout pour y retourner, y compris… tuer leur cavalier.

Cela fait quatre ans d'affilée que Sean remportent les courses avec son capall uisce nommé Corr. Pour lui, la question ne se pose pas : il participera aux courses quoi qu'il arrive. Quant à Puck, c'est la toute première fois qu'elle va y entrer, mais ce n'est pas tout ! Puck sera la première fille à participer aux Scorpio Races, des courses exclusivement masculines. Même si aucune règle ne lui interdit de concourir, Puck devra surmonter de nombreux obstacles et notamment la discrimination des sexes pour parvenir à ses fins.

I say, “I will not be your weakness, Sean Kendrick.”
Now he looks at me. He says, very softly, “It's late for that, Puck.”

J'ai adoré les personnages ! Je n'en attendais pas moins d'un livre de Maggie Stiefvater. Sean et Puck ont l'air tellement réels, ils sont super bien développés. J'ai adoré leur personnalité. Individuellement, ils son géniaux : Sean est tout calme, je le trouvais presque mystérieux car il ne parlait pas beaucoup et je me suis vraiment identifiée à lui ; Puck est quant à elle, une jeune fille forte et déterminée. ENSEMBLE, ils sont encore plus adorables que tout : Sean et Puck ont des personnalités bien différentes, mais ce qui les unit, c'est leur amour pour les chevaux et pour l'île sur laquelle il vivent depuis toujours. Ils se rapprochent très lentement mais sûrement au fil des pages et c'était la meilleure des choses qui soit. Aaah, je les aime trop. On ne peut pas parler de romance avec eux : il y a simplement un lien très fort entre eux. C'était tellement beau de voir leur amitié progresser et même… évoluer. C'était très subtil, très doux. J'adore. Ils avaient une telle alchimie, impossible de ne pas les shiper, ahah. J'ai beaucoup aimé les personnages individuellement, mais je n'attendais qu'une chose : les passages où ils se retrouvaient ensemble !

Leurs rapports avec leur monture était juste… merveilleuse. J'aime tellement les livres où les personnages ont une forte connexion avec des animaux (je pense à la trilogie The Lotus Was de Jay Kristoff par exemple). The Scorpio Races, c'est exactement ça. Sean est très attachée à son capall uisce, Corr, malgré le fait que celui-ci soit un redoutable prédateur de nature. Et Puck avec sa jument Dove… ahlala, c'était tellement beau ! Je n'ai pas les mots !

Seule petit point d'ombre pour moi : les courses ont débutés un peu tard dans le bouquin. Après je comprends que ce n'était pas censé durer dix mille ans, mais je ne sais pas, j'aurais voulu que ça prenne une plus grande place dans le livre ! D'un autre côté, on voyait vraiment que c'était le point culminant de l'histoire et les courses étaient parfaitement décrites. C'était captivant, haletant et angoissant. Le suspens était bien sûr à son comble. Et je n'aurai pas rêvé mieux comme dénouement !

par wilkymay
Because You Love to Hate Me: 13 Tales of Villainy Because You Love to Hate Me: 13 Tales of Villainy
Tina Burke    Catriona Feeney    Zoë Herdt    Samantha Lane    Sophia Lee    Raeleen Lemay    Regan Perusse    Christina Riccio    Steph Sinclair    Kat Kennedy    Jesse George    Sarah Enni    Whitney Atkinson    Benjamin Alderson    Sasha Alsberg    Victoria Schwab    Marissa Meyer    Susan Dennard    April Genevieve Tucholke    Soman Chainani    Samantha Shannon    Andrew Smith    Cindy Pon    Nicola Yoon    Renee Ahdieh    Adam Silvera   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/books/377/chronique-because-you-love-to-hate-me-de-amerii

• The Blood of Imuriv de Renée Ahdieh - 3,5/5
La plume de Renée Ahdieh est un pur régal. J'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel se déroulait l'histoire, ainsi que l'intrigue politique qui y est déjà bien développée et un livre complet situé dans ce monde futuriste ne m'aurait pas déplu. En revanche, je ne sais pas si c'est parce que je ne suis pas habituée à ce style de format (courtes histoires), mais j'ai trouvé que l'histoire n'avait pas de grand intérêt. Je n'ai pas ressenti grand chose en lisant The Blood of Imuriv, si ce n'est l'émerveillement concernant le world-building et l'écriture de l'auteure… Bref, c'était trop court !
La partie de la booktubeuse Christine Riccio était tout simplement hilarante !

• Jack de Ameriie - 3/5
Un retelling sympathique sur Jack et le Haricot Magique, mais du point de vue d'une Géante. J'ai surtout aimé le commentaire de Tina qui a su éclairer ma lecture.

• Gwen and Art and Lance de Soman Chainani - 4/5
J'ai eu un peu de mal au début à rentrer dans l'histoire car elle est racontée à travers des SMS et c'était parfois difficile de suivre qui parlait à qui (bon okay, c'était explicitement écrit mais j'avais la flemme de lire à chaque fois "from: *nom* to *nom*, du coup je devinais plus qu'autre chose). Au final, j'ai beaucoup aimé cette petite histoire : un mixe entre la légende du Roi Arthur et le mythe de Hadès et Perséphone.

• Shirley & Jim de Susan Dennard - 4,5/5
J'ai adoré ce retelling de Sherlock Holmes ! La narration, les personnages, la petite histoire d'amour et la chute du récit… anw, j'en veux davantage ! On a vraiment pu voir la complexité des personnages et surtout du vilain dans ce récit, c'était super.
La partie de Sasha Alsberg était également assez amusante, ahah !

• The Blessing of Little Wants de Sarah Enni - 4,5/5
Une histoire sur des sorciers puissants qui recherche le savoir et le pouvoir absolu ! J'ai tout simplement adoré cette histoire, c'était une belle surprise car je ne connaissais absolument pas l'auteure mais j'ai trouvé son écriture addictive et les personnages attachants. La fin est à tomber ! Si je devais chipoter je dirais que
[spoiler]Sigrid tuant son meilleur ami (même si c'était une illusion) était un peu… inattendu ? J'ai trouvé que c'était un peu difficile à croire qu'elle le tue comme ça, il manquait des indices nous indiquant qu'elle était quelque peu instable, assoiffée de pouvoir au point de commettre le crime ultime !
La contribution de Sophia nous permet d'explorer davantage le personnage de Sigrid.[/spoiler]

• The Sea Witch de Marissa Meyer - 4,5/5
Une revisite du conte de la petite sirène en considérant que la gentille petite sirène tourne mal, ça donne The Sea Witch ! Une histoire sombre et prenante sur une sirène pratiquant la magie noire rejetée par les siens. Marissa Meyer ne déçoit pas. J'ai été captivée par l'histoire dès la première ligne jusqu'à la dernière.

• Beautiful Venom de Cindy Pon - 4,5/5
C'est l'histoire de Medusa dans la mythologie grecque mais revisité avec une touche asiatique. Le récit était addictif et super triste car ça parle de viol. J'ai vraiment eu de la peine pour Mei Du (la protagoniste), tout ce qui lui arrivait était vraiment injuste, j'en avais mal au cœur !

• Death Knell de Victoria Schwab - 5/5
Le personnage principal est la Mort. L'histoire est écrit par Victoria Schwab. Vous imaginez bien à quel point c'était la perfection.

• Marigold de Samantha Shannon - 4/5
Une histoire super intéressante qui joue de nouveau sur le point de vue selon lequel on détermine qui est le héro et qui est le vilain. J'ai beaucoup aimé les descriptions de la forêt sombre qui abrite les fées.

• You, You, It's All About You de Adam Silvera - 4,5/5
WOW. Une histoire totalement badass avec une protagoniste totalement badass ?? J'ai adoré ! La narration était très originale (raconté à la deuxième personne du singulier). La protagoniste était très dérangée, ahah. I LIKE IT. Cependant, il m'a manqué un petit quelque chose pour que je mette la note maximale… peut-être un peu plus d’ambiguïté concernant la morale de Slate ? Car ses actions n'ont laissé aucune place au doute concernant son penchant psychopathe : j'aurai voulu quelque chose de plus nuancé !

• Julian Breaks Every Rule de Andrew Smith - 4,5/5
J'ai beaucoup rit en lisant l'histoire de Julian. L'histoire était totalement déjantée, originale et drôle. Une véritable surprise car je n'avais jamais entendu parler de cet auteur. Je me suis beaucoup amusée, cette histoire était super !

• Indigo and Shade de April Genevieve Tucholke - 2/5
Un retelling de la belle et la bête avec pour narrateur un personnage qui représente Gaston. Ugh. Je n'ai pas du tout aimé le personnage principal. Comme vous vous en douterez, il était trop superficiel. L'histoire en général était simple et ne sortait pas vraiment de l'ordinaire. Je n'ai pas aimé.

• Sera de Nicola Yoon - 5/5
Cette histoire m'a vraiment surprise. On suit une jeune fille prénommée Sera principalement à travers le point de vue de sa mère qui la trouve recluse, différentes, étrange… J'ai beaucoup aimé le format du récit où l'on suit l'évolution de la vie de Sera à travers plusieurs événements importants. Et quand on a enfin accès au point de vue de Sera, tout prend son sens et c'était la cerise sur le gâteau !

Conclusion : je n'ai pas l'habitude de lire des anthologies car il me faut souvent du temps pour vraiment entrer dans un histoire, apprécier les personnages, etc. Et ce n'est pas l'idéal quand l'histoire en question a une durée de seulement quelques pages. C'est pourquoi j'ai été agréablement surprise par ce livre où j'ai aimé la majorité des histoires. D'ailleurs, comme vous l'aurez constaté, j'ai donné beaucoup de 4,5 étoiles ! (c'était difficile de donner la note maximale à des histoires si courtes, il fallait vraiment qu'il y ait quelque chose de spécial pour que je mette 5/5) Je les ai toutes trouvées rafraîchissantes et uniques. Le thème exploré par ces merveilleux auteurs (Marissa Meyer, Victoria Schwab, Susan Dennard !) était super intéressant et captivant. Chaque auteur a su apporter sa petite touche personnelle et c'était génial ! Because You Love to Hate Me était une réussite pour moi. Il m'a donné à réfléchir et j'ai vraiment passé du bon temps à lire ce livre !

par wilkymay
Witch's Child, tome 2 : Julia Defiant Witch's Child, tome 2 : Julia Defiant
Catherine Egan   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/books/376/chronique-witch-s-child-tome-2-julia-defiant-de-catherine-egan

Un second tome riche en rebondissements et en magie mais surtout, un grand avancement au niveau du world-building puisque l'on change totalement de décor ! On retrouve Julia et tout le reste de la team sur le territoire de Yongguo qui est bien loin Spira City. On n'a pas vraiment assisté au voyage des personnages, mais on a eu quelques flash-backs hyper intéressants qui nous laissaient entrevoir de beaux paysages comme la traversée du désert et celle de la montagne enneigée !

Ce livre a vraiment tout pour plaire ! Le world-building est juste incroyable (un des principaux points forts de la série qui se fait de nouveau ressentir dans Julia Defiant), un large cast de personnages et une protagoniste complexe et intéressante, une intrigue captivante et bien ficelée, de l'action, de la magie, des mystères, des révélations… que demande le peuple ! Je suis tellement impressionnées par ces livres car ils sortent vraiment de l'ordinaire : je peux affirmer que je n'ai jamais rien lu de tel. Je n'étais pas en train de lire ce livre en me disant "ah mais j'ai déjà lu ça quelque part". Je l'avais dit dans ma chronique sur Julia Vanishes et je le répète : ce livre ne suit aucun schéma que j'ai déjà rencontré dans d'autres bouquins.

L'univers est superbe. Bien construit et complexe et unique et captivant. J'ai adoré la ville dans laquelle se déroulait l'action. Elle avait un côté asiatique très charmant (on peut notamment le voir sur la couverture du livre), j'étais tout simplement émerveillée et je voulais en savoir toujours plus sur les coutumes et l'histoire de ce royaume. Au-delà de ça, j'ai également beaucoup aimé tout ce qui se rapportait à la mythologie et aux légendes que racontaient Julia au petit Theo (histoires que la mère de Julia racontait à sa fille avant cela)

On suit toujours le récit du point de vue de Julia. Elle a profondément changé depuis le tome précédent (on avait déjà vu son évolution dans Julia Vanishes donc ce n'était pas une surprise) et j'ai beaucoup aimé sa personnalité. Plus que jamais, Julia est mise à l'épreuve dans ce bouquin. Aucun repos ne lui est accordé entre sa mission pour retrouver le sorcier nommé Ko Dan, mais également sa quête pour découvrir qui elle est vraiment… tout cela, bien sûr, en essayant d'échapper à Pia, une dangereuse assassin envoyée à ses trousses par Casimir. Ce qui m'a le plus intriguée, c'était les pouvoirs de Julia qui constituent un véritable mystère… qui est Julia ? Est-elle un monstre déguisée en jeune fille ? Une jeune fille cachant un monstre en son sein ? ON NE SAIT PAS. Dans Julia Defiant, on touche du bout des doigts la réponse et je veux en savoir plus ! PARCE QUE. Wow, ces révélations ! Je n'étais pas prête !

Après avoir dit toutes ces choses positives sur ce roman, ça me fait un peu de mal de ne mettre que 4/5 qui reste une note parfaitement convenable ! Il me manque juste LE petit truc qui me fera aimer ce livre au-delà de ce qui est le cas actuellement. J'ai besoin de m'attacher davantage aux personnages. Il y en a tellement. Je me suis familiarisée avec chacun d'eux et je n'ai aucun mal à les identifier, là n'est donc pas le problème. Je trouve juste que je ne me suis pas autant attachée à eux que ce que j'aimerais. Peut-être qu'ils ne sont pas assez développés ? Pourtant ils ont une personnalité bien à eux et on connaît le passé de certains (comme Dek) maiiiiis… ce n'est pas suffisant, il m'en faut plus pour réellement me sentir connectée aux personnages. Et Mrs. Och me tape sur les nerfs, on peut le dire. Sinon, mes personnages préférés sont sans aucun doute Julia et Pia. Julia qui est ultra badass, intelligente et vive mais qui n'est pas parfaite et c'est pour ça que je l'aime tant : j'arrive vraiment à m'identifier à elle. J'aime tout particulièrement sa relation avec Theo qu'elle aime plus que tout, c'est trop chou ! La petite romance entre Julia et Jun était tout aussi adorable (ahlala, je ne sais plus qui je ship entre Julia x Jun et Julia x Frederick, trop de possibilités ! (Oui, je considère toujours Frederick comme une option, ahah, je l'aime trop) Quant à Pia. Waou, une deuxième fille totalement badass et moralement ambiguë dans l'histoire ne fait pas de mal (car Julia est penche elle aussi vers le côté obscur, héhé). Son histoire m'a brisée le cœur. En tout cas, j'aime beaucoup son personnages froid et distant en apparence mais on voit qu'elle fait une exception pour Julia… awww. Elle est méchante/gentille. Mon genre de personnage préféré. I like it.

J'ai hâte de connaître le fin mot de cette histoire ! Le tome final promet d'être épique !

par wilkymay
Witch's Child, tome 1 : Julia Vanishes Witch's Child, tome 1 : Julia Vanishes
Catherine Egan   
4/5

“I look my nightmares in the eye. And if my nightmares should look back, they see nothing but shadow.”

Julia est une espionne et une voleuse. Elle a été engagée par un mystérieux client pour espionner dans la maison de Mrs. Och, où de biens étranges événements ont lieu.

Le début est un peu lent et compliqué à suivre. On est jeté dans l'histoire sans vraiment comprendre le pourquoi du comment. De plus, il y a beaucoup de personnages et il faut bien rester concentré pour ne pas s'y perdre !

Dès le premier chapitre, on surprend Julia en train d’exercer son don si particulier qui est de se fondre dans le décor. Elle ne devient pas invisible à proprement parler, elle passe seulement inaperçu si on ne pose pas directement les yeux sur elle. C'est assez compliqué à expliquer, mais on le comprend bien dans l'histoire ! En tout cas, ce pouvoir est très pratique et super original. J'ai hâte d'en apprendre plus dans les prochains tomes.

Il ne se passait pas grand chose au début et mon attention était sans cesse détournée pendant que je lisais parce que je n'arrivais pas à accrocher à l'histoire durant les 100 premières pages. Mais passé ce cap, les choses deviennent vraiment intéressantes une fois qu'on s'est familiarisé avec les personnages et l'univers.

L'UNIVERS. Wow. C'est un univers très complexe et riche avec une culture propre et différentes religions, etc. Au final, j'ai trouvé ce monde fascinant !

Les sorcières sont systématiquement chassées et tuées en public. Pour cela, on les jette dans la rivière car les sorcières ne savent pas nager. Elles ne flottent pas, elles coulent à tous les coups ! Les sorcières dans ce livre ne sont absolument pas comme j'ai l'habitude d'en croiser dans les romans : elles ne brûlent pas et pour utiliser leur magie, elles doivent inscrire leur sort sur n'importe quelle surface du moment que c'est par écrit ! (sur du papier, un mur, etc) J'ai trouvé que c'était un système assez original et bien pensé ! Et chaque sorcière à une odeur propre : lorsqu'elles usent de leurs pouvoirs on peut sentir les effluves de fleurs séchées ou autre parfum botanique. J'ai trouvé ce petit détail très amusant !

D'ailleurs, le point fort de ce livre est son originalité ! Un univers très complet, des personnages variés, une intrigue et des mystères biens menés qu'on ne voit pas venir ! L'histoire ne suivait aucun schéma particulier que j'avais l'habitude de lire dans d'autres livres, c'était vraiment rafraîchissant et une fois qu'on était plongé dans l'intrigue, le récit s'est trouvé être très addictif.

Un bon livre à besoin d'une héroïne digne de ce nom et, justement, j'ai adoré Julia ! On perçoit nettement son personnage évoluer au cours de l'histoire. Au début, elle n'est qu'une jeune fille de seize ans qui fait ce pourquoi on la paye : espionner. La perspective de la somme qu'elle récoltera à la clé suffit de la motiver. Mais sa mission va prendre une toute autre dimension et elle va devoir faire face à des choix terribles pour survivre aux dangers qui la guettent.

Il y a très peu de romance dans ce livre mais j'ai adoré le peu qu'on ai eu ! Je préfère en avoir un petit aperçu que quelque chose qui prenne le pas sur l'histoire principale. En tout cas, j'ai hâte de voir comment cela va évoluer dans les prochains tomes !

En résumé, Julia Vanishes est une très belle découverte ! J'étais scotchée aux pages plus l'histoire avançait et plus les mystères se dévoilaient. J'ai énormément aimé le personnage principal, Julia, qui ne représente pas du tout le cliché de l'héroïne intrépide qui n'a peur de rien. Au contraire, Julia n'est pas parfaite et a des réactions tout à fait plausibles face au danger. Elle a le goût de vivre et n'est pas prompte à se sacrifier à mort pour les autres dès la moindre occasion ce qui ne fait toutefois pas d'elle une personne égoïste ou lâche mais bien humaine. De plus, elle fait preuve de courage et d'intelligence tout au long du roman et a une bonne réparti ! Concernant l'histoire, on a une intrigue bien ficelée avec des mystères à résoudre. L'aspect magique et surnaturel rendait l'histoire encore plus captivante.

J'ai vraiment hâte de voir où la suite va nous mener car cela promet d'être vraiment intéressant ! Et maintenant que je suis plus habituée à l'univers et que je connais à peu près tous les personnages, je me prendrai beaucoup plus vite à l'histoire !

http://www.milkywaygraph.fr/article/books/114/chronique-witch-s-child-tome-1-julia-vanishes-de-catherine-egan

par wilkymay