Livres
573 702
Membres
634 028

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Will et Will



Description ajoutée par Melanie2015 2015-07-29T22:10:56+02:00

Résumé

ÊTRE AIME TEL QUE L'ON EST

Will Grayson se méfie de ses sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vrai plaie: ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n'a pas l'habitude de passer inaperçu.

A l'autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu'il se nomme lui aussi Will Grayson...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 724 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par yasmine15 2013-12-23T16:22:44+01:00

C'est pour ça que le mot "ex" se termine par un x-, j'imagine-parce que les chemins qui se croisent finissent toujours par se séparer à la fin. Ce serait trop facile le x uniquement comme le symbole de la négation, du zéro. C'est faux. Il est impossible de rayer quelque chose en le barrant d'un x. Le x symbolise la croisée des chemins et leur séparation inévitable.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.

Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.

Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).

J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.

Vraiment.

Sincèrement.

Je vous le conseille.

Afficher en entier
Diamant

John Green a, je trouve, ce génie de savoir raconter des histoires. Dans ma tête, bien que ce ne soit pas le même style, c'est le même genre qu'Anna Gavalda: le genre d'auteur qui écrit des histoires qui nous donne non pas envie de les vivre par procuration, en cherchant a ressembler aux personnages ou à s'approprier leurs vies, mais de vivre notre vie. Il prend le parti, comme elle, de choisir des personnages dont les existences peuvent sembler banales, ( mis à part nos étoiles contraires) et qui sont à un tournant de leur vie. Et cela nous donne, nous aussi, l'envie de changer notre vie, ou de la vivre pleinement, ou les deux.

Ce roman traite d'un sujet sensible, tabou et il est étonnant dans une France qui il y a deux ans se mobilisait en masse avec le comité La Manif pour tous que ce livre soit l'objet d'adorations. C'est sans doute le reflet de notre pays, et sans doute du sien, et que l'on ressent dans ce livre: on se ment sans cesse, car le mensonge est plus confortable parfois que la vérité. Et si remettre en cause implique de se dire la vérité et de cesser de mentir, et bien parfois, cela donne deux cultures, deux façons de penser.

Les deux Will Grayson se mentaient depuis des années, et sont devenus dépressifs, la vérité leur est apparue de façon violente, un soir, dans un boutique un peu glauque .Et pour eux, la vérité est bien plus difficile à choisir, mais ô combien plus vivante que leurs précédentes existences.

Je ne veux ni partir dans des débats philosophiques qui dépassent mes pauvres compétences en la matière ni dans une critique littéraire qui n'est pas de mon ressort. Je pense juste que nous sommes tous des Will Grayson et nous avons tous notre propre Sex Shop. Nous avons tous fait des choix par compromis, par dépit, par confort. Nous avons tous eu nos petites règles qui régissent nos existences, nos principes, nos valeurs, qui ne nous correspondent pas mais qui sont tellement importantes car parfois c'est la seule chose à laquelle on se raccroche quand on tombe dans le vide. Et bien, trouvons le moment, le lieu, les circonstances, afin que notre vérité nous vienne, et que l'on cesse de se mentir.

Je n'ai pas aimé la mise en scène de la fin, et j'avais mal compris le message. Après quelques jours, je pense que le message est clair et je n'ai donc qu'une chose à vous dire: mettez de côtés vos préjugés si vous en avez, vos petites règles si vous y tenez, et lisez ce livre, car en le finissant, on se sent bien, on veut vivre vraiment. Le message de ce livre, c'est que chacun le mérite, même si l'on est gros et homosexuel, dans une société où il est encore tabou d'être les deux. Et chose importante, même si l'on est normal. Merci John Green, car cette fois ci, il n'est pas tombé dans le piège de ce que je déteste, à savoir mettre en scène des personnages beaux et suprêmement intelligents, et qu'ainsi, seuls eux mériteraient le bonheur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Erineplc 2021-11-13T22:45:43+01:00
Diamant

Personnellement, c'est mon livre préféré écrit pas John Green. Les deux PDV sont hyper bien fait. Le livre parle du collège, de l'adolescence, de l'orientation sexuelle et pleins d'autres sujets sur lesquels on peut s'identifier.

En tout cas, je recommande à 100%!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vinciane1607 2021-11-13T18:13:21+01:00
Argent

Ce livre est superbe, je l'ai dévoré en 4 jours ! De très beaux messzges sur l'amour, l'homosexualité, l'amitié et l'acceptation de soi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gwenallyel 2021-10-31T14:20:44+01:00
Lu aussi

je n'ai littéralement rien pigé de ce bouquin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RoseMarie30 2021-10-10T18:57:11+02:00
Diamant

Dans ce livre nous allons suivre deux jeunes hommes qui ont le même nom (donc je vais en renommer un Dark Sasuke pour une meilleure compréhension de mon avis totalement biaisé par un coup de coeur intersidéral) qui découvre leurs premiers amours, premiers chagrin et tout simplement la vie

Comment dire que ce livre est un PUTAIN DE COUP DE COEUR PEUT PAS Y AVOIR MIEUX est que donc tout ce que j'ai à dire c'est : c'est génial allez le lire bon sang, qu'est ce que vous attendez.

Déjà l'écriture tout simplement incroyable, on peut pas faire plus émouvant c'est pas possible (hâte de l'acheter et de le surligner et l'annoter de partout), il a été le premier livre que j'ai lu du Greenrathon et il m'a réconcilié avec l'auteur et son écriture que j'avais trouvé ennuyante, mais comment ? J'étais sûrement folle c'est pas possible. Et l'écriture de David (ui je l'appelle par son petit prénom) est aussi très belle et déroutante car j'ai dit adieu aux majuscules. Ce roman est aussi incroyable de par son humour incroyable (la scène de la clavicule je te parle), aussi si on a l'habitude de l'écriture cru de Green je dois avertir que ce livre est très cru et comporte beaucoup de propos sexuels (très drôles, d'ailleurs) et donc je ne recommande pas de lire ce livre jeune (13 ans quoi).

Les personnages > mon dieu ils sont tellement bon ! j'ai bien cru que Dark Sasuket allait se suicider dès le premier chapitre mais après il est devenu mon préféré des deux Will car déso Will mais sa vie est plus intéressante. Le second Will m'a surpris car la personne qui me l'a prêté m'a dit que c'était une romance entre ces deux protagonistes alors que pas du tout, mais je pense que celui qui m'a fait passer par des montagnes russes d'émotions et le personnage secondaire principal : Tiny Cooper (son nom est un euphémisme), je l'ai détesté lorsqu'il était avec Will et bien aimé avec Dark Sasuke même si jamais je ne l'ai adoré il est le point central de l'histoire et sans lui rien ne se serait passé, alors merci Tiny.

L'histoire c'est de la tranche de vie High School donc pas très trépident mais ça m'a fait un énorme bien après tout mes livres horrifique, elle était la première romance gay et j'ai adoré (pas parce que c'était juste la romance), la fin m'a surprise et est très ouverte mais c'est Green (quoique ça se finit sur un chapitre de David).

Si je ne devais retenir qu'une chose je pense c'est le livre en lui même tout est incroyable dedans lisez le, s'il vous plaît...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devilperfume 2021-09-21T11:53:39+02:00
Diamant

Un nouveau chef d'oeuvre de John Green. Des personnages rafraichissants et une morale à retenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marioncaqueux 2021-09-17T11:28:05+02:00
Argent

super

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Siki6 2021-09-05T20:37:39+02:00
Bronze

en fait...j'ai rien compris...j'adorais jusqu'à ce que je me rende compte que y a 2 Will différent (ce que je n'avais pas compris en fait).

Je pensais que on avais que le point de vue de UN des Will mais pas des deux...

'fin, super chouette et bien écris mais j'ai rien compris

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Benjamin-114 2021-08-15T13:38:01+02:00
Argent

Will and will un roman de John green original par sa conception et les thèmes abordés. J ai bien aimé seul bémol la fin qui selon moi aurait pu être mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marilliemme 2021-08-04T20:17:06+02:00
Diamant

Whahhoooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!!!!!!!!!!!!!!

Que dire d'autre ?

Ce livre m'a changé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2021-07-26T07:00:29+02:00
Pas apprécié

Il s'agit du premier roman de Green que je lis et je ne peux pas dire que ce style de lecture soit très emballant. C'est un peu trop "comédie sentimentale cynique" à mon sens et aucun des personnages ne m'a rejoins. Qui plus est, pour un roman qui s'intitule "Will et Will", le fait que les deux Will ne se croisent que deux petites fois a de quoi décevoir.

Pour ce que j'en ai comprit dans ce ramdam sentimental décapant, nous avons deux ados qui sont homonymes: William Grayson pour les deux. L'un est le meilleur ami d'un des personnages les plus "cartoon" que j'ai jamais lu, le colossal Tiny Cooper, une Diva qui occupe presque autant le récit que les deux Will. Will est un personnage tout en gris: terne, maussade, incapable de se mettre en avant, difficile à cerner. Ennuyeux. Son meilleur ami souhaite monter une comédie musicale qui prend sa propre vie comme sujet. Il pourrait être amoureux de sa meilleure amie, mais pour autant que je l'ai lu, ce pourrait être totalement faux. Cet élément restera ambiguë presque tout le long du roman. Pour sa part, "l'autre" Will Grayson est présenté comme un être dépressif perpétuel, médicamenté, taciturne, gay placardisé, il partage le cynisme et la mornitude de son homonyme. Un peu de baume au cœur pour cet être malheureux quand il fait la connaissance virtuelle d'Isaac, pour finalement constater que c'est un Catfish. Mais ce coup bas permettra la rencontre ( en pleins centre du roman) des deux Will, juste le temps pour Tiny de rencontre will ( oui, will, il n'y a pas la moindre majuscule dans le texte quand c'est ce will qui parle). La seconde moitié est donc constitué de Will qui ne fait pas grand chose et dont le meilleur ami tente de lui faire comprendre qu'il irait bien avec sa meilleure amie et will qui amorce une relation avec le feu d'artifice vivant nommé Tiny Cooper.

Donc, de "Will et will", franchement, y a presque rien et ça me déçoit. C'était la perceptive de voir ces deux personnages aux noms identiques se côtoyer qui semblait amusant, a priori. Au final, il se croisent au centre et à la fin, brièvement.

J'ai du mal a définir de quoi il est réellement question dans ce roman bric-à-brac. Homsexualité? Relations amoureuses? Amitié étouffante? Meilleur ami envahissant? Maladie mentale? Incapacité de sortir de sa bulle? Passivité? Bisbille adolescente? Prétexte à faire une comédie musicale? On part un peu dans tous les sens, sans jamais vraiment approfondir. Je trouve que le roman n'a pas de colonne vertébrale, de filon conducteur. J'ai même eu du mal à faire le résumé.

On nous balance des piques entre personnages et des descriptions un peu cynique pour montrer le manque d’enthousiasme des deux ados pour leur propre vie. Franchement, ce roman m'a déprimé plus qu'autre chose. Will et son incapacité presque chronique à prendre des décisions et démontrer des émotions, will qui s'auto-dénigre et cultive ses mauvaises blagues glauques. Deux êtres apathiques.Ouin, c'est pas la joie.

Même les personnages secondaires étaient mornes et mesquins.

Le personnage de Tiny Cooper, bien que plutôt original, occupe autant d,espace physique par sa grande taille et son poids que par son exubérance dans l'histoire. Il est traité en personnage secondaire, alors qu'il occupe la tribune comme un personnage primaire, avec les deux primaires témoignant de ses projets. Will et will semblaient être les témoins de cette histoire, ce qui est assez étrange, vu leur état de protagonistes centraux. Mon impression est donc que ni Will, ni will, ne sont assez intéressants pour occuper l'espace du roman. Plutôt triste, non?

Un élément m'aura aussi rebuté: la ressemblance des personnages. Je me confondait toujours entre les deux amies filles des deux Will, entre les Will eux-même ( merci aux majuscules boudées, on savait alors que c'était will). Les dialogues n'aidaient en rien: qui parle là? Non, c'est lui, oups non c'est l'autre! Arg! Les dialogues manquaient de clarté. En fait, tout l'écriture était incohérente, troquée, instable.

C,est également la première fois que je vois des ados "amoureux" avoir de tout sauf d'être amoureux. En fait, Will et will semblaient ne pas avoir d'âmes. Difficile alors d'y voir la possibilité d'un sentiment aussi profond et complexe que l'amour.

Je pense que cet amalgame de psycho-pop, de chamailleries entre ados et d'amours maladroits devait être "drôle", vu la quantité de tentatives en ce sens, mais cet humour souvent bancal, un peu cliché même. Ça sens la vanne gratuite, la blague à deux sous et les références stéréotypés.

Et le scénario était plutôt plat. Avec les nombreux commentaires, parfois inintéressants, dans la double narration partagée par Will et will, s'ajoute une certaine lourdeur dans l’écriture. Au final, je me rappelle mal ce que j'ai lu, ce qui est assez inhabituel chez moi. Je me sens extrait d'un rêve très compliqué et incohérent dont je suis incapable d'en faire un résumé censé. Je n'ai pratiquement pas suivi le "cheminement", pour un peu qu'il y en ait un, des deux héros. Will finit avec sa meilleure amie, will avec Tiny (peut-être), mais au fond, que c'est-il réellement passé? Oui, on eu le droit à un final typiquement brodway avec des chansons, des constats quétaines et un truc grandiose qu'on ne oit que dans les roman américains, mais même ce final ne m'a pas amené d'impression de finalité et de compréhension. Qu'ont-ils apprit, qu'en ressort-il? Je ne sais pas quoi répondre hormis: je ne sais pas. Ce roman se termine pour moi comme un point d'interrogation un peu piteux, témoin tristounet de mon incompréhension et du néant qui habite mon esprit après sa lecture.

Donc, je l'ai vu, je l'ai lu, j'en ai rien obtenu.

Son souvenir se perd déjà dans ma mémoire et je vais sans doute oublier ce désert littéraire qui ne m'a pas touché, instruit, fait rire ou diverti. Je ne sais absolument pas ce que les auteurs ont tenté de faire avec ce roman. Ils m'ont donné l’impression d'écrire sur un sujet qu'ils ne comprennent pas du tout: les ados.

Pour un lectorat du premier cycle secondaire, 13 ans +.

Afficher en entier

Dates de sortie

Will et Will

  • France : 2014-08-21 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-04-18 (Français)
  • USA : 2010-04-06 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Will Grayson, Will Grayson - Anglais
  • Will ti presento Will - Italien

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2724
Commentaires 341
extraits 85
Evaluations 666
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode