Livres
520 157
Membres
535 934

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Will et Will



Description ajoutée par Melanie2015 2015-07-29T22:10:56+02:00

Résumé

ÊTRE AIME TEL QUE L'ON EST

Will Grayson se méfie de ses sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vrai plaie: ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n'a pas l'habitude de passer inaperçu.

A l'autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu'il se nomme lui aussi Will Grayson...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 530 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par yasmine15 2013-12-23T16:22:44+01:00

C'est pour ça que le mot "ex" se termine par un x-, j'imagine-parce que les chemins qui se croisent finissent toujours par se séparer à la fin. Ce serait trop facile le x uniquement comme le symbole de la négation, du zéro. C'est faux. Il est impossible de rayer quelque chose en le barrant d'un x. Le x symbolise la croisée des chemins et leur séparation inévitable.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.

Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.

Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).

J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.

Vraiment.

Sincèrement.

Je vous le conseille.

Afficher en entier
Diamant

John Green a, je trouve, ce génie de savoir raconter des histoires. Dans ma tête, bien que ce ne soit pas le même style, c'est le même genre qu'Anna Gavalda: le genre d'auteur qui écrit des histoires qui nous donne non pas envie de les vivre par procuration, en cherchant a ressembler aux personnages ou à s'approprier leurs vies, mais de vivre notre vie. Il prend le parti, comme elle, de choisir des personnages dont les existences peuvent sembler banales, ( mis à part nos étoiles contraires) et qui sont à un tournant de leur vie. Et cela nous donne, nous aussi, l'envie de changer notre vie, ou de la vivre pleinement, ou les deux.

Ce roman traite d'un sujet sensible, tabou et il est étonnant dans une France qui il y a deux ans se mobilisait en masse avec le comité La Manif pour tous que ce livre soit l'objet d'adorations. C'est sans doute le reflet de notre pays, et sans doute du sien, et que l'on ressent dans ce livre: on se ment sans cesse, car le mensonge est plus confortable parfois que la vérité. Et si remettre en cause implique de se dire la vérité et de cesser de mentir, et bien parfois, cela donne deux cultures, deux façons de penser.

Les deux Will Grayson se mentaient depuis des années, et sont devenus dépressifs, la vérité leur est apparue de façon violente, un soir, dans un boutique un peu glauque .Et pour eux, la vérité est bien plus difficile à choisir, mais ô combien plus vivante que leurs précédentes existences.

Je ne veux ni partir dans des débats philosophiques qui dépassent mes pauvres compétences en la matière ni dans une critique littéraire qui n'est pas de mon ressort. Je pense juste que nous sommes tous des Will Grayson et nous avons tous notre propre Sex Shop. Nous avons tous fait des choix par compromis, par dépit, par confort. Nous avons tous eu nos petites règles qui régissent nos existences, nos principes, nos valeurs, qui ne nous correspondent pas mais qui sont tellement importantes car parfois c'est la seule chose à laquelle on se raccroche quand on tombe dans le vide. Et bien, trouvons le moment, le lieu, les circonstances, afin que notre vérité nous vienne, et que l'on cesse de se mentir.

Je n'ai pas aimé la mise en scène de la fin, et j'avais mal compris le message. Après quelques jours, je pense que le message est clair et je n'ai donc qu'une chose à vous dire: mettez de côtés vos préjugés si vous en avez, vos petites règles si vous y tenez, et lisez ce livre, car en le finissant, on se sent bien, on veut vivre vraiment. Le message de ce livre, c'est que chacun le mérite, même si l'on est gros et homosexuel, dans une société où il est encore tabou d'être les deux. Et chose importante, même si l'on est normal. Merci John Green, car cette fois ci, il n'est pas tombé dans le piège de ce que je déteste, à savoir mettre en scène des personnages beaux et suprêmement intelligents, et qu'ainsi, seuls eux mériteraient le bonheur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dorine83 2020-09-19T18:39:40+02:00
Bronze

J'ai bien aimé ce livre, mais il est en dessous de certains livres de John Green, clairement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fl-books 2020-08-17T11:52:49+02:00
Argent

J'ai bien aimée l'histoire mais ce livre ne sera pas mon préférée de John Green

.

Même si j'ai adoré le principe de l'histoire de Will & Will J'avoue avoir eu un peu de mal au début à discerner lequel était lequel !

.

Après pour ce qui est de l'originalité et de l'addictivité c'est toujours au top !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambre3118 2020-08-17T09:34:18+02:00
Bronze

Le livre était relativement court mais très bien écrit. C'est un bon livre et j'ai apprécié l'histoire mais je ne pense pas le relire car je ne me suis pas attaché aux personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cass-6 2020-08-06T07:43:20+02:00
Bronze

Un coup de ❤

Un scénario plein d'humour mais qui ne laisse pas de côté son sérieux. Des pages qui se dévorent les unes après les autres. On en redemande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RockAShoe 2020-07-04T10:57:37+02:00
Lu aussi

Plus d'une fois je me suis dit que j'allais abandonner... J'avais l'impression de revivre une autre histoire de John Green : un ado un peu à la ramasse qui va un peu malgré lui se trouver une copine accompagné de son meilleur ami en surpoids et je me demandais "où est l'histoire qu'on m'a promise ?"

Il a fallu attendre pas loin de 150 pages pour y arriver mais finalement je ne suis pas mécontente de m'être accrochée car les deux derniers tiers où les deux Will sont désormais liés malgré leurs différences sont devenus plutôt intéressants. Il m'a malgré tout fallu un petit moment d'adaptation pour lire les parties sur le deuxième Will car l'écriture et la mise en page est assez robotique (ce qui est très certainement fait exprès).

C'est donc dommage d'avoir du attendre la fin du premier tiers du roman pour réussir à vraiment plonger dans l'histoire car ensuite c'est devenu plutôt sympa.

Ne vous laissez pas décourager, vous passerez peut-être à coté d'un écrit qui vous parlera beaucoup !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFacesLitteraires 2020-05-22T18:20:58+02:00
Lu aussi

J’ai ressenti une vraie crainte en entamant cette histoire, celle-ci s’est confirmée. Le style n’est pas fait pour moi. Je n’ai pas détesté ma lecture, mais les mots des deux auteurs me sont passés au travers, sans m’atteindre. Le plus dur est dans les cents premières pages, ensuite les personnages et le récit deviennent suffisamment supportables pour terminer cette œuvre extravagante au message initiatique pour de jeunes adolescents. L’erreur de ce livre est clairement dans les chapitres sans majuscules, où les dialogues sont construits comme dans une pièce de théâtre « moi : … », retour à la ligne « simon : … » ; une première expérience de mon côté et ce n’est clairement pas concluant. En vérité, cette manière d’écrire est originale, néanmoins cela détruit le rythme.

Will Grayson numéro 1 possède des règles de vie. 1) Ne jamais trop s’investir ; 2) Toujours la fermer. C’est quelqu’un de difficile à cerner, il a un meilleur ami qu’il n’a pas voulu, il ne sait pas ce qu’il veut ; tout chez lui est contradictoire. Sa façon d’être n’est pas forcément aimable, son caractère est ouvert d’esprit ; toutefois, il préfère se lamenter plutôt que de réagir aux situations. Je ne l’ai pas spécialement apprécié, de plus, il me semble que j’ai trop peu d’information sur ses émotions ; bien qu’il soit sensible, il n’exprime pas vraiment ce trait de sa personnalité.

will grayson numéro 2 est un jeune adolescent plutôt seul, malgré tout il correspond avec un autre garçon. et il est amoureux de lui. il ne l’a jamais rencontré. décrire ce personnage n’est pas simple, ce will grayson est « malade », il doit contrer sa dépression avec des cachets jusqu’à ne plus réellement ressentir quoi que ce soit. en dehors de ça, il a une vision du monde différente de tous les autres protagonistes du livre. en dépit de ses actions et agissements, c’est un héros attachant. parfois immature, difficile de se mettre à sa place et de l’apprécier pour ce qu’il est.

Un récit à deux voix où figure un humour américain, les dérisions, plaisanteries et scènes frivoles ne m’ont aucunement fait rire ou sourire. Un humour parfois sans queue ni tête. Le début est très long à se mettre en place, c’est d’ailleurs pour cette raison que je n’ai pas accroché sur les cinq premiers chapitres. Ensuite, la synopsis devient un peu plus intéressante, cependant elle n’a pas eu un effet passionnant sur moi. Cet ouvrage arbore du suspense, sur l’évolution des héros principalement, que vont-ils faire dans telle ou telle situation ? Est-ce qu’ils vont finir par s’aimer et s’assumer ? Ce qui manque dans ce livre, ce sont les émotions ; des sentiments profonds avec un sens beaucoup plus réel. Le fait étant que le côté « comique » prend toute la place, jusqu’à oublier la sensibilité potentielle de cette histoire.

Deux plumes, l’une qui ne m’est pas inconnue et l’autre que je découvre entièrement avec ce livre. Le style de John Green semble très différent dans ce roman, et je n’ai pas apprécié son écriture en différence de ces ouvrages précédents. On ne retrouve donc pas l’auteur de « Nos étoiles contraires », ne vous attendez pas à vibrer comme avec ce dernier. La main de David Levithan n’est pas forcément mieux, jeune et frivole. Je n’ai pas fait de différence entre les deux auteurs, ils séparent les deux protagonistes avec des détails — will gray 2 avec une narration sans majuscules, et un dialogue théâtral ; mais en dehors de ça, John Green et David Levithan se sont accordés sur une voix légère et pas toujours plaisante.

Cette lecture n’était pas faite pour moi, le côté décalé sur les traits d’esprit m’a semblé de trop. De plus, les personnages sont assez caricaturaux et bien évidemment adolescents, difficile de se prendre d’affection pour Will et will, malgré leur évolution au fil des pages qui dynamisent petit à petit les chapitres. Un roman pas comme les autres, surprenant où l’imagination et le caractère des héros est fantasque — surtout pour Tiny, protagoniste secondaire pour lequel je ne souhaite pas délivrer une opinion quelconque ; on doit se faire son propre avis sur lui. Bref, je n’ai pas passé un bon moment et je pense faire abstraction de cette révélation littéraire.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2020/05/will-will.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aliaa5883447 2020-05-07T18:49:25+02:00
Diamant

J'ai vraiment adoré ! Je crois même l'avoir préféré à nos étoiles contraires..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irisette42 2020-04-28T00:15:24+02:00
Bronze

Ce livre est celui que j'ai le moins préféré de notre auteur John Green ! Le fil de l'histoire est difficile à discerner.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ririnou 2020-03-14T21:29:05+01:00
Diamant

J'ai adoré ce livre, avec ces personnages terriblement attachants, drôles et émouvants. John Green évoque plein de sujets importants, en réussissant à alterner entre l'intensité et la légèreté. Une histoire très belle que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BlueLaBookineuse 2020-02-19T13:55:39+01:00
Poubelle

Je n'ai pas du tout aimé ce livre. J'ai trouvé que l'histoire était la même que des centaines d'autres livres du style. L'humour est de bas niveaux, il n'y a aucun suspense... En clair, je ne le recommande absolument pas.

Afficher en entier

Dates de sortie

Will et Will

  • France : 2014-08-21 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-04-18 (Français)
  • USA : 2010-04-06 (English)

Activité récente

Icaria l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-29T17:43:31+02:00
iloo826 l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-08T21:27:41+02:00

Titres alternatifs

  • Will Grayson, Will Grayson - Anglais
  • Will ti presento Will - Italien

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 2530
Commentaires 316
Extraits 79
Evaluations 605
Note globale 7.78 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode