Livres
515 553
Membres
529 281

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il vient pour répondre, mais s’interrompt lorsqu’Arrow apparaît en face de nous.

- Summer sait-elle que tu dragues d’autres femmes lorsqu’elle n’est pas dans les parages ? s’enquiert-il.

Un spasme agite un muscle de sa mâchoire.

Reid prend un air renfrogné.

- Summer sait que je ne ferais jamais ça et j’ai le droit de parler à mes employés, rétorque-t-il en me lançant un regard que je n’arrive pas à interpréter avant de s’éloigner pour me laisser seule avec Arrow, qui semble en colère.

- Qu’y a-t-il ? l’interrogé-je.

- Ça ne me plaît pas que tu travailles ici, déclare-t-il entre ses dents.

- Alors ?

- Alors ? Les hommes ont passé la soirée à regarder tes fesses et tes seins, et j’en ai ras le bol. Je vais en parler à ton frère parce que je suis certain que ça ne lui plaira pas non plus.

- Ce n’est pas de ma faute si les hommes me regardent !

Il baisse les yeux sur ma poitrine.

- Peut-être pourrais-tu te couvrir un peu plus ?

Je baisse les yeux sur mon haut, qui a un col en V, mais à peine décolleté.

- Que voudrais-tu que je porte ? Un col roulé ?

Il hoche la tête.

- Je pense que c’est une sacrée bonne idée.

Il est fou.

Fou à lier.

Je coince une mèche de cheveux épars derrière mon oreille et approche mon visage du sien.

- C’est ma vie. Tu n’as pas d’emprise sur elle. Qui es-tu pour moi, Arrow? Un ami de mon frère et mon garde du corps. Rien de plus, rien de moins. Comment oses-tu me dicter quoi porter ? Je ne suis même pas habillée comme une dévergondée et il n’y a rien d’illégal dans le fait de porter un tout petit décolleté !

La tension est palpable autour de nous tandis qu’il m’observe pendant un instant.

- Tu sais quoi ? finit-il par dire en reculant d’un pas. Tu as parfaitement raison.

Je le regarde s’approcher de Tracker pour lui dire quelque chose avant de sortir du bar. Mais il ne part pas tout seul. En chemin, il attrape mademoiselle divorcée, s’assurant de lui tripoter les fesses de sorte que tout le monde puisse le voir.

Afficher en entier

Blade s’assied en face de Talon et balaie la pièce du regard.

— Que veux-tu ? Laisse les femmes en dehors de ça.

— Je ne ferai aucun mal aux femmes, lâche Talon en me regardant du coin de l’œil. Je veux parler à Arrow.

— Pourquoi ? s’enquiert Blade.

— C’est entre Arrow et moi, rétorque Talon.

— Il arrive, indique Blade, le regard fixé sur moi. Il ne sera pas content que tu aies mêlé Anna à ça.

— Je ne constitue pas une menace pour Anna.

Lana me regarde avec de grands yeux.

— Tout bien considéré, je pense que je vais éviter de fréquenter un motard.

— Sage décision, grommelé-je.

Talon la gratifie d’un sourire charmeur.

— Oh, allons, nous ne sommes pas tous si méchants.

Lana pince les lèvres.

— C’est ça, ouais.

Talon soupire.

— L’époque où les femmes avaient peur de moi me manque.

Afficher en entier

- Mais toi, Anna ? Tu es parfaite pour moi. Nous sommes faits l'un pour l'autre, parce que non seulement tu m'acceptes comme je suis, mais tu me donnes aussi envie d'être une meilleure personne. Parce que tu me défies et que tu n'as pas peur de me dire ce que tu penses. Tu es une battante, Anna, et c'est exactement ce que je veux. (...)

Afficher en entier

- Reste, m’ordonne t-il sans même se donner la peine de me regarder.

Il veut que je reste, mais il me le demande ainsi, sur ce ton ?

Bien sûûûr.

Je passe à côté de lui et me dirige en trombe vers ma chambre. Je suis sur le point de fermer la porte lorsqu’il entre de force:

- Tu es incapable d’obéir, n’est-ce pas ?

- Je suis tout à fait capable d’obéir, merci. Je ne vois tout simplement pas pourquoi je devrais t’obéir à toi. Je vais donc prendre une douche et me coucher, je te demande donc gentiment de bien vouloir dégager.

Il cligne des yeux, puis je vois ses lèvres frémir.

Ce qui me met encore plus en rogne.

Afficher en entier

— Rake est parti faire un tour et m’a demandé de venir te chercher.

— Où est-il ? m’informé-je en me demandant pourquoi il ne m’en avait pas parlé.

— Des affaires à régler pour le club, grogne Arrow en guise de réponse avant de se gratter la barbe.

Putain, ce qu’il est beau.

Tout à coup, son regard croise le mien et il plisse les yeux. C’est à cet instant que je me rends compte que je viens de prononcer ces mots à voix haute.

Eh merde.

— Je veux dire, putain, ce qu’il fait beau, bredouillé-je en m’éclaircissant la voix.

Puisqu’il ne fait même pas si beau, j’ai l’air encore plus stupide.

Je baisse les yeux pour qu’il ne voie pas mes joues rougir. Qu’il sache à quel point il m’attire est bien la dernière chose dont j’ai besoin ; divulguer ce genre d’information n’est donc pas la meilleure chose à faire.

— Tu es plutôt jolie toi-même, Anna, répond-il.

Afficher en entier

— Pourquoi ?

— Pourquoi quoi ?

— Pourquoi donc faut-il que tu sois si magnifique que je n’arrive pas à techasser de mes pensées ?

— Ah, fais-je une fois de plus en clignant des yeux à répétition

Afficher en entier

Je perds la tête.

Arrow m’embrasse.

Je ne saurais dire combien de fois j’ai rêvé à cet instant.

À quel point je l’ai désiré. Maintenant, ça se réalise.

Tandis qu’il suçote ma lèvre supérieure, puis inférieure, sa langue demande la permission d’entrer. J’ouvre la bouche pour lui, je l’invite, je lui donne tout ce qu’il veut et plus encore. Ses doigts s’agrippent à ma nuque et je pose les miens sur ses biceps. Je savais que ç’allait être ainsi avec lui. Passionné. Avide.

Ardent.

Je le savais.

Maintenant que j’y ai goûté, je refuse d’y renoncer.

Afficher en entier

— Qu’as-tu appris aujourd’hui, Anna Bell ? me demande Tracker d’un joyeux ton condescendant.

Je serre les poings.

— Que je dois découvrir quelles boîtes de nuit vous appartiennent et les éviter à tout prix.

Afficher en entier

Tracker est vraiment très facile à vivre et il sait écouter. Je me suis tout simplement liée d’amitié avec lui dès le début.

— C’est un très joli nom pour une jolie demoiselle, répond-il en me pinçant la joue et en me secouant la tête de gauche à droite.

— Bas les pattes, répliqué-je avec un sourire en écartant ses mains d’une claque.

— Comment ont été les cours ? s’enquiert-il en tirant sur l’une de mes boucles blondes.

Pourrait-il être encore plus insupportable ? Il me traite comme si j’étais la sœur qu’il n’a jamais eue, mais dont il ne voulait pas ; je m’assure donc de lui rendre la pareille.

— Pas trop mal, rétorqué-je. Mais j’envisage toujours de laisser tomber pour devenir la pute du club. L’idée semble plutôt attrayante.

Il se met à rire et ça sonne comme un grondement sourd.

— Arrange-toi pour que Rake ne t’entende jamais ne serait-ce que plaisanter là-dessus.

Afficher en entier

Chapitre 2 :

Anna

« …

— Qui était ce garçon à qui tu parlais à la sortie des classes aujourd’hui ?

Je plisse les yeux. Je sens le poids du regard désormais curieux de mon frère.

— Un ami, l’informé-je. Ai-je le droit d’en avoir ?

Tracker arbore un sourire suffisant.

— Tu en as, réplique-t-il en pointant vers lui.

Je ne peux pas m’empêcher de sourire de toutes mes dents.

— Tu ne comptes pas.

Il porte une main à son cœur d’un geste faussement affligé, puis il arrête son cinéma pour reprendre son verre.

— Si tu veux fréquenter quelqu’un, intervient Rake, je veux le rencontrer avant que ça devienne sérieux entre vous.

Je pince les lèvres et fixe mon frère d’un air de défi.

— Pourquoi ferais-tu ça ?

— Parce que je te dirai ensuite s’il est digne de toi ou non, souligne-t-il d’un ton désinvolte en haussant ses larges épaules.

— Et si ce n’est pas le cas, intervient Arrow avec des étincelles dans ses yeux noisette, nous allons nous occuper de lui.

Nous ?

Nous ?

Arrow, qui, chaque fois que je suis dans les parages, passe la plupart de son temps à faire comme si je n’existais pas, veut me protéger ? Pour une fois, puisque je ne sais absolument pas quoi dire en ce moment, je tiens ma langue.

...»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode