Livres
399 971
Comms
1 406 488
Membres
299 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Winner, tome 2 : The Crime



Description ajoutée par themusik 2015-09-15T21:12:29+02:00

Résumé

Suivre votre cœur peut être un crime.

Un mariage royal devrait être une célébration, avec feux d’artifices et danses jusqu’à l’aube. Mais pour Kestrel, promise au Prince, le mariage est un piège. Aussitôt tombés amoureux, Arin est devenu son ennemi. Kestrel brûle de lui dire la vérité : que ses fiançailles sont le prix à payer pour sauver sa vie. Mais dans un monde de mensonge et d’intrigue, comment peut-elle lui faire confiance lorsqu’elle ne se fait pas confiance elle-même ? La vérité éclatera au grand jour, et quand ce sera le cas, Kestrel et Arin apprendront le prix de leur crime.

Source: http://ceresu.canalblog.com/

Afficher en entier

Classement en biblio - 329 lecteurs

Or
90 lecteurs
PAL
173 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Sheo 2016-04-06T14:44:47+02:00

"Nous faisons tous nos choix."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

4/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/books/332/chronique-the-curse-tome-2-the-winner-s-crime-de-marie-rutkoski

“If you won’t be my friend, you’ll regret being my enemy.”

Un seconde tome à la hauteur de mes attentes ! Beaucoup plus sombre et plus complexe que le premier, The Winner's Crime a su mettre la barre très haute. J'ai nettement préféré ce tome au premier alors que The Curse était déjà un très bon début !

Marie Rutkoski nous propose une fois de plus un livre rempli de personnages manipulateurs, de secrets, de complots et de plot twist impossible à prévoir. Et j'aime les livres imprévisibles ! Dans The Winner's Crime, aucun des personnages n'est épargné. Ils doivent tous faire face à des choix déchirants.

Kestrel est toujours aussi rusée mais, l'est-elle suffisamment face à l'empereur ? L'histoire se déroule effectivement au sein de la cours et l'intrigue tourne donc principalement autour des enjeux politiques. Contrairement au premier tome, celui-ci propose très peu de romance car Kestrel et Arin son séparés pendant la majorité du bouquin. Une fois réunis, leurs conversations sont brèves et retenues, bien que chargées d'émotions et de tension !

J'ai beaucoup aimé la tournure des événements même si c'est vrai que tous ces non-dits entre Kestrel et Arin ont un peu attisé ma frustration ! Ils sont clairement amoureux l'un de l'autre mais ils n'osent pas se l'avouer afin de protéger l'autre. Ahlala. Néanmoins, je comprends leurs motivations donc ce n'était pas si agaçant que ça, c'était même plutôt logique, MAIS QUAND MÊME.

“Sometimes you think you want something,” Arin told him, “when in reality you need to let it go.”

Comme je le disais plus haut, les personnages en voient de toutes les couleurs ! Alors que Kestrel se rend compte de ce que signifie réellement une vie à la tête d'un empire, Arin, quant à lui, est prêt à tout pour mener son peuple vers la liberté. Il n'hésite pas à partir à la rencontre d'un autre peuple pour les rallier à sa cause, malgré le fait que cela ne s'avère pas être aussi facile que cela !

Dans ce tome, Kestrel n'a pas beaucoup d'alliés : l'empereur est un expert en manipulation ; ses anciens amis, Ronan et Jess, ne veulent plus la voir ; Arin est ailleurs… J'ai été agréablement surprise par le personnage de Verox (le fils de l'empereur qui va devenir le mari de Kestrel), je l'ai trouvé assez intéressant. Je pensais qu'il y aurait un triangle amoureux avec lui, Kestrel et Arin, mais non. (ouf !) Au début, je l'ai trouvé un peu fade mais, au final, c'était un bon ami pour Kestrel (elle avait vraiment besoin d'amis, haha !) Du côté de Arin, j'ai bien aimé le personnage de Roshan (du peuple de Dacran) : un personnage singulier mais qui a réussi à me captiver et à m'intriguer.

J'ai trouvé que The Winner's Crime était plus sanglant que The Curse, ce qui est un bon point pour moi ! Il y a même l'un des personnages principal qui se retrouve défiguré de façon permanente, ce que l'on ne trouve pas souvent dans les livres. J'ai aimé le fait que l'auteure n'ait pas eu peur de malmener ses précieux personnages, mwuahahah.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2017-10-21T19:14:47+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par maidele 2018-01-17T13:28:15+01:00
Or

Quel plaisir de retrouver Arin et Kestrel pour la suite de leur histoire ! On tombe sur un tome encore plus politique que le précédent, ce qui m'a fait très plaisir. J'ai beaucoup aimé ces nouveaux personnages que sont l'Empereur et son fils Verex

Spoiler(cliquez pour révéler)
(j'espère qu'on n'aura pas de triangle amoureux, mais apparemment pas) (ouf)
, ainsi que Risha, qui est un personnage intéressant et que j'espère revoir.

Nos deux amoureux continuent leurs chemins, parfois séparés, parfois non, et le sort continu de jouer contre eux.

C'est un tome extrêmement intéressant, avec beaucoup d'enjeux politiques et moraux, et ils essayent de s'en sortir tout cela.

La fin m'a juste tué, et il va falloir attendre un an avant d'avoir la suite. C'est difficile quand même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YomuHoshi48 2018-01-12T23:15:12+01:00
Diamant

Ah c’est tellement déchirant comme histoire... J’ai adoré du début à la fin ( en particulier les passages où nos deux « amants » se faisaient face). Mais que dire du mal que j’ai ressenti au fur et à mesure...horriblement affeusement douleureux. Arin me détruisait à chacune de ces suppositions quand Kestrel remuait le couteau à chacun de ces mensonges. Un deuxième tome tout aussi prenant que le premier et une fan qui se languit de la suite. Merci à Marie Rutkoski pour ce fabuleux récit d’un amour entouré de complots.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2018-01-08T23:15:38+01:00
Diamant

The Curse a été une de mes plus belles lectures de 2017. Outre sa couverture à tomber et la maison d’édition que j’affectionne tout particulièrement, j’avais fait la connaissance de Kestrel qui réunit à elle seule ce que j’aime le plus dans la littérature. Une héroïne forte, imparfaite, indépendante. Une héroïne à la fois égoïste et empathique, sensible et intraitable. Marie Rutkoski avait réussi le tour de force de m’immerger pleinement dans son histoire, à tel point que je tremblais rien qu’à l’idée de retrouver ses personnages et son univers. Sans parler de sa plume riche, généreuse et élégante. Un coup de cœur indéniable, qui n’a fait que se confirmer avec The Crime, pour mon plus grand bonheur !

À la fin du premier opus, les Herranis, esclaves des Valoriens, s’étaient révoltés pour de bon et revendiquaient leur indépendance. C’est maintenant chose faite grâce à Kestrel qui a passé un accord avec l’Empereur en devenant la promise de son fils. De son côté, bien décidé à protéger les siens, Arin est désormais gouverneur. Si ses fonctions le tiennent relativement éloigné de son ancienne maîtresse, il n’en demeure pas moins qu’elle hante toujours ses pensées. Mais le destin se veut farceur et leur route finit par se recroiser. Comment s’aimer, se pardonner et se comprendre alors que la cour de l’Empereur Valorien est le théâtre des pièges les plus diaboliques ?

Comme j’ai aimé cette suite ! Comme je l’ai aimée ! Après le coup de cœur du premier tome, je n’ai pas boudé mon plaisir avec The Crime, loin de là. L’histoire commence de manière assez calme, de façon à nous remettre dans le bain, mais il est très facile de se laisser emporter par la tension qui règne dans chaque scène.

La pauvre Kestrel subit une pression sociale telle qu’on se demande comment elle fait pour ne pas flancher. Son environnement n’a jamais été aussi hostile, la cour de l’Empereur est comme une grande étendue de sables mouvants sur lesquels notre héroïne cherche perpétuellement son équilibre. La vigilance est de mise, tout ce que Kestrel dit ou fait est analysé, décortiqué et utilisé contre elle afin de la tester et parfois pire : de la piéger. La moindre de ses faiblesses est traquée par l’Empereur.

Le danger est partout. Difficile de déterminer qui sont les ennemis et les personnes bien intentionnées. Kestrel doit composer avec ce petit monde et réussir à sortir son épingle du jeu sans faire de casse, tout en protégeant ceux qu'elle aime.

Tous ces enjeux politiques ne nous laissent pas une minute de répit. Associez ça à l’histoire d’amour avortée de Kestrel et Arin, et vous avez une idée de mon degré de frustration. Ce n’est ni plus ni moins qu’une souffrance de tous les instants. Pourtant, l'alchimie entre eux n’a jamais été plus palpable.J'en ai eu des papillons dans le ventre. Cet amour interdit n'a fait qu'exacerber mon intérêt pour l'histoire.

Actes manqués, quiproquos, erreurs de timing… c’est une frustration constante que nous fait subir Marie Rutkoski. Je n’avais qu’une hâte, qu’un désir : voir Arin et Kestrel enfin réunis. Que les malentendus s’estompent, que le bras de fer se termine, que la vérité éclate. Mais c’est sans compter le sadisme de l’auteur qui ne semble pas décidée à accéder à mes attentes !

L’univers est bien construit, l’intrigue renversante ; mais ce sont les personnages qui donnent tout son cachet à histoire. Et les retrouver m’a fait l’effet de revoir de vieux amis laissés en très mauvaise posture (et c’est peu de le dire !). Dans The Crime, Arin est extrêmement intuitif, bien que trop imprudent par moment. Son tempérament impulsif lui joue parfois des tours et on sert souvent les dents en espérant qu'il passe entre les mailles du filet. Pour ne rien arranger, il commence à douter de tout, à commencer par lui-même. Il n’est plus sûr d’avoir toute sa tête. Pourtant, dès que l'on constate qu'il suit la bonne voie, il finit par faire demi-tour et à abandonner, alors qu'il effleure la vérité du bout des doigts. De quoi s’arracher les cheveux, vraiment…

Kestrel… Kestrel ! D'une sensibilité éblouissante, elle n’a fait que me rappeler à quel point j’aime les héroïnes de sa trempe. Son intelligence n'a fait que me surprendre. Toutefois, elle n'en tire aucun orgueil (contrairement au premier tome) et sa vulnérabilité ne fait que la rendre plus attachante encore. Elle peut aussi bien éveiller la compassion que l'admiration.

Toujours aussi stratège, Kestrel doit mettre à profit des trésors de diplomatie et de ruse pour garder la tête hors de l’eau. Ses actes la mettent en danger et sa vulnérabilité ne rend le récit que plus prenant encore. J’avais la sensation d’être sur une corde tendue au-dessus du vide la majorité du temps. Au moindre faux pas, à la moindre distraction, Kestrel peut basculer.

Le mot déchirement semble avoir été spécialement inventé pour décrire les dernières pages du roman. Rien ne se passe comme on l'espère, chaque scène ne fait qu’ajouter un peu plus à notre frustration. La toile d'araignée qui se forme autour de l'intrigue s'avère plus complexe encore, regorgeant de dangers et d'imprévus. Les nouvelles informations qui viennent conclure The Crime apportent de nouveaux enjeux. Je sens que le tome 3 risque d'être à la fois la cerise sur le gâteau et le bouquet final !

En résumé, The Crime est une suite qui m’a bluffée de toutes les façons possibles et imaginables. Marie Rutkoski tient toutes ses promesses et nous plonge dans une aventure palpitante. Ses personnages sont abîmés et leur relation se construit autour d’une succession de mensonges et d'actes manqués qui ne manquent pas de nous frustrer. Je suis terriblement impatiente de connaître la conclusion de cette incroyable épopée.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/the-curse-marie-rutkoski

Afficher en entier
Commentaire ajouté par megan-ayla 2018-01-04T00:52:42+01:00
Diamant

Un deuxième tome sur un autre ton que le premier, mais toujours aussi passionnant. Paradoxalement, on se doute rapidement de la trame de l'histoire, pourtant on a quand même quelques grains de suspens. On a peur en même temps que Kestrel, et une part de nous espère un autre dénouements à de nombreuses situations.

J'ai hâte de lire le tome 3 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shai 2018-01-03T11:54:07+01:00
Diamant

Un tome 2 tout en suspens, stratégies et manigances qui nous laisses en haleine on découvre un peu plus chaque personnages .

Vivement le tome 3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2017-12-31T11:21:31+01:00
Argent

Superbe tome qui embarque son lecteur de la première à la dernière page, il est indéniable que cette suite comble largement mes attentes. Contrairement à certaine série qui s’essouffle avec le tome du milieu, montre que les bases de l’intrigue sont construites et l’intensité qui se dégage du récit m’aura valu quelques sueurs froides.

Kestral a fait un choix qui va contre son éducation choisir le camp ennemi. Aujourd’hui le traité est signé et les Herranis ont récupéré leurs terres, mais cette décision l’oblige à oublier les sentiments qui la poussent à sauver Arin. Contrainte d’honorer sa part du marché, la jeune guerrière va devoir épouser le fils de l’Empereur et sa nouvelle vie à la cour n’est pas de tout repos. A commencer par l’Empereur un homme tyrannique qui dirige d’une main de fer ses troupes et n’hésite pas à bousculer sa future belle-fille pour l’aider à prendre les bonnes décisions.

L’histoire est habilement mené, plongé en plein cœur des stratégies d’attaques et autres complots politiques, nous allons vivre au rythme de l’intrigue qui n’est jamais celle qu’on attend. Cette imprévisibilité est l’un des points forts de l’histoire, nos personnages sont sans arrêt en mouvement et on passe par une palette d’émotions : peur, tristesse, affection, surprise… et c’est justement parce qu’ils n’ont pas la capacité de décider de leur avenir que nous les voyons prendre des décisions difficiles et en tant que lecteur c’est délectable.

On voit une certaine évolution de nos personnages, notamment Kestral qui s’éloigne de la fille parfaite et l’image de guerrière s’éloigne pour montrer quelques failles, mais malgré une prise de position timide elle reste fidèle à son père qui est son modèle et à la cour elle va se retrouver face aux manipulations et stratégie qui auront des conséquences pour son futur. A noter que ce tome se concentre principalement sur la politique menée depuis la signature du traité, alors la romance est un peu relégué au second plan. Personnellement, j’ai trouvé l’évolution de l’histoire cohérente et malgré la frustration liée à la séparation, les scènes n’en sont que plus savoureuses.

Marie Rutkoski n’hésite pas à malmener ses personnages et on peut dire que ce tome prend un tournant puissant. Les rôles sont un peu inversés, Kestral est face à la solitude et n’a pas vraiment de personnes de confiance, alors qu’Arin est bien entouré et prêt à tout pour sauver son peuple de l’esclavage. On a d’ailleurs une prise de position intéressante puisque notre héroïne issue d’un milieu privilégié reconsidère ce qu’elle a appris et il y a une vraie évolution face au pratique de son peuple qu’elle réprime. Et sa prise de risque la montre sous un nouveau jour.

The Crime se démarque du précédent opus par un environnement plus sombre et on découvre par la même occasion des personnages secondaires avec du potentiel apportant de la consistante à l’intrigue déjà bien complexe. Aucun personnage n’est à l’abri, le sang va couler à flots, des morts ou blessés graves vont longer le récit dans la noirceur. On a parfois du mal à apercevoir la lumière et c’est qui rend l’histoire imprévisible, on ne sait jamais sur quoi l’histoire va rebondir. Une auteure qui pourrait paraître sadique, mais qui sait parfaitement où elle conduit son lecteur. La fin est particulièrement frustrante et ce qui rend l’attente d’autant plus longue.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3OD

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apiam 2017-12-30T10:47:06+01:00
Lu aussi

J'ai adoré le premier, j'ai été déçue du deuxième.

L'histoire tient en 50 pages mais traine sur plus de 300 avec des redondances (limite du copier coller entre la 50ième et la 295ième), quand Kestrel et Arin discutent il s'agit à chaque fois du même dialogue, je suis désolée mais moi ça m'a lassé.

Je lirais quand même le 3ième

Afficher en entier
Commentaire ajouté par taraty 2017-12-30T10:35:21+01:00
Diamant

Un immense coup de coeur comme pour le premier tome. Ce livre m'a fait passé par toute une gamme d'émotions et (surtout vers la fin) j'avais très très très envie de crier sur les personnages parce que

Spoiler(cliquez pour révéler)
ça peut se finir comme ça entre Arin et Kestrel
.J'ai tellement hâte de lire la suite !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nora04 2017-12-21T21:34:38+01:00
Argent

J'avais eu un coup de cœur pour le premier tome, aimée l'histoire d'amour impossible entre Kestrel et Arin et les jeux de pouvoir, mais ce second tome m'a fermement ennuyée.

J'ai trouvé que dans le trois-quart du roman, il n'y avait pas de suspense et on devinait toute l'histoire! De plus, le personnage de Verex, auquel Kestrel est pourtant fiancée, était très absent du roman et sa personnalité pas développé. J'ai failli lâcher plusieurs fois ma lecture tellement je devinais tout et que l'intrigue n'avançait pas!

Mais arrivée (enfin) à la fin, j'ai trouvé que les 100 dernières pages relevaient un peu l'histoire et que ça bougeait enfin! La fin est bien et donne envie de lire la suite, en espérant avoir plus de surprise et de retournement de situation dans le tome 3.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sousou13 2017-12-21T19:07:56+01:00
Or

J'adore toujours autant l'histoire même si je dois avouer que je mettrai bien une ou deux claques à Kestrel de temps en temps !

Vraiment trop hâte de lire la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Winner, tome 2 : The Crime" est sorti 2017-09-21T00:00:00+02:00
background Layer 1 21 Septembre

Dates de sortie

Winner, tome 2 : The Crime

  • France : 2017-09-21 (Français)
  • USA : 2015-03-12 (English)

Activité récente

Jolin le place en liste or
2018-01-20T13:58:08+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 329
Commentaires 46
Extraits 22
Evaluations 138
Note globale 8.69 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Crime - Français
  • The Winner's Crime - Anglais