Livres
458 272
Membres
411 273

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Ellana06 2019-05-17T09:21:59+02:00
Argent

Cela fait longtemps que j'ai vu ce livre en librairie et que je devais le lire, mais je ne m'étais jamais jetée à l'eau considérant le fait que c'est un Young Adult et que cette catégorie est parfois extrêmement clichée. Mais bon j'en avais marre de le voir dans ma liste d'envie donc j'ai fini par le commencer. Et au final je dois bien avouer que ce fût une grande surprise, l'univers est travaillé et change agréablement de la plupart des dystopie qui font fureur. L'intrigue est bien ficelée, j'aime bien le style fluide de l'auteure et ce premier tome tient la route. Donc en définitive une histoire prometteuse qui me donne bien envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Falabala10 2019-05-06T21:59:58+02:00
Argent

Si j'ai adoré le premier tome de cette série les deux tomes suivants m'ont peu à peu lassés...

Et c'est dommage parce que l'univers est top, l'histoire est captivante, l'action est présente etc.

Mais j'ai été déçue par ce jeu permanant du chat et de la souris entre Kestrel et Arin.

Mais bon finalement la fin du troisième tome m'a reboostée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elycya 2019-05-02T11:32:33+02:00
Lu aussi

Ce livre aborde le sujet délicat de l'esclavage.

j'étais très sceptique au départ car j'avais vraiment du mal à croire à une romance maitre/esclave mais c'est bien nuancé finalement.

En héros d'un côté on a Kestrel qui a toujours vécu avec des esclaves pour la servir, et qui n'a jamais vraiment remit en question cet état de fait et de l'autre on a Arin qui a été privé de ses terres et réduit en esclavage depuis son plus jeune âge. J'ai trouvé intéressant d'avoir les deux points de vue. Il y a pas mal de rebondissements vers la fin du roman dans ce premier tome et je suis curieuse de voir où va nous entrainer la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovelybook 2019-04-28T19:15:33+02:00
Diamant

Ce livre a été un réel coup de cœur pour moi. J’en attendais beaucoup car tout les avis étaient vraiment en faveur de ce roman, alors je l’ai lu. Et je peux vous assurer que je ne suis pas le moins du monde déçue. Ce premier opus m’a légèrement fait pensé a Une braise sous la cendre car il parle d’esclavage et de soulèvements. Le plaisir que j’ai eu en dévorant ce livre m’a fait sortir de ma panne de lecture, d’ailleurs en un jour je l’avais terminé. La romance qui a lieu dans ce chef d’oeuvre est très entrainante, elle est présente sans l’être trop ce qui me convient parfaitement.

On fait la connaissance de Keystrel, fille d’un général très respecté et craint, elle ne veut ni se marier ni s’engager dans l’armée a son age. (Ce que je comprend totalement). C’est une jeune femme a l’esprit libre et d’une impressionnante intelligence stratégique, elle est aussi humble et généreuse. En clair je l’ai beaucoup aimé. Il y a également Arin l’esclave aux deux visages, il essaye de toute ses forces d’hair Kestrel mais il est obligé d’admettre qu’au final il n’est peut être pas si insensible a son charme qu’il pensait l’être. C’est un jeune homme touchant que j’ai pris plaisir a découvrir.

En clair, actions, romance et stratégie sont au rendez vous, a vous de vous laissez emporter dans ce monde fantastique et addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FauGDCP 2019-04-25T18:42:05+02:00
Argent

un premier livre super et je suis très triste de ne pas encore avoir le deuxième.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par teophania 2019-04-25T12:09:30+02:00
Diamant

Attention, ENORME coup de cœur !!!

J'explique l'envoutement ressenti pour ce triptyque Young adult (qui appartient réellement à ce registre, contrairement au cycle « Un palais d'épines et de roses » de Sarah J. Maas).

L'intrigue gravite autour des deux personnages principaux : Kestrel, jeune valorienne de 18 ans, et de Arin, jeune herrani de 19 ans… Un vrai Roméo et Juliette à la sauce fantasy, l'une appartient au peuple des oppresseurs, des occupants tandis que l'autre est devenu esclave sous le joug des valoriens. La romance est sublime, naissante, mais jamais l'auteure ne rentre dans des détails citronnés.

D'un côté, nous avons donc Kestrel, beauté blonde valorienne, aux yeux brun clair et à la peau pâle. Les Valoriens sont de ceux qui conquièrent, vivent dans la fierté de leurs victoires, et de celles à venir, forment leurs jeunesses au combat dans une soif de conquête dictée par un empereur machiavélique, égocentrique se plaisant à manipuler ses sujets. Leur honneur, leur parole est de fer, et cette société, carcan rigide, laisse peu de libre-arbitre : à 20 ans, il faut soit s'engager dans l'armée, soit se marier.

Kestrel a toujours été conditionnée par les pratiques de son peuple, sans vraiment chercher à les remettre en question, même si elles ne lui conviennent pas. Elle voue, en effet, une admiration sans bornes à son père, le général Trajan, bras droit de l'empereur et grand stratège, toujours en quête de sa reconnaissance, de son approbation. Or, elle ne parvient pas à coller parfaitement à l'image valorienne d'excellence que souhaiterait ce dernier. Il nourrit beaucoup d'espoirs envers sa fille unique, ambitionne le meilleur pour elle. Il aimerait tant faire d'elle une guerrière hors pair… Malheureusement, Kestrel s'avère être une piètre combattante malgré des heures d'entraînement… Non, le domaine dans lequel elle excelle, c'est la stratégie militaire : son intelligence, sa finesse et ses capacités d'observation la servent sans pareil. Tout n'est donc pas perdu.

Oui mais… elle excelle aussi dans un autre registre : le piano… Or, la pratique des arts est l'apanage des oisifs, des esclaves car considérée sans valeur dans la culture guerrière valorienne. Elle joue donc en secret, quand son père est sur le front ou la nuit… Mais son père n'est pas dupe. Il sait, tolère mais n'approuve pas.

Le jeu sous toutes ses formes connait aussi les faveurs de Kestrel : mettant en pratique ses talents de stratège, c'est une joueuse exceptionnelle, adepte du jeu de plateau très en vogue « Crocs et Venins ». Elle se plait à défier et battre les personnes qu'elle méprise.

Arin, jeune esclave brun aux yeux gris, la peau bronzée à force de travaux de plein air, appartient au peuple herrani : autrefois les siens étaient de fins navigateurs, marchands, appréciant l'art sous toutes ses formes.

Il excelle dans le chant mais tait ce don depuis bien longtemps. Il incarne, selon moi, le héros chevaleresque. Son code d'honneur est indéfectible, il est courageux, très intelligent et fin. Je n'en dis pas plus car le récit lève peu à peu le voile sur les différences facettes de cette personnalité hors du commun et si touchante.

L'action se déroule dix ans après la conquête de la Herranie par les valoriens. Ses habitants sont donc réduits en esclavage sur leurs propres terres. Arin n'a pas oublié le jour où il a tout perdu. Il nourrit une haine sans bornes aux Valoriens et à tout ce qu'ils représentent : la soif de pouvoir, la brutalité, l'humiliation perpétuelle de son peuple depuis. C'est donc de la défiance qu'il éprouve lorsqu'il rencontre Kestrel la première fois. Elle incarne le mal valorien à elle seule : l'arrogance, tout ce à quoi il a injustement renoncé alors qu'il n'était qu'un enfant. Leur première rencontre les place dans une position diamétralement opposée sur l'échiquier social : Kestrel, accompagnée de son amie de toujours, Jess, se ballade en ville quand elle tombe sur le marché aux esclaves. Animée par une curiosité inhabituelle, elle jette un oeil à l'esplanade sur laquelle va se dérouler la vente d'Arin. Mue par une envie qui la dépasse, elle enchérit sur lui et finit par emporter la mise à un prix indécent…

Je m'arrête là car j'en dévoilerais trop si je m'attardais davantage sur le déroulé de l'histoire.

Tout m'a charmé : l'histoire de leur rencontre d'abord… Deux univers opposent nos deux héros. On se doute qu'un lien fort finira pas les unir car ils se retrouvent par l'esprit tout d'abord et, même si le texte le suggère par petites touches, on se doute qu'ils s'attirent aussi physiquement…

Jamais l'auteur ne nous prend pour des imbéciles, rien n'est facile pour Arin et Kestrel. Tout les sépare. Les jalons de l'intrigue sont mis progressivement en place. On sait qu'Arin est plus qu'un simple esclave. On sait que Kestrel a une personnalité forte, transcendant les codes valoriens, qu'elle détonne par certains côtés et que peu à peu elle doute… Ce qui n'échappe pas à l'oeil observateur d'Arin… On espère tellement que ces deux là se rapprochent… Ils sont tellement différents et semblables à la fois !

J'ai adoré leurs parties de crocs et venins et leurs enjeux… C'était très subtile et tellement jubilatoire !

Les émotions des deux héros bouillonnent, le trouble respectif qu'ils ressentent l'un envers l'autre subtilement traduit : ils sont si fiers qu'ils ne laissent affleurer qu'une infime part de l'agitation intérieure qui les bouleverse, agite, détruit, ronge… Car ils savent que le jeu auquel ils se prêtent n'est pas anodin… Tout passe par le regard, les joutes verbales. Il y a un respect mutuel naissant entre ces deux-là dans le premier tome. Jamais il cela n'est abordé frontalement, en cela, nous sommes dans de le registre young adult. L'auteur nous fait confiance pour deviner, par nous même, leur émoi.

Les personnages secondaires assaisonnent ce plat déjà fortement épicé grâce à la présence magnétique d'Arin et Kestrel. L'ombre menaçante du général plane au-dessus du jeu auquel se livre nos deux jeunes gens. On se doute que le rôle de ce personnage prendra de l'ampleur dans les tomes suivants… Jess, l'amie de Kestrel m'a paru superficielle, égocentrée, sans jamais remettre en question les méfaits de son peuple, je ne m'y suis pas attachée. La personnalité enjôleuse et enjouée de Ronan, son frère m'a plu.

Enfin, l'auteure est documentée, et pour cause, quand on se penche sur sa biographie, on apprend qu'elle a été professeur de littérature et d'histoire, elle nous révèle qu'elle a su s'entourer pour nous décrire les différentes tactiques et manœuvres décrites dans ce roman et dans les suivants.

Bref, j'ai complétement adhéré ! Je suis passée au second tome illico presto !

https://chutellelit.wordpress.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laurine299 2019-04-24T16:17:13+02:00
Or

Commençons par le commencement ;)

Je dois dire que la première chose qui m'as attiré dans ce livre est sa couverture. Je la trouve juste sublime !

Pour ce qui est de l'histoire, je dois dire que j'ai eu du mal à rentrer dedans lors des premiers chapitres mais au fur et à mesure des chapitres, j'ai réussi à me plonger entièrement dedans. Et je n'ai pas été déçues !

Les émotions sont très bien décrites ce qui nous permet de nous identifier sans mal aux personnages. J'ai également beaucoup aimé les différents points de vue. Et je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ce dénouement !

Ce livre est une petite pépite, je lirai le deuxième très rapidement ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luc18 2019-04-20T00:54:18+02:00
Or

Honnêtement, agréablement surpris par cette lecture.

Je pensais, en me lançant dans cette lecture, que ce serait plus superficiel. Mais alors qu’est-ce que je me trompais !

Les émotions sont profondes, et j’ai adoré ce point de vue du narrateur qu’on ne voit pas assez souvent à mon goût.

Spoiler(cliquez pour révéler)Les seuls points négatifs pour moi, c’est que Kestrel aurait pu remarquer plus tôt les manigances, et en plus, elle n’est vraiiiiment pas assez rancunière à mon goût ! Bon, ok, les deux camps n’ont pas complètement tort ou raison, mais quand même ! Il y a eu un vrai massacre ! Des centaines de personnes sont mortes assassinées de manière froide et elle... osef ou presque.

Je vais de ce pas lire le tome 2 parce que là, je suis trop accro.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LLyza 2019-04-14T15:09:02+02:00
Diamant

Si Cécile ne me l'avait pas recommandé, je ne l'aurai pas lu parce que je l'ai vu passer... mais ça ne me disait rien : univers Young Adult, une couverture avec une énième nana en robe de bal et sa dague, et la petite phrase parlant de malédiction. Aucun thème qui ne m'interpellait. Pourtant, une fois que j'ai jeté un coup d'oeil au synopsis et à l'univers de Fantasy qui s'en détachait, j'ai eu envie de l'essayer.

Je ne l'ai pas lâcher de toute la soirée, jusqu'à 3h du mat', je voulais savoir ce qui se passerait. Alors, oui, on devine et on voit beaucoup de choses arriver mais j'ai trouver ça bien amené, un rythme bon qui fait qu'on ne s'arrête pas. Rien de nouveau en soit !

Deux peuples qui se sont fait la guerre et qui a finit par réduire l'un des deux camps en esclavage, les femmes ont deux choix : soldat ou épouses... et Krestel n'a de cesse d'essayer de trouver autre chose. Qu'est-ce qu'elle peut faire d'autres dans ce pays avec ces coutumes ? Qu'en est-il de l'injustice des conditions de ce peuple autrefois prospère ?

On suit notre héroïne qui fait partie de l'Aristocratie, elle est fille de général et a visiblement déjà un esprit acéré et est fin stratège. Son père l'a veut à ses côtés, mais bizarrement ce n'est pas ce qu'elle souhaite, elle est plus portée sur les arts. Pour être plus exact, le piano et pas vraiment dans le maniements des armes.

Nous voilà avec un conflit entre le père et la fille, un pays conquérant qui doit garder ses frontières et en fil conducteur avec cette romance entre une Valorienne et son esclave Herrani.

Je me suis attachée à ces personnages, à cette histoire d'A naissante et impossible, à cette vie injuste et plus que tout, à ces complots politiques qui ont fait de cette lecture : un page turner. Evidemment, j'ai plus que hâte de continuer avec les deux autres tomes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fleuriminou 2019-03-28T16:55:39+01:00
Pas apprécié

Ce livre est une vraie déception. Le résumé donnait envie de le lire et pourtant dedans rien ne va. Le rythme est très lent, les personnages n'ont aucune personnalité... Bref, je n'ai pas aimé du tout. En fait, je ne l'ai même pas terminé.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode