Livres
458 821
Membres
412 631

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Winner, tome 3 : The Kiss



Description ajoutée par Evalla 2018-03-27T08:30:12+02:00

Résumé

La guerre a éclaté. Arin se retrouve au centre des affrontements, avec l'Orient comme allié et, pour ennemi, l'Empire qui l'avait réduit en esclavage. Il est enfin parvenu à fermer son esprit au souvenir obsédant de Kestrel, même s'il ne parvient pas tout à fait à l'effacer de sa mémoire. Mais sa décision est prise : il n'a plus que faire de celle qui, le croit-il, soutient l'Empereur envers et contre tout, malgré les innocents massacrés, malgré le danger qui menace Arin et les siens... Mais la vérité est tout autre. C'est loin au nord, dans un des nombreux camps de travail impériaux, que dépérit peu à peu Kestrel, fiancée déchue de l'héritier de l'Empire. Droguée - une façon de s'assurer de son obéissance -, elle risque de perdre un peu plus chaque jour, comme les prisonniers qui l'entourent, tout souvenir de sa vie passée. Déjà, plus au sud, les combats font rage, et les vies d'Arin et de Kestrel se retrouvent prises entre le marteau et l'enclume... Pour elle comme pour lui, l'heure est venue de jouer cartes sur table. Mais quand les enjeux sont aussi élevés, est-il vraiment possible de remporter la mise ? Dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur à laquelle se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !

Afficher en entier

Classement en biblio - 586 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Tifaannyy 2018-04-28T21:47:45+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)En fin de compte, elle se retrouvait prisonnière quand lui était libre. Elle avait bel et bien fait tous les sacrifices possibles pour lui.

Et il n'en savait rien.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

*Attention, ce commentaire peut contenir des spoilers des deux premiers tomes qui ne seront pas cachés.*

Je voudrais tellement que ça ne soit pas terminé. Je déteste les fins autant que je les aime. Je n'avais même pas encore terminé ma lecture que tout me manquait déjà !

The Winner's Kiss fut un troisième et dernier tome à couper le souffle. Une fin superbe à une trilogie qui n'en méritait pas moins.

Je ne sais pas par quoi commencer... je sais, je dis souvent ça, mais c'est l'effet que me font les romans que j'aime. Ils me font ressentir tellement de choses en même temps que je ne sais plus où donner de la tête.

Il m'a fallu de longs mois avant que j'ose me lancer dans cette trilogie. Et à présent, j'ai terminé de la lire et je suis partagée. D'un côté je regrette d'avoir mis autant de temps avant de lire The Winner's Trilogy. Et d'un autre, je suis heureuse de l'avoir fait il y a si peu de temps. C'est bête mais je me dis qu'il y a un temps pour tout. Même pour lire tel ou tel livre. Tous ces mois que j'ai passé à regarder ces livres de loin (sauf ce tome-ci vu qu'il vient de sortir) sans les lire, je me dis que c'est parce que ce n'était simplement pas le moment. Du coup, ça me fait penser que si je m'étais forcée à les lire des mois en arrière, je ne les aurais probablement pas autant aimé.

Enfin bref.

J'aime ces livres, point barre. Marie Rutkoski m'a fait vivre une aventure sur laquelle je n'ai pas l'impression de pouvoir mettre le moindre mot. Pourtant je m'en sens obligée. Je ne pourrais plus jamais dormir si je ne le fais pas.

The Winner's Kiss est juste parfait. Je ne peux pas le définir autrement. Je me suis plongée dans cette lecture en me disant que même si je n'avais pas envie que ça se termine, je ne pouvais pas passer un seul instant de plus sans le lire. J'ai l'impression que ça a été les 484 pages les plus courtes de ma vie, je ne les ai pas vu défiler !

Je sais que je vais me répéter mais j'ai adoré ma lecture.

The Winner's Kiss c'est un plan où tout est au bon endroit et à la bonne échelle. C'est un jeu où rien n'est laissé au hasard et où chaque pion a un rôle à jouer. J'ai aimé chaque passerelle de l'histoire : les stratégies militaires aussi passionnantes à découvrir et très astucieuses et intelligentes. L'auteure nous offre de superbes actions et des retournements de situations à la hauteur d'un véritable jeu d'échecs. Tout est mené à la perfection.

La plume de Marie Rutkoski est fluide, entraînante et captivante. J'aime sa façon d'écrire. La manière dont elle le fait mais aussi le fait que ça soit si facile d'imaginer les scènes, les lieux, les personnages...

Je n'étais jamais déçue par tel ou tel déroulement. Je me disais que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire et que c'est pour cela que l'auteure l'avait mis dans son histoire. Je vois Marie Rutkoski comme quelqu'un d'organiser qui ne choisit pas au hasard telle ou telle situation. Il y a toujours une raison pour laquelle elle décide qu'il se passera ça ou ça. Et j'ai savouré chaque découverte.

Et les personnages... Je les aime.

Kestrel est un personnage super. Elle change dans ce tome-ci mais en même temps elle reste la même. En fait, je dirais plus qu'elle se révèle. Et je n'ai pu que l'adorer un peu plus.

Je ne pensais pas que je pouvais aimer Arin plus que je ne l'avais déjà aimé dans le premier et second tome. Et pourtant ! Il m'a tellement plu que je ne saurais pas comment le décrire.

Roshar est génial. Je l'adore, je l'adore, je l'adore. Tout simplement.

Verex est un gars que j'apprécie énormément ! Il est l'exact opposé de son père. On ne le voit pas beaucoup mais on n'a pas besoin de ça pour s'y attacher. Je me suis attachée à lui.

De même pour Sarsine. Ce n'est pas un personnage qu'on voit à toutes les pages mais je m'y suis malgré tout beaucoup attachée. Je l'aime beaucoup.

Dans ce troisième et dernier opus, la relation entre Arin et Kestrel prend évolue, elle avance. Et j'ai adoré comment les choses se font entre eux. Je n'ai pas été déçue, pas le moins du monde.

L'histoire de The Winner's Kiss reprend là où Marie Rutkoski nous avait laissé à la fin de The Winner's Crime. Arin, les Herrani et les Dacrans se préparent à une guerre contre les Valorians pendant que Kestrel est envoyée dans un camp de travail au nord du Tundra.

Spoiler(cliquez pour révéler)Récapitulatif de TWK :

Les prisonniers du camp de travail (une mine de soufre) sont drogués et la drogue leur donne envie de travailler. Mais s'il n'y avait que ça ! Cette drogue leur fait efface la mémoire. Kestrel tente de manger et boire le moins possible (puisque c'est à ces moments-là que les prisonniers sont drogués).

Un jour, un sénateur arrive au camp pour une inspection. Dans la nuit, il vient voir Kestrel et lui annonce qu'il est là sur ordre du prince Verex. Le sénateur donne à Kestrel une clé qui lui permettra de s'échapper mais il lui demande d'attendre plusieurs jours après son départ pour que personne ne fasse le rapprochement.

Kestrel réussi donc à s'échapper peu après le départ du sénateur. Mais elle est rattrapée et ramenée au camp. Après son retour et après avoir été punie pour cette tentative de fuite, Kestrel décide de manger et boire tout ce qu'on lui donne en pensant que de toute façon son père l'a trahi en donnant la lettre qu'elle avait écrit à Arin à l'Empereur, que Jess ne veut plus la voir, qu'Arin non plus... À quoi bon se souvenir de ça ?

Du côté d'Arin, l'Herrani (Ilyan) que Kestrel a envoyé pour délivrer la mite à Arin arrive chez ce dernier mais il lui dit que l'espionne d'Arin est une Herrani car Kestrel parle très bien Herran et que le messager n'a vu que sa main donc il ne peut pas la décrire. Il lui dit néanmoins que son espionne a été envoyée au nord.

Roshar dit à Arin que Kestrel est morte. C'est ce que tout le monde le croit, comme l'espérait l'Empereur.

Arin se souvient de la tâche de naissance sur l'une des mains de Kestrel. Il se souvient qu'elle parle parfaitement Herrani, sans le moindre accent. Il se souvient que le messager n'a vu que la main de son espionne. Il ne croit pas en la mort de Kestrel. Il retourne donc voir le messager et lui demande à quoi ressemble la main de la jeune femme. Le messager lui dit qu'elle avait une tâche de naissance sur la main identique à celle de Kestrel.

Arin part donc pour le nord. Il s'infiltre dans les mines de soufre pour la trouver. Et il la retrouve. Sauf qu'à cause de la drogue, elle ne se souvient plus de lui.

(Pourquoi est-ce que dans les sagas, il y a toujours un moment où l'un des personnages principaux oublie son amoureux ? Me torturer vous fait-il plaisir à ce point ?!)

Kestrel et Arin s'échappent et rentrent à Herran.

Et petit à petit -tout au long du livre- Kestrel se souvient.

Plus tard, Arin part pour la guerre. Il avait donné rendez-vous à Kestrel avant son départ pour qu'elle lui demande de rester ou qu'elle lui dise au-revoir mais elle n'est pas venue. Plus tard, Kestrel le rejoint et s'engage l'armée pour se battre contre les Valorians, son père et l'Empereur.

Quant à la fin de ce merveilleux dernier tome, elle est telle que je l'espérais ! Spoiler(cliquez pour révéler)Kestrel et l'Empereur se "retrouvent" et s'affrotent au Bite and Sting. Ils passent un marché : Si Kestrel gagne, l'Empereur fait cesser la guerre. S'il gagne, la guerre continue et Kestrel lui donnera ce qu'il veut (qu'importe ce qu'il veut). Kestrel perd la partie mais elle ne perd pas vraiment. Elle savait que l'Empereur gagnerait. Elle a donc empoisonné les cartes qui l'ont aidé à remporter le jeu. L'Empereur meurt.

De son côté, Arin fait face au Général Trajan durant la bataille finale. Au dernier moment il décide de ne pas tuer le père de Kestrel.

Les Valorians capitulent.

Arin trouve la lettre que Kestrel lui a écrit à la fin du second tome et il la lit, enfin.

Après la fin de la guerre, Verex et Risha décident de partir. Verex ne veut pas devenir empereur, il préfère donc passer pour mort.

Le général Trajan demande à Kestrel sa dague pour qu'il puisse mettre fin à ses jours mais elle refuse. Elle lui dit qu'elle a essayé de vivre dans son monde et que maintenant c'est à son tour (à lui) de vivre dans le sien. Il sera emprisonné.

Et tout est bien qui finit bien. Dacra et Herran ne sont plus sous la menace de Valoria et la paix s'installe donc entre eux.

La dernier scène de cette trilogie est juste PARFAITE ! Elle m'a fait sourire et ça m'a presque donné envie de pleurer comme un bébé. ^^ Spoiler(cliquez pour révéler)Kestrel joue du piano et Arin chante. Je me suis juste dit : Tout est à sa place.

Je recommande chaudement The Winner's Trilogy. Ces romans valent sincèrement le coup d'être découverts. Tout simplement et même si ça peut sembler bête, je suis heureuse d'avoir lu cette trilogie et d'avoir "rencontré" ces personnages auxquels je me suis attachée. Je crois bien que cette histoire a gagné sa place dans mon cœur littéraire. Et elle la mérite !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2018-04-14T12:20:18+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lovelybook 2019-04-28T19:19:19+02:00
Diamant

Cette saga a été une très grande découverte pour moi ! J’ai adoré ce monde d’exception à qui j’ai dit au revoir… Ce 3e tome a été une très bonne lecture, Marie Rutkoski m’a emmené dans cet univers de mensonges, de rebondissements grâce à sa plume fluide et captivante. Les personnages sont tellement extraordinaires. Ils m’ont fait éprouver des sentiments passionnés ! Les batailles de ce tome étaient pleines d’actions que j’ai adoré !

Kestrel est une jeune femme bien plus courageuse malgré l’épreuve qu’elle a subit mais elle est en même temps plus émotive. J’ai encore plus aimé Arin, il m’a rendu addict à lui ! Leur relation a été spécial ce tome ci et même si j’avais préféré que Spoiler(cliquez pour révéler)Kestrel retrouve la mémoire.

De l’action à chaque page, des sentiments et de l’originalité vous attendent dans cette saga haute en couleur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par teophania 2019-04-25T15:55:24+02:00
Diamant

Kestrel et Arin ne sont plus les adolescents rougissants et hésitants des débuts. Les épreuves qu’ils ont subies avec courage les ont forcés à grandir, s’étoffer et s’imposer.

Arin est convaincu qu’il sert le Dieu de la mort et qu’il en trouve protection en retour. Certains pourraient le prendre pour un dément, ce n’est jamais le cas de Kestrel qui respecte les croyances de son compagnon. Souvent, le lecteur partage les conversations qu’il noue secrètement avec ce dieu, notamment dans des étapes clefs du récit. Cette croyance le transcende et lui donne du courage, légitime ses actions pour la « cause ».

Quant à Kestrel, si elle est amputée d’une partie de sa mémoire, elle ne se laisse pas pour autant abattre, elle se démène, en employant diverses stratégies pour réunir les bribes de ses souvenirs disparus.

Arin, fidèle à son attitude chevaleresque et entière, lui laisse le temps de recouvrer cette partie d’elle-même, s’efforce de lui faire confiance, même si cela ne lui est pas toujours facile. Aussi, quand Kestrel lui annonce sa volonté de l’aider lors des batailles les opposant aux valoriens, son côté protecteur voudrait prendre le dessus mais il se maitrise et se raisonne, cela lui demande un énorme travail sur lui-même. Il a encore en tête les cicatrices laissées par le fouet du camp de travailleur valorien lacérant le dos de sa belle. Il la veut libre, entière, telle quelle. Attention, cœur qui bat ! ?

Je me suis accrochée aux pages de ce récit comme une malheureuse au mât d’un navire en perdition, dans l’attente d’un rapprochement ultime et tant attendu entre Arin et Kestrel… J’ai ainsi englouti des pages narrant les tergiversations relatives aux meilleures stratégies à employer dans les diverses batailles opposant l’alliance dacrans/herranis aux valoriens, ou des combats sanglants où l’horreur n’est jamais tue, même dans les détails. Je repense à une scène qui décrit si bien le désarroi de la Kestrel, pourtant endurcie, lorsqu’elle se retrouve devant des cadavres, notamment celui d’une petite fille à qui il manque une chaussure et qu’elle se fait un point d’honneur à lui retrouver le soulier manquant… Pathétique, tragique mais réaliste et déchirant.

Je me suis trouvée si fébrile après chaque page, dans l’expectative du pire… Car le suspense bat son plein, jusqu’au dénouement ultime, on ne sait qui gagnera, on ne devine pas d’issue à ce combat désespéré pour la liberté voulue, chérie par Arin et les siens. Leurs chances de victoire sont toujours minces malgré l’alliance inespérée avec Dacran. Et on redoute la contrepartie du marché conclu avec ce peuple jusqu’à la fin…

*Attention, spoilers dans ce qui suit*

Ce qui m’a agacée : le temps que met Arin à consulter (enfin !!!) le messager venu en urgence lui délivrer un message…

Ce que j’ai adoré : Arin qui se positionne en sauveur (je ne l’espérais plus !) pour récupérer sa belle (enfin, qui a bien changé tout de même…), Rashan qui perçoit clair dans le jeu de nos tourtereaux, qui s’avère être un allié fiable et amenant de la lumière, de l’espoir dans ce récit sombre, l’ultime tête à tête de Kestrel avec l’empereur… Jusqu’à la fin de leur entrevue, j’ai retenu mon souffle !

Ce qui m’a frustrée : la fin ! J’aurais tant voulu en apprendre plus sur les motivations profondes du général Trajan… Est-ce simplement son code de l’honneur indéfectible qui l’a poussé à dénoncer son unique fille ? Je pense qu’il y avait matière à développer le sujet. Les sentiments du père de Kestrel auraient donc mérité d’être creusés, exposés au grand jour. J’y vois par là une solution de facilité de la part de l’auteur qui nous laisse à notre propre jugement et, personnellement, le mien n’est toujours pas fixé quelques jours après cette lecture ! J’ai l’impression d’avoir été volée !

J’aurais voulu que l’on me décrive l’ascension et l’officialisation du statut d’Arin en tant que chef de son peuple, que l’on me serve sur un plateau doré son mariage avec Kestrel, après tout zut, nos héros en ont tellement bavé (et nous par procuration !) qu’ils méritaient bien cela… Mais non, rien, snif ! Alors, oui, la fin est vraiment touchante, j’ai adoré (et je soupçonnais que cela arrive ?) les voir retrouver leur âme d’enfant, s’unir dans leur passion commune… Mais cela ne m’a pas suffi. Je me sens amputée d’une partie de l’histoire qui a un goût d’inachevé.

Malgré tout, cette série rejoint celle que je regrette amèrement de quitter… Le souvenir d’Arin et Kestrel s’estompera peu à peu mais j’en garderai un souvenir prégnant, leur histoire m’a profondément touchée, émue, le récit m’a emportée dans leurs aventures, j’étais à leurs côtés, je souffrais, tremblais, souriais au diapason de leurs émotions. Leurs personnalités si fortes, si travaillées, leurs pensées étaient si bien retranscrites par l’auteur…

Cet univers m’a tout bonnement soufflée !

Et maintenant : Que puis-je bien donc lire après ce choc émotionnel ? Si, cher lecteur, tu as des idées, je serais heureuse que tu me les délivres !

https://chutellelit.wordpress.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matarela 2019-04-05T14:14:58+02:00
Or

Ce troisième tome est bien, mais de mon point de vue il n'arrive clairement pas au même niveau que les deux premiers.

J'ai beaucoup aimé le début et j'ai trouvé que la fin clôturait parfaitement la saga. Malheureusement les 400 pages entre le début et la fin ont été... ennuyantes.

Beaucoup de longueurs, des éléments et des détails pas forcément nécessaires. J'ai fini par lire, sans réellement lire. (Un peu comme vous en lisant ce commentaire ?) .

J'étais malgré tout contente de finir The Winner et un peu triste de quitter Kestrel et Arin. (Ce dernier est pas mal remonté dans mon estime d'ailleurs.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cindydor 2019-03-05T20:49:00+01:00
Or

Pour moi, ce tome est le meilleur. On n'arrive pas à décrocher de l'histoire du début à la fin. Les situations s'enchaînent sans nous donner le temps de souffler. J'ai vraiment beaucoup aimé. A lire sans hésiter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pearl84 2019-02-27T17:45:29+01:00
Bronze

Je pense que le tome 3 est le meilleur de la saga juste après le 1

Le tome 2 m'avait déçu et les personnages fatigués ici de l'action autour de la guerre dacran/herran contre valorien.

La relation entre les personnages est plus complexe plus réfléchie mature je trouve, moins gnan gnan surtout entre Arin et Kestrel.

Elle a perdue la mémoire et ils doivent se redécouvrir et ré-apprendre à s'aimer, j'ai trouvé cette relation plus intéressante.

j'adore le personnage de Roshar même si jusqu'à la fin j'avais peur Spoiler(cliquez pour révéler)d'une trahison, il me paraissait tellement instable^^

Cette saga était agréable à lire mais pas un coup de cœur ni un énorme engouement, il m'a manqué quelque chose

Afficher en entier
Commentaire ajouté par astridg 2019-02-16T13:40:09+01:00
Argent

Quelle déception ! J'avais adoré les deux premiers tomes, mais là il y avait beaucoup trop de longueurs et pas de vrai scénario mise à part la continuité des premiers tomes, à savoir la guerre qui se prépare... L'histoire est focalisée sur les sentiments des personnages, plus que sur l'action. Ainsi j'ai eu énormément de mal à venir à bout de cette fin de saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chewy 2019-02-04T09:31:01+01:00
Argent

J’ai largement préféré ce tome que les précédents. Ce que j’avais reproché aux tome 1 et 2, c'était le manque d’action, surtout au niveau du tome 2. Mais la, j’ai été gâtée. Il y avait des rebondissements, des secrets, et je suis complètement admirative des réflexions de Kestrel.

Comme les deux premiers, j’ai vraiment été attachée aux personnages. Surtout Arin qui est un coup de cœur pour moi.

Cette trilogie a très mal commencé. J’ai été très déçue, mais ce tome a tout fait remonter ! Je félicite l'auteure et je la conseille à tout le monde. Mais, malgré les apparences, ne vous attendez pas à des romans gorgés d’action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2019-01-04T01:30:44+01:00
Diamant

Un magnifique final... Tous ces personnages vont me manquer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elouu 2019-01-02T11:42:09+01:00
Or

Une conclusion parfaite d'une si belle trilogie ! Beaucoup d'émotions à travers ce troisième tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dimess47 2018-12-23T12:37:51+01:00
Or

Autant à la lecture du deuxième tome j'avais commencé à légèrement décrocher, mais la fin de celui-ci lavait prise complètement au dépourvu. J'ai donc pu me retenir d'entamer le troisième tome qui m'a totalement embarqué dans les tourments de la guerre et de la stratégie, mais aussi de la recherche de soi. Une belle trilogie.

Afficher en entier

Dates de sortie

Winner, tome 3 : The Kiss

  • France : 2018-03-15 (Français)
  • USA : 2016-03-29 (English)

Activité récente

Elo6 l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-20T14:44:41+02:00
Yellie l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-12T10:10:23+02:00
Keeper le place en liste or
2019-05-07T23:28:44+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 586
Commentaires 77
Extraits 31
Evaluations 227
Note globale 8.49 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Winner's Curse, book 3 : The Winner's Kiss - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode