Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Wishy : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres
Alyson Noël   
Début plutôt lent mais au final assez agréable à lire ! A peine avoir refermé le livre qu'on aimerait avoir le tome 4 sous la main afin de pouvoir connaitre la suite pour ne pas rester sur cette fin.. A lire tout de même ! :D

par Mariine
Les cadavres en fleurs Les cadavres en fleurs
Elodie Soury-lavergne   
Il s'appelle Fulbert Roty. Il est rentier, asocial et complexé par la sonorité du patronyme dont l a étrangement affublé sa mère, pianiste virtuose. Il se sent aussi très seul et déteste les vieilles peaux. Peut-être parce que sa mère n a pas eu l occasion d en devenir une. Elle est décédée un matin il avait dix ans juste après l éclosion d un perce-neige, une brève coupure d électricité et la toilette matinale de son père. Depuis, Fulbert affiche une véritable passion pour les fleurs, qui fanent, sèchent. Que l on peut garder près de soi toute une vie. Il voudra bientôt faire profiter l humanité de cette qualité florale, quel qu en soit le prix... Autour de lui gravitent également un chien juif circoncis prénommé Rabbin, une sirène amatrice de parties de pêche à la canne à strophes, un steward cannibale, un Blobfish inutile, un porc populiste et une girafe complexée.
Fablehaven, Tome 2 : La Menace de l'étoile du soir Fablehaven, Tome 2 : La Menace de l'étoile du soir
Brandon Mull   
Encore plus d'aventure que dans le premier tome, ce roman est génial l'histoire continue avec encore plus de danger et de magie.
Éternels, Tome 1 : Evermore Éternels, Tome 1 : Evermore
Alyson Noël   
Je viens de le finir a l'instant & Je suis très agréablement surprise.
L'écriture est assez simple, ce qui en fait un livre agréable à lire, pas compliqué du tout. La narration au présent m'a un peu dérangé au début, mais finalement on s'y fait assez bien & Ca ne dérange plus du tout.
Les personnages sont vraiment hyper attachants. On comprends bien & On partage la peine d'Ever, & Aussi ses "écarts".
Quand à Damen, c'est un personnage ténébreux, mystérieux, très interessant.
Le véritable plus dans ce livre, c'est la différence dans l'histoire. Durant tout le bouquin, je pensais que Damen était un vampire, alors que pas du tout. Ca change un peu du sujet "Vampires" du moment.
Il n'y a pas vraiment de ressemblance avec Twilight, même si en lisant le résumé, je pensais que ce serait qu'une simple "copie" de Twilight, c'est tout l'inverse.
L'histoire tient debout, on se laisse vite emporté.
Parcontre la fin est assez soudaine.
Dans l'ensemble, un livre que j'ai vraiment aimé. Je lirais le tome 2 bientot, comme je l'ai déjà.

par Okapi
Bazaar Bazaar
Stephen King   
Ce roman se lit vraiment bien et a réussi à me captiver comme savaient si bien le faire les romans de King !
mais là, avec Bazaar, j'ai retrouvé cette magie justement, qui m'embarque complètement dans un roman grâce à son atmosphère, en l'occurrence étrange et malsaine et qui provoque jubilation et terreur, sentiments que l'on éprouve à voir se mettre en place une histoire absolument diabolique et dont tous les éléments s'enchaînent de façon implacable ! la manière dont Gaunt prépare son coup est proprement hallucinante ! l'ambiance si particulière de ce patelin qu'est Castle Rock, la psychologie des personnages, les flash-backs intéressants sur le passé de certains, les situations dramatiques et incontrôlables qui s'enchaînent rend cette histoire fascinante et captivent le lecteur. Le tout parsemé de l'humour si particulier de Stephen King qui égratigne la société américaine avec beaucoup de talent et de justesse. Quant aux 200 dernières pages, elles sont monumentales ! du King grand art, n'y a rien à redire : suspense, tension, angoisse, surabondance de violence et ambiance terrible avec une tempête battant son plein ! Un King à lire !
superbe!
Le petit mensonge de Dieu Le petit mensonge de Dieu
Cyril Massarotto   
Une plume légère est pleine d'émotion. L'auteure aborde encore une fois un sujet grave, avec humour et simplicité. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je dévore ses romans, car oui encore une fois je l'ai dévoré en... une journée (snif...), pourtant je pense qu'il a su s'arrêter avant d'avoir des répétitions, ou que le lecteur s'ennuie. Bref Un très bon roman que je conseil à tous les curieux sur le fameux "Après"... mais aussi à tous les amoureux de son style.

par bamby114
Sadako Sadako
Koji Suzuki   
L'histoire est bien, même si j'ai été déçu et que j'espérais plus d'action...
Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad
Abec    Reki Kawahara   
Lien de la Chronique:
http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/sword-art-online-reki-kawahara.html

Pour commencer, il faut savoir que Sword Art Online est ce que l’on appelle un Light Novel. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme barbare, ce sont de courts romans (généralement autour de 40 à 50 000 mots) d’origine japonaise. Ils sont aussi principalement destinés aux adolescent et jeunes adultes. Il ne faut donc pas les confondre avec les mangas, car contrairement au genre précédemment cité, les light novel sont composé majoritairement de texte avec quelques illustrations ponctuelles au moment clé de l’action. Pour un mystérieuse et obscure raison, ce genre de livre n’est absolument pas édité dans notre pays, ce qui est bien dommage je trouve. Les Light novel pourrait être un élément de lecture pour tous les fans de manga et d'animation japonaise et pourrait ensuite ouvrir la passion des livres chez certains…

Suite à cette introduction sur le genre, parlons plus en détail de Sword Art Online. Certains se seront peut être posé la question vis-à-vis du nom, mais oui, Sword Art Online nous place dans un monde de jeux vidéo. Le concept est simple, nous suivons notre jeune héros qui porte le nom de Kirito dans le jeu appeler « Sword Art Online » qui est un VMMMO, ou tout simplement un M.M.O (Massive Multi-joueurs Online) mais virtuel. Le joueur doit placer une sorte de casque et se retrouve alors totalement plongé dans le jeu, le « full drive ». Sauf que ce qui pourrait être un simple jeu et passe-temps va vite devenir un cauchemar pour les 10 000 joueurs présents sur le serveur. Ils ne peuvent tout simplement pas se déconnecter du jeu. Cela peut sembler tout bête, mais ils se retrouvent donc totalement piéger physiquement dans le jeu, et leur seul moyen de retrouver la liberté est de parvenir à finir le jeu. Pour cela, il faut grimper les 99 paliers et tuer le boss final. Autre détail qui a son importance, toute mort est définitive c’est-à-dire que si le joueur meurt dans le jeu, il meurt dans la réalité. C’est donc dans un contexte de jeu assez compliqué que l’on suit la progression de Kirito au cours de son ascension des divers paliers, mais aussi dans ses rencontres avec les autres joueurs, chose difficile pour lui qui est un joueur solo.

Chose assez étonnante, c’est le comportement des personnages dans le light novel. Tout y est fidèlement retranscrit comme la perpétuelle menace de la mort. La moindre erreur peut être fatale à notre héros, et une seconde d’inattention peut avoir un goût amer. L’univers assez complexe au premier abord est bien expliqué ce qui permet de ne pas se perdre, même si l’on ne connaît rien au monde des M.M.O, et chaque personnage est typiquement un archétype d’un joueur que l’on pourrait retrouver dans un vrai jeu vidéo. On finit par s’attacher aux personnages, et à craindre pour leurs propres vies à chaque instant. On souhaite tellement que Kirito accède au combat avec le boss final, mais ce palier semble complètement inaccessible malgré son haut niveau et son expérience du jeu.

Il faut savoir aussi qu’il y a actuellement 12 tomes pour cette saga, mais qu'ils sont compliqué à trouver en français à cause de son non-licenciement, et donc il faut parfois se tourner vers l’anglais pour se fournir en Light Novel (heureusement pour moi, une partie de Sword Art Online a été traduit par des fans en français !). Pour les curieux, il y a aussi un animé licencié par Wakanim reprenant les 4 premiers volumes de la saga.

Pour conclure, un anime qui m’a fortement plus, et un coup de cœur confirmé et renforcé avec ma lecture du premier volume. Je vais donc me plonger dans les autres volumes (et donc vous les chroniquer au fur et à mesure bien entendu). Et c’est avec espoir que j’espère voir un jour naître en support physique ce genre de livre dans notre pays. En tout cas, je serais un acheteur conquis.

Dolmen, Tome 1 Dolmen, Tome 1
Marie-Anne Le Pezennec    Nicole Jamet   
Je n'avais pas vu la série mais les bandes annonces m'avaient fait envie et quand j'ai vu le livre, je n'ai pas su résisiter !
Un thriller que j'ai dévoré et qui m'a passionnée !

par emy27
Anatomie de l'horreur, tome 1 Anatomie de l'horreur, tome 1
Stephen King   
Je n'ai pas du tout accroché, pourtant je suis fan de cet auteur, mais ce livre là, je n'ai pas réussi à le finir. Je ne l'ai pas trouvé captivant, bien qu'il parle de sa vie et de ses écrits.
Néanmoins, je n'abandonne pas, je réessaierai plus tard et peut être que je pourrai l'apprécier à sa juste valeur et modifier mon avis. Pour l'instant, je reste camper sur mes positions.

par Elena62