Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Wit06 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas
Andrea Cremer   
http://wandering-world.skyrock.com/3063085217-Nightshade-Tome-3-Bloodrose.html

Ouaw. Je viens de finir Bloodrose, et je suis en état de choc. J'ai le coeur serré à l'idée d'avoir quitté l'univers de Nightshade, ainsi que Calla qui me manque déjà atrocement. Ce tome m'a tué. J'ai eu les larmes aux yeux, j'ai tremblé, j'ai eu mal au ventre, j'ai ris, j'ai eu chaud en lisant quelques scènes osées... Bref, je suis conquis. Aussi bien par cet opus que par cette magnifique trilogie qui restera longtemps dans ma mémoire.
Le début du troisième roman nous ramène directement à la fin du second livre. Au départ, j'ai eu un peu de mal à replacer les choses, ainsi que certains personnages. En effet, la saga possède des dizaines de protagonistes différents. J'ai peiné à remettre des visages sur certains prénoms, et cela m'a un peu gêné au départ. Mais ce qui était un petit point noir au début de ma lecture est très rapidement devenu un énorme avantage par la suite. Car oui, tous les héros de la trilogie ont su me toucher. Calla et sa meute forment un groupe solide, drôle, fascinant, émouvant, doux et poignant. Ils me manquent tous. J'ai une boule dans la gorge rien qu'à l'idée de ne plus jamais les retrouver. Passer quelques jours avec eux a été un immense plaisir.
De plus, les trois personnages principaux, à savoir Calla et ses deux prétendants au rôle d'alpha, Shay et Ren, deviennent encore plus merveilleux. Si dans les deux premiers tomes le triangle amoureux était déjà très présent, là il occupe vraiment un place centrale... Et j'ai adoré ça ! Les réflexions entre Shay et Ren fusent, ils se battent sans cesse pour Calla. D'ailleurs, celle-ci va très vite mettre les choses au clair avec eux : elle ne choisira pas son prétendant tant que la guerre pour détruire les Gardiens ne sera pas terminée. Sauf que jusque là, Calla va devoir sérieusement réfléchir, et faire le tri dans ses émotions.
Là, je tire mon chapeau à Andrea Cremer ! L'auteure a réussi à me faire craquer pour Calla ! En effet, celle-ci devient une personne mature, qui doit faire ses propres choix. Elle est déchirée, détruite et dévastée par toutes ses expériences passées et son amour pour Shay et Ren. Sauf qu'elle ne doit pas se laisser abattre. Du moins, pas tant qu'elle et sa meute ne seront pas ressortis vainqueurs de l'ultime bataille qu'ils vont mener.
Haaaaa, et cette guerre... Elle va autant faire de mal aux loups qui y seront présents qu'à nous. Mais je préfère ne pas en parler. Je vais vous laisser découvrir ce qu'elle nous inflige. Car là, je vous promets un tsunami d'adrénaline, de douleurs et de rage. Par contre, je vais vous parler de comment Calla, Shay, et Ren, ont réussi à parvenir jusqu'à ce dernier combat.
Dans Bloodrose, l'action et les rebondissements sont omniprésents. Et pourquoi ? Tout simplement parce que pour gagner la guerre, Shay doit retrouver tous les éléments de l'épée du Scion, seule arme capable de tuer le chef des Gardiens et de le détruire. C'est pourquoi Calla, ses deux amants, et sa meute, vont être embarqués dans un voyage où dangers, passions et tristesses s'entremêlent pour nous en faire voir de toutes les couleurs. D'ailleurs, il n'y a pas seulement l'intrigue qui nous submerge de surprises... Le triangle amoureux, lui aussi, parvient à nous prendre aux tripes !
Et accrochez-vous, car pour qu'on ne les oublie pas, Calla, Shay, et Ren, sont prêts à tout ! Dès le départ, nous avons le droit à une scène assez... Hot. Entre qui et qui ? Ha ça, je ne vous le dirai pas ! Les baisers passionnés et les scènes romantiques s'accumulent tout au long de notre lecture, et c'est un vrai plaisir ! Quelle joie de voir autant d'amour dégouliner des pages du roman au beau milieu d'un climat totalement opposé !
Car oui, l'atmosphère de ce tome est complètement différente des autres. C'est la fin, et on le sent bien. Le chapitre final. Rien que d'y repenser, j'ai les mains moites... Ouaw. Il se passe tellement de choses dans ce roman qu'on en ressort complètement chamboulé. J'ai encore un peu de mal à me dire que ça y est, tout est fini. En plus, j'aurais dû me préparer à la fin de ce roman, car il est peuplé de moments surprenants et à couper le souffle. Tout comme les dernières pages.
Haaaalala, les dernières pages... Comment vous dire ? Encore un "ouaw". Durant les cinquante dernières pages du livre, tout s'accélère. L'ambiance n'est plus pesante, mais terriblement angoissante et oppressante. A tout instant, le monde entier risque de s'écrouler, et nous assistons, impuissants, à la violence d'une bataille sanglante. Il y a des morts, beaucoup. J'ai presque pleuré pour certains d'entre eux. Il y a des injustices qui m'ont mis en colère. Et puis il y a l'espoir. Celui qui va permettre à Calla et sa meute de se battre jusqu'au bout, quoi qu'il ne leur en coûte.
Au final, je suis encore complètement dans le brouillard. Je crois même que je suis en train de faire une petit dépression post-Bloodrose. Ce livre ( et cette trilogie ) m'a juste bouleversé. Je connais désormais les destins de Calla, Shay, et Ren, et je dois bien avouer que je suis conquis par la conclusion de l'auteure. Elle est inattendue, c'est le moins qu'on puisse dire, et elle m'a juste captivé. Merci Andrea Cremer pour cette fabuleuse lecture, merci beaucoup. Avant de finir, j'aimerai dire à Calla et à toute sa meute que les quitter me consume de l'intérieur. Vous resterez longtemps dans ma mémoire, c'est promis. Vous avez bien mérités les vies qui vous attendent.
Maintenant, je suis plus qu'impatient de me plonger dans la duologie préquelle à la trilogie Nightshade dont l'auteure a distillé quelques indices dans le roman. Car je veux à nouveau visiter l'univers magnifique des loups d'Andrea Cremer. Je veux encore frissonner grâce aux protagonistes merveilleux qu'elle nous offre. Et je veux encore et encore me noyer dans un torrent de sentiments violents qui nous brûlent et nous subjuguent, tout comme l'a fait l'excellente trilogie Nightshade.

par Jordan
Angela, tome 1 : Mortel Secret Angela, tome 1 : Mortel Secret
Julia M Tean   
C'est une jolie histoire axée sur les anges et les choix qui leurs incombent. Angela est attachante et nous fait sourire à certains moments quant à ses réflexions.
L'écriture est fluide et la forme narrative nous permet de rapidement entrer dans l'histoire qui est vraiment intéressante à n'en pas douter.
J'ai particulièrement apprécié la fin qui n'est pas forcement prévisible et qui n'est pas non plus une fin à la Walt Disney.
Malgré qu'il s'agisse d'une littérature jeunesse, celle-ci arrive à tirer son épingle du jeu et à susciter l'intérêt d'un public adulte.

Bonus : J'ai apprécié pouvoir bénéficier de la générosité de l'auteure qui a pris le parti d'envoyer des exemplaires de son livre afin de le faire connaître, c'était une très bonne idée pour les budgets serrés ! ;-)
A DECOUVRIR

par ccmars
Angela, tome 2 : Mortel Baiser Angela, tome 2 : Mortel Baiser
Julia M Tean   
C'est un peu moins sombre que le premier tome même si la fin est sadique, beaucoup plus axé sur le surnaturel, les anges, la relation entre l'héroïne et monsieur Fossettes de Johnny Depp émouvante de par les flashbacks et du fait qu'elle l'aime toujours du fait du lien qui les unit. Raven m'a juste un peu manqué, elle est moins présente alors que c'est un personnage que j'aime beaucoup! En tout cas, j'ai beaucoup aimé, le tome 1 était déjà super qu'un peu déprimant mais j'ai une préférence pour ce deuxième! J'aime bien les nouveaux personnages, notamment Caïn. <3 Pour finir, histoire de dédramatiser un peu, j'imite les faucheurs: "Qui ssssont ces ssserpents qui sssifflent ssssur nos têtes?" Et ça donne quoi si on leur demande de réciter les chaussettes de l'archiduchesse? :p

par Evey
Angela, tome 3 : Mortelle Etreinte Angela, tome 3 : Mortelle Etreinte
Julia M Tean   
Dans ce troisième tome, on retrouve une Angela tiraillée entre ses sentiments pour Isaac et Nicolas et la mission dont l'a chargée l'Autorité. C'est un tome très intense. De nombreuses scènes d'action alternent avec des moments plus calmes, de nouveau personnages sont introduits. Les éléments présentés dans les deux premiers tomes se mettent en place et laissent entrevoir un final époustouflant pour la saga, on sent que ça va être du lourd. Quand à la fin de ce roman, je ne l'avais pas du tout vue venir.
Si la conclusion est à la hauteur de mes espérances, je pourrais classer "Angela" juste en-dessous d' "A la croisée des mondes" dans mon top perso des meilleurs sagas de notre époque.
Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde
Susan Ee   
Attention, ce livre prendra sans doute une place dans votre coeur aux côtés de vos favoris !
Pour ma part cela faisait bien longtemps que je n'avais été aussi envoûtée à la lecture d'un livre, enchaînant la turbo-lecture et me lamentant de ne pouvoir lire la suite dans la foulée.

Les ingrédients de départ vous rappelleront certainement bon nombre de vos lectures : un monde post-apocalyptique, une jeune fille responsable, une mère "incapable", une petite sœur fragile, handicapée, une rencontre improbable avec un être masculin dangereux...

Et pourtant il n'y a rien de cliché dans le développement de cette histoire. Susan Ee, avec un talent incroyable, a su rendre touchants et crédibles ses personnages, saupoudrant le tout d'une touche d'humour bienvenue dans cette aventure pleine d'action dramatique, et de surprises à la fois horribles et réjouissantes.

Le contexte est classique mais assez étonnant : l'apocalypse est venue, avec son lot de cataclysmes et d'anges vengeurs. Ces derniers terrorisent la population survivante, alors que le monde sombre dans le chaos. Les anges sont beaux mais effrayants et chacun craint de les croiser.

Penryn fera bien entendu connaissance d'un de ces anges pour une aventure mouvementée, teintée de romance très débutante et très émouvante, alors qu'elle part à la recherche de sa petite sœur disparue. Ce moteur classique est ici pleinement justifié par le déroulement de l'histoire, tout comme l'évolution des sentiments des deux personnes.

L'ambiance est très réussie, très évocatrice, avec un traitement sans longueurs et sans stéréotypes (je me répète mais arriver à faire du neuf avec du vieux, c'est admirable !).

J'ai particulièrement apprécié comment était justifié le profil psychologique de l'héroïne, ainsi que ses aptitudes physiques inhabituelles. Sa personnalité a été façonnée par celle de sa mère, une mère aimante mais aussi... dangereuse.
Cet abord intelligent et subtil est rare en littérature young adult, où les clichés sont souvent brassés sans complexes (et à mon âge, hélas, cela m'empêche souvent d'apprécier pleinement ma lecture).

Le déroulement de l'intrigue est très riche, nous permettant de découvrir plusieurs aspects des nouvelles organisations sociales (résistance et collaboration pour simplifier) tandis qu'une sinistre opération mystérieuse se dévoile peu à peu en arrière plan...

Le rythme est très soutenu, laissant pourtant la part belle à la psychologie. Plusieurs registres sont utilisés (fantastique, thriller, romance, road-movie) pour un style mi romantique, mi pragmatique, mâtiné d'horreur. Ce mélange étonnant est très réussi.

L'évolution finale du récit a de quoi surprendre, l'auteur sait mélanger les genres avec brio, n'hésitant pas à travailler sur plusieurs registres.
Ce livre se clôture ainsi sur un point d'orgue, promettant une suite qui s'annonce passionnante.

Ce roman américain est initialement un livre auto-édité, qui a été accueilli avec enthousiaste par les lecteurs, et dont les droits ont été rachetés au cinéma, ce qui peut nous faire espérer une traduction très très vite !


par milabette
Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges
Susan Ee   
U-n-e t-u-e-r-i-e ! Je vous jure!
Au début j'étais un peu frustrée de l'absence de Raffe pendant les 3/4 du livre, mais au final, Penryn est tellement attachante, forte et indépendante (encore plus que dans le T1) qu'elle comble parfaitement cette absence!
Bon, mon personnage préféré reste quand Pooky Bear sans hésiter (même si j'ai un petit faible pour les jumeaux qui sont quand même bien trippants)
L'évolution de Paige est vraiment très intéressante (quoique carrément flippante), et j'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome.
Bref, une histoire bien ficelée, rien ne se passe comme prévu, et ça j'adore!
J'attends la suite avec impatience maintenant.. N'hésitez surtout pas à lire ce livre en tout cas!


par woop15
Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir
Susan Ee   
Cette série est sans doutes une des seules que j'arriverai à relire. Elle est tellement géniale.
Penryn est sûrement une des meilleures héroïnes que j'ai pu lire. Elle veut sauver sa famille, mais décide quand même de sauver tout le monde! Sans se plaindre, en plus! C'est génial, non ?^^ Et son histoire avec Raffe tient bien mieux que tout les coups de foudre qu'on peut croiser dans les autres livres. Ils sont partenaires ; ils se font vraiment confiances et elle n'est pas sans arrêts en train de se demander ce qu'il ressent pour elle. Elle est indépendante et intelligente et lui aussi. Ils n'ont pas forcément besoin de l'autre pour survivre. Et ça marche beaucoup mieux que n'importe quelle autre romance, d'après moi.
L'histoire. Elle est parfaite, hein ? Des anges pas vraiment cools, l'Apocalypse, des monstres, et des démons. J'aime! Vraiment très bien. Vraiment vraiment. Mais genre, vraiment beaucoup.
Pourrait-il y avoir une suite? Sur les Watchers, par exemple. Ils sont vraiment cools, eux :D. Et cette fois avec la vraie Apocalypse ? J'imagine déjà ! Ah la la!
Et j'aime beaucoup la couverture, aussi !^^

par Phiness
Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores
Stéphane Soutoul   
Dès que j'ai vu la couverture et lu le résumé de ce livre, je me suis dit qu'il fallait que je le lise, et je ne le regrette pas !
Ce livre d'Urban Fantasy fait preuve d'originalité car l'héroïne n'est autre qu'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et bien entendu on y côtoie aussi des vampires et des sorciers !
Le rythme de ce premier tome est soutenu, avec un cocktail de suspense, d'humour, de révélation, d'action et un brin de tension sexuelle, et ce qui ne gâche rien, les personnages sont tout aussi touchants, qu'intéressant et énigmatiques.
Stéphane Soutoul ne laisse rien au hasard, ce qui rend le tout très crédible, et il ne lésine pas sur les détails, parfois c'est trop au risque de trouver ça redondant ... j'ai tendance à dire que trop de détail tue le détail !
Bref, encore un auteur français qui n'a rien à envier aux auteurs étrangers d'Urban Fantasy, car il nous offre une histoire bien travaillé, bien écrite, et adulte, alors attention pas adulte dans le sens "sexe" , mais adulte dans la façon qu'ont les personnages de s'exprimer.

par coco69
Anges d'Apocalypse, tome 2 : Le frisson des aurores Anges d'Apocalypse, tome 2 : Le frisson des aurores
Stéphane Soutoul   
Syldia (la blonde trentenaire) & Samantha (la lycéenne brunette) ne font toujours qu'une seule âme : Famine… oui l'un des quatre Cavaliers de l'Apocalypse. Ange de destruction arrivé sur Terre à l'âge adulte, guidée par La Voix pour détruire le monde, elle essaye depuis 600 ans de s'intégrer parmi les humains dans le but de se racheter et surtout maintenir son libre arbitre.

Depuis le coup monté par son ancien associé de sa boîte de garde du corps, elle est à sa recherche afin de se venger [*]. En plus de cela, s'ajoute une demande de protection par Desmond (le séduisant sorcier) qu'elle ne peut décemment pas refuser si elle souhaite remettre ses finances au beau fixe. Elle a une tendance à attirer les ennuies, est-ce qu'il est nécessaire de le rappeler ? Une fois qu'on en a bien conscience, on sait que rien ne va se passer comme elle le souhaiterait.

Le tome 2 améliore et confirme mon coup de coeur pour cette histoire, en faite surtout pour l'univers crée par Stéphane Soutoul. Je dois reconnaître qu'enchaîner le deuxième tome juste après le premier opus est plutôt plaisant car à la différence de ce dernier, l'action est immédiate et totale ! Je ne parlerai même pas de l'épisode de l'hôtel en début de roman, j'ai grave kiffé xD (y'en a pas eu assez d'ailleurs ;p). Voilà l'un des petits défauts du premier évité, il n'y a pas autant de longueurs, on est mis dans le bain direct. Quant est-il de la relation avec ses soeurs, est-elle mieux exploitée et plus mise en avant que dans le tome 1 ?! Concrètement, ça ressemble plus à l'idée que je m'en fais, surtout qu'on veut savoir ce qu'il en est de cette fameuse Voix qui revient les hanter. [*]

Les divers noeuds [*] du tome 1 ne cessent de s'emmêler, ils continuent même tels des fils conducteurs vers le tome 3 qu'ils nous faut suivre pour la suite. Parce qu'entre Samantha (le jour) et Syldia (la nuit), il y a toujours plus d'histoires, toujours plus de mystères. La lycéenne veille sur Nathan [*], elle tente de le protéger en flirtant au passage, ça c'est le côté pur de la jeunesse. En face, lorsque la nuit tombe et que Syldia se réveille dans son vrai corps, nous avons droit à Desmond ou à Nolhan [*] pour l'enflammer, envolé alors le côté mignon. Ce dernier avait déjà produit une scène étrange dans le tome 1 avec sa soeur Raven dans la cuisine (heinhein) mais ce n'est rien comparé à ce tome 2. Où va-t-on ?

Une fois encore, les personnages sont toujours aussi complexes, ne parlons même pas de notre cavalière Famine… elle continue à se poser beaucoup (beaucoup) de questions et ne sait vraiment pas vers quoi elle va. C'est une véritable girouette émotionnelle face aux hommes, c'est aussi pour ça qu'elle se refuse, se braque et se ferme de tout le monde. J'ai bien du mal à voir en elle une âme vieille de plusieurs siècles, que ce soit Samantha ou Syldia. J'ai l'impression qu'elle nous fait sa crise identitaire de l'adolescence. Bon après tout, il s'agit d'un Cavalier de l'Apocalypse, 600 ans correspond peut-être à cet âge ingrat ?! Il lui faudra tout le tome 2 pour mettre en ordre ses pensées et ses sentiments, afin de prendre véritablement en compte ce qu'elle ressent. C'est un personnage vraiment touchant malgré le monstre qu'elle croit être.

Le tome 3 est attendu de pied ferme ! La plume est extra, le scénario distille du suspens, de l'action et quelques flirts par touches subtiles qui rendent ainsi cette saga peu commune mais surtout bien loin des facilités du genre.

par LLyza
Anges d'apocalypse, tome 3 : La discorde des aurores Anges d'apocalypse, tome 3 : La discorde des aurores
Stéphane Soutoul   
Cette saga se composera de 6 tomes ! Nous en avons déjà 2, voici les titres et le planning des autres sorties :
Tome 3 : La discorde des aurores (mars 2014)
Tome 4 : La guerre des aurores (septembre 2014)
Tome 5 : La disgrâce des aurores (mars 2015)
Tome 6 : Le désir des aurores (septembre 2015)

source et chronique de coco:
http://twilight-teamsuisse.blogspot.fr/search/label/Que%20lire%20apr%C3%A8s%20Twilight

par Adèle