Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Wolfenshun : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Dracula Dracula
Matei Cazacu   
Biographie intéressante du personnage historique, même si on peut noter quelques lourdeurs par moment, avec notamment des allers-retours incessants sur les notes en fin de page dont certaines sont plus des notifications sur les sources (donc dispensables pour la continuité de la biographie) mais d'autres sont des liens avec le contexte de l'époque (donc très utiles).
Quand au personnage en lui-même, malgré quelques blancs sur son passé (notamment une partie de son enfance) dû à un manque d'informations à ce sujet, il est plus ambigüe qu'il n'y paraît. Pris entre deux feux, d'un côté le roi Mathias Corvin de Hongrie lui mettant des bâtons dans les roues et de l'autre la menace turque de Mehmed II aux frontières de la Valachie; il devait imposer son autorité pour protéger son pays. Même si certains actes cités dans les pamphlets à son encontre peuvent être vrai (et paraître cruel de nos jours), Vlad Tepes Dracul ne faisait qu'appliquer les lois de son pays à son époque.
En plus de la biographie du personnage historique, on y trouvera aussi une analyse sur la création du personnage littéraire de Bram Stocker (ses sources d'inspiration) et sur les vampires en Transylvanie (le strigoï); ainsi que des pamphlets à l'encontre de Vlad Tepes, dont celui de Théodore Kuritsyne est le plus intéressant car plus objectif à mon avis.
Le Septième invité Le Septième invité
Craig Shaw Gardner    Matthew J. Costello   
N'ayant jamais joué au jeu vidéo, je ne pourrais pas dire si le roman est fidèle; mais ce qui est sûr, c'est qu'il m'a vraiment donné envie de le découvrir.
Le seul reproche que je pourrais lui trouver est sa fin un peu bâclé (un peu trop facile avec un Deux Ex Machina mal placé), alors que tout le reste est excellent; les auteurs se sont même permis de développer le passé d'Henry Stauf, l'instigateur des drames qui vont se dérouler dans son manoir sur les 6 invités au passé trouble, afin de mieux comprendre son comportement déviant.
Si la fin était plus élaborée et la personnalité des invités un peu plus développée, ce roman aurait été un quasi sans faute.
La Part des Ténèbres La Part des Ténèbres
Stephen King   
C'est également mon premier roman de Setephen King et je dois dire que je ne m'attendais pas à ça quand j'entendais dire qu'il était l'un des plus grand dans les romans de terreur. Il nous plonge dans l'incroyable psychose de ses personnages, nous faisant passer d'une boucherie aux coups de téléphones angoissants comme dans les films d'horreur. De l'angoisse et des frissons sont au rendez vous, alors accrochez vous !!

par Twax
Le démon des morts Le démon des morts
Graham Masterton   
Un des romans de Masterton où il atteint les sommets de son art : les péripéties s'enchaînent avec rythme, les thèmes s'entrecroisent, le tout dans une ambiance mélancolique et trouble. Aussi un hommage aux films de Romero.
13 histoires diaboliques 13 histoires diaboliques
Dennis Etchison    Stephen King    David Morrell    Clive Barker    Thomas Tessier    Peter Straub    Ramsey Campbell   
Une anthologie qui a le mérite de présenter diverses facettes du genre fantastique, l'inconvénient étant que les histoires sont assez inégales : celle de King se balade dans une demi-douzaine de recueils, par exemple. Mention spéciale à "Orange pour l'Angoisse, Bleu pour la Folie", de David Morell.
Faërie Faërie
Raymond E. Feist   
Pour faire cour magnifique...
Se livre est une perle...
Je manque des superlatifs pour décrire le plaisir que m'a procuré ce roman.
Je le recommande vivement...
Le miroir de Satan Le miroir de Satan
Graham Masterton   
Oeuvre vraiment remarquable, véritable pendant du portrait du mal. Masterton parvient une fois encore à allier terreur, reflexion et clins d oeil. Clins d oeil à l'oeuvre de Carroll, clin d'oeil au cinéma hollywoodien mais clin d'oeil aussi à tout un imaginaire lié à l'enfance. Masterton réecrit avec brio le au delà du miroir de carrol, en reprenant les images types de l'oeuvre comme le chat, la figure féminine et celle de l'enfance mais il parvient à distiller la terreur la plus glaçante avec panache. Nous avons donc avec cette histoire l'envers du monde du cinéma, des références cinématographiques comme damien la malediction mais aussi la pureté de l'enfance et son revers.Pour une fois, aucune scene de sexe dans une oeuvre de masterton ( sacré challenge), toujours la figure de l'enfant orphelin, l'omnipresence et l importance des yeux comme l'image et la représentation de soi...des thèmes chers à l'auteur. Mais, notons qu'une fois encore, la fin se retrouve assez blaclée et expédiée rapidement. Une oeuvre donc vraiment bien faite et intelligemment orchestrée.

par Sadess
Le Portrait du mal Le Portrait du mal
Graham Masterton   
Absolument inspiré du Portrait de Dorian Gray, mais très modernisé, très gore et détaillé par moment, très "collection horreur", comme à l'habitude de Masterton, mais je dois avouer avoir été plus marqué par celui là que par l'original :) !

par miracl
Salem Salem
Stephen King   
Un livre sur les vampires très loin de ce qui a été fait dans la bit-lit, et même du temps de la Chronique des Vampires. Un récit de vampires assez conventionnel dans le sens où la religion est très présente ; ou ces vampires se rapprochent plus je pense des "originels", qui craignent les crucifix, l'ail, et les pieux en bois dans le cœur. Des vampires qui se tiennent a l'écart du divin, qui sont bannis des églises, et qui doivent se faire inviter pour entrer chez quelqu'un. Et puisque c'est un Stephen King, c'est forcément une œuvre à ne pas manquer.
Le suspense et la peur sont toujours présents, la violence, l'horreur... On n'est pas déçu ; c'est du Grand King !
Scorpion Scorpion
Robert McCammon   
Très bon roman que j'ai lu il y a bien longtemps. Aucunement déçu et aucun temps morts.