Livres
595 913
Membres
674 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wonder



Description ajoutée par LireSansFrontiere 2014-05-20T21:22:01+02:00

Résumé

« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 135 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par kats-at 2012-11-25T18:06:32+01:00

« Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3127404127-Wonder.html

Ouaw. Ouaw. Ouaw ouaw ouaw. On a tous déjà lu un roman qui nous a bouleversé et ému au possible. Qui nous a renversé et nous a coupé le souffle. Qui a changé notre perception du monde. Et qui nous a ouvert les yeux. Wonder fait partie de ces ouvrages. Je ressors de ma lecture totalement déboussolé et plein d'étoiles dans les yeux. Ce livre, c'est une pépite. Un cocktail d'émotions intenses et puissantes, qui restera certainement longuement gravé dans ma mémoire. Ouaw. J'en arrive même au point où je regrette réellement d'avoir déjà refermer le livre, parce que je prends peu à peu conscience que j'ai quitté August et sa famille. Wonder est une vraie baffe. Et, étrangement, c'est une baffe qui fait du bien.

En fait, plus j'avance dans mon avis, et plus je réalise à quel point je me suis attaché à Auggie. Purée, ça faisait vraiment très longtemps que je n'avais pas noué un lien aussi fort avec un personnage fait d'encre et de papier. Et, je dois bien le reconnaître, ça m'avait manqué. August est... indescriptible. Né avec plusieurs malformations faciales et ayant subi vingt-sept opérations, c'est un jeune garçon très différent des enfants "normaux". Dès le départ, j'ai su que l'histoire allait me plaire. Rares sont les romans qui abordent des thèmes aussi sensibles que les handicapes et le regard des autres. Et, avec August, nous en voyons vraiment de toutes les couleurs. J'ai ri. Beaucoup, d'ailleurs. Il y a de nombreuses blagues qui vous attendent dans ce récit, ainsi qu'une pointe d'auto-dérision et d'ironie qui m'a beaucoup plu. Les échanges entre August et son père sont à pleurer de rire, et ils m'ont procuré énormément de plaisir. J'ai eu les larmes aux yeux. Souvent. Très souvent, même. Voyez-vous, Wonder nous fait vivre l'ascenseur émotionnel. On passe du rire aux larmes en quelques chapitres. On s'attache tellement à tous les protagonistes qu'il est juste impossible de ne pas vibrer, pleurer, rire, détester telle ou telle personne, être heureux ou totalement démunis avec eux. L'auteure a su offrir une telle humanité à tous les personnages que j'en suis encore scotché. Mais August est définitivement le protagoniste le plus touchant et le plus passionnant du roman. Haaaa, qu'est-ce que je l'aime ce "Auggie Doggie".

Le truc, voyez-vous, c'est que l'on comprend véritablement toutes ( mais vraiment TOUTES ) les personnes qui peuplent le récit. La famille d'August, leurs réactions, celles de ses amis et celles de ses ennemis. R.J. Palacio a réussi à tenir ce pari complètement dingue de décrire toute une palette d'émotions ultra sensibles à faire partager. En effet, le handicape bouleversant d'August ne laisse personne insensible. Dégoût, peur, pitié, amitié, nous voyageons au cœur de sentiments profonds et authentiques. Pendant toute ma lecture, je n'ai pas cessé de me demander comment je réagirais si je rencontrais August. Du coup, j'ai bien compris que toutes les émotions se valaient, et qu'on ne pouvait que comprendre les ressentis de tous les héros. L'auteure a su retranscrire à merveille l'horreur que vivent les personnes comme Auggie jour après jour, et je dois bien avouer que ma perception à ce sujet a énormément été modifiée. Surtout que nous ne découvrons réellement August qu'à la 120ème page, au moment où sa sœur, Via, nous le décrit. Avant, on s'imagine un peu comment il pourrait être, mais rien ne nous prépare à ce que l'on découvre. Sincèrement, je ressens encore un énorme pincement au cœur pour ce garçon tellement attendrissant et si adorable.

En parlant de sa sœur, d'ailleurs, je l'ai également adoré. Olivia est aussi extraordinaire que son petit-frère. Vivre avec une personne handicapée n'est pas facile, et on le comprend encore mieux grâce à ce merveilleux récit. Via éprouve de nombreuses choses, et, même si on sait pertinemment qu'elle aime August par-dessus tout, on la comprend sans aucune peine lorsqu'elle veut cacher son identité et sa maladie à son lycée, ou qu'elle déteste ses parents pour ne pas lui prêter assez d'attention. On comprend. On comprend, vraiment. Il y a une telle empathie qui se met en place avec tous les personnages que je suis certain qu'ils vont mettre énormément de temps à quitter mon esprit. On comprend également les parents d'August, leurs peines, leurs peurs, leurs envies. C'est renversant. Ouaw. Ouaw, ouaw, ouaw.

Wonder nous livre également de belles leçons de vie, et est une véritable ode à l'amour et à l'espoir. Même si Auggie va devoir faire face à de nombreux détracteurs et à des critiques acérées, sa famille et ses amis sont toujours là. L'amour est un thème récurrent dans ce livre. L'amour le plus pur du monde. L'amour le plus brillant et lumineux qui puisse exister. J'ai été époustouflé par les relations qu'entretiennent tous les membres de la famille de Auggie, ainsi que les liens qu'a tissé celui-ci avec ses camarades de classe. Il n'y a rien de plus fort que l'amour. Nous le comprenons grâce à August. On saisit également qu'il faut profiter de chaque instant, et que la vie vaut réellement la peine d'être vécue. Et qu'il faut, bien sûr, changer son point de vue et ses convictions sur les personnages malades ou handicapées. Sincèrement, Wonder m'a transformé. M'a changé. A modifier mes préjugés et mes idées pré-conçues. Et si, habituellement, je déteste le changement, il est, cette fois-ci, extrêmement bienvenu. Merci madame Palacio pour ce tremblement de terre sentimental.

Concernant l'écriture de l'auteure, elle colle merveilleusement bien au récit. A la fois enfantine mais pas trop, complètement maîtrisée et ultra poignante, aucun mot ne vous laissera indifférent(e). Chaque phrase est choisie à la perfection et colle magnifiquement bien aux thèmes abordés dans le roman. Il y a de nombreuses expressions "coup de poing" parsemées dans l'intrigue qui nous poussent à avancer encore et encore dans celle-ci, parce qu'on devient littéralement accros à toutes les palpitations que nous fait ressentir Wonder. De plus, les chapitres sont très très courts, et nous avons le droit à de nombreux points de vue qui rythment l'histoire avec brio. On ne s'ennuie jamais, et on ne veut absolument pas quitter August avant d'avoir lu le dernier mot de son aventure. La preuve, j'ai achevé Wonder en une journée.

En résumé, Wonder est une lecture indispensable, puissante et intense, à ne louper sous aucun prétexte. Nous rencontrons un héros terriblement attachant, qui me manque déjà atrocement. Son histoire est frappante et déchirante, et elle s'abat sur nous tel un tsunami gorgé d'espoir, de lumière et de douceur. Nos perspectives sont brisées et démolies, et on referme Wonder avec le sentiment d'avoir été dévasté. Et c'est magnifique. August est véritablement un être humain en or, qui nous permet de revoir nos positions sur les handicapés et les malades, ainsi que sur ce que NOUS leur faisons en les jugeant, en les critiquant ou en les évitant. Une déclaration d'amour dévastatrice à l'espoir et à l'amitié, aux luttes que certains et certaines mènent tous les jours pour survivre et exister, et un roman saisissant et brillant, qui devraient se retrouver entres les mains d'absolument tout le monde.

Afficher en entier
Or

http://sanouplaiit.skyrock.com/3152530152-Wonder-R-J-Palacio.html

Wonder...

C'est aussi un livre qui a fait déjà beaucoup parler de lui, non?

Il m'a intriguée. Je veux devenir éducatrice spécialisée, et tout ce qui a trait à l'éducation, à la différence, au handicap, à tout ça... ça m'intéresse. Je voulais découvrir ce livre, je l'ai acheté sans l'ombre d'une hésitation et...

J'ai été ravie du voyage.

J'hésitais encore à le classer il y a trente secondes dans mes coups de coeur, mais c'est indéniable, en fait. Plus ça va, plus c'est obligé que je le qualifie comme tel.

Wonder raconte l'histoire d'August, qui n'est pas handicapé, mais qui a une malformation faciale, qui fait que les gens le regardent comme... comme un monstre, un grand brûlé, bref, ce que vous voulez. Il n'est jamais allé à l'école, principalement à cause de toutes les opérations qu'il a subi. Mais voici qu'il a 10 ans, que des opérations, il n'en a plus, et que ses parents décident de l'envoyer au collège. Seulement, ce n'est pas le monde des Bisounours, et il le sait.

Comment cela va-t-il se passer? Les élèves arriveront-ils à dépasser le stade des apparences?

J'ai été saisie par cette histoire. Elle est tellement... elle est forte, et malheureusement, j'ai envie de dire, on peut très bien la retrouver dans n'importe quel établissement. La différence est mal tolérée, c'est un fait... Et August est très différent, et pourtant, paradoxalement, il est exactement comme tous les enfants de son âge!

Seulement, souvent, les autres se ferment.

J'ai eu envie de pleurer, parfois, de me mettre en colère, aussi, mais face à l'histoire d'August, tout ce qu'on peut faire, au final, c'est suivre en étant désarmé. Parce qu'on se prend à réfléchir, malgré nous. Comment aurions-nous réagi, nous? Aurions-nous fait partie des bourreaux, ou de ceux qui comme Jack et Summer se sont démarqués parce qu'ils sont passés outre les apparences? Nous l'ignorons tous. Nous n'avons pas vécu pareille expérience.

L'histoire est magnifique, la plume de l'auteur est très intéressante, s'adaptant à chaque personnage.

Parce que c'est là aussi un point important qui fait la richesse du livre, c'est que nous alternons les points de vue. Ce n'est pas toujours August, qui raconte, non! On voit sa soeur, le petit ami de sa soeur, Summer, Jack... C'est très intéressant, et on voit l'effet qu'August a sur les autres, c'est... époustouflant.

Les chapitres sont parfois très courts, à peine deux pages, et l'humour est toujours présent.

Je suis tombée sous le charme du personnage d'August. On a parfois l'impression qu'il n'existe pas une once de méchanceté dans ce garçon, c'est impressionnant! Il s'est habitué aux attitudes des autres, du monde, à son égard. Il est... disons même qu'il en arrive presque à être fataliste, et pourtant, son expérience au collège va le transformer. Il ne leur en veut pas, alors que quiconque pourrait enrager! Non, il se contente de subir, d'essayer de vivre quand même, et j'ai trouvé ça magnifique, parce que... c'est beau! Oui, c'est beau.

August a beaucoup de force en lui, de même que les autres personnages qui l'accompagnent et le soutiennent, même s'ils ont tous plus ou moins leurs faiblesses... On ne peut que compatir, et... voilà, c'est ça, on apprend à ne pas juger. On se rend compte combien un jugement fait mal, quel qu'il soit.

Vous avez peut-être diantrement et fichtrement l'impression que ce livre doit être lourd, compliqué... Non! Je vous rassure tout de suite, l'écriture est fluide, ça se lit particulièrement vite, seulement... avec des mots simples, on accède à des choses complexes de notre humanité, voilà tout!

Wonder est un des plus beaux ouvrages de ma bibliothèque, et je lui mets un 20/20 sans hésiter!

J'ai ressenti tellement de choses en le lisant, ce livre! J'ai même pleuré... Et vous savez que généralement, il en faut, pour que ça se passe! J'ai ri, j'ai pleuré... Sans histoire d'amour, c'est fichtre diantre et palsambleu quelque chose de magique! Merveilleux!

Bravo Madame Palacio, vraiment... Merci d'avoir écrit un roman pareil! Si seulement il pouvait y en avoir plus! Le monde s'en porterait certainement mieux!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par noah1212 2022-05-17T18:53:06+02:00
Bronze

ce livre est une vraie leçon de vie respecter les differences de chacun et savoir les defendres ! en tout cas si vous avez l'occasion de le lire faites le vous en ressortirez different(e)s !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shawnaandherloveofbooks 2022-05-05T09:50:31+02:00
Diamant

Avant toute chose, je ne sais vraiment pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant de lire ce roman parce que pour moi ça a été un coup de poing monumental à la poitrine… Il fallait que je lise ce roman pour mon mémoire de fin d’étude sur le sujet des romans de société dont il fait part avec « Love Simon » de Becky Albertalli et « Avant toi » de Jojo Moyes et je regrette sincèrement d’avoir attendu ce moment précis pour le lire.

J’ai mis du temps à lire ce livre parce que j’avais des partiels assez importants et à ce moment-là la lecture passe au second plan après les révisions mais une fois que mes partiels ont été terminés, j’ai replongé dans ma lecture tournant les pages les unes après les autres sans jamais vouloir m’arrêter.

Dans ce roman, on fait la connaissance de August dit Auggie qui a 10 ans et est atteint d’une malformation faciale que tout le monde trouve repoussant. Jusqu’à il y a peu, Auggie était scolarisé chez lui et suivait les cours que sa mère lui donnait. Pourtant pour ses 10 ans, ses parents ont décidé qu’il était peut-être temps pour lui qu’il aille au collège et se fasse des amis. Or, c’est compliqué quand on a un visage déformé, que l’on s’est fait opérer un nombre incalculable de fois et qu’on ne ressemble à personne d’autre qu’on connait.

A l’école tout ne se passe pas comme prévu : ceux qu’il considérait comme ses amis se moquent de lui, les gens le regardent comme s’il était un extraterrestre… mais d’autres le soutiennent, d’autres personnages gravitent autour de lui : son copain Jack, la meilleure amie de sa sœur qui le considère comme son propre petit frère Miranda ou encore Summer avec qui il mange à la cantine. Sa sœur, Via, qui fait son entrée au lycée n’est en rien prête à affronter le regard des autres s’ils apprennent qu’elle a un frère « difforme » : elle veut juste vivre une vie normale, ne pas penser à ce qui pourrait se dire une fois son secret dévoilé. Elle se ment à elle-même mais elle ment aussi à ceux qu’elle aime au risque de les blesser…

J’ai aimé ce roman pour pleins de choses : pour Auggie qui a peur du regard des autres mais qui petit à petit comprend qu’il peut lui aussi devenir un héros, pour Jack qui, malgré ses paroles blessantes a su se faire pardonner et ne rejette pas August parce qu’il est différent, pour Daisy, la chienne qui se moque royalement du fait qu’August soit « laid », pour Summer qui a eu le courage d’aller parler à August à la cantine quand il se retrouvait tout seul, pour les parents d’August, pour Via, pour le principal de l’école… J’ai aimé qu’à un si petit âge, quand moi j’ai 18 ans, un garçon de 10 ans qui fait sa rentrée pour la première fois à l’école me montre comment vivre ma vie à fond et tienne un discours d’adulte.

S’il y a une chose que j’ai retenue pendant toute ma lecture c’est ceci : on peut être un héros sans être « normal », la différence n’a jamais fait de mal à personne ; l’amour des personnes qui nous entourent nous aide beaucoup sur comment aborder la vie. J’ai été émue, j’ai ris à certains passages, me suis énervée à d’autres mais surtout j’ai versé des larmes parce que ce roman, la plume de l’autrice appelle à la douceur, à la tendresse, donne envie de faire des câlins à ceux qu’on aime. August, par ses paroles, par ses pensées m’a montré comment être forte, comme dépasser ses limites : je crois que c’est l’être le plus courageux qu’il m’ait été donné de rencontrer. Je crois que d’une certaine manière, j’aurais voulu entrer dans le livre pour le serrer dans mes bras, pour lui dire que moi aussi je l’aime. Parce qu’August c’est ça, c’est de l’amour à revendre, c’est la solitude et à la fois la proximité, la faiblesse et la force en même temps, l’amour et le rejet, c’est l’enfant avec des pensées similaires à celles d’un adulte.

Depuis que j’ai fermé mon livre je me pose une question : pourquoi ne l’ai-je pas découvert avant ? Pourquoi ai-je dû attendre mon mémoire pour me rendre compte de la beauté de ce roman ? Parce que jusqu’à présent, à l’heure où vous lisez cette chronique tous les mots écrits dans ce roman raisonnent en moi, me brise le cœur mais me font sentir plus vivante. Parce que finalement, ce n’est pas seulement un roman sur le handicap, c’est un roman sur l’acceptation et le dépassement de soi. Si Auggie n’a plus besoin de se cacher derrière son casque d’astronaute alors, je n’ai plus besoin de me cacher derrière mes livres : je peux vivre la vie telle que je suis.

A présent que j’ai fini ce livre qui s’avère être plus qu’un coup de cœur mais aussi puissant qu’un coup de poing dans le plexus solaire, je ne pense plus qu’à regarder l’adaptation cinématographique tout en espérant qu’elle rendra hommage à cette pépite et à lire la suite qui a été éditée en grand format.

Pour terminer, je crois que d’une certaine manière, je voudrais remercier l’autrice pour avoir écrit un roman aussi magnifique que Wonder et Pocket Jeunesse de l’avoir publié parce que ce roman est une pépite, une perle perdue au milieu d’autres romans qui ne lui iront jamais jusqu’à la cheville.

Alors voilà, je ne sais pas si j’ai tout dit et si j’aurai tous les mots pour exprimer ce que je ressens après avoir lu ce livre mais je sais que je serais toujours bouleversée parce que ce roman est réel, ce roman est touchant et surtout ce roman m’a fait pleurer. C’est pour cette raison que ce petit bijou qu’est Wonder mérite bien la note maximale, parce qu’à mes yeux c’est ce qu’il vaut.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariehgt 2022-03-28T21:01:31+02:00
Argent

Ce livre était très touchant, je l'ai connu en voyant la Bande Annonce du film ayant le même titre avec Owen Wilson, et je l'ai trouvé très joyeux même si il évoque un sujet difficile. Le personnage est très attachant. Je conseille le film qui je trouve respecte le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louby_03 2022-03-21T13:08:38+01:00
Argent

J'ai a peine lu le résumé et 2 ou 3 commentaires que je me dis :

ATTENTION À NE PAS LOUPER, maintenant j'espère juste ne pas me trompé même si je doute que se soit possible

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lili288637 2022-03-19T20:09:51+01:00
Pas apprécié

Malheureusement, en arrêtant ma lecture à 200 pages, j'en ai malheureusement eu assez.

Quel dommage avec tous les avis positifs que j'avais vus, je ne m'attendais pas à m'ennuyer autant.

Trop d'attente de ma part, il n'empêche que j'ai apprécié la fluidité de l'auteur. Je m'essayerais peut-être à une autre de ses œuvres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucieMzl 2022-03-11T13:51:35+01:00
Diamant

J'ai lu ce livre il y a quelques temps, pendant mes années collège.

J'ai un souvenir vague mais incroyable de cet histoire, qui m'a plus ou moins, initié à la lecture.

Ce petit garçon moqué m'a touché. C'était addictif, doudou, un vrai petit nuage.

Je recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par arockwithaheart 2022-03-06T12:04:31+01:00
Argent

Ce livre est une merveille.L’auteure a su utilisé les bons mots pour que Wonder fasse l’effet d’une baffe aux lecteurs.Ce roman change la perception des handicaps pour des gens qui n’en ont pas.C’est un livre qui vous change.Il remet en question votre univers et qui vous fait vous posez les bonnes questions.Le passage au collège m’a semblé correctement présenté dans ce roman.Le collège est habituellement évoqué comme quelquchose de joyeux dans les livres,comme un renouveau,sans jamais vraiment y évoquer les points négatifs.Dans wonder,il est évoqué l’importance de l’image a l’adolescence et la fatalité de la différence au collège.Les chapitres pour chacun des personnages me paraissent vraiment une bonne idée parce qu’ils permettent d’avoir le point de vu de chaque personnages .Les personnages sont vraiment complets et ont chacune des personnalités spécifiques et complexes.La lecture du livre était très simple et la petite touche d’humour rendait la lecture encore plus agréable.L’écriture durant le chapitre de Justine était dérangeante.Les dialogues étaient dur à repérer à cause de l’absence de ponctuation.Bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anna_Loup 2022-01-30T14:21:28+01:00
Bronze

Un roman très beau qui montre qu'il n'y a pas que l'apparence qui compte.

On peut être moche ou avoir une déformation du visage, cela ne voudra pas dire qu'on est une personne méchante, bête ou trop débile pour comprendre quoi que ce soit.

Et ce n'est pas non plus parce qu'on est très "beau" ou "belle" qu'on est forcément gentil, sympathique ou intelligent !

C'est exactement ce dont ce roman parle, à travers l'histoire d'August, un garçon New Yorkais fan de Star Wars et qui a une déformation du visage depuis sa naissance...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Seith_Aquilon 2021-12-12T15:03:43+01:00
Argent

Ce roman met en scène August et sa famille. August a une dysplasie oto-mandibulaire bilatérale et un autre syndrome dont il n’arrive pas à prononcer le nom (c’est lui qui le dit !). August a subi de nombreuses opérations pour essayer d’atténuer sa malformation faciale (désolé si je le dis mal, mais je sais pas comment le dire autrement et dans le résumé ils parlent bien de « malformation faciale » alors on va dire que c’est ok), mais son visage reste surprenant pour ceux qu’il croise.

À cause de sa différence et ses nombreux séjours à l’hôpital, il n’a jamais été scolarisé jusqu’à aujourd’hui. Il va faire sa rentrée en sixième et essayer de trouver sa place dans ce nouvel univers dont il ne connait pas les codes au final.

Ce roman était plein de positivité, plein de bons messages d’espoir et qui explique surtout qu’un handicap (et peu importe lequel !) ne définit pas une personne, qu’elle ne se limite pas à ce handicap. Les moqueries faciles, les peurs ridicules envers ceux qui sont différents (selon nos critères) sont également pointées du doigt et j’ai beaucoup aimé la manière dont ça a été mis en place.

En bref, c’était un roman que j’ai beaucoup aimé découvrir et j’ai été beaucoup touché par August, ce petit garçon de dix ans qui se fait violence pour découvrir ce que la vie a à lui offrir. Je recommande fortement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moustique126 2021-11-25T15:42:44+01:00
Diamant

J'ai adoré ! C'était une super lecture !

Afficher en entier

Date de sortie

Wonder

  • France : 2013-01-03 (Français)

Activité récente

croland l'ajoute dans sa biblio or
2022-04-15T13:09:40+02:00
Judoc l'ajoute dans sa biblio or
2022-03-22T02:30:01+01:00
georxzy l'ajoute dans sa biblio or
2022-03-16T09:13:08+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 2135
Commentaires 425
extraits 86
Evaluations 721
Note globale 8.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode