Livres
395 243
Comms
1 388 212
Membres
290 202

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wonder, Tome 1



Description ajoutée par LireSansFrontiere 2014-05-20T21:22:01+02:00

Résumé

Ne jugez pas un livre garçon sur sa couverture son apparence.

"Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux ?

(4eme de couverture, édition Pocket Jeunesse, format broché)

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 206 lecteur

Or
369 lecteurs
PAL
255 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2012-11-25T18:06:32+01:00

« Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Jordan
Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3127404127-Wonder.html

Ouaw. Ouaw. Ouaw ouaw ouaw. On a tous déjà lu un roman qui nous a bouleversé et ému au possible. Qui nous a renversé et nous a coupé le souffle. Qui a changé notre perception du monde. Et qui nous a ouvert les yeux. Wonder fait partie de ces ouvrages. Je ressors de ma lecture totalement déboussolé et plein d'étoiles dans les yeux. Ce livre, c'est une pépite. Un cocktail d'émotions intenses et puissantes, qui restera certainement longuement gravé dans ma mémoire. Ouaw. J'en arrive même au point où je regrette réellement d'avoir déjà refermer le livre, parce que je prends peu à peu conscience que j'ai quitté August et sa famille. Wonder est une vraie baffe. Et, étrangement, c'est une baffe qui fait du bien.

En fait, plus j'avance dans mon avis, et plus je réalise à quel point je me suis attaché à Auggie. Purée, ça faisait vraiment très longtemps que je n'avais pas noué un lien aussi fort avec un personnage fait d'encre et de papier. Et, je dois bien le reconnaître, ça m'avait manqué. August est... indescriptible. Né avec plusieurs malformations faciales et ayant subi vingt-sept opérations, c'est un jeune garçon très différent des enfants "normaux". Dès le départ, j'ai su que l'histoire allait me plaire. Rares sont les romans qui abordent des thèmes aussi sensibles que les handicapes et le regard des autres. Et, avec August, nous en voyons vraiment de toutes les couleurs. J'ai ri. Beaucoup, d'ailleurs. Il y a de nombreuses blagues qui vous attendent dans ce récit, ainsi qu'une pointe d'auto-dérision et d'ironie qui m'a beaucoup plu. Les échanges entre August et son père sont à pleurer de rire, et ils m'ont procuré énormément de plaisir. J'ai eu les larmes aux yeux. Souvent. Très souvent, même. Voyez-vous, Wonder nous fait vivre l'ascenseur émotionnel. On passe du rire aux larmes en quelques chapitres. On s'attache tellement à tous les protagonistes qu'il est juste impossible de ne pas vibrer, pleurer, rire, détester telle ou telle personne, être heureux ou totalement démunis avec eux. L'auteure a su offrir une telle humanité à tous les personnages que j'en suis encore scotché. Mais August est définitivement le protagoniste le plus touchant et le plus passionnant du roman. Haaaa, qu'est-ce que je l'aime ce "Auggie Doggie".

Le truc, voyez-vous, c'est que l'on comprend véritablement toutes ( mais vraiment TOUTES ) les personnes qui peuplent le récit. La famille d'August, leurs réactions, celles de ses amis et celles de ses ennemis. R.J. Palacio a réussi à tenir ce pari complètement dingue de décrire toute une palette d'émotions ultra sensibles à faire partager. En effet, le handicape bouleversant d'August ne laisse personne insensible. Dégoût, peur, pitié, amitié, nous voyageons au cœur de sentiments profonds et authentiques. Pendant toute ma lecture, je n'ai pas cessé de me demander comment je réagirais si je rencontrais August. Du coup, j'ai bien compris que toutes les émotions se valaient, et qu'on ne pouvait que comprendre les ressentis de tous les héros. L'auteure a su retranscrire à merveille l'horreur que vivent les personnes comme Auggie jour après jour, et je dois bien avouer que ma perception à ce sujet a énormément été modifiée. Surtout que nous ne découvrons réellement August qu'à la 120ème page, au moment où sa sœur, Via, nous le décrit. Avant, on s'imagine un peu comment il pourrait être, mais rien ne nous prépare à ce que l'on découvre. Sincèrement, je ressens encore un énorme pincement au cœur pour ce garçon tellement attendrissant et si adorable.

En parlant de sa sœur, d'ailleurs, je l'ai également adoré. Olivia est aussi extraordinaire que son petit-frère. Vivre avec une personne handicapée n'est pas facile, et on le comprend encore mieux grâce à ce merveilleux récit. Via éprouve de nombreuses choses, et, même si on sait pertinemment qu'elle aime August par-dessus tout, on la comprend sans aucune peine lorsqu'elle veut cacher son identité et sa maladie à son lycée, ou qu'elle déteste ses parents pour ne pas lui prêter assez d'attention. On comprend. On comprend, vraiment. Il y a une telle empathie qui se met en place avec tous les personnages que je suis certain qu'ils vont mettre énormément de temps à quitter mon esprit. On comprend également les parents d'August, leurs peines, leurs peurs, leurs envies. C'est renversant. Ouaw. Ouaw, ouaw, ouaw.

Wonder nous livre également de belles leçons de vie, et est une véritable ode à l'amour et à l'espoir. Même si Auggie va devoir faire face à de nombreux détracteurs et à des critiques acérées, sa famille et ses amis sont toujours là. L'amour est un thème récurrent dans ce livre. L'amour le plus pur du monde. L'amour le plus brillant et lumineux qui puisse exister. J'ai été époustouflé par les relations qu'entretiennent tous les membres de la famille de Auggie, ainsi que les liens qu'a tissé celui-ci avec ses camarades de classe. Il n'y a rien de plus fort que l'amour. Nous le comprenons grâce à August. On saisit également qu'il faut profiter de chaque instant, et que la vie vaut réellement la peine d'être vécue. Et qu'il faut, bien sûr, changer son point de vue et ses convictions sur les personnages malades ou handicapées. Sincèrement, Wonder m'a transformé. M'a changé. A modifier mes préjugés et mes idées pré-conçues. Et si, habituellement, je déteste le changement, il est, cette fois-ci, extrêmement bienvenu. Merci madame Palacio pour ce tremblement de terre sentimental.

Concernant l'écriture de l'auteure, elle colle merveilleusement bien au récit. A la fois enfantine mais pas trop, complètement maîtrisée et ultra poignante, aucun mot ne vous laissera indifférent(e). Chaque phrase est choisie à la perfection et colle magnifiquement bien aux thèmes abordés dans le roman. Il y a de nombreuses expressions "coup de poing" parsemées dans l'intrigue qui nous poussent à avancer encore et encore dans celle-ci, parce qu'on devient littéralement accros à toutes les palpitations que nous fait ressentir Wonder. De plus, les chapitres sont très très courts, et nous avons le droit à de nombreux points de vue qui rythment l'histoire avec brio. On ne s'ennuie jamais, et on ne veut absolument pas quitter August avant d'avoir lu le dernier mot de son aventure. La preuve, j'ai achevé Wonder en une journée.

En résumé, Wonder est une lecture indispensable, puissante et intense, à ne louper sous aucun prétexte. Nous rencontrons un héros terriblement attachant, qui me manque déjà atrocement. Son histoire est frappante et déchirante, et elle s'abat sur nous tel un tsunami gorgé d'espoir, de lumière et de douceur. Nos perspectives sont brisées et démolies, et on referme Wonder avec le sentiment d'avoir été dévasté. Et c'est magnifique. August est véritablement un être humain en or, qui nous permet de revoir nos positions sur les handicapés et les malades, ainsi que sur ce que NOUS leur faisons en les jugeant, en les critiquant ou en les évitant. Une déclaration d'amour dévastatrice à l'espoir et à l'amitié, aux luttes que certains et certaines mènent tous les jours pour survivre et exister, et un roman saisissant et brillant, qui devraient se retrouver entres les mains d'absolument tout le monde.

Afficher en entier
Or

http://sanouplaiit.skyrock.com/3152530152-Wonder-R-J-Palacio.html

Wonder...

C'est aussi un livre qui a fait déjà beaucoup parler de lui, non?

Il m'a intriguée. Je veux devenir éducatrice spécialisée, et tout ce qui a trait à l'éducation, à la différence, au handicap, à tout ça... ça m'intéresse. Je voulais découvrir ce livre, je l'ai acheté sans l'ombre d'une hésitation et...

J'ai été ravie du voyage.

J'hésitais encore à le classer il y a trente secondes dans mes coups de coeur, mais c'est indéniable, en fait. Plus ça va, plus c'est obligé que je le qualifie comme tel.

Wonder raconte l'histoire d'August, qui n'est pas handicapé, mais qui a une malformation faciale, qui fait que les gens le regardent comme... comme un monstre, un grand brûlé, bref, ce que vous voulez. Il n'est jamais allé à l'école, principalement à cause de toutes les opérations qu'il a subi. Mais voici qu'il a 10 ans, que des opérations, il n'en a plus, et que ses parents décident de l'envoyer au collège. Seulement, ce n'est pas le monde des Bisounours, et il le sait.

Comment cela va-t-il se passer? Les élèves arriveront-ils à dépasser le stade des apparences?

J'ai été saisie par cette histoire. Elle est tellement... elle est forte, et malheureusement, j'ai envie de dire, on peut très bien la retrouver dans n'importe quel établissement. La différence est mal tolérée, c'est un fait... Et August est très différent, et pourtant, paradoxalement, il est exactement comme tous les enfants de son âge!

Seulement, souvent, les autres se ferment.

J'ai eu envie de pleurer, parfois, de me mettre en colère, aussi, mais face à l'histoire d'August, tout ce qu'on peut faire, au final, c'est suivre en étant désarmé. Parce qu'on se prend à réfléchir, malgré nous. Comment aurions-nous réagi, nous? Aurions-nous fait partie des bourreaux, ou de ceux qui comme Jack et Summer se sont démarqués parce qu'ils sont passés outre les apparences? Nous l'ignorons tous. Nous n'avons pas vécu pareille expérience.

L'histoire est magnifique, la plume de l'auteur est très intéressante, s'adaptant à chaque personnage.

Parce que c'est là aussi un point important qui fait la richesse du livre, c'est que nous alternons les points de vue. Ce n'est pas toujours August, qui raconte, non! On voit sa soeur, le petit ami de sa soeur, Summer, Jack... C'est très intéressant, et on voit l'effet qu'August a sur les autres, c'est... époustouflant.

Les chapitres sont parfois très courts, à peine deux pages, et l'humour est toujours présent.

Je suis tombée sous le charme du personnage d'August. On a parfois l'impression qu'il n'existe pas une once de méchanceté dans ce garçon, c'est impressionnant! Il s'est habitué aux attitudes des autres, du monde, à son égard. Il est... disons même qu'il en arrive presque à être fataliste, et pourtant, son expérience au collège va le transformer. Il ne leur en veut pas, alors que quiconque pourrait enrager! Non, il se contente de subir, d'essayer de vivre quand même, et j'ai trouvé ça magnifique, parce que... c'est beau! Oui, c'est beau.

August a beaucoup de force en lui, de même que les autres personnages qui l'accompagnent et le soutiennent, même s'ils ont tous plus ou moins leurs faiblesses... On ne peut que compatir, et... voilà, c'est ça, on apprend à ne pas juger. On se rend compte combien un jugement fait mal, quel qu'il soit.

Vous avez peut-être diantrement et fichtrement l'impression que ce livre doit être lourd, compliqué... Non! Je vous rassure tout de suite, l'écriture est fluide, ça se lit particulièrement vite, seulement... avec des mots simples, on accède à des choses complexes de notre humanité, voilà tout!

Wonder est un des plus beaux ouvrages de ma bibliothèque, et je lui mets un 20/20 sans hésiter!

J'ai ressenti tellement de choses en le lisant, ce livre! J'ai même pleuré... Et vous savez que généralement, il en faut, pour que ça se passe! J'ai ri, j'ai pleuré... Sans histoire d'amour, c'est fichtre diantre et palsambleu quelque chose de magique! Merveilleux!

Bravo Madame Palacio, vraiment... Merci d'avoir écrit un roman pareil! Si seulement il pouvait y en avoir plus! Le monde s'en porterait certainement mieux!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lelol 2017-12-11T20:33:04+01:00
Diamant

Super livre, on s'attache aux personnages. Très émouvant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurenaLJ 2017-12-10T11:28:06+01:00
Or

Une petite pépite que je suis ravie d'avoir enfin découvert! August est un personnage incroyable et attachant, qui adopte un point de vue plein d'humour et totalement humain sur sa situation, et que l'on aime suivre et voir évoluer ^^ C'est un roman qui n'est jamais condescendant mais parvient à livrer de belles leçons, il est à mettre entre absolument toutes les mains!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camads 2017-12-10T01:03:12+01:00
Diamant

Dans ce livre nous suivons l'histoire d'August Pullman - ou Auggie. C'est un petit garçon de 10 ans qui a une malformation faciale. De ce fait, étant plus jeune il a dû subir de nombreuses oppérations et n'a donc jamais été à l'école. De plus, bien qu'August soit maintenant habitué et n'en tienne pas rigueur, le regard des autres est très présent. Ils le regardent comme un monstre alors qu'au fond, c'est un garçon comme les autres.

Je vous avoue qu'au début j'étais assez dubitative. Je comprenais pas pourquoi mes amies avaient trouvé ce bouquin si génial. Mais au final j'ai compris. Ce livre, c'est juste une ouverture au monde. Durant notre lecture, on est dans la peau de plusieurs personnages en plus d'August - dont certain comme Justin où je n'ai pas trouvé l'intérêt mais bon bref- et de ce fait, on a plusieurs point de vue sur l'histoire et je trouve ça vraiment très intéressant ! Parce que du coup, on voit comment Auggie réfléchis et perçoit le monde et on voit comment le monde, et ses proches voit Auggie. De plus, j'ai trouvé que la plume de l'auteur correspondait bien au perso, ce qui ajoute un plus.

Pour ce qui est des personnages, j'ai adoré August. Il est tellement attachant et même dans son état il garde une certaine innocence qui lui va si bien. En plus, il est déjà assez mûr mais à la fin de l'année on voit que l'école, ça l'a vraiment aidé à évoluer et à devenir une personne encore plus merveilleuse. Il a réussi à se faire des amis en or

Spoiler(cliquez pour révéler)
et à être apprécié de toute sa classe et son collège
et c'est vraiment une des choses que je lui souhaitais le plus.

Summer, ma petite Summer j'aurais tellement aimé en savoir plus sur elle. C'est la première a parlé à August sans que ce soit le proviseur qui le lui demande et je trouve ça super sympas ! Elle le voit comme un garçon normal et franchement, ça fait du bien. En plus, c'est un personnage qui a la joie de vivre. C'est un petit rayon de soleil ce personnage !

Pour ce qui est de Jack, je vous avoue que j'étais sceptique au début. Enfin, je suis passée par un peu toutes les émotions avec celui là : je l'ai aimé, puis un peu détesté -même si j'avais compris pourquoi il avait agis comme ça, on est un peu con quand on est gosse - puis après ça allait mieux. C'est un bon ami au final, même s'il a fait quelques erreurs, il a su se faire pardonner et en a tiré que du bon.

Olivia, je la comprends. Elle m'a fait un peu de peine et m'a rappelé Casey de la série Atypical. Même si j'ai beaucoup moins apprécié Olivia que Casey mais bref. C'est une personne qui est un peu en retrait dans sa famille à "cause" de son frère et elle comprend pourquoi et sait se débrouiller toute seule. Mais parfois elle a besoin de l'attention de ses parents, de sa mère, et...elle ne l'a pas. Elle a su me touché mais parfois, elle me saoulait vraiment quand même. Je reste assez mitigée vis à vis de ce personnage.

Pour ce qui est du reste des personnages comme Julian, que j'ai détesté, ou Justin, les parents d'August et Olivia, Miranda etc je n'ai pas vraiment d'avis sur eux donc bon.

Ce fut donc une très agréable lecture, avec un humour que j'ai beaucoup aimé et des personnages très intéressant. Je pense avoir appris quelques petits trucs avec ce bouquin.

Pour finir, j'ai adoré le principe des préceptes de M.Browne. C'est une idée que j'ai trouvé très intéressante et j'ai pas mal réfléchis sur certains, ce que j'écrirais dessus etc. Et si je devais dire mon précepte ça serait quelque chose du genre « Si tu n'es pas capable de t'ouvrir au monde, alors le monde ne s'ouvrira pas à toi. » Parce qu'en soit, si on se ferme aux gens, aux différences etc, on ne peut rien apprendre du monde. On ne peut pas évoluer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vicky201 2017-12-09T18:38:20+01:00
Bronze

C’est un livret très touchant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par greggio_fiona 2017-12-07T18:26:25+01:00
Lu aussi

Je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture.

En effet, le fait qu’Auggie soit très jeune et que l’histoire soit racontée à la première personne du singulier a rendu la lecture moins facile. Les phrases étaient très courtes, les pensées du jeune garçon étaient confuses (normal, vu son âge et sa maladie) et la manière d’Auggie de voir les choses étaient vraiment réaliste, et donc un peu trop enfantine à mon goût.

Il n’empêche que par delà le soucis d’écriture, le message qu’apporte ce livre est tout simplement merveilleux. Très émouvant, même. Ce jeune garçon qui ne s’est jamais retrouvé bien loin de chez lui et qui a toujours suivi des cours à sa maison, se retrouve dans une grande école, remplie de personnes sans aucune maladie, dont certaines vraiment méchantes.

Et justement, les personnages sont ici très importants, on remarque que malgré les différences physiques, financières, ethniques, et j’en passe un bon paquet, il y aura toujours quelqu’un qui sera là pour vous rabaisser, mais à côté de cela, il y aura également d’autres personnes présentes pour vous soutenir et vous faire vous sentir unique, spécial.

En résumé, je suis restée un peu sur ma faim pour ce qui était de la plume de l’auteur, mais j’ai quand même bien aimé le message qu’apporte ce livre, un message de paix et d’humanité.

Et puis, tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amita 2017-12-07T18:08:56+01:00
Bronze

Wonder – R.J. Palacio

Je pense qu'il n'est plus nécessaire de résumer ce livre qui va bientôt sortir au cinéma et qu'à peu près tout le monde à déjà lu.

J'ai plutôt bien aimé et dans l'ensemble j'ai trouvé ça addictif. J'ai cependant quelques remarques d'ordre négatif, quoique constructives je trouve.

Dans un premier temps j'aimerai mettre l'accent sur ce qui m'a plu, à savoir, principalement, la multitude de points de vue, en effet on vit d'abord l'histoire à travers August, le garçon souffrant d'un syndrome ayant contribué à son apparance actuelle, puis on suit sa sœur, ses amis et encore quelqu'un d'un peu plus extérieur à l'histoire. Ces points de vue nous permettent de comprendre la difficulté que c'est au quotidien pour le garçon mais aussi la difficulté et les soucis qu'on rencontre en étant sa sœur ou ses amis, ainsi que la violence du regard des autres et surtout dans le cadre du collège et du lycée.

Les personnages nous semblent d’ailleurs de plus en plus attachants, plus on apprend à les connaître, plus on veut rester avec eux.

J'ai malheureusement moins aimé Auguste, spécialement après avoir lu les parties concernant sa sœur et ses amis. Au début, lorsqu'on ne connaît que lui, on a tendance à s’apitoyer sur son sort et à ressentir de la compassion, mais plus les chapitres passent, plus je le trouvais égocentrique à cause de la surprotection dont faisaient preuve ses parents, à tel point que je le trouvais « bébé » par moment, heureusement, il grandi à la fin et ce côté « enfant » disparaît peu à peu avec lui, simplement, je le trouve encore égocentrique au dernier chapitre, passant son temps à réclamer de l'attention et des besoins.

C'est d'ailleurs le paradoxe de l'handicapé de toujours vouloir être et agir comme tout le monde mais de ne pas y arriver et d'avoir peur lorsqu'on en a enfin l'occasion, car le fait est là : on n'est pas comme tout le monde, on a des besoins particuliers et il faut simplement le comprendre pour être et agir normalement, et ce n'est pas un mal, ce n'est pas péjoratif.

Cependant, durant tout le livre ils disent qu'August n'est pas handicapé et ils en parlent comme si le qualifiait d'handicapé était mal, négatif, dépréciatif, seulement non, être handicapé n'est pas un mal, beaucoup de gens le sont pour des choses que vous n'imagineriez même pas, d'ailleurs 80% des handicaps sont dits « invisibles » donc on ne peut guère s'en douter, et certains handicap ne sont même pas trop lourds et gênent presque à peine les personnes atteintes (comme quoi, ça peut arriver pour n’importe quoi, n’importe quand et à n’importe qui) Mais il faut dire ce qui est, un handicap est quelque chose qui vous gêne au quotidien et vous empêche d'agir, de faire des choses de façon naturelle. Donc pour moi, oui, Auggie est handicapé, et non ce n'est pas queqlue chose de mal. Je dis cela parce que c'est l'impression que j'ai eu en lisant le livre, comme si être handicapé c'était mal. Après peut-être que les critères du handicap diffèrent aux USA mais ça demande vérification.

Finalement le dernier point que j'aimerai aborder, c'est le message qui sort de ce livre, évidemment je grade à l'esprit que c'est un livre destiné à un public jeune. Le livre nous apprend qu'il ne faut pas juger à l'apparence et qu'il faut apprendre à connaître les gens, il nous apprend aussi que le bien triomphe et que le collège, on en sort plus fort. Mais je trouve que, bien que le message soit très beau, il n'est pas tout à fait vrai, et oui je comprend que pour un public plus jeune il faut terminer avec une note d'espoir, mais je pense aussi qu'il faut leur dire la vérité, à savoir que le collège c'est terriblement dur et qu'on n'en sort pas forcément indemne et que les gens changent rarement d’avis sur une personne, que les populaires traînent rarement voire jamais avec les « pestiférés », les losers, les geeks, les outsiders.

Je conçois toutefois très bien que ce livre doit rester dans cette optique gaie pour prouver et intensifier son message qui tient dans les 4 lignes du résumé : il ne faut pas juger les gens à l'apparence.

Dans l'ensemble c'est donc un très bon livre et j'ai vraiment apprécié, sachant que l’égoïsme du héros et le message trop plein d'espoir ne sont que des défauts mineurs que je peux très bien passer et expliquer en utilisant le public visé, mais ce qui m'a vraiment dérangé c'est la vision du handicap qui en ressort et peut-être n'est-ce que mon avis, peut-être ne l'avez-vous pas ressenti ainsi mais moi ça m'a peiné.

Mis à part ces détails, le livre est beau et addictif et les personnages vraiment attachants, je le conseille car il délivre quand même un beau et bon message.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ju-02 2017-12-01T12:46:52+01:00
Diamant

Ouaw. Je vais tenter d'écrire un bon commentaire, même si ça va être un peu compliqué vu l'état émotionnel dans lequel je suis : on ressent tellement d'émotion à travers ce bouquin, beaucoup de compassion, de joie, parfois de la tristesse ou même de la rage. La plume de l'auteur est des plus joli, rien que pour nous faire éprouver des tas d'émotions, elle ne peut que forcément magnifique.

L'histoire est vraiment prenante, malgré ce petit pavé de chapitres à lire, je l'ai lu assez rapidement, parfois je lisais toute une nuit. J'ai bien aimé les différents point de vue dans le livre, c'était intéressant de savoir ce que pensait la sœur, les amis, et d'autres personnes. Le principe du livre est tellement bien traité qu'il faudrait le faire lire à beaucoup pour montrer ce que ressent une personne au première abord "différente" mais en réalité aussi "normal" -même si je n'aime pas ce mot- que vous et moi.

Les personnages sont mignons et attachants, avec leurs petits défauts et qualités on adore découvrir de plus en plus de choses sur eux.

En résumé : ce livre est remplit d'humanité et d'autres vertus. Il faut absolument lire, il en est limite une expérience humaine réel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mama7676 2017-11-20T16:51:33+01:00
Or

L'hésitation était dur avec ce livre... Tellement d'émotion, de joie, de compassion. Auggy est tellement attendrissant, qu'on voudrait le guider à travers cette période difficile de son handicap au collège. Là où les enfants peuvent être dur et méchant avec d'autres qui leur son différent. Auggy tout comme ses parents ou sa sœur m'ont émue à travers leur histoire hors du commun. Leur amour familiale semble tellement épanouis même si ce n'est pas toujours facile ils restent fort et unis tout au long de l'histoire qui est tout simplement originale et hors du commun avec ce thème abordé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeanne_delafrance 2017-11-13T07:33:10+01:00
Argent

Livre bien moins touchant que je l'imaginais. Les personnages sont attachants c'est très addictif et le format fait que ça ce li vraiment vraiment vite. L'histoire et racontée avec beaucoup de légèreté. Je recommande vivement. Pourquoi c'est marqué tome 1 se livre est un one shot .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elodie1997 2017-11-06T14:44:06+01:00
Diamant

Livre tout simplement rempli d'humanité, bouleversant, touchant mais en même temps très simple. Je l'ai dévoré en 2 jours et je suis même triste de l'avoir déjà fini... J'attends le film avec impatience maintenant !

Afficher en entier

Date de sortie

Wonder, Tome 1

  • France : 2013-01-03 (Français)

Activité récente

Lngdsn l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-12T19:52:49+01:00
Lelol l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-11T20:20:38+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 206
Commentaires 259
Extraits 34
Evaluations 358
Note globale 8.62 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode