Livres
472 475
Membres
445 053

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Callmeluh 2017-09-04T17:19:37+02:00
Diamant

Ma note: 5/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/09/04/dc-icons-tome-1-wonder-woman-warbringer-de-leigh-bardugo/

“Sisters in battle, I am shield and blade to you. As I breathe, your enemies will know no sanctuary. While I live, your cause is mine.”

Leigh Bardugo étant mon auteure préférée de tous les temps, c’est sans surprise que je me suis jetée sur son dernier livre dès sa sortie (ou plutôt dès que j’avais terminé ma lecture en cours). J’avais à la fois peur et hâte de découvrir ce dont elle était capable en dehors du Grishaverse, et comme il fallait s’y attendre je n’ai pas été déçue!

Diana est une jeune Amazone de 17 ans. Bien qu’elle soit la fille de Hyppolyte, ses sœurs Amazones ne la considère pas comme l’une des leurs puisqu’elle est la seule à être née sur l’île de Themyscira. Elle cherche donc à gagner la reconnaissance des Amazones par tous les moyens.

Un jour elle brave l’interdiction de sauver et ramener un humain sur l’île en sauvant Alia d’un naufrage. Mais Alia n’est pas une humaine comme les autres: elle est une Warbringer, descendante de Hélène, et sème malgré elle la discorde là où elle va.

Elles vont se lancer dans une quête afin de mettre fin à cette longue lignée de Warbringer et sauver le monde d’une guerre sans précédents.

Avant de commencer ce livre j’avoue que j’avais un peu peur. Je suis loin d’être une grande fan de comics (non pas que j’aime pas, mais c’est loin d’être une passion) et j’avais peur de ne pas trop comprendre cet univers, mais Leigh Bardugo est parvenue à rester fidèle à l’univers DC Comics tout en permettant à ceux qui connaissent moins de comprendre l’histoire.

Malgré un début un peu difficile pendant les deux ou trois premiers chapitres, j’ai rapidement été prise dans l’histoire et bientôt je ne savais plus me détacher de ma lecture. La plume de Leigh est toujours aussi magnifique et addictive, et malgré ma relecture de Six of Crows au début de l’été, je me rend compte qu’elle m’avait bien manqué.

“We can’t help the way we’re born. We can’t help what we are, only what life we choose to make for ourselves.”

J’ai adoré chacun des personnages. Que ce soit Diana, Alia, Theo, Nim et même Jason, j’ai trouvé que c’était difficile de ne pas s’attacher à eux. Leigh développe parvient encore une fois à créer des personnages divers et assez large, loins des clichés et surtout tous plus incroyables les uns que les autres.

D’ailleurs, même si l’histoire est de base centrée sur Diana, on se rend rapidement compte que l’auteure met surtout l’accent sur les autres personnages, et même si c’est quelque chose qui m’a surpris j’ai beaucoup aimé. En faisant ça on se rend compte que même si Diana est une Amazone destinée à devenir une héroïne, ces autres personnages, bien qu’étant humains, sont également des héros.

J’ai trouvé l’innocence de Diana tellement adorable. Ayant grandi sur Themyscira, et malgré ses cours sur la civilisation humaine, elle ignore beaucoup de choses sur le monde, ce qui peut l’amener dans certaines situations assez drôles. Heureusement elle pouvait compter sur ses nouveaux amis pour l’aider à s’habituer à ce nouveau monde. Malgré tout elle reste vraiment badass, et j’ai trouvé ça intéressant qu’on découvre en même temps qu’elle se dont elle est capable.

Contrairement à ce que laisse entendre le résumé (en tout cas en français), il y a très peu de romance dans Wonder Woman: Warbringer. Honnêtement je trouve que c’est pas plus mal, ça permet de rester centrer sur l’intrigue principale, même si j‘ai eu un peu l’impression qu’il y avait une romance juste pour en mettre une dans ce livre.

“We cannot spend our lives in hiding, wondering what we might accomplish if given the chance. We have to take that chance ourselves.”

Pour moi ce livre était une vraie bombe: des dialogues géniaux, une bonne dose d’humour, des scènes de combat incroyables, des personnages incroyables, et surtout un plot-twist très surprenant. Bon malheureusement pour moi je savais déjà que ce plot-twist allait arriver (ça m’apprendra à décider de braver la balise ‘spoiler’ de certains sites quand j’ai même pas passé la moitié), mais c’est vrai que si je n’avais pas été au courant, je ne l’aurai pas vu venir.

C’est ce que j’aime le plus dans les livres de Leigh Bardugo: sa capacité à nous surprendre alors que tous les indices qui nous permettent de comprendre ce qu’il va arriver sont là.

Sans surprise, j’ai adoré ma lecture. Après tout, c’est de Leigh Bardugo qu’on parle, j’étais quasi sûre d’adorer ce livre. Elle a prouvé qu’elle était capable d’écrire en dehors du Grishaverse et de faire un travail toujours aussi incroyable, ce qui me donne très envie de lire ses prochains livres qui ne feront pas parti du Grishaverse. Mais d’abord, LISEZ CE LIVRE !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2017-11-27T13:26:42+01:00
Pas apprécié

http://www.my-bo0ks.com/2017/11/wonder-woman-warbringer-leigh-bardugo.html

Après avoir adoré la duologie Six Of Crows, j'avais vraiment hâte de découvrir un autre roman de Leigh Bardugo. Je ne connais pas grand chose de Wonder Woman et les autres super-héros, si ce n'est les adaptations en film et autres. Du coup, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus sur cette héroïne et ses débuts.

Diana, 17 ans est une princesse. Alors que les Amazones font toutes preuves d'un courage et de force pour vivre sur l'île, elle, par son statut de princesse n'a jamais connu autre chose. Bien déterminée à prouver qu'elle le mérite, elle va redoubler d'efforts pour se montrer à la hauteur. Seulement elle ne va pas s'y prendre de la meilleure des façons. Venir en aide à une humaine et la ramener sur l'île va à l'encontre des règles et Diana pourrait bien en payer le prix.

Leigh Bardugo aime surprendre ses lecteurs. Une fois de plus, c'est bel et bien le cas. Je m'attendais vraiment à ce que l'histoire soit centrée sur Diana et son parcours mais finalement, celle-ci est un peu plus tournée vers Alia, la jeune humaine que Diana va sauver, la warbringer.

Wonder Woman : Warbringer m'a assez déroutée. J'avais pas mal d'attentes quant à cette lecture et finalement j'en ressors assez déçue. C'est assez bizarre, mais je n'ai pas retrouver ce que j'avais tant aimé dans Six Of Crows ce qui faisait de la plume de Leigh Bardugo ce que j'aimais tant.

Au démarrage de Wonder Woman : Warbringer, je trouvais l’héroïne intéressante et son courage de montrer à tous sa volonté et son mérite bien représentés. Malgré tout, j'ai su dès le début que j'aurais du mal à véritablement entrer dans l'histoire. A vrai dire, j'ai trouvé que les choses évoluaient doucement, tellement que j'avais l'impression de faire du sur-place dans l'histoire. C'est assez déroutant étant donné le beau pavé qu'est Wonder Woman : Warbringer.

Je ne sais pas si c'est le côté super-héros qui n'a pas fonctionné sur moi ou mon manque d'intérêt pour les personnages mais j'ai vraiment eu du mal à avancer. Il faut dire que j'ai mis plusieurs jours à le lire. Passé la moitié j'ai su que rien ne rattraperais ma lecture malheureusement car plus j'avançais et moins j'avais envie de poursuivre.

C'est assez compliqué de parler d'une lecture qui nous a déçue. Pourtant, Leigh Bardugo a toujours une plume fluide et nous propose ici une histoire originale sur les super-héros. Mais je dirais que je la préfère dans le genre fantasy avec Six of Crows ou Grisha.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L-E-I-L-A 2017-10-19T00:32:31+02:00
Pas apprécié

La couverture est très jolie, le résumé très intriguant, mais je n'ai pas trouvé mon bonheur, je n'ai pas réussi à finir ce livre.

Les personnage ne m'ont pas touché, WonderWoman est trop jeune et simple, Alia m'a semblé inintéressante j'ai trouvé son histoire et celle de son frère "trop tirée par les cheveux". Je me suis arrêtée pages 267, trop long je n'avait pas l'impression d'avancer.

C'était le premier livre de l'auteur que je lisais, j'espère avoir plus de chance avec Six Of Crows.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2017-10-27T14:00:36+02:00
Lu aussi

Avis mitigé.

On pourrait penser que c'est une bonne idée de sortir un roman sur Wonder Woman, vu le succès que vient de faire le film au cinéma, mais pour le coup, je pense que c'est une grosse erreur.

Pourquoi ?

Parce que même si on commence ce livre en sachant pertinement que ce n'est pas une adaptation du nouveau film ; on ne peut pas s'empêcher de chercher des similitudes entre les deux et de les comparer.

Du coup, je n'ai pas réussi une seule fois à rentrer dans l'intrigue.

Dotant plus que j'ai trouvé Diana très immature et très loin de la future super héroïne.

Quant aux autres personnages, elles m'ont tout autant laissé indifférentes.

Dommage mais je ne pense pas que je lirai les tomes suivants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2017-12-24T11:45:18+01:00
Bronze

Je ne cacherai pas que ce livre est une déception.

Tellement d'éloges m'ont été faites..... et tout ça pour ça.......

Je rapelle que déception ne veut pas dire mauvaise lecture, juste qu'elle n'a pas atteind les attentes qui lui étaient attribuées.

Wonder woman est donc une réécriture de la célèbre histoire des Amazones. Et dés le début Diana est transformée en une ado mal dans sa peau. Le tableau n'est pas très alléchant car cette femme n'a pas grand chose de la guerrière du mythe. Même si jusque là pourquoi pas...

Elle va alors sauver une humaine malgré les interdits et partir dans une grande aventure pour éradiquer les warbringers. C'est la que l'histoire commence vraiment, je dirai, on rencontre Allia, le centre de cette histoire. Allia est une jeune femme peu sure d'elle (encore à croire que tout les ados sont en manque de confiance) geek sur les bords et héritière d'une longue lignée de Warbringer. En gros tout le monde essai de la tuer pour éviter la guerre.

Ce livre était bien trop long pour ce qu'il contenait et je m'y suis ennuyé à plusieurs passages. De plus, il contient bien trop de clichés de young adult qui m'ont rendue très mitigés Spoiler(cliquez pour révéler)pourquoi faut-il que la jolie fille tombe "amoureuse du 1 er joli garçon qu'elle rencontre et il faut bien sur qu'il y ait toute une scène avec le baiser très romantique.....

Je me demande Oú sont les adultes dans cette histoire. Personne ne va me faire croire que Nim n'a pas de parents qui s'inquietent que leur adolescente ne revienne pas apres une soirée Spoiler(cliquez pour révéler)/fusiade..... bref pas très crédible tout ça.

Bon mettons le crédible de coté, il nous reste une plume assez agréable de l'auteur mais toujours des passages trop longs.

Le retournement de la fin m'a semblé trés tiré par les cheveux Spoiler(cliquez pour révéler)Jason est un traitre comme ça d'un coup.

C'est comme si l'auteur avait voulu nous faire un retournement de situation en piochant l'idée dans une pochette surprise... bon je suis dure mais pourquoi ça n'a juste aucun sens.....

Cette réécriture a donc enchaîné les déceptions sur déceptions pour moi. Avec un axe bien trop "young adult " et si peu du monde des héros je ne peux que dire à qu'elle point je suis déçue par ma lecture. Il m'a d'ailleurs plusieurs fois traversé l'esprit de ne juste pas la finir.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wilkymay 2017-09-02T09:35:49+02:00
Diamant

4,5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/402/chronique/wonder-woman-warbringer-dc-icons-1-de-leigh-bardugo

“Sisters in battle, I am shield and blade to you. As I breathe, your enemies will know no sanctuary. While I live, your cause is mine.”

Leigh Bardugo sait tout faire. Une histoire de super-héros, ça change pas mal de ses autres ouvrages. Pourtant, elle y parvient sans effort. Elle a su s’approprier l’histoire de Wonder Woman avec beaucoup de style, de fraîcheur et d’humour. À chaque fois que je referme un livre de Leigh, j’en reste bouche bée. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Wonder Woman: Warbringer.

J’ai vu le film Wonder Woman plus tôt cette année et pour ceux qui se poseraient la question : non, ce n’est pas du tout la même chose. Il n’y a vraiment aucun lien entre les deux si ce n’est, bien sûr, les fondations de l’histoire (c’est-à-dire que Diana est bien une Amazone, qu’elle vit sur l’île de Themiscyra, etc).

Diana, notre jeune héroïne, est la princesse des Amazones. Cependant, elle ne se sent pas encore bien intégrée parmi les autres Amazones. Mais c’est en sauvant une humaine venue s’échouée sur son île que Diana va pouvoir prendre son futur en main. Elle découvre qu’Alia, l’humaine qu’elle vient de sauver, est une Warbringer : c’est-à-dire qu’elle engendre des conflits malgré elle, partout où elle va. Diana se lance alors dans l’aventure la plus incroyable qui soit. Elle va tout faire pour empêcher la destinée d’Alia de se réaliser et ainsi, sauver le monde d’une terrible guerre.

Ça ne m’a pas vraiment choquée, mais je pense qu’il est important de noter que Diana n’est pas réellement le centre de l’histoire. Les projecteurs étaient davantage dirigés vers Alia et ses amis.

De toute façon : j’ai adoré TOUS les personnages. Je ne sais pas comment Leigh Bardugo arrive à nous proposer des casts aussi larges et aussi divers, composés de fabuleux personnages. En tout cas, elle le fait avec naturel dans tous ses livres, et elle l’a refait dans Wonder Woman: Warbringer.

Les dialogues sont tellement géniaux. Ce livre est rempli d’humour et de répliques bien trouvées mettant en valeur la force féminine. C’était vraiment une lecture HYPER agréable et satisfaisante. De l’action, des personnages adorables, une quête épique à la Rick Riordan, c’est ça qu’on aime !

Il n’y a pratiquement pas de romance, mais j’ai adoré le peu qu’on ait eu. C’était trop chou ! Jusqu’à ce que l’auteure m’arrache le cœur avec ce dernier retournement de situation.

J’aurais donné la note maximale avec joie si je n’avais pas trouvé que l’un des plot-twist était un peu trop soudain et inattendu. Oui, je sais, vous allez me dire que c’est le BUT d’un plot-twist, mais celui-ci n’a pas été fait de la meilleure des façons. Il aurait fallut que les indices dans le bouquin soient un peu plus marqués (sans pour autant nous spoiler, évidemment) parce que j’avais vraiment l’impression que ce dernier coup de théâtre sortait de nul part !

Spoiler(cliquez pour révéler)Je parle de la trahison de JASOOOOON. No me gusta.

En plus, je suis désolée, mais j’ai trouvé le moment Jason x Diana trop choupinou et je ne suis pas d’accord avec son côté diabolique.

Et je n’ai pas vraiment compris ses motivations. Enfin, si. J’ai compris. Mais c’est juste que je trouve ça un peu tiré par les cheveux, j’ai du mal à y croire qu’il ait fait tout ça pour devenir le héros de sa propre histoire ?? Whut.

Une lecture à la hauteur de mes attentes. J’ai adoré Wonder Woman: Warbringer et j’en veux PLUS. Je veux PLUS de Alia, de Theo et de Nim et de tout le monde !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2017-10-10T18:43:24+02:00
Lu aussi

http://revesurpapier.blog4ever.com/wonder-woman-de-leigh-bardugo-1

Bien malgré elle, Diana, princesse de Themyscira, vient d'enfreindre l'une des principales règles de l'Ile. Les Amazones ne peuvent en aucun cas accueillir des mortels sur leurs terres. En sauvant la vie d'Alia, Diana a donc bouleversé l'équilibre de son monde. Son arrivée met les Amazones en grand danger. Pour sauver Alia et ses sœurs, et pour éviter le chaos, Diana s'engage à mettre fin à une très ancienne malédiction. Elle quitte alors l'Ile aux cotés de la jeune mortelle. Direction la Grèce...

Diana est une jeune Amazone qui se sent illégitime parmi les siens et qui a besoin de prouver sa valeur, son courage. Elle ne veut pas seulement être la fille de la Reine, d'autant plus qu'elle est née de la Terre de l'Ile. Ses sœurs ne la considèrent donc pas comme une Amazone à part entière. J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de ce personnage. Elle fait preuve de bravoure et de persévérance. Elle veut montrer de quoi elle est capable mais surtout elle ne peut se résoudre à assister au chaos sans rien faire. C'est un personnage extrêmement fort et intéressant. Elle a fait une erreur et elle est prête à tout pour la corriger !

A ma grande surprise, ce récit ne conte pas seulement les aventures de la célèbre Amazone. Diana n'est pas la seule héroïne. Leigh Bardugo nous présente quatre jeunes qui vivent au XXIème siècle. Des personnages auxquels on s'attache tout autant et qui deviennent indispensables. Bien que je ne m'attendais pas à un récit si moderne, je me suis laissée embarquer en un clin d'oeil. Tous les quatre s'impliquent autant que Diana dans cette quête, mettant aussi leur vie en danger. Le temps est compté, les enjeux sont considérables et les presque six cent pages se tournent à toute vitesse.

Alia et Diana m'ont bien fait rire tout au long de l'aventure. Les deux héroïnes viennent de deux mondes très différents et nous avons droit à des situations cocasses et à des réflexions pleines d'humour. Il leur faut un petit temps pour se comprendre et pour réaliser dans quoi elles mettent respectivement les pieds. C'est une aventure très éprouvante pour une jeune mortelle, mais le voyage est tout aussi mouvementé pour Diana qui découvre en même temps le Monde des Hommes pour la toute première fois.

J'avais hâte de découvrir quel genre d'aventures attendait Diana l'Amazone, née pour être la grande héroïne Wonder Woman. Leigh Bardugo a imaginé des aventures palpitantes et je ne suis pas déçue. L'action est au rendez-vous, mais la légèreté aussi, et l'auteure a trouvé un bon compromis entre les légendes et le monde moderne. C'est un roman pour ados très dynamique et je ne me suis pas ennuyée une seconde, jusqu'au final inattendu et à couper le souffle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alex_Admv 2019-08-03T18:05:15+02:00
Or

Je ne connaissais pas bien l'histoire de Wonder Woman et j'ai adoré cette aventure remplie d'humour.

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, car il faut dire que Diana est tétue et déterminée, Mais au final, elle m'a beaucoup amusée, elle est courageuse et téméraire.

Les autres personnages sont tout aussi attachants.

J'ai aimé le scénario mais j'ai été déçue Spoiler(cliquez pour révéler)par le méchant de la fin de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nephelia 2018-05-26T11:19:14+02:00
Pas apprécié

Je me suis dit qu'un mixte entre mon héroïne favorite et une de mes auteure préféré allait donner une pure merveille. Mais quelle deception... Les personnages secondaires sont puérils et insupportables. Notamment alia, qui doit quand même traversée des épreuves dures et un minimum traumatisantes, mais qui reste immature tout du long. L'auteur joue avec les clichés sur les adolescents : les personages exagèrent en permanence, ne pensent à rien d'autre que leurs petites vies et leurs conforts, etc. (Je suis la raison de la guerre dans le monde et je risque de détruire la terre mais noooon, il faut aller au bal d'abord et faire du shopping entre fifilles -_-). J'attendais une histoire avec une ambiance plus noire et plus sérieuse, mais j'avais l'impression de lire une histoire écrite en partie par une ado, puis en partie par Leigh bardugo. Pourtant le personnage de Wonder woman tiens la route et est à peu près cohérente dans son comportement et dans ses choix. L'auteur a bien travaillé le personnage principal, ce qui a été l'un des seul point positif de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2018-05-26T12:39:17+02:00
Bronze

En apprenant que Leigh Bardugo avait sortie un nouveau livre, je me suis jetée dessus ! Mais j'ai quand même eu un peu peur que ce livre soit une copie conforme du film Wonder woman sorti en 2017 . Mais au final, j'ai passé un bon moment. L'histoire est très immersive, sauf le début qui est un peu long. Les personnages ont beaucoup d'humour même si parfois je trouve qu'on tombe à la limite du cliché pur de l'adolescent qui ne pense qu'à sa vie sociale et son confort !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode