Livres
535 616
Membres
561 847

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Wonderbooks : Liste d'argent

La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages
David Eddings   
Un très bon roman que je recommande à ceux qui veulent commencer la fantasy !
Même si le début est un peu long, c'est vraiment très bien écrit donc cela compense tout ! Il y a beaucoup de révélations dans ce tome ce qui promet que du bons pour la suite. Le personnage principal est vraiment très attachant et l'univers juste époustouflant. Encore une fois, je recommande!
La Belgariade, Tome 2 : La Reine des sortilèges La Belgariade, Tome 2 : La Reine des sortilèges
David Eddings   
C'est une suite passionnante dans laquelle le lecteur découvre peu à peu qui est réellement Garion et ce dont il est capable. De nouveaux personnages entrent aussi scène, comme Mandorallen, une chevalier mimbraïque, Lelldorin, un jeune archer asturien, ou Ce'Nedra, princesse impériale de Tolnedrie.
J'ai hâte de découvrir les trois autres tomes qui, j'en suis sûre, ne dépareront pas des deux premiers.Les pouvoirs de Garion sont intéressants et surtout bien mystérieux, tout comme la voix qu'il entend dans sa tête. Je pense avoir une petite idée de qui est derrière cette voix, mais pour l'instant, je garde cela pour moi.
Je trouve les personnages toujours aussi intéressants et j'apprécie vraiment de trouver en chacun d'eux une personnalité et des manières qui leurs sont propres. Ils ne sont pas une pâle copie des uns et des autres, bien au contraire, et le monde dans lequel ils évoluent est également très bien étudié, donnant à chaque territoire traversé une histoire et une attitude différentes des autres royaumes. Il y a de la diversité dans les comportements et les horizons traversés et ça donne "du mouvement" à l'histoire. Je ne sais pas trop comment le définir autrement. Rien ne se ressemble et on sent derrière le récit tout le travail qu'il a fallu à l'auteur pour concevoir cette terre imaginaire et les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires. Chapeau bas !

par Marie-A
La Belgariade, Tome 3 : Le Gambit du magicien La Belgariade, Tome 3 : Le Gambit du magicien
David Eddings   
Après deux tomes très introductifs, on rentre enfin dans le vif de l'histoire avec des enjeux qui sont enfin présents.

Côté personnages, même s'il garde son caractère d'ado insupportable, Garion gagne un peu en maturité et commence à accepter son destin. Mais, mon personnage favori reste Silk qui, avec son humour cynique, apporte beaucoup de fraîcheur à l'histoire. Un nouveau personnage fait aussi son apparition dans ce tome-ci. Il est assez insupportable, mais utile dans l'histoire.

Par contre, j'ai été assez déçue par le combat final. On le tease pendant tout le roman et il éclipsé en 4 secondes.

Cependant, j'ai quand même de bons espoirs vis-à-vis de la suite. La série se lit toujours aussi bien et j'ai hâte de savoir comment tout cela va finir.
Elantris, tome 1 : Chute Elantris, tome 1 : Chute
Brandon Sanderson   
Un très bon début ! Le scénario met un peu de temps à démarrer mais la suite rattrape complètement les balbutiements du début. Les personnages sont attachants, complexes et très humains. L'univers est intéressant et j'espère en apprendre davantage dans la suite. Bref, un bon roman de Fantasy politique comme on les aime !

(Commentaire provisoire)
Grim Lovelies, Tome 1 Grim Lovelies, Tome 1
Megan Shepherd   
Une lecture qui m'a fortement attirée en partie à cause de sa très belle couverture mais aussi de son synopsis pour le moins alléchant !! Je n'ai pas été déçue par ce premier tome extrêmement prometteur !

Le plus gros point fort du roman est sans aucun doute son univers ! Déjà, j'avais totalement oublié que l'histoire se déroulait à Paris. Enfin, à Paris... Dans un Paris fantaisiste et fantasmagorique dont l'ambiance onirique m'a beaucoup rappelé le Paris d'Amélie Poulain. D'ailleurs, conseil bonus : mettez vous la musique du film de Jean-Pierre Jeunet en fond sonore pendant que vous lisez, on s'y croit encore plus !!!!

L'univers construit par Megan Shepherd est à mi-chemin entre le sombre et le merveilleux. Elle reprend des codes très populaires des contes de fées tels les sorcières et les gobelins mais y ajoute sa petite touche personnelle et ça fait immédiatement son effet !!! En tout cas, j'ai aimé découvrir cet univers fascinant, situé au cœur du notre.

J'avoue avoir eu du mal à m'attacher aux personnages mais je ne peux m'empêcher de reconnaître leur potentiel.
Au début, ils sont tous soumis à la sorcière Mada Vittoria. L'un est un tueur à gages, l'autre un chauffeur et Anouk, elle, est une servante. Mais, au fil des pages, ils vont se libérer de leur chaînes et nous dévoiler leur vraies personnalités. Certes, ils goûtent enfin à la liberté mais ils font également des erreurs. Leur naïveté aura d'ailleurs tendance à nous énerver. Mais, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'empathie pour eux par moment. En fait, ils sont juste humains.

Toutefois, même si ils gagnent en maturité au fil de l'oeuvre, les personnages restent des archétypes de ce que l'on peut voir dans la Fantasy YA : le prince charmant, la jeune fille innocent et le serviteur du méchant (pas si méchant que ça). Un peu agaçant d'avoir cela... Mais, à vrai dire, ce sont des lieux communs des univers de contse et ces clichés sont vite surpassés par un vrai talent d'écriture.

En effet, si l'histoire débute lentement, on est très vite embarquée dans le vif de l'action grâce à la plume fluide de Megan Shepherd. L'intrigue se complexifie au fil des mots pour prendre des tournants inattendus. A un moment, j'ai bien crû que l'autrice avait perdu le fil de son histoire et qu'on allait alors tomber dans une forme de facilité. Mais, elle a su retomber sur ses pattes afin de nous offrir un final digne de ce nom !

Pour synthétiser le tout, malgré quelques facilités scénaristiques et des personnages parfois trop clichés, j'ai été totalement séduite par Grim Lovelies en particulier grâce à son univers magical frenchy (si j'ose dire). Bref, j'espère que le second tome, Midnight Beauties, saura autant me convaincre !!!
Arena 13, Tome 1 Arena 13, Tome 1
Joseph Delaney   
Un super roman ! Honnêtement je ne m'attendais pas à aimer autant. Dans ce livre, nous suivons Leif, un adolescent, qui se rend à Gindeen, la dernière ville du Mittagard dans un seul but : combattre dans l'Arena 13 et tuer Hob, un djinn maléfique qui effraie les habitants et vole leurs âmes. Leif réussira t- il à vaincre le monstre qui a détruit sa famille ?

Dès les premières pages, on est totalement dans l'histoire. La plume de Joseph Delaney est fluide, agréable et nous permet de plonger en douceur dans son univers. J'apprécie beaucoup le fait que le roman soit raconté à la première personne car cela m'a permis de m'attacher vraiment au personnage principal. Leif est un garçon courageux, fort mais il reste tout de même assez humain pas comme tout ses personnages masculins idéalisés au possible ! Par contre, je n'ai pas du tout aimé Kwin que j'ai trouvé extrêmement énervante et colérique. Malgré ça, cela reste un personnage assez complexe comme à peu près tout les personnages secondaires.

Au niveau de l'univers, on est sur quelque chose d'assez sombre ! Beaucoup de gens qualifie ce livre de dystopie mais je pense plutôt qu' Arena 13 est un livre assez inclassable (un subtil mélange entre la dystopie et de la fantasy). Je remarque également que même si c'est un livre pour adolescents, ce premier tome est tout de même assez sanglant et violent ! Moi ça ne m'a pas dérangé ni choqué mais après je peux comprendre que cela puisse en atteindre certains.
Bref un très bon premier tome qui donne envie de continuer la série !
Arena 13, Tome 2 : La Proie Arena 13, Tome 2 : La Proie
Joseph Delaney   
Même 2 ans après, la lecture de ce deuxième tome a été un réel plaisir ! Je regrette que cette saga ne fasse pas plus de bruit que ça en France, elle le mériterait vraiment.

L'univers est toujours aussi développé même si très sombre ! Une fois qu'on y est plongé, c'est dur d'en ressortir. On en apprend un peu plus sur cette univers et tout ce qui entoure Hob grâce au personnage d'Ada ainsi qu'au glossaire à la fin du bouquin (merci Bayard et monsieur l'auteur). On se détache peu à peu de l'aspect Fantasy du premier volume pour se rapprocher d'une histoire de science-fiction. Autant dans le premier tome, on flirtait avec le glauque et le gore avec quelques scènes crues par ci par là autant avec ce deuxième tome, on est direct dans le bain (de sang haha). Plusieurs scènes pourraient donner des cauchemars à des lecteurs trop jeunes ou aux âmes sensibles. Ne lisez surtout pas ce livre seul la nuit.

Le seul petit bémol est l'évolution du personnage de Leif. Vraiment, dès qu'il se retrouve avec le personnage de Kwin, il est obligé de mettre de côté son talent pour devenir stupide et impulsif. Je déteste toujours autant Kwin qui se prend vraiment pour le nombril du monde et qui s’énerve pour tout et pour rien. A vrai dire, j'avais vraiment vu venir [spoiler]la romance entre les deux, Kwin étant un peu le seul personnage féminin important de ce roman. Mais je suis déçue ![/spoiler]
Les personnages secondaires, quand à eux, sont toujours aussi attachants et sympathiques (façon de parler pour certains d'entre eux). J'aime beaucoup le personnage d'Ada sur lequel je préfère ne rien dire histoire de vous laisser la surprise de découvrir tout par vous-même !

Le récit ne s’essouffle absolument pas !!! Lu en 48h (et encore, c'est parce que j'ai fais d'autres choses), le bouquin est hyper addictif et les révélations totalement surprenantes !

Bref, une super lecture et j'ai hâte de découvrir le troisième tome qui s'annonce tout aussi palpitant !
Arena 13, Tome 3 : Le Guerrier Arena 13, Tome 3 : Le Guerrier
Joseph Delaney   
J'avais entamé cette saga hyper enthousiaste et je n'avais pas été déçue par les deux premiers tomes. Malheureusement, j'ai été déçue par cette fin de saga...

Comme dans tous ses romans, Joseph Delaney parvient à créer un univers complexe et intéressant. Malheureusement, dans ce tome-ci, ma soif d'informations n'a pas été satisfaite... Autant être sincère, quasi rien ne m'a plu dans ce dernier tome... Je me suis énormément ennuyée. L'ambiance oppressante du premier tome n'est plus du tout là et le style devient beaucoup trop narratif et peu passionnant à mes yeux.

La conclusion de la saga est vraiment décevante... Je ne sais même pas si on peut la caractériser de fin. Même le terme "fin ouverte" ne suffirait pas pour la caractériser. C'est brouillon, mal exécuté.

Bref, ce troisième tome a contribué à faire redescendre la saga dans mon estime ! C'est vraiment dommage.
Legend, Tome 1 Legend, Tome 1
Marie Lu   
Une super lecture ! Je ne m'attendais vraiment pas à apprécier autant ce roman.

C'est un mélange entre la dystopie, le thriller et la romance. Certains lecteurs diront que Legend reprend trop les codes des dystopies mais pour sa défense, le livre est sorti en 2013, à une époque où tout les romans dystopiques étaient basés sur ceux d'Hunger Games et Divergent. Personnellement, j'ai été de suite happé par cet univers. Les descriptions sont très soignées : elles nous donnent juste ce que l'on a besoin de savoir et pour le reste, on doit compter sur notre imagination.

De prime abord, le scénario m'avait paru un peu cliché : une jeune fille riche et intelligente et un garçon rebelle mais j'ai totalement fini par éradiquer ce défaut de ma pensée, tellement j'étais captivée par l'histoire. L'intrigue est bien ficelée, il y a des rebondissements que je n'ai pas vu venir et j'ai fini le livre en deux jours !

Les personnages sont très attachants. J'ai eu du mal à m'attacher à June, je la trouvais assez arrogante mais au final j'ai su me faire à cette personnalité. Je lui préfère Day. J'ai aimé son sarcasme, son côté criminel mais aussi son dévouement.

Bref, Legend est une très bonne dystopie. Bien qu'elle reprenne un peu les codes du genre et que son pitch peut prédire une histoire pas très originale, je me suis laissé emporter par la plume fluide de Marie Lu. L'univers est bien détaillé et les personnages attachants. Je le recommande à tout les amateurs de SF !
Legend, Tome 2 : Prodigy Legend, Tome 2 : Prodigy
Marie Lu   
Un deuxième tome aussi bon que le premier !

L'intrigue devient plus complexe et plus sombre.
La plume de l'auteure est toujours aussi fluide.

Je suis un peu déçue qu'il n'y ait pas un approfondissement de l'univers davantage présent que dans Legend.

Le roman se finit sur un gros cliffhanger des familles et je suis bien contente d'avoir le tome 3 dans ma P.A.L !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode