Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Wonderbooks

Extraits de livres par Wonderbooks

Commentaires de livres appréciés par Wonderbooks

Extraits de livres appréciés par Wonderbooks

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 10:05
Chronique de blog > A venir

Ce roman est ce que j'appelle un livre coup de poing. Il était sur ma Wishlist depuis longtemps mais je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je me suis pris une énorme claque en le lisant et je ressort de ma lecture un peu secouée.

Déjà, il aborde des thématiques essentielles en particulier le viol. Le fait qu'il soit sortie en 2018 est pour moi une évidence car il fait écho avec ce qui se passe dans notre société actuelle à ce niveau (le hashtag Me Too, l'Affaire Weinstein). Ce roman peut s’adresser à un public large car il peut à la fois déculpabiliser et être un outil de prévention. Bien-sûr, comme je le disais plus haut, il y a d'autres sujets qui sont traités dans ce roman : le féminisme, le masculinisme, la sexualité, le handicap...

La force de ce livre réside aussi dans ses personnages. Ce que j'ai trouvé fascinant, c'est que l'auteure est réussi à créer des personnages tous différents les un des autres. Rien que nos trois héroïnes sont des symboles de diversités : Grace qui est en surpoids et qui est très attachée à la religion, Erin qui est une autiste Asperger et Rosina qui est lesbienne. Avec tout ses personnages, impossible de ne pas en trouver un à qui vous allez vous attacher. Pour ma part, cela a été Erin qui semble dur et enfermée dans sa coquille mais qui se révèle être adorable et attachante.
J'ai aussi beaucoup aimé l'idée des chapitres intitulés "Nous", qui nous permettent d'avoir un point de vue d'ensemble.

Ce roman arrive aussi à nous faire ressentir plein d'émotions. A des moments, j'étais à fond avec les filles mais certains passages m'ont vraiment énervée (et c'est voulu) comme les fameux article du blog "Les Vrais Mecs de Prescott" ou quand les gens refusent de croire les filles de Nulle Part.

Un seul point négatif de ce roman : la fin. J'ai eu une impression de vide et beaucoup de questions restent sans réponses. J'ai aussi eu l'impression que certains personnages n'ont servis à rien.

Malgré tout, cela reste un livre INDISPENSABLE que tout le monde devrait lire, adolescents comme adultes. Je le recommande à 100%
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-01
Je ne suis pas super fan des romans avec des secrets de famille mais j'ai adoré ce livre, tellement qu'à la fin, j'ai eu du mal à quitter les personnages !

Dès les premières lignes du roman, j'ai tout de suite accroché au style d'Eva Chase. Sa plume est fluide et elle maîtrise parfaitement l'art de faire des descriptions réalistes surtout en ce qui concerne ses personnages : on a vraiment l'impression qu'ils existent réellement.

D'ailleurs en parlant de ces derniers, je me suis beaucoup (trop) attachée à eux que cela soit ceux du passé ou du présent. J'ai adoré le lien qui unissait Toby et Amber et aussi Kitty que sa naïveté rend très marrante. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que le passé et le présent se répondent (on apprend des choses aussi bien dans l'un que dans l'autre).

On a aussi cette ambiance assez particulière qui fait penser à celle d'un roman gothique (Jane Eyre par exemple). Je l'ai trouvée par moment très angoissante surtout quand Lorna explore le manoir et a l'impression d'être observée.

Bref, c'est vraiment un très beau livre qui mêle amour et drame et que je recommande !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un second tome à la hauteur du premier si on accepte cette fin qui nous laisse sur notre faim (c'est le cas de le dire). Vraiment je suis déçue car tout annonçait une fin parfaite pour conclure la série mais ce dernier chapitre... sérieusement !

L'ambiance est toujours aussi génial !!! On a vraiment l'impression de regarder un Péplum du type Gladiator ou Ben-Hur. En plus de la Rome Antique, Gabriel Katz s'inspire aussi des guerres de religions.

Les personnages sont toujours aussi géniaux même si mon préféré reste Desmeon qui apporte beaucoup d'humour à l'histoire. Et puis, ce tome est addictif, je l'ai lu super vite !

Bref, une très bonne duologie qui brille par son originalité et que je vous recommande
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-01
Chronique de blog > https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2019/01/le-gang-des-prodiges-marissa-meyer.html

J'adore Marissa Meyer que j'ai découvert avec la série Les Chroniques Lunaires mais qui m'a beaucoup plus marqué avec son one shot Heartless. C'est pour cette raison que j'ai décidé de lire Le Gang des Prodiges et non parce que je suis fan des super héros. J'ai vraiment bien fait car j'ai juste adoré !

Le monde des super héros est un univers qui m'est assez familier grâce aux films Marvel/DC (comme pour beaucoup des gens) et qui, comme tout bon univers, a ses clichés. Mais, dans ce roman, Marissa Meyer les casse complètement. Elle nous présente un récit de super héros et des super vilains emprunt de 0% de manichéisme. Les apparences sont trompeuses, il n'y a pas de noir et de blanc et Renégats comme Anarchistes peuvent faire le bien comme le mal.

Pour ce qui est des personnages, qu'ils soient gentils ou méchants, principaux ou secondaires, ils sont tous attachants et développés. Dès les premières pages, on ne peut que s'attacher à Nova. C'est une fille brisée par la perte de sa famille et assouvie depuis cette événement par une haine sans précédent et une rancœur immense qui la guide dans chacune de ses actions. Juste un petit détail qui m'a un peu gêné, j'avais toujours du mal à faire le lien entre les vrais noms des personnages et leur pseudos (l'index au début du livre m'a été fort utile) mais ce n'est qu'un petit détail superflu et entièrement subjectif.

Comme à chaque fois que je lis un livre de Marissa Meyer, je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire et adhérer à son univers. Honnêtement, je ne me suis pas du tout rendu compte que ce livre faisait 600 pages. L'auteure a un réel talent pour décrire ses scènes de combat et les rendre réalistes. Donc, bien que cela soit le premier tome, il ne manque cruellement pas de péripéties !

Et puis, il y a aussi un suspens de fou. Il est vraiment bien entretenu. On a aussi un petit début de romance qui ne m'a nullement gêné même si je n'aime pas trop ça. Il y a beaucoup de rebondissements qui rendent l'intrigue addictive. Et la fin est explosive ! Encore un joli cliffhanger qui donne envie de se jeter sur le tome 2, pas encore traduit à mon plus grand malheur !

Bref, un livre génial, original et intelligent, représentatif du génie de Marissa Meyer que je ne peux que vous recommander !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une lecture assez différente de ce que j'ai l'habitude de lire qui m'a pas mal plu même si je m'attendais à mieux. Je trouvais le synopsis assez alléchant et puis, j'avais envie de changement !

Ce que j'ai préféré dans ce livre; c'est son ambiance. On est dans une société secrète qui défend la Couronne contre les créatures surnaturelles. C'est classe ! Les créatures surnaturelles sont vraiment bien représentées.

Le personnage de Myfawny est assez attachant. Elle m'a fait pensé à Alexia Maccon dans Le Protectorat de l'Ombrelle (qui partage beaucoup de similitude avec ce roman). Par contre, j'ai été déçue de voir qu'elle arrive à reprendre sa vie comme avant sa perte de mémoire aussi vite ! Ce n'est pas très crédible. En plus, voir notre héroïne galérer aurait potentiellement pu ajouter une touche d'humour à l'histoire.

En parlant de l'humour, il est très british mais appréciable. Ce n'est pas dans le genre "gros éclats de rires" mais "petit sourire".

Contrairement à beaucoup, je n'ai pas trouvé ce roman captivant ! Il s'est même avéré être hyper ennuyeux, surtout les passages avec les lettres de l'ancienne Myfawny que je n'ai pas trouvé très cohérent : on a juste l'impression qu'elle écrit un roman et pas des lettres classiques !

Bref, une lecture un peu mitigée !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un superbe premier tome ! Je l'ai commandé à Noël car après l'avoir vu en librairie et avoir lu son résumé extrêmement alléchant, j'étais bien obligée.

L'univers est bien construit. L'idée de l'auteure est assez originale car, souvent, on nous montre des mondes où la magie est quelque chose de merveilleux mais dans Le Dernier Magicien, elle est considéré comme illégale. Les pouvoirs et affinités des personnages sont bien pensés. Le voyage dans le temps est un thème assez courant mais cela ne fonctionne pas plus mal. L'ambiance est plutôt sombre et c'est assez agréable, on a vraiment l'ambiance des quartiers mal famés du NY du début XXe.

Les personnages sont très bien construits. Ils sont mystérieux, on ne sais jamais si on doit le faire confiance : bref on est loin d'un schéma manichéen ! J'ai beaucoup aimé le duo Esta/Harte, même si Harte est un personnage assez arrogant mais la présence d'Esta le rend nettement plus supportable.

Ce livre fait 600 pages, on pourrait donc imaginer qu'il est long mais pas du tout ! Il est très addictif : les actions s'enchaînent avec fluidité, il y a des rebondissements à la pelle... Pour ma part, je l'ai lu lentement pour m’imprégner de l'univers.

La fin est vraiment génial ! On a vraiment envie de rester avec les personnages et que le tome 2 sorte de suite !

Bref, même si ce n'est pas un coup de cœur, c'est un très bon livre que je recommande !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-01
Je connaissais déjà Clémentine Beauvais grâce à son livre Les Petites Reines qui avait été une de mes meilleurs lectures de 2017. Quand j'ai vu qu'elle avait sortie un nouveau roman, j'ai tout de suite eu envie de le lire. Même si cela n'a pas été le coup de cœur espéré, j'ai passé un bon moment de lecture.

J'ai adoré retrouver la plume et l'humour de Clémentine Beauvais. Elle a un style très personnel et arrive à apporter énormément de fraîcheur à ses livres.

Le thème principal de ce roman est évidemment le Brexit. ce n'est pas un sujet qui m’intéresse particulièrement mais je l'ai trouvé très bien abordé. On a le point de vue des Anglais mais aussi des autres Européens.

Ce n'est pas la seule problématique d'actualité abordée dans ce roman. Il y a aussi la communauté LGBT, les différences de milieux sociaux ou encore le féminisme. Et tout cela avec justesse et sans ennuyer le lecteur.

Pour parler des personnages, ils sont nombreux et différents les un des autres : des aristocrates, des étudiants... Je n'ai pas du tout réussi à s'attacher à eux (quoiqu'un peu à Justine à la fin et encore). Bref, petite déception à ce niveau !
Après, la force de ce roman est les relations entre eux. Chaque personnage est lié à un autre qui peut être lui même lié à un autre : c'est un bazar total qui génère des situations aussi drôles et cocasses que touchantes et belles.

Brexit romance est paru chez Sarbacane dans la collection Exprim. J'ai lu beaucoup de livres de cette collection et, contrairement aux autres, ce roman est un petit pavé. Malgré tout, il se lit bien et je ne me suis pas ennuyée à un seul moment.

Bref, un roman feel good très agréable à lire !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-01
Une très bonne BD. Je l'ai vu pour la première fois sur une chaîne Booktube et elle m'a tout de suite attirée.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce livre, c'est son univers qui est vraiment très original. L'histoire se déroule dans un monde médiévale avec des dragons, des sorcières mais il y a aussi des technologies très avancées avec des hologrammes.

Les personnages sont très attachants. J'ai adoré le contraste entre l'enthousiasme de Nimona et le caractère bourru de Blackheart.


Le graphisme de la BD est très agréable. C'est le même que celui de Lumberjanes, une bande dessinée que j'adore.

Bref, une chouette BD que je vous conseille !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-01
J'ai beaucoup apprécié ce livre !

J'avais vu le film quand j'étais petite mais je n'en ai plus aucun souvenir. Quoiqu'il en soit, c'est un super roman. Il me tentait car, depuis ma lecture d'Alice au pays des Merveilles, j'ai un faible pour les classiques de la littérature jeunesse.

J'ai eu un gros coup de cœur pour l'univers du Pays Fantastique. C'est un monde extrêmement riche, les descriptions qui nous en sont fait sont très bien écrites. Michael Ende a vraiment beaucoup d'imagination.

Le personnage de Bastien est très attachant. C'est un héros extrêmement humain : il a des défauts, il fait des erreurs... On est très loin des personnages principaux en tout point parfaits ! Il évolue énormément au cours du récit et c'est un plaisir de le suivre.

Le roman est très prenant si on excepte un gros passage de flou, sûrement dû au changement de personnage principal, qui m'a un peu déboussolé. J'ai aussi beaucoup aimé la mise en page du livre avec les lettrines, les illustrations et le texte en gras qui nous permet de différencier le monde réel de l'histoire du roman.

Mais le plus impressionnant reste cette mise en abîme. Le lecteur vit vraiment l'histoire ! Je n'avais jamais lu de livre avec ça auparavant et j'ai été agréablement surprise.

Bref, L'Histoire sans Fin est un magnifique roman qu'adultes comme enfants devraient découvrir car (c'est ce que l'auteure Virginia Woolf a dit d'Alice au pays des merveilles) "ce livre n'est pas un livre pour les enfants mais ceux qui veulent le rester".
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Un premier tome juste génial ! Il comporte tout les ingrédients d'un bon manga. Je ne suis pas ultra fan du dessin (ce n'est pas vraiment le genre de graphisme auquel j'accroche) mais alors l'histoire, j'adhère à 2000% !!!! Ce manga est super addictif : il se lit à une vitesse. L'univers un peu steampunk est vraiment très cool ! Les personnages principaux sont drôles et attachants.

J'ai hâte de lire la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce tome 2 est vraiment à la hauteur du premier.

Les dessins d'Amélie Fléchet sont toujours aussi beaux et tout en rondeurs. Quant au scénario, il gagne énormément en profondeur : l'intrigue principale gagne en importance, une atmosphère un peu plus sombre s'installe. C'est sûr que l'humour est moins présent que dans le premier même si, au cours de ma lecture, j'ai souri quelques fois grâce à certains personnages. En parlant des personnages d'ailleurs, on voit également certains personnages, qui étaient au second plan dans la première BD, se développer un peu plus . Puis il y aussi cet aspect magie noire qui apparaît et c'est super !

En conclusion, j'ai passé un super moment de lecture en compagnie des Bergères Guerrières. Une seule question se pose maintenant : pourquoi est ce que j'ai lu le tome 2 si tôt alors que le 3 n'est même pas sorti ?
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ma Chronique de blog > https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2019/01/le-chant-des-ronces-leigh-bardugo.html

Ce livre est un petit bijou ! Je suis tellement heureuse de l'avoir reçu à Noël, il m'a fait passé un moment de lecture très agréable.

D'abord, je tiens à féliciter les éditions Milan pour l'aspect du livre : une couverture rigide, des illustrations à tomber par terre partout dans le livres. L'édition en version originale était déjà très belle et c'est super que l'éditeur français d'avoir voulu préserver cette qualité.

Dans cet ouvrage, Leigh Bardugo nous conte
6 légendes issues du folklore des différents pays de l'univers des Grishas. Ces histoires s'inspirent des contes populaires comme La Petite Sirène, Casse Noisette ou encore Hansel et Gretel. Même si on retrouve le même petit soupçon de magie et de chaleur que nous inspirent les œuvres des Frères Grimm ou d'Andersen, ces nouvelles sont beaucoup plus ombres avec des fins pas toujours joyeuses mais qui contiennent toujours une petite morale.


Comme à chaque fois que je lis un rassemblement de plusieurs contes, il y en a toujours que j'apprécie énormément et d'autres moins. Ici, mes préférés sont Petite Lame, Le renard trop rusé et le prince soldat mais il y a une leçon à tirer de chacune de ces histoires et elles m'ont toutes touchées chacune à leur manière.

J'en avais déjà parlé un peu plus haut mais le livre contient des illustrations qui évoluent au fil des pages. Elles se dévoilent détails par détails pour aboutir à une grande double page illustrée à la fin du contes. Ces dessins reflètent parfaitement l'ambiance des histoires de l'auteure.

Bref, ce livre est une beauté, que cela soit à l'intérieur ou à l’extérieur. Il saura convaincre aussi bien les fervents lecteurs de Leigh Bardugo que les fans de contes ou de Fantasy. De mon côté, je n'ai qu'une envie actuellement : les relire !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 01-01
Un manga extrêmement rafraîchissant.

Le graphisme est simple et léger à l'image de l'intrigue. Ce manga est d'ailleurs assez original car il aborde un thème peu commun : la plongée sous marine. Même si je n'en ai jamais fait, j'ai trouvé ça très intéressante.

Les deux héroïnes sont très attachantes. D'un côté, j'ai adoré Hikari qui est vraiment explosive et pleine de vie et de l'autre, je me suis beaucoup identifiée à Futaba par sa timidité et son manque de confiance en elle. On les suit à travers des petites aventures au cours desquelles elles vont apprendre à se connaître.

Bref, ce manga est une énorme bouffée d'air frais. Il est parfait pour l'été et donne vraiment envie d'aller à la mer ou à la piscine (dans l'eau en tout cas). J'ai hâte de voir ce que la suite va donner !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 31-12-2018
Un final époustouflant ! Je suis contente car, comme à chaque fois que je m'apprête à lire le dernier tome d'une série, j'ai toujours peur de tomber sur une fameuse "fin en queue de poisson" mais ce n'est absolument pas le cas. Je pense que ce dernier tome est mon préféré des trois.

Le plus gros point fort de cette saga est son mélange entre réalité historique et fantastique. L'auteure nous présente deux mondes qui vivent en miroir (ce qui passe dans l'un se passe dans l'autre). Ce principe est vraiment ingénieux. La Seconde Guerre Mondiale est une période de l'histoire horrible mais extrêmement intéressante et, même en étant plutôt bien renseignée sur le sujet, j'ai quand même appris des choses. D'un autre côté, Natalie Sommers a vraiment énormément d'imagination. L'Alter Monde est un univers magique et coloré. L'idée des noms des capitales en anagrammes (Roslend > Londres, Trisanglad> Stalingrad et Spria> Paris) est bien trouvée.

Autant j'ai eu du mal avec Lucan dans le deuxième tome autant, là, je l'ai adoré ! C'est vraiment un garçon courageux et fort. Comme Catriona d'ailleurs. C'est vraiment une fille géniale qui n'est pas sans rappeler les grandes femmes résistantes.

La fin est vraiment parfaite. Je l'ai trouvée vraiment touchante !

Bref, Roslend est une série qui vaut vraiment le détour !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome juste génial !!!!

On en apprend plus sur Isabella et surtout sur les raisons pour lesquelles elle aime autant le voyage. Je suis de plus en plus touché par la relation entre Ito et Isabella.

Et cette fin, et dire que le tome 6 n'est pas sortie !!!! J'ai juste trop hâte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce quatrième tome est un peu différent des deux premiers car il commence par un flashback sur le passé d'Ito. C'est super car cela nous permet d'en apprendre plus sur ce personnage assez mystérieux.

Après, c'est toujours aussi génial ! Les dessins sont d'une pure beauté, le scénario génial et les personnages attachants.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore un super tome ! On sent que les ennuis arrivent.

Et puis Ito est vraiment trop mignon, avec ses sucreries.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ma Chronique de Blog : https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2018/12/dolorine-lecole-ariel-holzl.html

Je viens de finir ma lecture et je suis triste. Triste que cette série soit déjà fini, triste de quitter ces personnages que j'aime tant. Mais comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin donc ce n'est peut-être pas plus mal. En tout cas, j'ai tout bonnement adoré ce dernier tome, comme les deux précédents !

Cette fois-ci, c'est la petite dernière Dolorine qui nous emmène avec elle. En effet, elle quitte ses deux soeurs et Grisaille pour aller à l'école, lieu qui, contrairement à ce qu'elle pensait, regorge de mystères. Dolorine est mon deuxième personnage préféré (après l'immanquable Tristabelle) de la série, je l'avais trouvé totalement hilarante dans le premier tome à travers son journal intime. Sa présence m'avait beaucoup manqué dans le second. Autant dire que j'ai été servie ! Dolorine est dotée d'une forte personnalité et d'une curiosité maladive mais elle est aussi extrêmement naïve surtout en ce qui concerne sa façon d'interpréter les mots qu'elle ne connaît pas et ça créer des situations à mourir de rire !

En parlant d'humour, il est toujours bien présent, j'irais même jusqu'à dire encore plus présent que dans les deux premiers tomes. On rigole quasiment tout le temps. Même le glossaire à la fin est hilarant avec ses définitions farfelues.

L'histoire est toujours aussi captivante. J'ai encore dévoré le livre (déjà qu'il n'est pas bien gros). Il y a plein de révélations concernant certains personnages (un en particulier) de l'histoire.

Le livre se finit sur une fin ouverte. Ouverture à une suite peut-être ou qui pousse le lecteur à ouvrir les portes de son imagination et imaginer la suite des aventures des trois soeurs. En tout cas, suite ou pas suite, je continuerai à suivre Ariel Holzl avec plaisir et conviction !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Morwenna écrit par Jo Walton
date : 28-12-2018
Je ressors assez mitigée de cette lecture. J'ai vu que ce livre avait reçu plein de prix de Fantasy donc je me suis dit qu'il valait probablement le détour.

Le livre se présente comme un journal intime avec des jours. Et, pour vous le dire franchement, il ne se passe quasiment rien. J'ai trouvé que l'aspect féerique n'était pas assez développés.

Pareil pour les personnages ! Ils manquent cruellement de profondeur. Je me suis un peu attaché à Morwenna.

La fin est un peu brouillonne, en queue de poisson.

Bref, l'idée de base était intéressante mais cela n'a pas été une excellente lecture pour moi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-12-2018
Ma Chronique de blog > https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2018/12/nos-ames-jumelles-samantha-bailly.html

Je voulais juste lire ce roman parce que Samantha Bailly est une auteure dont j'adore la chaîne Youtube et dont je n'avais jamais lu un seul livre (bien qu'il y en ai deux dans ma liste d'envie). Je vous avoue que je ne m'attendais pas un truc ouf et j'ai été surprise car ce livre est une merveille !

Une des choses qui m'a le plus bluffé dans ce roman, c'est son réalisme. Dans les situations vécues par nos deux héroïnes, j'ai retrouvé des situations que j'ai déjà vécu avec mes amies, ma famille, mes camarades de classe... Un passage m'a particulièrement marqué car il était similaire à une discussion que j'avais eu avec mes amies il y a quelques mois. Il y a aussi beaucoup de références à des auteurs ou des romans actuels (les notes de Boulet par exemple) et c'est vraiment génial !!!! On ne tombe jamais dans les clichés.

Je me suis énormément attachée à nos deux héroïnes. Sonia est une jeune fille rayonnante, pleine de ressources et un tantinet charmeuse, j'ai vraiment adoré suivre son histoire avec Peter et celle de son choix d'orientation pas du tout approuvé par ses proches et le quotidien de sa famille assez spéciale. de son côté, Lou est plus réservée et solitaire. Elle a dû mal à se faire des amis au lycée, ses parents ont divorcés et elle a dû mal à s'affirmer en tant que dessinatrice. Son histoire m'a aussi beaucoup touchée et la façon dont elle évolue au cours du roman est extrêmement belle. En tout cas, ce sont deux jeunes filles qui sont motivées à 100% pour vivre pleinement leurs passions respectives et c'est un plaisir de les suivre dans leurs hésitations, leur réussites et leur échecs.

Le roman est hyper addictif ! Je l'ai lu en moins d'une journée (j'avoue que je lis relativement vite mais voilà quoi). La plume de Samantha Bailly est très belle et légère. J'ai beaucoup aimé la mise en forme du texte avec les sms, les messages du forum, les lettres...

En conclusion, c'est une lecture extrêmement agréable qui m'a fait passé un super bon moment ! J'ai appris qu'il y avait une suite que j'ai hâte de lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un très bon troisième tome !

L'histoire est remplie d'humour et de répliques hilarantes, il y en a même un peu plus que dans les précédents volumes. On se marre de bout en bout et c'est un plaisir ! Elle a aussi gagné en complexité, plus de retournements de situations et c'est génial !!!!

À propos des personnages, ils sont toujours aussi cools ! Ils sont super attachants et c'est un plaisir de les retrouver en ces temps de crise.

Bref, cette série se bonifie au fil des tomes et gagne en addictivité et en complexité. Il me tarde de lire la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un bon livre ! Etant une très grande amatrice de Fantasy, c'était un incontournable.

Dans ce livre, on suit Fitz, le fils illégitime du prince héritier du royaume des Six Duchés. Élevé par sa mère et son grand père au début, il va être ensuite conduit à la cour. Dans ce premier tome, on va surtout le voir découvrir cet univers inconnu et apprendre le futur métier à lequel on le destine : assassin royal.

On est ici sur un univers de fantasy médiévale. Cela faisait longtemps que je n'en avait pas lu alors j'ai été super contente de redécouvrir ce type d'univers.

Le récit est raconté à la première personne du singulier, un peu comme si c'était le Fitz adulte qui nous racontait sa vie. C'est un personnage que j'ai globalement beaucoup aimé. Il va apprendre énormément de choses au cours du roman. J'ai beaucoup aimé la relation quasi fusionnelle qu'il a avec son chien Fouinot. Les autres personnages sont ceux que l'on a l'habitude de retrouver dans un récit de Fantasy mais l'auteure leur a donné de vraies profondeurs, des psychologies fouillées qui les rendent très attachants.

La plume de Robin Hobb est belle. Au début du roman, je n'étais pas du tout dans l'histoire (pour ne pas dire que je m'ennuyais à mort) mais au fil des pages, j'ai commencé à vraiment accroché au livre.

Bref, un bon début !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-12-2018
J'ai découvert ce livre sur une chaîne Booktube et je l'ai surtout emprunté par curiosité car ce n'est pas du tout mon genre de romans à la base. Je ne m'attendais pas à l'aimer autant !

Ce roman est d'une justesse ultime ! J'ai beaucoup de mal avec les romans contemporains car je les trouve parfois un peu clichés. Mais celui-ci est vraiment d'un réalisme fou ! On a l'orientation sexuelle, l'amour et le bac. Tout ça, l'auteure nous en parle avec finesse et légèreté et c'est un vrai plaisir.

Je suis ton soleil porte bien son nom car il rayonne. Comme son héroïne : Deborah est vraiment ultra attachante, doté d'une forte personnalité et drôle. On la voit évoluer au contact des autres personnages comme ses parents ou ses amis que j'ai aussi beaucoup aimé.

Le style de Marie Pavlenko est frais et estival à l'image de son roman. Elle a vraiment beaucoup d'humour !

Bref, ce roman est très agréable à lire et je vous le recommande !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce deuxième tome est vraiment à la hauteur du premier !

L'uchronie est vraiment super bien mise en place. L'univers steampunk est juste génial. J'adore vraiment le langue qu'à inventé l'auteure.

Les personnages sont attachants et le roman très addictif ! Par contre, c'est quoi ce cliffhanger à la fin !!!!!!! J'ai trop envie de lire le tome 3 maintenant !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-12-2018
Un très bon premier tome. Même si la couverture n'est pas ultra jolie (enfin c'est très subjectif), l'histoire est vraiment top !

L'univers est vraiment étrange et original. Il m'a un peu fait penser aux univers d'Alice au pays des merveilles et de la petite marchande de rêves. Les personnages sont assez attachants. Le roman est addictif et se lit vite !

J'ai très envie de lire la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique de blog > https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2018/12/isabella-bird-femme-exploratrice-sassa.html

Ce manga me tentait beaucoup depuis sa sortie en France (j'ai mis un peu de temps à me le procurer). Surtout qu'on m'a dit qu'il était un peu dans la veine d'Arte de Kei Okubo qui est une de mes séries mangas préférées. Et ça a vraiment été un gros coup de cœur !

Ce manga se déroule au XIXe Siècle (ère Meji au Japon), Isabella Bird, une jeune anglaise, débarque au Japon. Exploratrice de renom et auteure de plusieurs carnets de voyages, la jeune femme se lance dans un voyage assez périlleux : direction Ezo, une île au nord de l'archipel quasi inexplorée et terre des Aïnous,peuple qui vit dans le respect des vieilles traditions loin de la civilisation. Pendant ce long périple, Isabella sera accompagné de Tsurukichi Ito, son interprète. On va donc suivre le duo dans ce début de voyage qui n'est déjà pas de tout repos !

Isabella est vraiment une femme remarquable. Elle est indépendante, intelligente et téméraire mais elle a aussi quelques faiblesses comme son enthousiasme constant et sa curiosité maladive qui la mette parfois dans des situations assez comiques. Je ne savais pas qu'elle avait vraiment existé et suite à ma lecture du manga, je suis allée lire sa biographie sur Wikipedia et c'est vraiment une femme qui a vécu une vie extrêmement tumultueuse. Je me suis énormément attachée à elle. Sa personnalité est vraiment très différente de celle de son compagnon de voyage. Ito est un jeune homme quoique fort séduisant, calme, taciturne et un peu blasé, il m'a totalement fait craqué ! C'est un peu lui qui canalise Isabella, tout deux forment vraiment une équipe de choc et j'ai hâte de voir comment leur relation va évolué au fil des tomes.

Au niveau du contexte historique, j'avais un peu peur que le réciit manque d'authenticité mais au final, niveau réalisme, j'ai été comblée. J'ai beaucoup aimé le fait que les personnes qu'Isabella rencontrait ne croyaient pas en elle car c'était comme ça à l'époque. Une femme, issue d'un milieu assez aisé, qui voyage seul, c'était totalement absurde ! Mais ça ne l'est pas et c'est ce que ce manga veut nous démontrer.
A travers les yeux de la jeune exploratrice, on découvre aussi le Japon du XIXe siècle et c'est fascinant. L'auteure a dû vraiment se documenter un max pour écrire cette histoire et on apprend vraiment des tonnes de choses en la lisant.

Une dernière chose que j'ai adoré dans ce manga et à côté de laquelle on ne peut pas passer, ce sont les dessins. Quand on voit la couverture, on ne s'attend pas un graphisme aussi travaillé et aussi soigné : que cela soit les expressions des personnages, les paysages urbains, tout est sublime ! C'est un régal pour les yeux !
Je penses que si vous aimez les dessins du manga Bride Stories, ceux ci vont vous plaire car le style est assez similaire.

Bref, ce manga est une pure pépite, une claque monumentale et j’espère me procurer la suite très vite ! Je vous le recommande à 100000%.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0