Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de wopla : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Roue du Temps, Préquelle : Nouveau Printemps La Roue du Temps, Préquelle : Nouveau Printemps
Robert Jordan   
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, trop de noms de personnes et de lieux différents d'un coup, mais une fois cette difficulté passée, je m'y suis accrochée, et j'ai hâte de le finir afin d'attaquer la série !

À noter pour la blague, que c'est moi qui ai expliqué au vendeur de la fnac ce qu'était une préquelle... comme quoi, on en apprend tous les jours...
La Roue du Temps, tome 5/14 : Les Feux du Ciel La Roue du Temps, tome 5/14 : Les Feux du Ciel
Robert Jordan   
Aussi prenant aux tripes que jamais ,les personnages murissent pour former un mélange d'émotions ,ce cycle est juste génial !

par ban26
La Roue du Temps, Tome 6/14 : Le Seigneur du Chaos La Roue du Temps, Tome 6/14 : Le Seigneur du Chaos
Robert Jordan   
J'en suis à la moitié et pour le moment, c'est le tome qui me plait le plus. L'auteur utilise un peu moins les traits particuliers des personnages (tirage de natte, pointage du menton, lissage de devant de robe ...) qui sont exaspérants au possible ! L'histoire avance gentiment, j'aime beaucoup le combat de Rand contre la folie.
Je suis par contre totalement perdue au niveau des noms des pays, des régions, des fleuves etc ... Seuls les principaux sont clairs dans ma tête, pour le reste, il me faudrait une carte à laquelle me référer :)
Le tome 7 intégral vient de sortir, j'éspère juste que Bragelonne continuera la traduction jusqu'au terme de l'histoire.
Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand   
Époustouflant.
Je resterai à jamais marquée par la tirade du nez... Cyrano de Bergerac est une grande pièce, un chef d’œuvre !

par Vavi
Avant d'aller dormir Avant d'aller dormir
Steve J. Watson   
Un roman coup de poing qui laisse un drôle de goût une fois fini. Très rapidement, on est pris dans le flux de souvenir de Chris, dans ses doutes et sa souffrance.

La trame du schéma narratif est surprenante. L'auteur raconte à merveille et ingénieusement un matin qui se répète à l'infini. On ne s'ennuie pas et pour l'histoire c'est une véritable prouesse.

Quelques réserves pour le côté naïf de Chris, mais son retour à la case départ le justifie bien.
Impossible de deviner la fin, tant elle sort de nulle part. On sait que quelque chose cloche, mais avant que l'auteur nous le dévoile, on tombait forcément à côté.

Un premier roman remarquable.
La rentrée littéraire commence bien.

par Biibette
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette
Madame Bovary Madame Bovary
Gustave Flaubert   
Roman assez interressant mais le personnage que représente Emma Bovary est assez spécial en son genre !

par wopla
Le Pouvoir des Cinq, Tome 1 : Raven's Gate Le Pouvoir des Cinq, Tome 1 : Raven's Gate
Anthony Horowitz   
J'ai lu la première série et donc ça m'a donné envie de lire celle-ci, qui me paraissait plus pour les "grands" que l'autre. Eh bien, je n'ai pas été déçue!
Les personnages sont attachants, l'action est bien et ce livre fait preuve d'un originalité peu banale. Un bonheur de lecture, qui peut se révéler néfaste : il m'a tenue réveillée jusqu'à quatre heures du matin, résultat je me suis endormie en cours ><"!!!

par Hogwarts
Xanth, tome 1 : Lunes pour caméléon Xanth, tome 1 : Lunes pour caméléon
Piers Anthony   
On peut dire que c'est un super livre, on ne s'ennuie pas, on s'amuse....

Tout d'abord, pour ceux qui aiment la fantasy, je le conseille... Il y a pleins de créatures magiques : tels que les centaures, harpies, sirènes... et bien d'autres... C'est vraiment un régal...
En plus, il y a un bon humour. Des fleurs, des arbres, même des animaux... ont été transformés, du moins leur nom... C'est vraiment très marrant, et puis le personnage, n'hésite pas à remettre une couche de temps en temps, en faisant des petites blagues...

Il y a plein de suspenses, des choses à laquelle je ne m'attendais pas, mais bon je ne vais pas tout vous révéler... La suite de la saga s'annonce très intéressante.... J'ai vraiment hâte d'avoir la suite...

par Sandra38
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents
Robin Hobb   
La cité des anciens se déroule chronologiquement juste après la fin de la série des aventuriers de la mer, on y croise d'ailleurs Parangon, althéa et Trell.

Il s'agit en soit de la suite du noeud de serpents et de l'éclosion des draguons avec toutes ses conséquences .... malformation liée au temps en mer et à l'état de serpents et description du monde du désert des pluies font de cette ouvrage une suite passionnante. Comme toujours Robin hobb est à l'oeuvre et il ne m'aura donc fallu pas moins d'une demi journée (nuit comprise) pour en venir à bout. addiction quant tu nous tiens ... la série promet autant que l'assasin royal et les aventuriers de la mer à lire sans modération

par raflitou