Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de X-breathe-for-me : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les seigneurs des runes, tome 6 : Les mondes liés Les seigneurs des runes, tome 6 : Les mondes liés
Dave Wolverton   
Fallion et Jaz, les fils du grand Roi de la Terre, Gaborn, sont désormais des fugitifs dans leur propre royaume. Ce dernier a été envahi par les pires créatures maléfiques qui soient. Fallion doit réunir les deux mondes dissociés mais cette union va provoquer de terribles dégâts et produire des êtres hybrides et sanguinaires.

Avec leurs compagnons Rhianna et Talon, Fallion et Jaz doivent guérir leur royaume et se débarrasser du Mal avant que les humains ne soient tous détruits...

par Sorcier
Les seigneurs des runes, tome 5 : Les Fils Du Chêne Les seigneurs des runes, tome 5 : Les Fils Du Chêne
Dave Wolverton   
Huit ans se sont écoulés depuis les évènements de "La salle des ossements", et une nouvelle ère commence dans l'histoire des Seigneurs des Runes avec cette saga qui suit les pas de Fallion, le fils de Gaborn.
Gaborn, le Roi de la Terre, voyageait au loin dans des contrées inconnues et étranges, et au-delà des limites de la terre, a finalement succombé à une vieillesse subite, rançon de tous ses pouvoirs.
Sa mort est l'étincelle qui déclenche une révolution, et une attaque d'êtres immortels et extrêmement puissants originaires des royaumes surnaturels.

------

Le roi Gaborn est mort en protégeant son peuple, son fils Fallion lui succède.
Ce dernier n'est pas un jeune prince ordinaire mais la réincarnation d'un très puissant immortel. Il est aussi le porteur de torche : il dispense la lumière et maîtrise le feu. Fallion n'a que neuf ans et il est désormais seul, sans la protection de son père. Les forces du Mal, que Gaborn avait réussi à repousser au-delà des terres des Seigneurs des Runes, se rapprochent à nouveau et veulent prendre le contrôle de cet enfant si puissant. Et le détruire. Vite.

par Aude
Les seigneurs des runes, Tome 7 : Le labyrinthe de Rugassa Les seigneurs des runes, Tome 7 : Le labyrinthe de Rugassa
Dave Wolverton   
C’est ma faute, se dit-il. C’est ma faute s’ils sont morts. C’est moi qui les ai amenés ici. C’est moi qui ai lié les mondes ensemble. Et aussi vite que le désespoir avait jailli en lui, il fut oblitéré par un mélange de rage et de détermination.

par lianne80
Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent
Licia Troisi   
Ce livre est tout simplement super : on se met facilement à la place de Nihal grâce à l'écriture géniale de l'auteure. L'histoire est passionnante, ce livre a tout pour lui.

par celle13
Chroniques du Monde Émergé, Tome 3 : Le Talisman du pouvoir Chroniques du Monde Émergé, Tome 3 : Le Talisman du pouvoir
Licia Troisi   

Ce livre est génial!
J'ai adoré et encore plus que pour le 1 et le 2
et je trouve la fin est trés belle surtout la révélation sur le Tyran :)
Honnetement de A à Z on se dit qui merrite de mourir mais une fois que le rideau est tombé sur son identité on a presque pitié de lui!
Dalleur j'ai relu plusieurs fois la fin :)

par Malicia
Chroniques du Monde Émergé, Tome 2 : La Mission de Sennar Chroniques du Monde Émergé, Tome 2 : La Mission de Sennar
Licia Troisi   
Toujours aussi bien, vraiment un bon bouquin très bien écrit. Les relations s'épanouissent... Et le danger aussi.

par Hogwarts
Delirium, Tome 2 : Pandemonium Delirium, Tome 2 : Pandemonium
Lauren Oliver   
http://wandering-world.skyrock.com/3074076381-Delirium-Tome-2-Pandemonium.html

Je viens juste de finir Pandemonium... Et ouaw. J'en suis encore tout retourné. Complètement chamboulé. J'ai attendu ce roman une année et un mois. Et ça y est. Le voyage est terminé. J'en veux plus. Encore et toujours plus. Plus, plus, plus. La suite de Delirium est tout aussi captivante que le premier opus. Plus. Plus. Plus. Je suis déjà en manque des mots de Lauren Oliver. De ses magnifiques expressions. De ses phrases qui m'ont brûlé les veines et ont fait frissonner ma peau. Je sors d'un brouillard épais et merveilleux. Plus. Plus. Plus. Encore. Et toujours. Plus.
Je sens que je vais vraiment avoir du mal à écrire mon avis. Pandemonium nous offre tellement d'émotions, tellement de sentiments, qu'on en ressort complètement abasourdis. Une nouvelle fois, l'auteure parvient à nous embarquer avec Lena dans un monde dystopique aussi horrible et atroce que passionnant et déchirant. On a les jambes qui flageolent, la respiration coupée, les yeux qui piquent. Les sensations de bonheur infini et de détresse intense jouent à nous faire souffrir à tour de rôle. On a l'impression que tout va bien, alors qu'on sait pertinemment que quelque chose cloche. On se blesse. On ouvre notre âme au monde poignant de Pandemonium. On souffre. Et on en redemande. Plus. Plus. Plus.
Le roman est divisé en plusieurs parties qui nous ramènent alternativement dans l'"avant" et "maintenant". Ainsi, nous découvrons comment Lena a évolué après la fin terrible de Delirium. Nous vivons avec elle ce qu'elle qualifie comme sa "renaissance". Nous découvrons un tout nouveau personnage. La Lena naïve et innocente du premier opus a complètement disparu. Un peu à la façon d'Hunger Games, Pandemonium n'hésite pas à refléter les failles et les cicatrices du protagoniste principal. La douleur et la peine sont définitivement ancrées dans le coeur de Lena. A tout jamais. Mais elle doit avancer. Continuer. Encore. Toujours.
Nous traversons dans les deux époques des moments très, très forts. Très durs psychologiquement, aussi bien pour nous que pour notre chère Lena. En pénétrant dans la Nature, elle va devoir affronter sa décision de quitter le monde des "Invulnérables". Mais, désormais, elle est forte. Déterminée. Forgée par son passé. Alors elle va réussir à s'en sortir. Enfin, elle va également recevoir l'aide importante d'une constellation de nouveaux personnages : Raven, Sarah, Tack, Blue, et j'en passe. Chaque nouvelle personne a un rôle bien précis dans cet opus : nous faire rire, nous émouvoir, nous faire pleurer, nous faire vibrer. Bref, on passe par une foultitude d'émotions tout au long de notre lecture. Mais c'est essentiellement dans l'"avant" que nous apprenons à les connaître, à s'attacher à eux, puis à éprouver de la tristesse.
A l'inverse, dans le monde de "maintenant", nous nous concentrons sur Lena. Le monde dystopique de la trilogie nous est, cette fois, exposé en profondeur. La révolte est complètement en place, et ça se sent. L'action est beaucoup plus présente dans ce second tome. Le chaos règne, l'adrénaline et le suspense vont crescendo. On s'agrippe aux pages du roman, les mains moites, pour parvenir à tenir le coup. Comme Lena, on se cramponne à quelques lueurs d'espoir, à nos rêves les plus fous.
Mais ce n'est pas tout. Car Pandemonium, bien que l'on aurait pu penser le contraire, regorge également de passion et d'amour. Oui, un nouveau personnage masculin va faire son entrée dans la vie de Lena. Et ce personnage, c'est Julian. Le fils du créateur de l'APASD, une association qui vise à supprimer le plus rapidement possible le deliria, la maladie de l'amour. Comment, pourquoi, à cause de qui ? Je vous laisse le découvrir. Mais comme je le disais, l'action est omniprésente. Préparez-vous donc à vivre les montagnes russes côté sentiments grâce à Julian.
Ce nouveau héros n'est pas comparable à Alex, mais je dois bien reconnaître que je l'apprécie grandement. Il représente parfaitement ce que la société de l'univers dystopique de Delirium veut nous faire comprendre : il gobe bêtement tout ce qu'on lui raconte, a peur d'approcher Lena, d'être contaminé par l'amour. Autant de choses qui m'ont rappelé mon addiction pour le premier opus de cette trilogie inoubliable, et qui m'ont permis de tomber amoureux de Pandemonium.
Rien que de repenser à tout ce qu'on traverse dans le roman, j'ai des palpitations. Tout est, une nouvelle fois, parfait. Lauren Oliver arrive à toucher l'endroit le plus profond de nos être. Nous émouvoir au plus haut point, c'est définitivement son truc. Elle sait nous renvoyer la dure difficulté qu'est celle de se battre pour ses rêves à la figure par le biais de mots et d'expressions saisissantes. Mais elle nous transmet sans cesse le même message : par amour, rien ne peut nous arrêter. Et c'est cela que je retiendrais du roman. Aussi bien grâce à la détermination de Lena que grâce aux instants palpitants, prenants, exaltés et profonds qu'elle va vivre avec Julian.
Nous sommes donc plongés dans un univers envoûtant, qui ne cesse de nous hanter et nous fasciner à la fois. L'aventure que vivent nos deux héros nous coupe le souffle et nous consume de l'intérieur. Jusqu'à la fin. Jusqu'à la dernière page, qui, elle, m'a laissé... Haletant. Écoutez-moi bien : ne lisez surtout pas la dernière ligne du roman si vous ne voulez pas vous faire spoiler. Car... Ouaw. Nous apprenons, enfin, ce qui est arrivé à Alex. Et, je vous préviens, c'est du très, très, très lourd. Je veux la suite. Sur-le-champ. Je ne sais réellement pas comment je vais faire pour attendre Requiem. Cette impatience, je vais la vivre comme une vraie torture.
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, Pandemonium est un roman brutal et extraordinaire, qui nous envoie autant d'espérances et de certitudes que de peines et de souffrances. On termine ce magnifique ouvrage les larmes aux yeux, avec un désir familier : une fois le livre refermé, on en redemande. Plus. Plus. Plus. Encore. Et toujours. Plus.

par Jordan
Delirium, Tome 3 : Requiem Delirium, Tome 3 : Requiem
Lauren Oliver   
Juste quatre mots : Faites tomber les murs

par laura31
Delirium, Tome 1 : Delirium Delirium, Tome 1 : Delirium
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
Instinct, Tome 2 Instinct, Tome 2
Vincent Villeminot   
Tout aussi génial que le un, avec pleins d'émotions et de rebondissements !
On revoit avec plaisir nos quatre personnages principaux qui devront faire face à un problème qui pourront causer leurs pertes...
Ce que j'apprécie notamment, c'est l'univers riche que nous offres Vincent Villeminot. En effet, j'aime beaucoup la diversité des animaux utilisés dans le roman ( avouez que le homard et l'ours ne sont pas les animaux les plus choisis pour des romans comme celui-ci...).
Pour faire vite, je trouve ce tome meilleur que le précédent car l'intrigue est plus approfondie et les personnages évoluent lors de leurs mésaventures. Flora pour ça part, ne m'agace plus du tout ( souvenez-vous dans le premier tome, on aurait pu croire qu'elle était bipolaire, un coup elle pleure, un coup elle sourit et après elle fait la gueule à tout le monde...). Dans ce tome, elle devient une femme plus mûre et prend confiance en elle. Shariff lui est toujours aussi mignon, je l'adore ! Tim, notre héro, a voulu trop en faire dans ce tome [spoiler]Du genre : "Je vais me sacrifier et sauver tout le monde !"[/spoiler].
Niveau intrigue, on cherche à tout comprendre, parce qu'il y a vraiment trop de choses sans réponses ! Les rebondissements nous donnent envie d'entamer le tome 3 !
Un deuxième tome nettement mieux que le premier, des personnages qui évoluent, une intrigue plus que complexe et plus de questions !
Hâte de me procurer le troisième tome.