Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de xNaleyx : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
Je rejoins les commentaires précédents. Je n'arrive pas à trouver le "romantique" là-dedans. J'ai essayé de prendre ça comme une fiction, en espérant que le ton allait changé au fil de la lecture mais en fait non. Je vais être un peu trash, mais ce livre est tout bonnement une apologie du viol. Que le héros soit riche et beau devrait excuser le fait qu'il utilise cette pauvre fille comme et quand il le souhaite, en la gardant par un chantage exagéré. Les scènes de sexe n'ont rien de romantiques, elles sont brutales.

Au-delà de l'histoire, j'ai vu plein de fautes d'orthographe, je le trouve moyennement bien écrit et je ne comprend pas pourquoi on nous colle autant de scènes érotiques. Il doit y en avoir une toutes les 3 pages (je caricature un peu) et elles sont posées là comme ça, sans logique véritable.

Je n'ai même pas terminé ce livre tellement j'ai été choquée et déçue.

par xNaleyx
Là où tu iras j'irai Là où tu iras j'irai
Marie Vareille   
Là où tu iras j’irai c’est le genre de roman feel good que je chéris. L’histoire est rafraichissante avec une intrigue bien sentie et juste ce qu’il faut de mystère et de glamour. Elle vous donne le sourire et la pêche.

Alors que sa carrière d’actrice n’a jamais décollé et qu’elle vient de rompre avec son petit ami, Isabelle se retrouve dans une situation précaire. Son job au McDo ne lui permet pas de payer un loyer seule. Désespérée, elle est contrainte d’accepter le seul travail qu’on lui propose : mettre ses talents d’actrice en œuvre pour s’immiscer et faire capoter la nouvelle relation amoureuse d’un jeune veuf, Jan Kozlowski. Et accessoirement, elle devra jouer les nounous des enfants de ce dernier. Mais gros problème : Isabelle déteste les enfants. C’est d’ailleurs ce point de discorde qui a été à l’origine de sa récente rupture.
Au pied du mur, Isabelle s’envole donc pour l’Italie, pour un séjour de 15 jours dans la maison familiale des Kozlowski. Une fois sur place, les choses pourraient bien changer pour Isabelle, notamment grâce à sa rencontre avec Nicolas, un petit garçon blessé par la vie.

Marie Vareille est une auteure que j’aime beaucoup. Déjà conquise par ses précédents livres, j’avais hâte de me replonger dans son univers et de découvrir celui d’Isabelle, son héroïne. Une fois n’est pas coutume, j’ai lu le résumé de ce nouveau roman avant de le commencer. Contrairement à ce que ce dernier peut laisser présager, ce roman n’est pas triste. Certes, il aborde la difficulté de surmonter un deuil et de reprendre sa vie en main mais le sujet est traité de manière subtile et non larmoyante. Si cela tient en grande partie à l’humour de l’héroïne et à ses déboires, la plume de Marie Vareille y joue beaucoup. Son écriture tout en finesse et légèreté lui permet d’aborder les sujets les plus sensibles. Ce nouveau roman est aussi frais que délicat. Il m’a un peu rappelé les publications de Virginie Grimaldi ou de Gilles Legardinier, deux autres auteurs que j’affectionne.
Deux personnages m’ont tout particulièrement marqué dans ce livre : Isabelle et Nicolas.
Isabelle est à la fois drôle et touchante. Elle est idéaliste et vit dans un monde de rêves. Bien que sa carrière d’actrice soit au point mort depuis près de quinze ans, elle ne désespère pas de réussir à percer un jour même si elle a conscience que cela va devenir de plus en plus difficile. J’ai aimé ce côté romantique et rêveur chez Isabelle. Il lui confère une certaine innocence. Elle est comme une grande enfant. Mais une grande enfant qui sait aussi regarder les choses en face et affronter la réalité aussi difficile soit elle, notamment quand il s’agit de sa relation de couple.
Nicolas, lui, m’a touché par son désarroi. Renfermé sur lui-même depuis le décès de sa maman, il est devenu mutique. Lui aussi vit dans son propre monde peuplé de jeu d’échec et de visions rassurantes de sa maman. Par la seule présence d’Isabelle, il va progressivement s’ouvrir. J’ai été touchée de voir que la sincérité et la franchise d’Isabelle permettaient à Nicolas de sortir de sa léthargie.
Les personnages secondaires valent aussi leur pesant d’or et vous feront rire ou trembler : Valentina, la mama italienne, Amina, la meilleure amie gynécologue d’Isabelle, Tony, le majordome aux allures de mafieux ou encore Colombe, la jeune fiancée de Jan Kozlowski.
Ce livre est aussi un concentré d’humour et de situations rocambolesques. Du choix du seul chien de la SPA non adoptable à la course poursuite en Vespa en passant par la scène catastrophique de demande en mariage au restaurant, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les chapitres défilent à vive allure. Par ailleurs, l’exploitation de différents points de vue apporte une dimension supplémentaire à cette œuvre. On y découvre aussi bien les pensées d’isabelle que les craintes de Nicolas ou de ses sœurs.
Bref, Là où tu iras j’irai est un bon roman. Sa lecture vous procurera à coup sûr beaucoup de plaisir et de joie.
Black Feelings Black Feelings
Mo Gadarr   
Ma Chronique : https://labooktillaise.wordpress.com/2018/03/19/black-feelings/

J'ai mis ce livre dans j'ai lu, tout simplement parce que je ne savais ou le placer, mais vous comprendrez pourquoi :

Je ne sais même par quoi commencer tellement ce livre ma bouleversé mais faisons d’abord bien les choses ! Tout d’abord je tiens à dire que je respecte le livre de l’auteur et que j’ai aimé son écriture qui est fluide même si elle est dure. Je dis un grand BRAVO et MERCI à l’auteur qui par ce livre va peut être réveiller les consciences sur LA GRAVITÉ que représente le harcèlement et ce qu’il peut causer derrière lui… Ça peut te prendre la vie !

Commençons :

Il faut savoir que je n’aime pas la DARK ROMANCE ! Même si ce n’est pas le genre du livre, je le met dans cette catégorie ! À la base cet après midi en cours je voulais lire The boy next door quand la couverture de BLACK FEELINGS à attiré mon attention… J’ai commencé à lire et je ne m’attendais pas au maelstrom d’émotion que j’allais ressentir.

Il faut savoir que l’histoire se passe dans le passé et dans le présent ! Nous voyageons entre 2002 et 2017 ! Nous faisons la connaissance d’Amandine ! Une jeune fille surnommée la transparente ! Elle a une seule et unique amie : Chloé ! Il s’avère que ces deux là vont tomber amoureuse des Bad boys du lycée.. ceux ci étant beaucoup plus grand qu’elle…

Dois-je vraiment commenter cette partie ? Je ne dirais pas que c’est du cliché ! Rappelez vous, je commente ce livre comme si ça c’était réellement passé et vu le monde dans lequel nous vivons c’est plausible ! Ces deux jeunes filles vont être invités à la fête d’un des garçons : Matteo, celui dont Amandine est amoureuse ainsi que son meilleur ami Xavier.. le coup de coeur de Chloé ! La soirée commence bien blablabla quand Amandine se retrouve seule se demandant comment faire pour se faire remarquer par Matteo et c’est là que JOANNA la Bad bitch (Bimbo, fille polulaire, sorcière… Vous avez compris) du lycée se ramène et donne de merveilleux (sentez mon sarcasme) conseil à Amandine alors que LA VEILLE et l’avais traité de connasse et de conne et qu’elle allait la battre.

Alors ma réaction a été : Mais Amandine.. tu es sérieuse ? Pourquoi tu l’écoutes !?

Sachez que Joanna a conseillé à Amandine d’être plus comment dire… Libertine ? Avec Matteo et qu’il aime les filles entreprenantes ! Alors oui je veux bien croire à la naïveté mais ça m’a fendu le cœur parce que j’avais déjà compris ce qui allait se passer !

Je ne vais pas trop spoiler, on va aller direct au but Xavier et Matteo les ont menés en bateau.. elles se sont retrouvés dans une chambre…. Et disons que ce qui s’est passé dans la chambre n’est PAS resté dans la chambre (chose volontaire)

Je vais maintenant vous parler d’Amandine.. retenez bien ce que je vais dire : Matteo à proposer à Amandine un plan à 4 + un joint + plus de la drogue… Et elle a accepté… Se disant qu’elle n’a qu’une seule vie, de profiter, qu’elle l’aime….

Ensuite quand Chloé a voulu s’en aller.. elle la retenue, geste qu’elle regrettera toute sa vie car s’en le savoir… Sans le vouloir, elle a déclenché quelque chose… d’Irréversible pour elle et son amie.

Ainsi leurs exploits a été déballé à la vue de tous et bientôt commence pour les deux jeunes filles un calvaire sans nom..véritablement je ne peux pas vous d’écrire ce qu’elle ont vécu au risque de me mettre à nouveau en PLS. Sérieusement je ne préfère même pas reparler de ce que j’ai lu et toute la violence dont peuvent être capable des êtres dit » humain » !

Nous sommes maintenant dans le présent et Amandine qui se fait désormais appeler Mandy n’a qu’un objectif en tête : la vengeance ! Et OUI vous l’aurez devinez.. des années après elle va tomber sur son geôlier… Ainsi commence la vengeance et l’ultime but de sa vie.

Bon je vais m’arrêter là ! Sachez que j’ai eu un profond malaise en lisant ce livre…. J’ai pleuré et j’avais juste envie de vomir ! Personnellement je n’ai jamais été harcelé alors je ne vais pas étalé ma science sur je que je ne connais pas ! Mais je peux vous dire que c’est très dur à lire. En classe, j’ai envoyé un msg whatsapp à mes copines sur notre groupe, comme on ne pouvait pas parler à haute voix… Si vous aviez vu leur tête : La tristesse, le dégoût, le choc… Sans voix ! Quand la pause est arrivé, je leur en ai parlé de vive voix et elle ne savait pas quoi dire sauf ma meilleure amie qui est assez cash et qui a commencé à injurier les geôliers des personnages ! Elles m’ont conseillé d’arrêter ma lecture, ça se voyait que ça me bouleversait mais je voulais connaître le fin mot de l’histoire, de plus, la plume de l’auteur est entraînante !

Sincèrement, j’ai un sens inné de la justice, qui s’est développé encore plus en faisant des études de droit, en plus, alors j’aurais pu vous dire que Amandine a été plus que naïve et qu’en plus elle a entraîné chloé, qu’elle aurait du écouter sa conscience, que Joanna n’est pas une bonne personne, qu’un gars qui te propose de faire un plan à 4, c’est louche, que ta meilleure amie qui te regarde avec la peur qui se reflète dans les yeux devrait être un appel à la réalité et surtout… A fuire, mais qui suis-je pour la juger… ? J’ai continué ma lecture, espérant que cette histoire ne serait pas horrible… Malheureusement… Je me suis retrouvé à lire une histoire… Quel est le mot ? Horrible ? Triste ? Étouffante ? Je ne sais pas… Mais j’étais pas prête !

Je ne juge en rien Amandine, la chose qui m’a dérangé dans ce livre, c’est ce qu’Amandine est devenue. Le nombre de victime collatéral qu’elle a semé sur son passage juste pour sa vengeance ! Le nombre de personne qu’elle a fait souffrir car elle n’avait plus de coeur ni d’émotion !

Vous voyez ou je veux en venir ? NON je ne critique pas Amandine … Je ne la juge pas non plus.. bien que pour moi ce qu’elle a fait est mal… Je suis là pour incendier ses geôliers !

Alors on va dire que c’est une lettre ouverte à tous les harceleurs !

J’ai travaillé 6 mois et service civique avec des enfants et mon travail consistait à parler des droits de l’enfant et du harcèlement.. sachez que le harcèlement commence des le plus jeune âge et NON les enfant ne sont pas considérés et SAVENT très bien ce qu’ils font.. j’ai assistée à des trucs en live … J’ai vu des dizaines de vidéos afin de préparer mon power point pour parler aux enfants ! Ce que j’ai vu est indescriptible… Alors une question.. Etes-vous humain ? Qui êtes vous pour faire ce genre de truc ? Quand je vois que certains sont responsable du suicide de certaines personnes et rigolent.. RIGOLENT ???? WTFFF????

J’ai des films à l’appuie et j’ai même une filmographie spéciale de film et de livres comme ça que j’avais aussi préparer pour les parents des enfants lors de mon service civique !

J’ai des amies si ce sont fait harcelés et ça de répercutent ENCORE sur leurs vie actuellement ! Alors OUI j’ai été dégoûté ! Non par leurs livres en lui même car je pense que les gens doivent le lire même si c’est dur MAIS par les personnages ! Vous n’imagines pas le degré de violence et d’harcèlement qu’il y avait dans ce livre ! Le pire ? Ca existe, ce qui ne faisait que renforcer mon sentiment de malaise !

Je ne sais même plus quoi dire parce qu’il n’y a pas de mot ! Revenons à Amandine.. je n’excuse pas son comportement parce qu’elle a agit mal pendant tous le livre… Qu’elle veuille se venger de l’homme qui la fait souffrir OK mais faire souffrir des personne innocentes JE DIS NON ! Au fond elle a reproduit la même chose plongeant les personnes qu’elle a blessé ! Elle blesse aussi sa mère, les amis qui essayent de se frayer un passage dans son coeur…

On découvre la manière dont Amandine a commencé à changé, petit à petit, se transformant en un être quelle n’était pas destiné à être et surtout nous verrons qu’elle fait des choix qui laisseront leurs empruntes à jamais chez elle.

Pour passer à Matteo, pour moi même si je découvre à la fin qu’il était EN PARTIE, je précise bien EN PARTIE innocent, qu’il ne savait pas qu’elle avait souffert c’est quand même un connard ! Pour moi c’est un trompeur ! Dans beaucoup de sens que je vous laisse découvrir! Je ne me suis pas attaché à ce personnage…

Bref je vais m’arrêter là je suis vidé psychologiquement, c’est la première fois qu’un livre me fait ressentir ça… L’auteur m’a fait passer par plusieurs émotions…



Pour conclure, je vais m’adresser à l’auteur et aux futurs lecteurs !

L’auteur a ici dépeints avec une réalité déconcertante ce qui se produit tous les jours.. la méchanceté humaine ! Je pense que c’est une livre à lire parce que certaines personnes ne se doutent pas du mal qu’il cause autour d’eux ou s’en fiche et ça.. je n’ai pas les mots pour ça ! D’autres y trouverons peut être la force de parler autour d’eux de ce qu’ils ou qu’ils ont subi et c’est une bonne chose.. en parler !

Ensuite sachez que la vengeance c’est mal.. pourquoi ? Parce qu’un fond ce n’est pas à votre ennemie que vous faite du mal.. c’est à vous ! La preuve Amandine s’est détruite elle même !

Et pour finir aux harceleurs … Le karma ? Ça existe croyez moi.. la preuve, et désolé pour le spoil.. vous vous souvenez de Joanna ? Et bien sa fille a vécu la même chose qu’Amandine et Joanna va ouvrir les yeux sur tout ce qu’elle a fait et sur tout ce qu’elle était et demander pardon ! Sachez que le karma ça prend peu être du temps mais il est bien là ! Moi j’appelle ça dieu… Ce n’est pas pour parler de ma foi mais dans la bible, et j’aime bien cette citation il est écrit » 100 ans pour le voleur, 1 temps pour le maître » chrétien ou pas je pense que vous pouvez confirmer que c’est vrai !

Merci Mo gaddar pour le livre et courage à ceux qui vivent ça au quotidien ! Et j’ai aimé la fin : l’initiative de Amandine pour aider les personnes comme elles !
Le Gang des prodiges Le Gang des prodiges
Marissa Meyer   
O.M.G !!! Respire....
Je viens juste de sortir de ma lecture, et j'en reste déboussolé!
" La gang des prodiges " est vraiment une pépite ! Pendent ma lecture, je ressentais tellement d'émotions en même temps ( surtout celle de l'angoisse et de l'adrénaline !)
Je voulais finir ce livre coût que coût, mais je ne voulais pas que l'histoire s'achève en l'attente du tome 2 ! Alors que le tome 1 est sortie en VF il y a seulement quelques jours !

Comme vous pouvez le constater ( la plupart d'entre vous je penses ) l'auteur du livre Marissa Meyer est connu pour avoir écrit les Chroniques Lunaire ( que j'ai adoré soit disant passant)
Les personnages sont vraiment très attachant, surtout Nova et Adrian.
L'histoire elle même est tellement captivante, j'ai l'impression d'être dans un After happy&end ( après que les super héros on vaincu les Anarchistes) vous voyez le genre non ?
On apprend beaucoup de chose au fil des pages, des secrets se construisent, des révélations éclatent !
Et la fin !!! Oh mon Dieu ! La fin elle était tout simplement ÉPOUSTOUFLANTE !!

La Cage dorée La Cage dorée
Blanche Monah   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-6Yg

{Marina} : Jamais écrire un avis ne m’a semblé aussi difficile qu’aujourd’hui… Pour la simple et bonne raison que je n’ai rien lu de semblable à La Cage Dorée de Blanche Monah …

Il s’agit d’une Dark Romance… Il s’agit d’un premier roman… Il s’agit d’un livre choc…

Le résumé apporte déjà toutes les informations nécessaires pour présenter l’histoire et les personnages

[...]

En dire plus, reviendrait à spolier, à donner un a-priori qui pourrait empêcher de faire la magnifique découverte de ce talent d’écriture !

Je vais donc me contenter de parler de mon ressenti…. Ou, tout du moins, je vais essayer de faire le tri sur la myriade d’émotions contradictoires que j’ai ressenti tout au long de ma lecture.

Dès le début de ma lecture de La Cage Dorée de Blanche Monah, je me suis dit que cette histoire serait un succès retentissant ou un scandale assourdissant… mais qu’elle ferait obligatoirement parler de elle…

[...]

Je ne savais pas si j’étais fascinée ou complètement choquée. J’ai beau être une fan de Dark Romance, jamais je n’ai eu besoin de me faire autant violence pour garder l’esprit ouvert…

Blanche Monah a une très belle plume et son écriture est fluide. Elle parvient à nous mettre dans la peau de chaque personnage… Même si c’est le dernier endroit où j’avais envie d’être, tant cela équivaut à se retrouver en enfer…. Et pourtant, les héros sont hyper attachants et l’espoir est omniprésent… Je me sentais mal dans la peau des personnages, mais je n’avais pas envie de les quitter… et je voulais m’en sortir avec eux…

Même ma lecture terminée, j’ai du mal à faire le tri de ce tout ce que je ressens…

[...]

Je n’ai pas réussi à décrocher du livre tant que je ne l’ai pas eu terminé… Une véritable addiction… et je culpabilisais presque pour ça.

J‘ai ressenti la même fascination malsaine que lorsqu’on ne peut pas détourner le regard d’une scène sanglante lors d’un reportage télévisé… . Notre conscience nous hurle qu’on ne devrait pas être avide de ces images… et pourtant, on n’éteint pas la télé …

[...]

Est-ce que cela fait de moi un monstre si je dis que j’ai adoré ce livre ????

Mon mot de la fin sera pour Blanche Monah. Vous avez vraiment eu des « gaufres » pour traiter un sujet totalement tabou et offrir un livre totalement inédit… Je ne sais pas si une maison d’édition aura un jour le courage de publier La Cage Dorée, mais il le mérite malgré les polémiques que cela pourrait engendrer. Vous avez une magnifique plume, à tel point que j’ai vraiment du mal à croire qu’il s’agisse réellement d’un premier roman ! L’histoire et les personnages sont extraordinairement bien construits. Surtout, continuez à écrire !!!!