Livres
550 068
Membres
590 311

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de xuanviet : Mes envies

Le Monde de Narnia, Tome 3 : Le Cheval et son écuyer Le Monde de Narnia, Tome 3 : Le Cheval et son écuyer
C. S. Lewis   
Une histoire sympathique, qui m'a moins plu que celle des tomes précédents, mais agréable à découvrir tout de même.
Le Monde de Narnia, Tome 4 : Le Prince Caspian Le Monde de Narnia, Tome 4 : Le Prince Caspian
C. S. Lewis   
Dernier tome (et seulement le 2e d'une longue liste de 7) où Susan et Peter pourront retourner à Narnia. Un peu de déception quant à cette nouvelle, mais elle ne gâche pas la suite des aventures.
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
Black Butler, Tome 29 Black Butler, Tome 29
Yana Toboso   
Le premier chapitre du tome a fendu mon cœur ! J'ai terriblement de peine pour Soma, et la façon dont est dessiné pour ce chapitre est complètement différent des autres. L'épaisseur des contours est très marquer et épais ce qui montre à quel point la brutalité est présente.
Pour lire le chapitre suivant, j'avais dû mal à contenir mon haleine pour continuer la suite car le premier chapitre m'a touché jusqu'au fond du cœur. C'est terrible comme les personnes sont traités, quel que soit le statut social.
La mission menée par May Linn et Ran Mao m'a beaucoup plu ! Et j'ai très hâte de voir celui du côté des autres groupes, notamment Bardroy car je veux connaître son histoire à lui !
Un tome époustouflant mélangeant humour, aventure, et dérangeant. Hâte de connaître la suite.
Throne of Glass, Tome 6 : Tower of Dawn Throne of Glass, Tome 6 : Tower of Dawn
Sarah J. Maas   
«"Get. Up." Her mouth tightened. "You want to die in this war so badly, then get up."»

*contient des spoilers des tomes précédents*

Donnez-moi un ruk, un wyvern, ou n'importe quoi! Je peux même y aller avec mes petites jambes. Mais laissez-moi aller me battre aux côtés de mes bébés! (Oui, je viens d'entrer dans la catégorie des petites fangirls hystériques qui disent 'mes bébés' en parlant des personnages qu'elles adorent et je me sens parfaitement à l'aise avec l'idée.)

Je pourrais littéralement écrire mille pages sur Tower of Dawn et ça ne serait jamais assez pour réussir à évoquer tous les sentiments et toutes les foutues émotions qui me sont passées dessus comme de violentes vagues durant ma lecture. Et puis en même temps, je n'ai pas assez de mots et je n'arrive même pas à faire le tri dans mes pensées.

Je l'ai déjà dit dans quelques reviews auparavant (j'aime me répéter) mais à chaque fois que je lis un roman (et surtout un roman de SJM), j'ouvre un traitement de texte dans lequel je note toutes mes réactions, toutes les scènes qui m'ont marquées, les citations, toutes informations intéressantes, etc... Si en général, je finis avec maximum cinq pages de brouillon qui m'aident ensuite à écrire ma review, pour le coup j'ai fini avec douze pages. Autrement dit, je ne sais pas si j'ai passé plus de temps à lire ToD ou à écrire tout et n'importe quoi sur mon foutu traitement de texte...

•Pour ceux qui auraient loupé le mémo, Tower of Dawn suit l'histoire de Chaol durant Empire of Storms (tome 5). À la fin de Queen of Shadows (tome 4), Chaol se retrouvait incapable de se servir de ses jambes. Lui et Nesryn ont donc fait route jusqu'au Continent du Sud pour trouver un guérisseur en mesure de redonner à Chaol toute sa mobilité. Mais en plus de cela, Nesryn et Chaol doivent tout mettre en œuvre pour convaincre la famille qui règne sur le Contient du Sud de se joindre à la guerre contre Erawan.

Je dois bien l'admettre; je ne m'attendais pas à autant aimer Tower of Dawn. Quand j'ai appris en même temps que tout le reste des lecteurs de SJM que le dernier tome était repoussé à 2018 et que cette année on aurait le droit à l'histoire de Chaol, j'étais un peu blasée. J'avais envie de retrouver Manon, Aelin, Elide, Dorian, Aedion... Pas Chaol et Nesryn. Cependant, je crois qu'il est temps que je cesse de sous-estimer Sarah puisqu'à chaque fois je finis sur le cul.

J'ai adoré Tower of Dawn. Pour un tas de raisons (que j'exposerais tout au long de cette review, of course). Mais globalement, ToD est un roman qui mélange parfaitement action, mystère, fantasy, romance, et un tas de petites autres choses irrésistibles.•

•L'univers de la saga me plait toujours autant. Et puis Sarah J. Maas ne manque jamais de quelques révélations croustillantes.

·Même sur un autre contient, les valgs ne sont jamais bien loin. SJM partage avec nous des petites infos sur nos vieux copains qui m'ont comblée de joie. À savoir comment ils sont arrivés dans le monde d'Aelin, pourquoi, etc... Et très honnêtement, si Erawan n'était pas le méchant de l'histoire, je crois que j'aurais un énorme crush sur lui.·

·C'est la même chose du côté des guérisseurs de la Torre. On découvre leur origines, le fonctionnement de la Torre, et on apprend quelques petites choses concernant les pouvoirs qu'ils détiennent. En tout cas, Sarah J. Maas m'en a dit suffisamment pour que je les aime quoi qu'il arrive.·

·On découvre un nouveau peuple: les Kaghanate (si je ne me trompe pas). Ces gars-là sont un mélange entre les indiens d'Amérique et les Dothraki. Clairement, ils ont la classe et ils sont badass.

Parmi les Kaghanate il y a les Rukhin (mon peuple de cœur). Ce sont des hommes et des femmes qui montent des ruks. Un ruk c'est un aigle qui vole... Wait. What? Je voulais dire un aigle géant. (Bien-sûr qu'il vole!) Et je n'ai qu'une question: Est-ce que je peux en avoir un moi aussi? Un bébé ruk, pour Noël. (Non, je ne pense absolument pas déjà à Noël...)·

PS: Je suis la seule à avoir hâte de découvrir la rencontre entre Kadara et Abraxos?•

•Ce n'est pas nouveau. La plume de Sarah J. Maas réussit toujours à m'emporter. Quoi qu'elle écrive, elle parvient toujours à faire de mon être une boule d'émotions prête à exploser en un millier de petites larmes. Sérieusement, je crois que je n'ai jamais passé autant de temps à essayer de ne pas pleurer comme un bébé.

En clair, Sarah J. Maas sait comment faire réagir le lecteur, comment l'immerger dans le récit.•

•Les personnages de Sarah J. Maas font partie des meilleurs, à mon humble avis. Je ne peux jamais m'empêcher de les aimer. Et si je suis bien heureuse de retrouver des têtes familières, je suis toujours partante pour de nouveaux venus. Comment résister à ces femmes fortes et badass? Ou à ces hommes super sexy avec leur genre guerrier romantique? Honnêtement, ma sexualité en prend un coup. ^^

·Sartaq, omg. Dès qu'il est apparu dans l'histoire, j'ai su. J'ai su qu'il volerait mon cœur et que je ne pourrais pas faire autrement qu'être à fond sur son personnage. Que voulez-vous? Il est parfait.·

·Chaol m'a vraiment plu dans ce tome. C'est un personnage que j'ai toujours adoré, c'est vrai. Il aura éternellement une énorme place dans mon cœur, c'est vrai. Mais son comportement dans Queen of Shadows m'avait un peu déçue. Et c'est pourquoi j'avais un peu peur de Tower of Dawn. Cependant, en lisant ce tome, j'ai non seulement découvert une nouvelle facette de Chaol que j'ai adoré mais j'ai aussi retrouvé un peu de celui qu'il était au début, le personnage qui m'avait rendue folle durant les premiers tomes de la saga.

Dans ce tome, je me suis rendue compte que j'avais un peu oublié que Chaol avait des sentiments. Ce n'est pas quelqu'un qui aime les partager, il préfère les enfermer et les oublier dans un coin. Tower of Dawn m'a fait comprendre son comportement, m'a fait réalisé que j'avais sous-estimer ses sentiments, et m'a mené à l'aimer à nouveau pleinement.·

·Si personne ne veut de Kashin, je suis preneuse! Parce qu'il est super mignon, il me donne envie de lui faire des câlins pour l'éternité. Et c'est sérieusement un personnage que j'espérais retrouver dans le prochain tome. De plus, il mérite d'être pleinement heureux avec quelqu'un de fait pour lui. Et je ne peux pas m'empêcher d'espérer que quelque part au nord, ce quelqu'un l'attend sans même le savoir. (Pourquoi pas?)·

·Je ne suis pas conte l'idée de jeter Arghun du haut d'une montagne. Aussi sexy sont côté mauvais puisse-t-il être, il m'a insupporté tout au long du roman. Lui et ses espions à la noix! Lui et son sourire arrogant. Lui et tout ce qui fait qu'il est... lui! Ahrrr!·

·Concernant Hasar, je suis partagée. Il y a une part de moi qui l'aime bien parce qu'au moins on ne peut pas dire qu'elle n'a pas de caractère. Et il y a une autre part de ma personne qui avait aussi envie de la pousser dans une piscine. Et de la noyer. (Comprendra qui pourra.)·

·Mon petit cerveau n'avait pas tilté en lisant le résumé mais mes chers amis, nous avons déjà eu l'occasion de rencontre Yrene Towers auparavant. Et pour ceux qui seraient en train de chercher dans leurs souvenirs, la novella The Assassin and The Healer, ça vous dit quelque chose? Eh oui, dans The Assassin's Blade, SJM nous présentait une petite guérisseuse qui croisait le chemin de Celaena. Eh bien, cette guérisseuse c'est Yrene!!!!

Du coup, j'étais d'autant plus emballée à l'idée de découvrir ce personnage. The Assassin and The Healer n'est pas une nouvelle assez longue pour que j'ai pu me faire un réel avis sur son personnage (au moment où je l'avais lu) mais j'ai adoré voir que sa rencontre avec Celaena a eu un énorme impact sur sa vie. Ça m'a rendue nostalgique.

"For wherever you need to go -and then some. The world needs more healers."

Bref. J'ai adoré Yrene. C'est une jeune femme forte, pleine de courage et d'espoir. Elle a une réelle volonté d'aider ceux qui en ont besoin. Elle est adorable, et en même temps elle a du caractère. Elle sait ce qu'elle veut et elle n'a pas peur d'aller là où son cœur la porte.·

·Borte... mon héroïne. Tout simplement.·

·J'ai eu le coup de foudre pour Yeran. Ce qui signifie que j'ai besoin de le voir d'avantage à l'avenir. Please!·

·Sincèrement, au départ, j'étais persuadée que je n'aimerai pas Falkan. Et puis j'ai découvert son histoire qui m'a touchée en plein cœur. Au final, c'est un personnage que j'aime beaucoup, auquel je me suis attachée à ma grande surprise. [spoiler]Le fait qu'il soit l'oncle de Lysandra et qu'il l'ait cherché pendant des années, waouh ça m'a émue. Et quand il a pleuré en apprenant qu'il allait enfin la retrouver, je ne vous dit même pas.[/spoiler]·

·Il faut vraiment que je vous parle de Maeve. Le mystère se lève autour de ce personnage. On découvre un point important du passé de la reine des salopes Faes. Et la révélation que nous fait Sarah J. Maas m'a laissé sur le cul. [spoiler]Maeve est en vérité une reine valg! OMFG.[/spoiler]·

·Je tiens juste à vous dire que je suis amoureuse de Shen. Et que c'est grave le personnage qui mérite sa propre histoire. ♥·

+ big up aux mentions d'Aelin, Dorian, Rowan, Manon... ^^•
[spoiler]++ Nehemia *pleure toutes les larmes de son corps*[/spoiler]

•La romance chez Sarah J. Maas c'est une plaisante douleur. C'est comme se laisser porter par le vent. Sarah J. Maas a une facilité pour écrire ses romances qui m'hypnotise. Et ma liste de ships s'allonge quoi que je fasse pour y résister.

·Yrene & Kashin· L'histoire entre ces deux-là est une histoire à sens unique. Yrene ne voit Kashin que comme un ami alors que lui a définitivement un énorme faible pour elle. Ce qui m’attriste vraiment pour le gentil garçon qu'il est. Mais je pense qu'à un certain moment dans l'histoire il se fait une raison et réalise qu'il y a sûrement quelqu'un pour lui quelque part... au nord, par exemple. (Je ne me déferait pas de cette idée, sorry.)

·Yrene & Chaol· Je crois que mon pauvre petit cœur les a aimé dès leur rencontre. Parce qu'ils ne sont pas tombés amoureux l'un de l'autre à la seconde où ils se sont rencontrés et parce que leur histoire n'est pas aussi simple qu'il paraît. Mais au final, je trouve qu'ils forment un bon couple. Ils se complètement à la perfection et ils sont en harmonie l'un avec l'autre. [spoiler]On a encore loupé un mariage.[/spoiler]

·Chaol & Nesryn· Je crois qu'à un moment j'ai shippé Chaol et Nesryn. Mais dès le début de Tower of Dawn, j'ai sentie que c'était le calme plat entre eux. On aurait dit que s'ils avaient un jour eu des sentiments l'un pour l'autre, ils les avaient jeté par-dessus bord durant leur voyage jusqu'à Antica. Mais au final, même s'ils ont eu du mal à l'admettre, je pense qu'ils savaient tous les deux qu'ils pouvaient essayer aussi fort qu'ils voulaient, ça ne marcherait pas entre eux. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient sur la même longueur d'onde.

·Nesryn & Sartaq· C'était mignon tout plein. Honnêtement, je ne sais pas quoi dire ce couple hormis le fait que j'ai vraiment bien aimé l'alchimie qui passe doucement entre eux. C'était écrit.

·Borte & Yeran· Ces deux-là, je suis fan. Quoi qu'il y ait entre eux, c'est palpable. Je ne savais jamais s'ils allaient se jeter l'un sur l'autre pour s'étrangler ou pour s'embrasser à pleine bouche. ^^

·Hasar & Reina· Je ne les ship pas spécialement. Mais je suis super heureuse que Sarah J. Maas ait intégré une romance f/f à Throne of Glass.•

•La fin m'a tuée. Elle était parfaite, bien-sûr. Mais tout-de-même, je suis morte à chaque mot lu. [spoiler] 1. Chaol est à deux doigts de mourir. Toutes les guérisseuses s'unissent donc pour le sauver. Et Yrene accepte un marcher; la vie de Chaol sera à présent liée à la sienne. Ils partagent une vie, en soit. Mais Chaol est à nouveau blessé au niveau de la colonne vertébrale et ne peut pas être "guéri". Mais avec la magie d'Yrene et le fait que leur vies soient liées, tant que les pouvoirs de Yrene sont à leur maximum, il peut marcher normalement. Quand ils ne le sont pas, il perd de sa mobilité et doit se servir du fauteuil. De plus, quand l'un mourra, l'autre mourra aussi. Together.

2. Quand les guérisseuses s'unissent pour sauver Chaol, elles guérissent la cicatrice qu'Aelin lui a laissé sur la joue la nuit de la mort de Nehemia. *je vais pleurer*

3. Les Khaganate s'allient finalement à Aelin et Dorian. Du coup, Maeve et Erawan ont du soucis à se faire vu tous les alliés qu'ont maintenant nos deux bébés.

4. Fireheart.[/spoiler]

•En conclusion, je vais avoir du mal à m'en remettre. Et attendre le dernier tome va être une torture. Je suis partagée entre l'envie de l'avoir maintenant et celle de ne jamais l'avoir. Parce qu'ensuite ça sera terminé. Et ça, je ne suis pas sûre que mon petit être puisse le supporter. C'est le genre de saga, d'histoire, qui a l'air tellement infinie!

En plus, je sens que mes bébés vont morflés.•

«I will cherish it always, no matter what may befall the world. No matter the oceans, or mountains, or forests in the way.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/10/02/tower-of-dawn-sarah-j-maas-2/

par Sheo
Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien
C. S. Lewis   
J'ai entendu parler de Narnia et donc de C.S. Lewis lorsque le film le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique est sorti au cinema. Je me le suis acheté (raffolant de ce genre de film) en édition collector avec plus de 10h de bonus. Et là, j'ai découvert un monde passionnant. Il me fallait lire la saga.

Le livre débute sur la rencontre de Polly avec Diggory. Il semble être bien malheureux et, il y a de quoi. Sa mère est gravement malade. Tous les deux sont venu vivre chez le frère et la soeur de la mere de Diggory. Ce sont des personnages exentriques et quelques peu "bizarre", surtout l'oncle Andrew dont la soeur le faire taire dès qu'il tente de s'adresser à Diggory.
Un jour, par hasard, alors que Polly et Diggory explore les greniers des maisons voisines des leurs, il tombe dans l'atelier de l'oncle Andrew. Grâce à un mauvais tour, l'oncle Andrew envois Polly dans un monde où lui même à bien trop peur d'aller grâce à une bague magique. Diggory est contraint de mettre lui aussi une bague afin de partir à la recherche de son amie.
Diggory et Polly découvre alors un bois mystérieux. Bien vite, ils comprennent le mécanisme qui leur permettra de visiter d'autres mondes. Il tombe ainsi dans un monde sombre et sans vie, où tout semble figé. Diggory "réveillera" malencontreusement une femme qui s'avère être la reine Jadis, une femme aux grands pouvoirs, mais démoniaque. Voulant asservir le monde de Diggory, notre monde, elle suit les enfants jusqu'à Londres.
Grâce à un subterfuge, les enfants retourne, avec la reine Jadis, dans le bois magique et là, il tombe sur un magnifique lion, Aslan, qui chante et qui par ce chant, donne naissance au monde de Narnia. Mais Narnia se trouve vite menacé par la reine Jadis. Aslan a besoin de l'aide de Diggory et de Polly pour sauver Narnia. Comment vont-il y arriver et surtout que va-t-il advenir de Narnia ?

J'avais un peu peur de lire ce premier tome. Peur de m'ennuyer car, je me doutais que ce premier tome serait celui où l'auteur mettais en place son univers, où il créait son monde. Et au final, ce premier tome, qui se lit en deux heures à peine est vraiment sympathique. Même si au début, je ne comprenais pas forcément où l'auteur voulait en venir avec ses deux enfants, dans ce monde, ce bois, j'ai très vite aimé ce texte. En fait, là où, pour moi, le roman est devenu vraiment passionnant c'est quand nous rencontrons Aslan, alors qu'il chante et créé Le Monde de Narnia. Là, la magie et la féérie nous emporte et nous plonge dans la douceur et l'émerveillement.
J'ai beaucoup aimé Polly et Diggory et, j'ai mepriser l'oncle Andrew. Je suis tombée sous le charme d'Aslan, dont on sens la sagesse, la mâturité.
L'écriture de C.S. Lewis est très fluide et agréable et, même si l'on sent quelques maladresses dû à l'élabration de ce premier tome, il n'empêche que la lecture est passionnante et que j'y ai vite pris goût.
Je s'ai déjà, pour avoir vu le film, qu'Aslan sera dans le deuxième tome et, j'ai déjà vraiment hâte de le retrouver. J'ai hâte de mieux connaite Narnia et les peuples qui y vivent. J'ai vraiment envie d'en savoir plus et de replonger dans ce monde. Car, même si la lecture du premier fut intéressante, il n'empêche que ça a été trop vite à mon goût.

Dans tous les cas, je suis contente de cette découverte et je pense, qu'il ravira chaque lecteur!



par charlie67
Le Monde de Narnia, Tome 7 : La Dernière Bataille Le Monde de Narnia, Tome 7 : La Dernière Bataille
C. S. Lewis   
Comme son nom l'indique, l'histoire de Narnia prend fin avec ce dernier tome, et clôture ainsi 7 tomes de contes. On y retrouve d'anciens personnages, pour notre plus grand plaisir, prêts et parés pour une nouvelle et dernière aventure.
Le Monde de Narnia, Tome 5 : L'Odyssée du Passeur d'Aurore Le Monde de Narnia, Tome 5 : L'Odyssée du Passeur d'Aurore
C. S. Lewis   
Une aventure sympathique en compagnie de nos jeunes héros mais aussi de leur insupportable cousin, à bord d'un navire dans lequel même Caspian, devenu roi, est embarqué.
Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac
Andrzej Sapkowski   
Ça y est, c'est déjà terminé. Le Sorceleur a été une série que j'ai adoré lire bien que certains tomes sont un peu inégaux. En effet, j'ai préféré le tome 3 du début à la fin. Quant aux autres tomes, il y avait certains passages qui traînaient en longueur. Néanmoins, globalement c'est une très bonne saga et la fin m'a un peu émue notamment avec [spoiler]la mort de Milva, Angoulême, Régis et Cahir (même si je ne l'appréciais pas trop) [/spoiler]. Bref je relirais sûrement ces livres dans quelques années !

par _shadow_C
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode