Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Yamizakura : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Silmarillion Le Silmarillion
John Ronald Reuel Tolkien   
Une Bible, il n'y a pas d'autre mot pour tenter de résumer le Silmarillion. Toute l'histoire du monde y est décrite dans le détail et c'est encore un moyen de se rendre compte du talent, de l'imagination extraordinaire, de la passion et de la cohérence inimaginable de Tolkien par rapport à son univers. Encore un moyen, aussi, d'être transporté dans un monde si merveilleux et inquiétant à la fois, de le comprendre. On y découvre les origines et le passé de certains personnages emblématiques du Seigneur des Anneaux et parfois de faire les liens entre plusieurs protagonistes [Galadriel qui est la belle-mère d'Elrond, par exemple]. Je qualifiais le Silmarillion de bible plus haut. En effet, en plus d'être incontournable, il possède plusieurs points communs avec la Bible chrétienne (bien qu'à mon sens l'oeuvre de Tolkien est plus intéressant car plus poétique , entre autres) On y retrouve par exemple la création du monde, ce que l'on pourrait comparer au déluge,... Bien sûr comme tout ouvrage de Tolkien, le Silmarillion est ardu à lire, et à comprendre parfois, passant parfois du coq à l'âne tout en faisant appel à ce que l'on a lu précédemment. Il y a beaucoup de personnages et leurs liens entre eux ne sont parfois pas faciles à établir, beaucoup de termes employés sont en elfique ou autre langages, difficiles à retenir. Sans oublier bien évidemment que Tolkien fournit encore et toujours une multitude de détails pour nous faire vivre au mieux les aventures de Fëanor, Beren, Turgon et j'en passe. Etant une oeuvre totalement complète, le Silmarillion contient également des magnifiques illustrations dans certaines éditions, des généalogies bien pratiques, les divisions elfiques, les prononciations,...
Pour lire le Silmarillion, il faut s'armer de détermination, de concentration... Mais aussi de passion. Ne vous en faites pas, celle de Tolkien que l'on sent au fil des pages est contagieuse.
Mariel Mariel
Brian Jacques   
Mousemaid Mariel is washed upon the fringes of Moosflower country; half-drowned, battrered and bruised, [spoiler]but still alive! [/spoiler] She find her way to Redwall Abbey, where gradually her incredible story of badger Lords, fighting hares and Gabool the Wild, Warlord of all Waters unfolds ...

par dede2448
Total Recall Total Recall
Philip K. Dick   
A lire si vous avez apprécié les deux films et si vous êtes fan de science fiction en tous genres. Total recall est vraiment un très bon film surtout la nouvelle adaptation cinématographique.
Han d'Islande Han d'Islande
Victor Hugo   
Victor Hugo n'a que 18 ans lorsqu'il écrit ce roman, qui sera le premier qu'il publiera en librairie.
Celui-ci reflète son histoire d'amour contrarié avec Adèle (Ethel) et lui-même (Ordener).

Les thèmes poétiques chers à Hugo y sont présents : l'amour, l'humanité, la justice, la liberté... Certaines réflexions annoncent même qu'Hugo entreprend son plaidoyer contre la peine de mort.

Son style est déjà affirmé, ses personnages, son écriture et ses descriptions sont sublimes, la nature est omniprésente et magnifiquement décrite. 

Ce roman d'aventure et d'héroïsme, est un mélange de macabre gothique et de romantisme. L'histoire se déroule en Norvège au 17eme siècle et on y croise un être représentant le mal absolu, nommé Han d'Islande. Ce bandit si cruel et sanguinaire, est capable d'une telle barbarie que l'on se demande s'il n'est pas plutôt mi-homme, mi-démon. Cette créature issue des mythes nordiques peut d'ailleurs avoir donné à Hugo l'idée du très célèbre Quasimodo.

par Kiriu
Les Ombrenards Les Ombrenards
Brian Jacques   
Au début on a du mal à entrer dans l'histoire, il y a trop de personnages et on se perd un peu ... Il y a aussi beaucoup d'apostrophes dans les dialogues comme si les personnages mangeaient un peu leurs mots ...
Puis on continue on se laisse attraper par le livre, on s'attache aux personnages (notamment pour moi Daneflor) et finalement on peut plus lâcher le livre avant de l'avoir fini !!
Beaucoup de suspense, une histoire et un monde originaux ... Ça ressemble un peu à la Guerre des Clans mais sans la structure des clans, moins de bagarres, des animaux plus variés (écureuils, campagnols, lapins, lièvres, belette, etc ...), et ça se passe à une époque dans le style médiéval.
C'est vraiment une bonne série et ça m'étonne qu'elle ne soit pas plus connue ni appréciée en France ...
Le Seigneur des anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau Le Seigneur des anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
John Ronald Reuel Tolkien   
Ni la note de 10 et ni la codification diamant ne suffisent. C'est un roman inclassable, hors du temps et de l'imaginaire, il représente la perfection en matière de fantasy (le pendant de dune en science-fiction).
Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
John Ronald Reuel Tolkien   
Si le premier volume de la trilogie du Seigneur des Anneaux est vraiment bon, le second tome est tout simplement excellent ! L'histoire gagne en intensité et en dynamisme, tandis que, séparément, les personnages poursuivent leur destin en Terre du Milieu.

Le livre est coupé en deux parties. Dans la première, nous retrouvons Aragorn, Legolas et Gimli qui partent à la poursuite des Uruk Hai qui ont enlevés Merry et Pippin. De leur côtés, les deux Hobbits font la connaissance de l'Ent Sylverbarbe, le personnage sans nul doute le plus intriguant du livre.
En route, le groupe de chasseur retrouvent Gandalf, devenu Gandalf le Blanc et ensembles, ils traversent les plaines du Rohan pour aller apporter aide et secours au roi Théoden, alors en proie à un puissant maléfice de Saroumane.
De leur côté, Frodon et Sam, guidés par Gollum, poursuivent leur route vers le Mordor. On y suit leurs mésaventures et leur rencontre avec Faramir, Capitaine du Gondor, et, on l'apprendra bientôt, le frère du défunt Boromir.

L'auteur nous offre des scènes magistrales, notamment lors de la Bataille du Gouffre de Helm ou de la prise d'Orthanc par les Ents. Après avoir vu le film, on visualise parfaitement les batailles grandioses que se livrent les deux parties et cela n'en rend la lecture que plus passionnante !
De plus, l'histoire est toujours aussi bien écrite, même les descriptions sont un peu longues, voir même, parfois rébarbatives.
Quant à la séparation entre les deux personnages, d'un côté Aragorn et compagnie et de l'autre Frodon et Sam, j'ai trouvé ça un peu dommage. Les scènes étant mélangées dans les films, je pensais qu'il en était de même pour le livre, du coup, cela m'a un peu déstabilisée. Par contre, moi qui m'attendait à trouver vraiment long la partie avec Frodon, je dois avouer que j'ai été vraiment surprise de voir que finalement, cela se lisait très bien.

Pour conclure, j'ai apprécié ce roman bien plus que le premier tome qui est pourtant absolument superbe. Qu'on le dise franchement, Tolkien était un génie !!!!

par Fantasyae
Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi
John Ronald Reuel Tolkien   
Ce tome est le meilleur des trois selon moi. C'est un roman plein d'action et l'écriture de ce livre est géniale. On est totalement absorbé dans cette aventure fantastique. Ce livre vaut d'être lu.

par myra44
La Forteresse en péril La Forteresse en péril
Brian Jacques   
On m'avait offert ce roman gamine et ... je n'avais jamais réussi à dépasser les 10 pages. J'ai eu beau essayer à plusieurs reprises, c'était peut être pas le bon moment mais ... ça n'accrochait pas.
Et puis, mettant régulièrement des vidéos Booktube en fond sonore et tombant sur la vidéo de Margaud Liseuse ventant cette saga lors de l'unboxing où elle le commandait, j'ai retenté la lecture une dizaine d'année plus tard.

Et même maintenant, la lecture fût laborieuse. Tous les animaux ont leur propre patois, et du coup les dialogues sont parfois compliqué à suivre, entre celui qui transforme les "C" en "G" et le second qui lui répond avec des "F" à la place des "V" ... Il fallait bien s'accrocher.
Sans compter que j'ai trouvé ça un peu violent, tous les décomptes de morts pour un lectorat de 10 ans.

Donc au final, je n'ai définitivement pas accroché, même si cette fois, j'ai réussi à le lire en entier.

par Eilia
Le Fils de Luc Le Fils de Luc
Brian Jacques   
"Ordure ! Cette épée n'est pas la tienne ! Elle m'appartient comme elle appartenait à mon père ! Car je suis Martin, fils de Luc le Guerrier."
Malgré ses pattes ligotées par une mèche de fouet et le fer d'une lance pressé fermement contre sa gorge, la voix du souriceau Martin ne tremble pas lorsqu'il lance ces mots à la face de Tarkan le Tyran, le maître incontesté de la forteresse de Marpoigne, qui lui a volé l'épée de son père et l'a réduit en esclavage. Mais la cruelle hermine ne peut tolérer un tel défi, et le souriceau est condamné à mort.
Le jour de l'exécution, les incidents se multiplient et Martin est finalement jeté dans une fosse. Les esclaves du Tyran osent reprendre espoir : le captif en sursis est le fils du célèbre Luc le Guerrier et il fera tout pour être digne du nom de son père !

par Gkone