Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de yasminesani : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Addictive Love, tome 5 Addictive Love, tome 5
Amber James   
Moyen disons le. Je poursuit car je suis curieuse mais bon disons que plus on avance moins bien sont les tomes.
Addictive Love, tome 3 Addictive Love, tome 3
Amber James   
Ce tome est ce qu'on pourrait appeler de fleur bleue, ou bien de guimauve! Que de bons sentiments mièvres dans cette histoire. Je t'aime comme un fou, oh oui moi aussi je suis folle de toi au bout d'un mois où j'ai du te voir 10 fois a tout casser! Prof ca en deviens lassant car tous se passe trop bien et va bien trop vite.
Je vais quand même lire le tome suivant mais si c'est aussi gnangnan j'abandonne!

par kaedelia
Addictive Love, tome 1 Addictive Love, tome 1
Amber James   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4mA

{Jenni} : Un descriptif intéressant et une couverture qui m’a fait de l’œil… Voilà les raisons qui m’ont donné envie de découvrir l’histoire.

[...]

Les protagonistes sont à l’opposé sur plusieurs tableaux mais ne peuvent lutter contre l’alchimie qui existe entre eux. Si j’ai trouvé leur rapprochement intime trop rapide, la plume de l’auteur est néanmoins légère, fluide et sensuelle.

Le récit se clôture avec une fin qui surprend. Un rebondissement, qui bien évidemment, nous tient en haleine et donne envie de savoir ce qui va se passer.

Point positif : le sens de la répartie qui est excellente. Malgré cela, ils ne m’ont ni l’un, ni l’autre, fait vibrer et ni transporter… mais je suis curieuse de les suivre dans le second volume !
Addictive Love, tome 6 Addictive Love, tome 6
Amber James   
Bon hé bien globalement je suis déçu. Un livre ou tout va bien dans le meilleurs des monde je trouve sa quasiment irréaliste: une dispute se prépare oh non on ira pas la. Trop irréprochable pour moi. Elle doute et hop un baisers et le doute disparaît. [spoiler]Le nouveau arriver et bambino capitaine car la star démissionne come on et non mais chanteur et puis quoi encore mais évidement il devient hyper populaire pfff[/spoiler]
En gros une lecture pas super disons le si je n'avais pas été curieuse j'aurais abandonné bien avant.
Addictive Love, tome 4 Addictive Love, tome 4
Amber James   
Je trouvais cette série sympa au début mais là ça devient de plus en plus plat et de plus en plus ennuyeux. Il n'y a pas vraiment de surprise dans les rebondissements, sans compter que les personnages sont fades.
Addictive Love, tome 2 Addictive Love, tome 2
Amber James   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4mA (en dessous de l'avis sur le 1er volume)

{Jenni} : Un premier volume avec une fin frustrante qui vous laisse sur votre faim ! Je n’ai pas pu résister et me suis donc empressée de lire la suite de « Addictive Love » pour connaitre davantage les personnages et poursuivre en leur compagnie, leur relation « si spéciale » et « si différente ».

[...]

Un second volume, dans lequel, les protagonistes se découvrent, apprennent à se connaitre et à consolider leur relation. Entre incompréhensions, non-dits, leur histoire est semée de complications en tout genre…

Ces deux-là forment un couple sordide ! Au fil des pages, l’héroïne a eu tendance à m’agacer et à me faire détacher du récit. Trop « nunuche » et irréfléchie, au moindre doute, elle ne cesse de se remettre en question.

Un récit qui n’a ni queue ni tête, et qui perd de sa saveur en avançant plus profondément dans la lecture. Je n’ai pas accrochée au style d’écriture qui me paraît trop brouillon avec de nombreuses fautes. L’histoire ne me fait pas vibrer et je ne parviens pas à y adhérer. Tout va beaucoup trop vite pour que ce soit crédible. Pour résumer, tout est précipité et répétitif !
Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning
Christina Lauren   
J'adore, j'adore, j'adore
J'ai rigolé tout le long de cette nouvelle sur les derniers jours avant le mariage de Chloé et Bennett.
Rien que d'y penser, j'en ai encore le sourire.
Bennett s'est mis dans la tête de ne plus coucher avec Chloé avant d'être mariés.
Et il va le regretter amèrement, puisque Chloé "le dragon", va tout faire pour le faire craquer.
En découle des situations hilarantes, des déclarations d'amour...
Bref, un plaisir à lire.

par Adèle
L'Or et la Nuit L'Or et la Nuit
Sara Agnès L.   
Une lecture plutôt décevante.
Pourtant le début du livre commençait sur les chapeaux de roue ! J'aimais l'écriture, la rencontre des personnages ainsi que leurs réparties et je m'étais dit que j'allais avoir un petit coup de coeur pour cette histoire. Mais pas du tout. Finalement tout est plat. Lukas s'est avéré être un maniaque du contrôle du même genre que Christian Grey. Victoria me paraissait intelligente et rafraîchissante au début et puis finalement, même quand elle fait preuve d'un peu de caractère, elle pardonne tout très vite. Tout se règle sous la couette. J'en avais ras-le-bol de cette overdose de sexe. Il ne se passait pas deux chapitres sans qu'il y ait une scène. Certes, c'est bien écrit, jamais trash ni vulgaire mais bon sang c'est répétitif et agaçant ! Lukas est le stéréotype du mec en érection 15 fois par jours ! Les personnages ne cessent d'avoir des relations sexuelles, si bien que le côté romance et psychologique n'est pas vraiment présent. Toujours les mêmes clichés: l'homme riche, beau et très bon amant; la femme jolie mais n'ayant pas une grande expérience; l'homme qui ne veut qu'une relation physique mais qui finit toujours par être fou amoureux de l'héroïne; des personnages secondaires totalement inutiles. Bref, tout ce qui m'horripile. J'en ai assez de tout ça. Entre 50 nuances de Grey, Crossfire, A fleur de peau, Stark et j'en passe, je me dis que les auteurs et les éditeurs ne se cassent vraiment pas la tête et nous offrent toujours les mêmes récits.
Donc au final, une grosse déception. Dommage car l'écriture est très bonne et le début était vraiment excellent.
Beautiful Bastard, Tome 3.6 : Beautiful Beloved Beautiful Bastard, Tome 3.6 : Beautiful Beloved
Christina Lauren   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/01/27/beautiful-beloved-christina-lauren-beautiful-hors-serie-3/

C’est juste avec plaisir que je me suis jetée dans cette lecture, bien trop courte à mon goût, mais qui nous prépare à la sortie du quatrième tome de cette saga.

C’est un peu ma série chouchou, celle qui m’a fait découvrir la romance New Adult, donc c’est toujours avec la plus grande joie que je lis chaque nouvelle parution. Et encore une fois la magie a opéré avec ce petit hors-série drôle, bourré d’humour, mais aussi attendrissant et sensuel.

On retrouve Max et Sara quelques mois après la naissance de la jolie petite Annabel. Ils sont toujours aussi amoureux, mais pourtant ont du mal à se retrouver après avoir du s’adapter à l’arrivée de leur bébé.

Ce hors-série est mon préféré, car il nous dévoile une période que chaque couple traverse à la suite de la naissance du premier enfant. Et j’ai trouvé que la façon dont Christina et Lauren nous le raconte est des plus réaliste, et c’est ce que j’ai grandement apprécié. La culpabilité de la jeune maman qui veut retourner travailler et qui a l’impression d’abandonner son bébé, les petits tracas de la femme qui allaite, le désir de ré-apprivoiser ce corps qui a donné la vie mais qui a bien changé… Tout, vraiment tout est abordé, mais d’une manière touchante et drôle qui dédramatise cette période pas des plus simple, ni des plus glamour.

Car oui, j’ai beaucoup ri. Entre leur premier rendez vous post-accouchement très… apocalyptique, les déboires d’Annabel avec ses nounous successives (Georges, Will & Hanna…), c’était juste à mourir de rire, et je me suis vraiment régalée ! Et ne parlons pas de la présence de Niall, qui nous promet un quatrième tome dans la pure lignée des précédents Beautiful.

Ce petit-hors série était tout simplement rafraîchissant, simple et drôle à souhait. Une très agréable mise en bouche avant l’arrivée de Niall Stella dans Beautiful Secret.

par Kesciana