Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de yayuhe : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Alderamin on the sky Alderamin on the sky
Taiki Kawakami   
Alors que l’empire de Katjvarna est en guerre, un jeune homme s’apprête à passer l’examen d’officier à contrecœur. Son nom est Ikta Solork et sa réputation de flemmard n’est plus à faire, mais un marché avec son amie Yatorishino Igsem le pousse à se prêter au jeu. En échange de son aide, Yatori lui trouvera un poste à la bibliothèque impériale. Cet examen deviendra la première pierre de sa légende.

par Lea17
L'enfant et le Maudit, Tome 2 L'enfant et le Maudit, Tome 2
Nagabe   
Décidément cette série cultive le mystère ! Elle vous donne des miettes de révélation pour mieux vous submerger de questions.
Ce second tome tout en ambiance et en atmosphère se lit aussi vite que le premier et pourtant avance très lentement dans l'intrigue.
Il y a bien des événements qui menacent d'ébranler les croyances établies, mais avec un rythme aussi lent, on est pas près d'en avoir le coeur net!
En espérant que les tomes suivants ne se feront pas trop longtemps désirer car captiver autant pour laisser le lecteur dans un tel niveau de frustration, c'est juste insupportable !
Vous l'aurez compris j'espère, je suis totalement conquise par cette série atypique...
Les 7 princes et le labyrinthe millénaire, tome 1 Les 7 princes et le labyrinthe millénaire, tome 1
Haruno Atori    Yu Aikawa   
Une série que j'ai attrapée au vol dans le rayon. Adepte du manga fantasy et étant assez frustrée de trouver aussi peu de médiéval fantasy, les dessins et le synopsis m'ont convaincue rapidement.

La trame de l'histoire ressemble beaucoup à un Battle Royal en comité restreint. L'empereur s'est éteint, huit nouveaux prétendants au trône se retrouvent mystérieusement enfermés dans un château ancien avec vraisemblablement pour mission de délibérer sur qui deviendra le nouvel empereur. Toutefois les délibérations ne se déroulent pas tranquillement autour d'une table de manière civilisée. Le château regorge de pièges qui sont réactivés, et les protagonistes ont plus à réfléchir à leur propre survie qu'à débattre des qualités de chacun à devenir le nouvel empereur.

Un climat de suspicion s'installe au fur et à mesure que l'on apprend la véritable identité des protagonistes. Qui tire véritablement les ficelles de ce château et impose une danse morbide aux autres marionnettes ? Seul le personnage principal semble lavé de tout soupçon, car il faut dire qu'il se révèle un peu concon, et arrivé de nulle part.

Les beaux dessins rendent agréables la lecture de ce tome et l'humour qui perce dans certaines planches adoucit un peu la tension et le dramatique de ce tome. Une série agréable.
Saint Seiya - The Lost Canvas Chronicles, Tome 15 Saint Seiya - The Lost Canvas Chronicles, Tome 15
Shiori Teshirogi    Masami Kurumada   
Sage, le Grand Pope et Hakurei, le Chevalier de l'Autel. Les jumeaux qui ont changé le Sanctuaire !!
Voici le dernier chapitre de la grande saga de Lost Canvas. Il conte le récit de Sage et Hakurei survivants de deux Guerres Sainte. Qu'ont-ils appris des enseignements de l'ancien Grand Pope, quelles étaient leurs motivations qui les ont amenés à devenir des Chevaliers ?!
Pétales de réincarnation, tome 5 Pétales de réincarnation, tome 5
Mikihisa Konishi   
Un super tome.
Beaucoup d'action et surtout beaucoup de révélations, autant sur le présent que sur le passé.

par mai96
Spicy & Sugary Spicy & Sugary
Akira Norikazu   
Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour la gentillesse de leur accueil.

Je trouve la couverture de ce manga vraiment très attrayante, un peu intrigante, aussi. Avec un titre pareil, on se demande vraiment où l’on va mettre les pieds, et c’est sans le moindre à priori que j’ai plongé dans cette histoire. Le titre est très adapté à la douceur de ce one shot très acidulé. On le déguste comme une sucrerie, avec plaisir, et douceur. Les dessins vont dans ce sens également, ils sont très jolis et très doux, les expressions des personnages le sont aussi, on est vraiment dans une ambiance posée et confortable qui fait du bien.

Pourtant, l’histoire de Kitahara est loin d’être douce, elle. Derrière ses sourires, sa gentillesse et son humour tranquille, se cache un terrible secret, qui lui pèse énormément et l’empêche d’aller de l’avant. Des évènements sombres, qui l’ont vu fuir, et font de lui un éternel inquiet. Il a une personnalité très ambivalente : d’un côté il a cet aspect très « animal de compagnie » (je dis cela parce que c’est un peu comme ça que Nagai le considère, parfois, et même lui semble apprécier l’idée d’être traité comme cela), il est attentionné, très amical et même un peu pot de colle, et de l’autre, il fuit le quotidien, les habitudes, les relations de longue durée. Il dit ne pas vouloir s’attacher, parce qu’il a peur de souffrir ensuite. Pourtant, il semble très proche de Nagai, et absolument pas motivé à quitter la chaleur de son foyer… Très bon cuisinier, il semble apprécier de tenir Nagai dans ses filets culinaires… Pourtant, à chaque fois qu’il part, il le fait sans réelle raison, ou du moins, ses raisons semblent très caduques, et également très soudaines. Clairement, quelque chose ne va pas dans son comportement, ses paroles ressemblent à des mensonges, et Nagai s’en aperçoit rapidement… et s’inquiète.

La dynamique qui unit les deux hommes est intéressante, et drôle. Nagai est très partagé. Kitahara a envahi son univers, pour « quelques jours », sauf que son séjour s’est éternisé. Il râle beaucoup sur lui, mais à chaque fois que Kitahara lui a annoncé qu’il partait, il s’est senti très seul, et très déprimé. Il a ensuite été soulagé de voir son colocataire revenir, et a accepté sans hésitation de l’héberger à nouveau… Il réfléchit beaucoup, mais ne se doute absolument pas que Kitahara puisse être attiré par les hommes, de la même manière qu’il ne se pose pas de questions sur son attachement flagrant à son colocataire « forcé ». En fait, avant que Kitahara lui avoue ses penchants, il n’y avait jamais vraiment pensé. On le voit réfléchir à une vie de famille, avec une épouse et des enfants (même s’il n’est pas très motivé), mais absolument pas à ce genre de sujets. Ouvert d’esprit, une fois qu’il découvre la vérité, il ne change pourtant pas de comportement, mais il se met tout de même à s’interroger de manière soudain très différente. Son inquiétude pour Kitahara devient de plus en plus flagrante, sa jalousie, s’il ne l’identifie pas en tant que telle, est touchante.

La profession de Nagai, enquêteur de police, reste plus un fond qu’un élément réellement important, mais c’est toujours bien de savoir ce que les personnages font de leur vie. Ça reste ici assez présent pour donner un vrai relief à Nagai, et pour offrir un beau contraste avec les mystères qui planent au-dessus de Kitahara. Quant à ce dernier, on ne sait rien de lui : à priori il fait des petits boulots, mais quoi ? Quand ? Comment ? Il y a une réelle divergence entre nos deux protagonistes, qui sont opposés sur presque tout, au final. Nagai semble ordonné, Kitahara est bordélique. Nagai est stable, Kitahara semble n’avoir pas de racines. Nagai pense à l’avenir, Kitahara vit le moment présent. Un beau contraste, donc, qui met du piment dans cette histoire toute douce et sucrée.

Les scènes érotiques sont assez soft, mais tout de même présentes et adaptées à un public averti. Plutôt esthétiques, avec un côté très tendre, et un autre très drôle, notamment dans les bonus.

Les bonus, justement, arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe, sans réelle démarcation avec l’histoire principale, et je dois avouer que j’ai eu un petit temps de recul à me demander ce qui se passait d’un coup. Je ne comprenais plus qui était qui ! Mais une fois la surprise passée, j’ai trouvé finalement qu’ils étaient un joli petit plus, duquel l’humour n’est pas exclu, la petite touche clin d’œil pour finir ce one shot en beauté.

Une belle histoire, donc, courte et acidulée, que je vous invite à découvrir avec plaisir et légèreté, pour un bon moment à passer !

Aurélie, pour La Livrothèque
http://lalivrothequeblog.weebly.com/spicy-and-sugary-par-norikazu-akira.html

par lilylelfe
The proper way to write love The proper way to write love
Ogeretsu Tanaka   
Deux petites histoires réunies en un manga.
J'ai apprécié l'idée de base qui sortait un peu de l'ordinaire, mais je reste assez déçue sur ce qu'en a fait l'auteur. Finalement, c'est un manga sympa à lire mais qui reste peu original. Les personnages restent tout de même attachants et les dessins sont bons.
Un bon one-shot pour passer le temps sans se prendre la tête.

par Elise78
Links Links
Natsuki Kizu   
LINKS est un recueil de nouvelles qui finalement ne sont pas si indépendantes que ça, qui se lient et s’entremêlent, comme nous l'indique le titre. Dès le début on est plongé dans un petit cocon, avec des dessins aux traits précis et surs, qui n’empêchent pas la présence de petits chibis ici et là. J'ai adoré le manga dans son entier, toutes les histoires sont douces, tendres et pleines de sentiments forts. Dans certains moments on ressent de la peine, de la joie, on se surprend à sourire devant la sincérité et l'authenticité des personnages, tous les sentiments se transmettent des personnages au lecteur. Certaines histoires sont plus tristes que d'autres, mais justement elles montrent une réel diversité dans les relations amoureuses, qui ne sont pas toujours faciles à entreprendre et à faire durer. Un point que j'ai particulièrement apprécié est l'absence de scènes à caractère sexuel (clairement dessinés). Je n'ai pas de problèmes particulier avec ces dernières, mais je trouvent que dans les yaoi elle prennent parfois trop d'importance. Ici c'est vraiment le sentiment amoureux, romantique, qui est abordé, avec peu de références aux désirs sexuels.
Un personnage qui m'a fait particulièrement sourire est Shibata, qui est toujours très attentionné même si il met parfois les pieds dans le plat!
Pour finir j'aimerais parler de la fin du recueil, qui m'a vraiment touchée et qui est tout simplement magnifique. Elle fait directement écho aux premières pages du manga, lui répond, et c'est un aspect que j’apprécie beaucoup! Merci à l'auteure pour ce petit joyaux.
Love Limit !! Love Limit !!
Kyo Kitazawa   
Une lecture sympathique pas spécialement originale mais qui se lit bien. Les dessins par contre sont très sympas.

par Bimbogami
Are you Alice ? 06 Are you Alice ? 06
Ai Ninomiya    Ikumi Katagiri   
Un tome intéressant, qui permet plus de faire un lien avec les prochains, notamment pour la poursuite du personnage du Chapelier Fou.