Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de yayuhe : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
The proper way to write love The proper way to write love
Ogeretsu Tanaka   
Au lycée, j’étais quelqu’un d’assez solitaire et impopulaire. Ma grande passion était la botanique, mais malheureusement pour moi, mon club était squatté par des délinquants. Parmi eux, Washizawa Natsuo fit de ma vie de lycéen un enfer…
Aujourd’hui, je suis une tout autre personne ! Ayant tiré un trait sur mon passé, je fais désormais attention à mon style et travaille dans un salon de coiffure.
Mais contre toute attente, ce passé dont je ne voulais plus me rappeler refait irruption dans ma vie : Washizawa Natsuo !
Le destin me donne la chance de me venger et je compte bien la saisir afin de le faire souffrir à son tour.

par Midine
Links Links
Natsuki Kizu   
J'ai été bluffée par les sentiments décrits dans ce manga. Chacun des personnages s'interrogent sur ses relations avec son partenaire. Le scénario est très mature. Nous faisons connaissance avec des adultes qui sont tous dans la vie active. Donc j'ai largement compris leurs réflexions, leurs façon de faire. J'ai apprécié ce manga pour ça et c'est ce qui m'a le plus surpris.
J'ai bien aimé les dessins. Le coup de crayon est raffiné. Les scènes de rapprochements sont présentées avec douceur et puis ce paysage enneigé est splendide. Cependant, j'ai tout de même un reproche à faire au mangaka car les différents personnages sont très ressemblants. Ce qui fait que j'étais perdue parfois dans les différentes histoires. Je n'ai pas toujours compris la conjonction entre certaines pages.  
C'était une bonne idée de couper ce manga entre 4 couples. Cela donne un bon rythme. De plus, certains histoires s'imbriquent avec les autres. On peut faire un parallèle avec un vrai roman.
Mais ce que je retiens surtout c'est cette finesse des personnages. L'histoire avec le chat est toute mignonne. Les garçons assument leur homosexualité et c'est tant mieux. J'ai déjà envie de le relire afin de comprendre davantage certains passages. Ce fut une belle découverte dans le genre. Je vais continuer à lire des mangas yaoï, c'est sûr.
Love Limit !! Love Limit !!
Kyo Kitazawa   
Une lecture sympathique pas spécialement originale mais qui se lit bien. Les dessins par contre sont très sympas.

par Bimbogami
Are you Alice ? 06 Are you Alice ? 06
Ai Ninomiya    Ikumi Katagiri   
Un tome intéressant, qui permet plus de faire un lien avec les prochains, notamment pour la poursuite du personnage du Chapelier Fou.
Pétales de réincarnation, tome 3 Pétales de réincarnation, tome 3
Mikihisa Konishi   
Un très bon tome, à la hauteur des deux précédents. Peut-être même meilleur : on avance dans l'histoire pas à pas, sans se presser. On rencontre de nouveaux personnages. On commence à douter.
Superbe !

par mai96
Red eyes sword - Akame ga Kill ! Zero, Tome 2 Red eyes sword - Akame ga Kill ! Zero, Tome 2
Tetsuya Tashiro   
Bonne suite. La qualité de cette série, ou plutôt de cette préquelle est justement pratiquement la même que celle de la série originale : Il n'y a plus vraiment de notions de bien et de mal chez les personnages principaux : Akame et quelques uns de ses compagnons ont beau être enrolés dans l'armée impériale, ils n'en restent pas moins de bonne personnes, idem pour le camp des révolutionnaires. Je dirai même que cet aspect est un des piliers du mangas, et également ce qui le rend d'autant plus déchirant à certaines morts de personnages à qui malgré tout on ne peut s'empêcher de s'attacher.
A noter que ce tome là était moins sanglant que les autres, série principale comprise. Toutefois, j'ai également l'impression que certains personnages sont bien trop mis en arrière dans ce tome au profit de Cornélia et Akame (camp de l'armée impériale). Cela reste tout de même un bon tome, à suivre !!

par wopla
Red eyes sword - Akame ga Kill ! Zero, Tome 1 Red eyes sword - Akame ga Kill ! Zero, Tome 1
Tetsuya Tashiro   
je trouve que c'est une bonne idée de nous faire découvrir l'enfance d'akame. L'histoire est bien raconter et bien dessiner. On en apprend davantage sur l'histoire d'Akame.

par sansu83
Buddhist priest & a spider Buddhist priest & a spider
Haji   
Je suis assez partagée en fait.
L'histoire est originale, elle met en scène des couples peu orthodoxes, des chimères et les fait évoluer dans un monde un peu surnaturel connecté au notre par divers moyens.
Les personnages sont ni mauvais ni bons mais ils n'ont pas réussi à me transmettre une émotion particulière. Ce n'est pas la faute de l'auteur qui a mis tous les ingrédients qu'il fallait mais je n'ai pas été sensible c'est tout.
Les graphismes sont assez beaux, les personnages sont bien découplés, proportionnés et détaillés. Les décors sont présents et bien exécutés. Les planches sont donc globalement jolies.
Par contre, et voila le problème, je n'ai pas ressenti d'empathie particulière pour les personnages ou leurs histoires. Je n'ai pas réussi à vibrer avec leurs émotions et c'était un yaoi que j'ai lu facilement, sans problème mais de manière assez neutre.
Mitsumei Mitsumei
Elena Katou    Eko Tohtsuki   
J'ai vraiment aimé cette histoire ! D'abord parce qu'il y a l'intrigue amoureuse et ensuite parce qu'il y a une intrigue d'espionnage et de complot. J'adore quand les yaoi sont aussi complets et nous proposent à la fois du sentiment et une histoire complémentaire. Les univers sont du coup beaucoup plus complets, plus réalistes et les personnages ne sont pas là que pour vivre une histoire d'amour mais donnent l'impression de faire partie de quelque chose de plus grand et c'est très plaisant.
Pour en revenir à ce tome, j'ai donc beaucoup apprécié cette manière d'écrire. L'intrigue d'espionnage est plutôt bien faite. Elle n'est pas assez développée à mon gout mais elle est tout de même bien étoffée et réaliste. l'auteur a choisi un univers semi réaliste et arrive à nous convaincre que cela pourrait se produire ou aurait pu se produire. On plonge donc dans la Russie avec facilité et aux premiers abords j'ai eu l'impression de lire un manga policier. Bon point donc pour le réalisme.
L'intrigue sentimentale ensuite. Elle est vraiment bien menée. L'auteur prend le temps de présenter ses personnages et leurs manières d'aborder les sentiments. Du coup, les enjeux nous paraissent clairs ainsi que les défis que les personnages vont devoir relever. Dès le départ, j'ai été plongé dans cette torture amoureuse et les sentiments des personnages m'ont de suite atteinte. On sent que les personnages ont été travaillés et étudiés. Leurs réactions sont logiques en fonction de leur passé, leur hésitation en fonction de leur position respective... bref tout est calculé et pensé et c'est vraiment agréable de lire une narration aussi bien écrite.
Les personnages ensuite sont très attachants, y compris les personnages secondaires. La petite présentation de l'auteur permet de les connaître rapidement ou d'avoir envie de les découvrir davantage. c'était vraiment très bien fait.
Les dessins enfin sont magnifiques. Les proportions sont superbes, les traits sont fin et bien travaillés, les détails des arrières-plans et les ombres sont bien utilisés... rien à dire. c'est un manga qui s'apprécie pour son histoire et aussi pour ses dessins.
En bref, un yaoi où il fait bon se plonger et dans lequel j'ai eu envie de m'attarder encore un peu
Canis : Dear Hatter, Tome 1 Canis : Dear Hatter, Tome 1
ZAKK   
Un véritable coup de foudre pour ce yaoi ! J'ai adoré l'univers de l'auteur, l'histoire, les personnages les dessins... tout est parfait ! L'univers d'abord... entre mode japonaise et mafia new yorkaise. L'auteur a visiblement bien travaillé les codes de l'un et de l'autre et mélange les deux avec brio.
L'histoire ensuite est très entraînante, prenante. Dautant qu'il y a à la fois l'histoire entre les personnages mais également l'histoire des personnages, celle de Sato et celle de Ryo. Dans ce premier tome, elle nous fait découvrir un petit peu leur passé et la manière dont ils sont parvenus jusqu'au présent de l'histoire. C'est assez bien fait même si je pourrais lui reprocher le manque de clarté des flash back ce qui entraîne que j'ai parfois eu du mal à savoir au premier abord le personnage dont il était question. Mais c'est très rapidement passé et j'ai pu apprécier pleinement le reste de l'histoire. Le rythme est fluide, haletant et le découpage du scénario est assez bien réussi. Il n'est pas poussif malgré les quelques lenteurs. Et puis l'auteur nous épargne les trucs gratuits et c'est génial !
Les personnages principaux sont très bien travaillés, leur passé leur donne une consistance et une présence assez impressionnante. Leur réaction sont en conformité avec leur vécu et il n'y a pas vraiment de clichés yaoiste donc c'est tant mieux ! Il y a un décalage entre les personnages secondaires certains sont invisibles puisqu'ils ne sont là que pour faire du remplissage bien qu'ils aient tout de même un rôle humoristiques et d'autres sont plus présents, plus travaillés et plus mystérieux. C'est d'ailleurs eux qui portent le plus gros du mystère !
Les dessins enfin ont une personnalité bien à eux. Les traits sont précis, les corps sont proprotionnés mais très fins, les personnages sont détaillés, les ombres sont travaillées ainsi que les planches bref j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et je trouve qu'il convient parfaitement à l'univers. Par contre, peut-être que c'est mon imagination (et si ça ne l'est pas l'auteur a un sens du détail inoui) j'ai trouvé que les moments concentré sur Sato ou sur la mode était plus légers, plus artistiques, avec des mouvements plus fluides et des dessins plus libérés, comme s'ils s'adaptaient à l'artiste qu'est Satô et les dessins correspondant à Ryo ou à la mafia newyorkaise sont plus conventionnels, très bien exécutés, plus raides, plus sombres aussi dans le travail des ombres... ce qui correspond tout à fait la rigueur de la mafia. Et les dessins concernant Satô et Ryo ensemble sont plus neutres, un mélange entre les deux... Donc je ne sais pas si c'est moi qui fabule mais j'ai trouvé le dosage malin et très bien pensé.
Bref, un très très bon tome !