Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de yeuxdacier : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
Les Aventuriers de la mer, Tome 4 : Brumes et tempêtes Les Aventuriers de la mer, Tome 4 : Brumes et tempêtes
Robin Hobb   
Dispersés, les membres de la famille Vestrit affrontent les épreuves les plus redoutables. A bord de La Vivacia, les esclaves révoltés souhaitent s'approprier le navire. Galvanisés par leur chef fanatique, ils veulent juger le capitaine Kyle, tandis que Kennit, à la tête des pirates, doit être amputé d'une jambe. Quant à Althéa, elle s'est embarquée sur L'Ophélie qu'une galère chalcédienne prétend arraisonner, au cours du voyage de retour vers son port d'attache. La jeune fille qui, malgré ses dénégations, ne cesse de penser à Brashen, réussira-t-elle à regagner sa patrie ? Et, si elle y parvient, le retrouvera-t-elle ? Car le pays est maintenant envahi par les Nouveaux Marchands et leurs esclaves. Seules pour gérer les vestiges de leurs propriétés, Ronica et Keffria se rongent d'inquiétude en assistant, impuissantes, à l'inéluctable décadence de leur glorieuse maison.
Le cercle blanc, Tome 3 : La vallée du silence Le cercle blanc, Tome 3 : La vallée du silence
Nora Roberts   
Sur les trois tomes, ce dernier est mon préféré. Que de magie, de rebondissement, de surprise et de romance ! WOW, juste magnifique !
Il mérite vraiment d'être dans les listes de diamant, parce qu'il est époustouflant !
La fin est juste parfaitement bien écrite et juste magnifique ! Elle correspond très bien au livre !

par naiky
Les Chroniques de Krondor, Tome 1 : Pug l'apprenti Les Chroniques de Krondor, Tome 1 : Pug l'apprenti
Raymond E. Feist   
Voici celui par lequel tout à commencé, le début de beaucoup d'autres...choc de deux mondes, choc de culture et au fur et à mesure des autres sagas un univers de plus en plus approfondis mais toujours Pug, personnage central entre tous!

par dididoune
La Tour sombre, tome 1 : Le Pistolero La Tour sombre, tome 1 : Le Pistolero
Stephen King   
Pour tout fan de Stephen King, Le pistolero est le début d’une grande aventure que nous sommes impatients d’entreprendre bien que cela nous effraie un peu dans le sens où on s’attaque à l’œuvre centrale du maitre. Publié sous formes de nouvelles puis sous forme de roman en 1983. Celui-ci a été révisé en 2003 par l’auteur pour fluidifier cet ouvrage qui a une réputation (non fondée pour moi) d’ouvrage non accessible et repoussante. Personnellement, je possède l’ouvrage de 1983, non révisé et je n’ai appris l’existence de la nouvelle version qu’après ma lecture, j’ai donc pu aisément combler les différences entre les deux œuvres que je recense en fin de critique*.

J’ai lu cet ouvrage une première fois en 2010, il ne m’avait pas particulièrement marqué. Depuis j’ai évolué, grandi, muri et lu d’autres livres de Stephen King (dont Hypnose, livre très lié aux Tours Sombres). Cela étant, j’ai relu ce livre en 2012 et je me suis pris une claque.

On retrouve dans ce livre, les prémices de petits fragments et d’idéologie propres aux livres de Stephen King. Ce livre est un condensé des plus grands chefs d’œuvres de King et j’imagine bien qu’en réalité, c’est toute la saga Tour Sombre qui réunit son œuvre entière et que le Pistolero ne fait qu’introduire ce schéma titanesque.

Bref, Roland est un antihéros, on le déteste ou on l’aime, mais on est tout de même un peu attaché à ce personnage qui nous raconte partiellement sa vie, laissant derrière lui de nombreux mystères. L’Homme en noir est quant à lui mystérieux, le méchant de l’épisode qui au final me parait assez sympathique et bien plus attachant que le pistolero.

Durant tout le roman, l’un poursuit l’autre et rencontre des personnages tels qu’un enfant du nom de Jake ou un frontalier du nom de Brown. Roland raconte vaguement son enfance, son passage terrifiant par la ville de Tull ou comment il est devenu le Pistolero. Au-delà de ça, on ne sait rien. Quel est ce monde du « cinquième niveau » ? Les personnages sont-ils dans un éventuel futur ou dans un monde parallèle ? Stephen King a le don ici de nous faire pondre dans la tête des millions de questions, c’est pour moi l’essence même d’une introduction de saga. On ne commence pas ce livre pour ne jamais trouver réponses aux questions qui naissent dans notre cerveau tout au long de cette lecture.

Le dernier chapitre est particulièrement réussi. Surement parce que justement, on commence à sortir du brouillard (ou de l’obscurité des grottes) où King nous avait lâché. L’Homme en noir parle et son discours nous donne un vertige incroyable. Il nous amène au plus loin du « pourquoi ? ». Il nous amène dans un monde incompréhensible, un lieu que l’on peut juste imaginer (avec difficulté) et dont on ne saura jamais rien. Au-delà de la saga, ce chapitre nous amène à un questionnement sur l’univers comme d’autres romans tels que Dôme, Insomnie ou Ca y était parvenu.

Il faut ajouter à cela qu’il y a un lien entre notre réalité actuelle, notre présent, et le monde de la Tour Sombre, ce lien est encore flou pour moi mais il ne faut pas imaginer cette saga comme une saga de Tolkien mais bien plus comme une saga de Lovecraft si celui-ci avait pu en écrire une.

Et c’est bien cela qui est incroyable dans ce livre, on a beau rêver comme dans tout bon livre de fantasy, King y mêle notre réalité et le retour sur Terre en plein monde imaginaire donne une impression que seul ce livre a pu me procurer. Je suis donc impatient de passer à la suite.

*Liste non exaustive des modifications de 2003
– Ajout d’une double préface.
– Réécriture plus fluide du livre.
– Au début, Roland se sent "Vaadash".
– Le nombre récurrent "19" est introduit !
– Dans la version originale, Roland tuait Allie de sang-froid. Dans la version revisitée Allie le lui demande car elle a été maudite par Walter. Ce détail rend Roland un peu moins cruel !
– L'un des noms alternatifs de Maerlyn devient Légion et la Bête est nommée Roi Cramoisi
– Walter est désormais la même personne que Marten

par odin062
Les Aventuriers de la mer, Tome 6 : L'Éveil des eaux dormantes Les Aventuriers de la mer, Tome 6 : L'Éveil des eaux dormantes
Robin Hobb   
Une suite toujours aussi addictive! Si cous décidez de lire ce livre , achetez les 3 autres derniers tomes parce que vous ne pourrez pas attendre la suite!
La défense Lincoln La défense Lincoln
Michael Connelly   
Un peu frustrant, un Connelly sans Harry Bosch... mais on s'attache bien vite à ce Mickey Haller et on se laisse embarquer !
Les Aventuriers de la mer, Tome 8 : Ombres et flammes Les Aventuriers de la mer, Tome 8 : Ombres et flammes
Robin Hobb   
De plus en plus addictif, de plus en plus génial!
La Guerre des Serpents, Tome 1 : L'ombre d'une Reine Noire La Guerre des Serpents, Tome 1 : L'ombre d'une Reine Noire
Raymond E. Feist   
Premier livre d'une très belle série.
Passionnant, il met en place les éléments d'une des séries les plus prenantes que j'ai eu le plaisir de lire.

par NoMu
Monsieur le Consul Monsieur le Consul
Lucien Bodard   
Le personnage principal de ce livre est la Chine des années folles, ancestrale, grouillante de misère, où la cruauté et la barbarie voisinent avec les raffinements les plus exquis.