Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Yoko-2 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Sexy Brothers - Episode 2 : Theron Sexy Brothers - Episode 2 : Theron
Maya Banks   
Je me répète sans doute mais ce résumé est naze ! Purée c'est tellement loin de l'histoire qu'en lisant ça, on pense qu'on va lire une histoire plutôt basique et presque mauvaise.
Toutefois, ça reste Maya Banks, et cette auteure je l'adore. Le personnage de Bella est complètement géniale et même si Theron met du temps à se réveiller, il n'en reste pas moins adorable.
Infinite ∞ Love, Tome 1 : Nos infinis chaos Infinite ∞ Love, Tome 1 : Nos infinis chaos
Alfreda Enwy   
Je crois que c'était pas le bon moment pour moi en lisant ce livre. pourtant je suis une adepte des romances, les clichés ne me dérangent pas plus que ça, le probleme c'est que quand c'est une histoire clichée il faut au moins que je m'attache aux personnages et sur ce coup-ci ça ne l'a pas fait.

En soit l'histoire est sympathique, sur fond de drame, un passé lourd, Nate et Kyle étaient mignon ensemble et la relation tissé entre Nate et Dylan était attendrissante mais. parce qu'il y a un mais. je n'ai réussi a m'attacher a personne.

Bizarrement, là ou j'aurais du me sentir émue par Dylan et son histoire personnellement j'ai ressenti qu'une volonté de faire un crescendo d'apitoiement et de drame, j'avais peut-être pas le bon état d'esprit ? ou alors la plume d'Alfreda Enwy ne m'a pas transporté mais plus je lisais plus je trouvais que c'était abusé cette façon de dire que Dylan se battait pour vivre mais au final chaque ligne parlait de "je ne peux pas me lacher, je peux pas l'aimer, je suis pas bien pour eux, je veux pas de ça etc." je comprend bien que son passif est lourd et handicapant pour ses relations amoureuse mais c'était amené de façon trop lourde pour que ça me paraisse touchant ou crédible surtout quand on voit que dès sa première rencontre avec Nate c'est le niagara dans la petite culotte d'un seul coup d'un seul. alors qu'honnetement, vu leur rencontre et sa méfiance naturelle j'ai pas compris qu'elle soit pas en train de flipper
[spoiler]il fait nuit, elle flippe en sortant mais une fois dans la laverie, un mec tatoué de partout débarque, ils sont que deux dans la pièce mais elle remarque uniquement ses jolis muscles et ses fossette trop sexy ? [/spoiler]

pour moi y avait des incohérences dans le récit, un peu comme le drame final que j'ai trouvé très étrange [spoiler]dylan est une femme blessée par les hommes, Nate préfère retourner avec Gina plusieurs semaines et il parle a peine de ce qu'il s'est passé pendant ces semaines-là ? étrange.[/spoiler]

Infinite love c'est clairement une romance qui se veut dramatique mais qui ne m'a pas bouleversé plus que ça. même s'il y avait des passages vraiment mignon (kyle est un amour) et une relation douce et intense j'ai pas forcément été transporté par cette histoire.

par sorello
Infinite ∞ Love, Tome 1.5 : Nos infinis plus loin Infinite ∞ Love, Tome 1.5 : Nos infinis plus loin
Alfreda Enwy   
Disponible gratuitement sur le site de l'auteure :

http://alfreda-enwy.com/nos-infinis-plus-loin-pour-prolonger-la-magie/

par Shaki
Infinite ∞ Love, Tome 2 : Nos inifinies insolences Infinite ∞ Love, Tome 2 : Nos inifinies insolences
Alfreda Enwy   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-ajT

{Marina}

J’ai craqué pour la plume de Alfreda Enwy, en la découvrant dans le premier tome de Infinité Love. Autant vous dire que je me suis jetée sur Nos infinis insolences dès que je l’ai eu entre les mains !

[...]

Marlow est une héroïne qui inspire du respect...
[...]

Et Asher m'a faite complètement craquer...
[...]

Je suis incapable de souligner le moindre aspect négatif sur Nos infinis insolences ! A part, peut-être, que c'est la même recette utilisée pour écrire Nos infinis chaos... Mais en même temps, vu que c'est toujours aussi bon, je pourrais dévorer des livres comme cela sans jamais m'en écœurer !

Nos infinis insolences est une romance sexy, drôle et touchante... des personnages attachants que l'on a pas envie de quitter.... Un livre qui fait un bien fou... De ce que l'on garde pour relire, à l'infini, quand on a besoin d'un moment d'évasion au pays des licornes.  Bravo Alfreda Enwy !
Infinite ∞ Love, Tome 3 : Nos infinis silences Infinite ∞ Love, Tome 3 : Nos infinis silences
Alfreda Enwy   
Sortie le 11 octobre prochain pour ce troisième tome de la saga INFINITE ∞ LOVE

par D-NA
Infinite ∞ Love, Tome 4 : Nos infinies insomnies Infinite ∞ Love, Tome 4 : Nos infinies insomnies
Alfreda Enwy   
MAGNIFIQUE!! J'adore cette auteure, toutes ces histoires ont de l'émotion, de superbes personnages (féminins et masculins), les personnages secondaires aussi sont géniaux! Whaou j'ai vraiment adoré ma lecture, j'avais adoré les tomes précédents mais celui-ci fait parti de mes préférés de la saga!
Points forts : la forte personnalité du personnage masculin et je dirais également du personnage féminin malgré ce qu'ils ont vécu tous les deux. Les émotions sont superbement bien décrites, on est happé par l'histoire du début à la fin! On ne s'ennuie jamais, l'idée de la liste est toute mignonne. L'épilogue de la fin avec le point de vue de Delsin est le point finale qu'il fallait c'était magique!
Poinst faible : et ba il n'y en a pas!
Pour tous ceux qui aiment les romances et le new adult et ba n'hésitez pas! Ce livre vaut le coup! Ainsi que toute la saga, cette auteure a une façon de conter les choses avec brio!

par xuxu
Infinite ∞ Love, Tome 5 : Nos infinies confusions Infinite ∞ Love, Tome 5 : Nos infinies confusions
Alfreda Enwy   
Heureuse de retrouver cette auteur toujours au top! Encore un infini qui procure d’infinis émotions... les personnages sont magnifique, l’intrigue tenu et l’érotisme accaparante... on ressent les émotions des personnages et on s’attache à chacun d’eux... l’attente jusqu’au prochain volume va être longue...
Love Deal Love Deal
Alfreda Enwy   
Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je trouve que c'est long, c'est cousu de fil blanc, c'est un peu niais. Les personnages ne sont en rien intéressant à mon goût. Poppy change très rapidement d'avis, de goût, d'idée. Eren est un peu plus intéressant mais vraiment sans plus. Les copines du roller derby passent inaperçues, à part Johanna, qui amuse de temps à autre. Gosling est assez drôle, quoi que. C'est trop rapide, tout est beau tout est jolie. La première et seule querelle arrive à 95% du livre. Et du coup c'est trop longuet.
Bref, il ne m'a pas plu à moi personnellement, mais si quelqu'un cherche un livre mignon pour remonter le moral sans accroc ni but réel , lisez celui ci.

par Flambisou
Love Play Love Play
Alfreda Enwy   
J'adore Alfreda Enwy, son écriture ses idées l'enchaînement de ses histoires!
Pour ce livre c'est exactement pareil les personnages sont bien décrits l'histoire avance petit à petit. Mais je reste mitigée je suis un peu déçue!
J'ai trouvé l'histoire assez banal avec très peu d'originalité. J'attendais beaucoup plus de cet auteur.
C'est un simple New Adult qui se lit facilement pour passer le temps.
La fin et l'épilogue remonte un peu le tout je trouve.

par xuxu
My stepbrother, l'initiation My stepbrother, l'initiation
Sophie Santoromito Pierucci   
Sophie Pierucci m’a une nouvelle fois embarquée dans son univers dans lequel sa plume marie avec adresse l’humour et l’émotion…

Si j’attendais Carl et son lâcher de petites culottes avec une grande impatience , je peux vous dire que dans My strepbrother, c’est surtout Cassie que j’ai trouvée… Le duo qu’elle forme avec Carl est à tomber ! Il fonctionne à merveille et pas de la manière dont on peut s’y attendre. Il nous emporte dans un récit haut en couleur où la tension est à son paroxysme, et le piquant de la plume de Sophie S.Pierucci nous ravit de sa répartie et de ses sarcasmes au fil des pages.

Carl et Rick sont qualifiés pour le championnat du monde de Surf malgré leurs déboires entre l’alcool et les filles qui leur ont presque coûté une disqualification. Mais ils sont ce qu’ils sont, des dieux vivants tombeurs de petites culottes et rien ni personne ne les changera. Pourtant si Rick n’a pas besoin de cet argent, ce n’est pas le cas de Carl qui ne vit pas dans les mêmes conditions que son meilleur ami et espère obtenir la victoire pour aider sa mère à vivre mieux. Mais après quelques mois d’absence, ce dernier sera surpris de voir une petite tête rousse lui ouvrir la porte de la maison familiale… Une petite tête rousse qui se prénomme, Cassie.

10 ans plus tard

Cassie débute sa carrière au Miami News, après quatre ans d’études à l’université de New York, et lors de sa première journée, le résultat est accablant… On la prend une fois de plus pour une enfant… Par sa jeunesse et son inexpérience « sociale » nous pourrions la penser réservée, mais c’est une tout autre facette d’elle qu’elle va nous montrer. Cassie aux yeux de sa famille n’est pas la même femme que celle qu’elle laisse s’exprimer dans la vie publique et cela donne des passages captivants, enivrants, où l’attention du lecteur est totalement happée par sa fraîcheur et son franc parler qui ne dispose d’aucun filtre, tout comme par sa maladresse auprès des hommes. Cassie est intelligente mais ne connait rien de la sexualité, elle souhaite gagner en assurance et en sex appeal. Cette dernière est une grande passionnée qui ramène toujours tout à la science et aux faits, ce qui a tendance à faire fuir les personnes qui ne partagent pas sa passion. Et puis aussi, il faut bien se l’avouer, vierge à 21 ans, elle a dépassé les statistiques nationales qui annoncent une moyenne d’âge de 17 ans pour une première fois ! Et qui à part son demi-frère Carl qui liquéfie n’importe quelle fille en un regard, pourrait lui servir de proffesseur ? Personne… le meilleur prof qu’elle puisse avoir est là dans la même pièce qu’elle, reste plus qu’à le convaincre d’accepter… Après tout elle ne lui demande pas la lune, juste qu’il lui apprenne à devenir désirable, rien de malsain entre demi-frère et demi-sœur, et puis comme vous le dirait Cassie : en terme d’étymologie, c’est un fait prouvé, ils n’ont rien en commun !

C’est sous une plume authentique, émouvante sans fioriture et pourtant très travaillée que Sophie S.Pierucci va nous embarquer sans préavis dans ce roman pas comme les autres. Carl est à la hauteur de mes attentes sinon plus, il faut savoir qu’il était attendu comme le messie et nous avions hâte de savoir qui le ferait courir ! Mais jamais au grand jamais, je ne me serais imaginée un parcours comme celui-ci. Carl m’a subjuguée, émue et complètement conquise à nouveau. Derrière cette carapace il y a bien un cœur qui bat, qui bat pour sa famille qu’il chérit plus que tout, mais aussi pour cette rousse maladroite qui ne voit même pas le charme et la sensualité qu’elle dégage par son naturel.

Carl va se laisser happer dans une sorte de toile que Cassie tisse avec charme, mais Cassie est sa demi-sœur et elle est pour lui ce que lui est pour elle… « interdit(e) ». Il devra faire un choix qui risque de mettre un sacré foutoir dans cette famille dont le respect de James, son beau-père, compte beaucoup pour lui…

Si ce thème demi-frère et demi-sœur a été abordé mainte et mainte fois, (il n’y a qu’à taper Stepbrother dans la barre de recherche Amazon pour voir le nombre d’ouvrages que l’on peut trouver à ce sujet), il faut savoir que l’auteure ne va pas l’aborder de la façon à laquelle on s’attend.

Et puis il est si facile d’oublier le lien que les unit… La tension entre eux est électrique et ce, depuis toujours, même si cela n’était pas pour les mêmes raisons, cela reste un facteur à ne pas négliger car c’est ce qui rend le défi très crédible. Cette tension qui ne cesse d’augmenter, et qui est le gros atout de ce roman. Tout comme les échanges entre eux qui s’en trouvent intensifiés. On se régale de leurs dialogues, on ne veut en aucun cas qu’ils appuient sur la touche pause, on veut encore et toujours plus.

Un sujet d’actualité par le nombre de remariages et de familles recomposées, un sujet caliente qui ne va pas laisser votre petite culotte indemne ! Quoi ? Vous l’aviez déjà laissée aux pieds de Carl ? Alors il ne vous reste plus qu’à déguster cette romance et à vous laisser porter par les vapeurs et l’émotion qu’elle dégage.

Un grand merci à Sophie S. Pierucci pour ce merveilleux moment de lecture que j’ai lu déjà deux fois ! Oui quand je vous dis qu’on en redemande, et la deuxième fois c’est encore meilleur