Livres
470 002
Membres
438 040

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

J’aime beaucoup ce tome ci, franchement il est superbe, l'intrigue que l'auteur a mené pour en arriver à ce moment là avec le pays de Shin est vraiment sublime et rondement bien abouti. Tous les personnages sont captivants, j'ai tellement envie que les dragons aillent mieux!

Afficher en entier
Diamant

Ce tome est une bombe, comme la dernière case du chapitre bonus qui m'a fait rire. Je m'était demandé plusieurs fois ce qui ce passerait si Hak manger les bonbons et j'avais bien devinais. Mauvaise idée !

Il ce déroule en deux partit, la confrontation entre Soo-won et Yona et le conflit du pays de Shin.

Si dans les tomes précédent, j'accordais le bénéfice du doute à Soo-won qui à tué Il. Pour sauver Koka et qu'il fait du mieux qu'il peut pour être un bon roi. Surtout que le tome précédent nous a rappeler que les autres généraux save la vérité sur la mort du roi, mais ne font rien, c'est que la situation était grâve.

Bien sur sa ne pardonne pas d'avoir trahit ses amis, mais je pouvais comprendre.

Mais là il ne veut très clairement pas écouté Yona et se moque de son opinion, il à l'air juste coincé dans une veille amitié qu'il ne respecte pas.

Mais en même temps cela donne au personnage d'avantage de profondeur. Et maintenant je me demande "depuis combien de temps il avait prévue son coup". Et je veux encore plus connaitre son histoire, pour me donné une bonne raison de ne pas le détesté et de mieux le comprendre.

Des révélation subtile mais importante, car oui ont voit un souvenir de Soo-won. Le roi Il disait que Yona était la réincarnation de Hiryu. Une chose dont je m'en doutais un peu et dont je suis contente de savoir, mais qui soulève d'autre questions.

Le reste du tome est surtout l'attaque mais plusieurs facette qui font avancé la série.

Les autres personnages ont quelque développement intéressant comme le rapprochement de Neguro et Koren. Shin-ah qui utilise pour son pouvoir de façon plus consciente. Mizari qui à l'air d'être plus qu'un psychopathe (je me demande si il est vivant). Tae-woo qui se demande comment être un bon générale du vent. La princesse Koren qui à un peu plus de compassion.

La fin est génial mais également très mystérieuse. Et la résction du prêtre me fait demander si il n'est pas plus dangereux qu'il en à l'air déjà, c'est peut être même l'un des méchant les plus fort de la série.

Trop hâte de lire la suite, quel torture d'attendre. Surtout pour la conversation entre Hak et Yona (et que les dragons et la tribu du vent sâche qu'ils se sont embrassé) !

Afficher en entier
Diamant

Les jeux de pouvoir sont au centre de ce tome. D'un côté, Soo-Won fait route vers l'Empire de Shin et s'apprête à entrer en guerre. Mais c'était sans compter l'intervention de Yona qui, par sa détermination sans faille, parvient à lui arracher la promesse de négociations avec la princesse Kôren et la princesse Tao. De l'autre côté, Kôren doit faire face à un autre problème : un groupe qui se nomme les Pacifistes, prétendument rallié à la princesse Tao - laquelle ne jure que par la paix. Mais ce groupe aux allures sectaires n'a qu'un but : désavouer la princesse Kôren grâce à leur talent d'orateur et faire monter sur le trône la princesse Tao qu'ils jugent facilement manipulable, afin d'avoir la mainmise sur le pouvoir royal.

Entre complots, trahison et alliance de fortune, impossible de reprendre son souffle ! On a qu'une envie : lire la suite !

Afficher en entier
Or

Ce tome est juste ouah !!! Et la fin… Vivement la suite. Entre retrouvailles, politique, complots, trahison, combat, pas le temps de s’ennuyer. J’ai toujours autant plaisir à suivre les aventures de Yona, Hak et les dragons autant pour l’histoire que pour les dessins que je trouve toujours aussi jolis. La mangaka reste cohérente dans ses intrigues qui prennent ici une nouvelle tournure très intéressante, même si on n’a toujours pas toutes les réponses à nos questions et que d’autres me viennent à l’esprit. Je suis franchement curieuse de lire la suite.

Afficher en entier
Bronze

Depuis plusieurs tomes j'y pensais sans le dire : Mizari, le fêlé des 5 guerriers les plus fort de Xing, est vraiment perturbant. Je pense que c'est un psychopathe ou un truc semblable. Il tue et ne voit pas le mal, il a une façon tordue de penser, un regard flippant et des envies de puissances malsaines pour protéger Kouren...Ce tome illustre une fois de plus à quel point il n'est pas normal. Le sacrifice de Neguro était splendide, et les images de la petite Kouren avec une tête décapitée entre ses mains aussi. Il est resté un vaillant bouclier jusqu'à la fin. De même, le prêtre Gobi est sacrément agaçant, il utilise la religion pour manipuler les faibles esprits, ment, use de violence, fomente des complots sournois, tout ça pour mettre Tao sur le trône et avoir une place agréable. Quel déchet. Il divise Xing qui est déjà bien fragile. Et la partie où ils veulent s'accaparer les quatre dragons comme s'ils n'étaient que de simples objets m'a répugné ! Ces quatre là ont d'ailleurs fait preuve d'une immense force dans ce tome, surtout Seiryu qui a utilisé son pouvoir en masse, mais encore plus quand, au sol, ils ont utilisé leur forme de dragons spirituelle pour protéger Yona. La haine de Hak à ce moment était palpable aussi, l'auteur ne cesse d'animer son récit de la meilleure des façons.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode