Livres
477 597
Membres
458 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Oh non ! Non, je ne vais pas la fermer. Cette fois, tu vas m’écouter ! J’en ai marre de tes conneries ! T’es un véritable handicapé du sentiment, ma parole ! Il faut te faire soigner !

Afficher en entier

– Alors, c’est quoi, le désir ?

– C’est quand on est amoureux de quelqu’un, qu’on a très envie de l’embrasser, mais qu’on attend. Cette attente, c’est le désir. C’est quand on ne l’a pas encore embrassé, ni touché mais qu’on en rêve en s’endormant. C’est quand on l’imagine et qu’on tremble en l’imaginant. On se dit que peut-être on va le faire, mais on n’est pas sûr d’y arriver…

– Alors on est triste ?

– Non, ce n’est pas ça. Le coeur se remplit de cette attente… Et le jour où la personne t’embrasse, alors là, c’est un feu d’artifice dans ton coeur. Tu as envie de chanter, de danser et tu deviens amoureux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Em-6 2019-10-29T19:10:33+01:00

Sa façon de s'exprimer me fait rire.

- Comment tu t'appelles ?

- Sacha.

- C'est beau, ça, comme prénom.

Il hausse les épaules.

- Tu es venu voir ton papa ?

- Oui. Il a gagné !

On sent toute la fierté dans sa voix. Austin a de la chance de l'avoir.

Afficher en entier

Il y a des chagrins si forts que toutes les larmes du monde ne suffiraient pas à les exprimer.

Afficher en entier

Je suis amoureux. Indéniablement. Et ça fait foutrement mal.

Afficher en entier

« Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres, une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui les lie, les deux âmes s’éteindraient aussitôt. L’une ne peut continuer son voyage sans l’autre.1 » (La prochaine fois - Marc Levy)

Afficher en entier

Moi, je vois l’homme que j’ai aimé. Que j’aimerai toujours… Mais ce n’est pas parce qu’on aime les gens qu’on leur pardonne, ni que l’on vit heureux avec eux. Au contraire. Il paraît que l’on ne fait du mal qu’à ceux qu’on aime profondément. C’est sûrement vrai.

Afficher en entier

"On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourtà tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle." (Que serais-je sans toi ? de Guillaume Musso)

Afficher en entier

« C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. Sans nouvelles d'elle; tout s'écroulait autour de moi. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux. » (Le Voleur d'ombres de Marc Levy)

Afficher en entier

Personne ne peut comprendre que je n’étais rien avant Lexie. Que je suis tombé amoureux et que je ne me suis mis à vivre qu’à partir de ce moment-là, et qu’en la perdant je suis redevenu ce que j’étais avant de la connaître. C’est-à-dire, rien. Une coquille vide et sans intérêt.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode