Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de YourEyesLook : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
Ni vous sans moi, ni moi sans vous Ni vous sans moi, ni moi sans vous
Daniel Mativat   
J'étais obligé pour un travail en classe..Correct, mais sans plus...

par genevieve
La Ligue des Coeurs Brisés, Tome 1 : Les lois de l'amour La Ligue des Coeurs Brisés, Tome 1 : Les lois de l'amour
Pamela Wells   
Une comédie vraiment sympa à lire, avec des personnages auxquels on s'attache très vite. J'ai trouvé ce livre drôle et touchant. =)

par astridg
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
Le Siècle, Tome 3 : Aux portes de l'éternité Le Siècle, Tome 3 : Aux portes de l'éternité
Ken Follett   
Encore une fois, Ken Follett m'a emmené dans une histoire bouleversante qui mélange très habilement grande et petite histoire. Certains passages étaient vraiment touchant, cependant malgré le fait que j'ai vraiment aimé ce livre, c'est sans doute celui de la trilogie que j'ai le moins aimé: il y a de grosses longueurs (je n'en pouvait plus de la crise de Cuba). A force de vouloir trop en dire, je me suis sentie engloutie sous un déluge d'informations qui ne font pas vraiment avancer l'histoire. De même, j'ai vraiment regretté de ne pas retrouver certains personnages [spoiler]Que devient le frère de Carla, on ne le sait pas, il n'en ai jamais fait mention et la famille Fitzherbert on ne sait pas ce qu'elle devient même si Fitz fait quelques apparitions[/spoiler] J'ai trouvé l'histoire trop axée sur un personnage, au détriment d'autres qui sont vraiment intéressants et qui auraient mérité d'être plus développé. Et la fin arrive un peu trop vite (malgré les 1200 pages du bouquin), ce qui montre que j'ai quand même beaucoup aimé ce roman!!! Mais j'ai ressenti une certaine tristesse à quitter des personnages que j'ai tant aimé et suivi au fil de ces trois superbes romans...

par Armide
Dix petits nègres Dix petits nègres
Agatha Christie   
Je me rappelle la lecture de ce livre, avec un sourire au lèvre.
Pourquoi, pour cette intrigue tordue sortit de la tête d'Agatha.

Un thriller où les gens meurent les uns après les autres, en se suspectant les uns les autres, et en plus ne pouvant s'enfuir de cet endroit, y a rien de plus mortel !!

Comptons jusqu'à 10 !

par Nicolas
Là où la mer commence Là où la mer commence
Dominique Demers   
Un conte merveilleux bercé par la mer et entouré par les anses, chatouillé par le vent et orné par les astres. L'histoire d'un amour éternel d'une bête et d'une belle, voué à s'aimer intensément jusqu'à leur dernier souffle, en faisant chavirer les cœurs et rêver les jeunes.
J'ai été fort émue en tournant les dernières pages, et captivée plus que les premières pages. J’ai retenu mon souffle, j'ai frémi, j'ai espéré, j'ai failli pleurer et enfin vers la fin j'ai esquissé un sourire rempli d'émotions et de ravissement.
J'ai apprécié ma lecture !

par Riverie
Big Easy Big Easy
Ruta Sepetys   
"Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre" m'avait énormément émue, j'ai donc acheté "Big Easy" sans trop faire attention au résumé. Et je n'ai pas été déçue. Chaque personnage a un caractère spécial, aucun ne se ressemble. Ce livre est tout à fait réel, dans le sens où l'histoire est menée avec humanité. Jo n'est pas comme grand nombre de personnages, qui semblent si superficiels, si parfaits. Non, Jo est humaine, je me suis reconnue en cette personne qui commet des erreurs, qui pleure, qui rit, qui vit, tout simplement. L'on en vient à se demander si Jo, Jesse, Cokie et tous les autres n'ont pas réellement existé. Et Josie est un bel exemple pour quiconque souhaite poursuivre son rêve. Elle a soif de liberté, mais a ses faiblesses et pense à abandonner. Le portrait même de chaque être, ni blanche, ni noire, juste un dégradé de gris. Avec "Big Easy" j'ai pleuré avec Jo, j'ai ri avec Jesse, j'ai éprouvé la joie, la peur, le dégoût. Ce livre est humain, parce qu'il est, comme nous, comme Jo, et comme tous les autres un dégradé de gris.
Richard III Richard III
William Shakespeare   
Je l'ai lu pour le lycée, c'est pas mal !! C'est vraiment monstrueux !! A ne pas lire si on est déprimé !! C'est un coup^à vous plomber la soirée, même si la fin est un peu plus joyeuse !!

par Marie15