Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Yukill : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Le Monstrologue, tome 1 Le Monstrologue, tome 1
Rick Yancey   
https://aliceneverland.com/2017/01/23/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey/
Tout commence en 2007 lorsqu’un vieil homme décède dans une maison de retraite. Il laisse derrière lui de mystérieux carnets qui poussent le directeur de cet établissement à faire appel à un auteur qui s’intéresse aux légendes et aux fables, mais est-ce réellement le résultat d’une démence avancée comme l’affirmaient les propres médecins du vieillard ? Nous découvrons alors l’histoire de cet individu, un certain William James Henry qui prétendait être né en 1876 et avoir été sauvé, mais aussi condamné par son maître, un docteur à la spécialité très originale : la chasse aux monstres…

Vous allez peut-être penser que je suis un peu maso de m’être lancée dans une saga écrite par Rick Yancey (l’auteur de La 5ème vague) car celle-ci ne m’avait absolument pas conquise et vous aurez probablement raison car, personnellement, c’est la plume de l’auteur et ses descriptions tirées en longueur qui me font rapidement décrocher de ses histoires. Pourtant, j’ai souhaité lui donner une nouvelle chance avec cette sortie qui promettait de nous emmener, à nouveau, dans une histoire de monstres, mais aussi, et surtout, dans un contexte beaucoup plus ancien, plus sanglant et plus macabre.

En effet, la collection R a tenu ses promesses et c’est dès le premier chapitre que notre estomac commence à se retourner avec une violence inouïe ! Nous tombons en pleine dissection d’une espèce totalement répugnante (anthropophage), de quoi vous donner la nausée, mais en même temps n’est-ce pas un peu l’effet souhaité lorsque l’on commence ce genre de lecture ? Étant toujours très attirée par le secteur médical et ayant travaillé moi-même en chirurgie, cet aspect récurrent m’a plutôt plu tout le long de ma lecture.

Néanmoins, le style de l’auteur reste le même et ma lecture fût vraiment ralentie par les très (trop) nombreuses descriptions qui n’en finissent plus et le manque cruel de dialogues entre les personnages. Je dois bien vous l’avouer que j’ai trouvé la première partie du livre très ennuyeuse et que je n’avais donc pas très envie de poursuivre ma lecture. Pourtant, j’ai senti que cette histoire avait, malgré tout, un petit quelque chose qui m’empêcherait de l’abandonner. Je n’ai donc pas été surprise de découvrir une deuxième partie qui me tenait beaucoup plus en haleine et qui ouvrait même à de nouvelles perspectives grâce à l’arrivée de deux nouveaux visages : mon préféré qui n’est autre que John Kearns et Malachi.

Jusqu’ici l’auteur n’avait jamais réussi à me faire ressentir quelque chose pour l’un de ces personnages. Avec la personnalité très humoristique et énigmatique de Kearns et le terrible drame qui entoure Malachi, comment pouvais-je rester de glace ? C’est plutôt surprenant que mon affection se porte sur ces personnages secondaires, quand l’on est censé suivre essentiellement Will Henry qui est un jeune orphelin, mais aussi l’assistant considéré comme un véritable esclave par son maître, le docteur Warthop. J’aurais dû pouvoir m’attacher au narrateur avec un passif comme le sien, mais ça n’a pas suffi à m’attendrir. Pellinore Warthrop qui est lui aussi au centre du récit ne m’a pas plus chamboulée que ça non plus. Il m’a fait penser au célèbre savant, Victor Frankenstein, pour son côté très sombre, renfermé et son obsession pour la science, l’étrange et les monstres. Par contre, son attitude versatile et dominante envers son apprenti m’a vraiment choquée ainsi que la passivité totale de Will Henry par rapport à sa condition.

Au final, je retiendrai qu’à nouveau, ma lecture est fortement perturbée lorsque je me jette dans un roman de Rick Yancey. Des longueurs, autant qu’on en veut, une lecture en demi-teinte avec des personnages principaux qui n’arrivent décidément jamais à me séduire, mais une enquête sur la migration des anthropophages qui devient prenante ainsi qu’une traque en deuxième partie qui m’a beaucoup plu et des personnages secondaires plutôt intéressants et bien exploités. Si vous aimez les monstres, la traque et tout ce qui est sanglant, je vous invite à découvrir cette saga sans plus tarder. Par contre, si toutes ces choses vous rebutent, passer votre chemin. Pour ma part, je pense que je vais m’arrêter à ce tome-ci, mais pour une toute autre raison qui est tout simplement que le style d’écriture de l’auteur n’est pas fait pour moi.
Le Père Goriot Le Père Goriot
Honoré De Balzac   
J'ai dû lire ce livre en seconde, pour le français. C'était la première fois que je n'arrivais pas à lire un livre imposé. Non seulement je n'ai pas accroché au style de Balzac, mais j'ai trouvé le récit vraiment long, en partie à cause des nombreuses descriptions. J'ai finalement réussi à le finir, et je dois dire que ça s'améliore vers la fin (et même un peu avant). Mais je n'ai tout de même pas apprécié.

par Yukill
Madame Bovary Madame Bovary
Gustave Flaubert   
Quand j'ai appris qu'on allait étudier Madame Bovary pour le bac, j'étais plutôt contente. J'avais déjà lu un ouvrage de Flaubert, et ça m'avait assez plu. Pourtant, Madame Bovary fait partie des livres auxquels j'ai le moins accroché. Emma est tout à fait détestable du début à la fin du roman, Charles est... désespérant? ça doit être le mot. Les autres personnages ne m'ont pas fait plus d'effet. Et surtout, il y a beaucoup trop de descriptions. Pourtant, j'apprécie les descriptions. Mais celles de Flaubert s'étalent sur des pages et des pages ! Je dois avouer que je les ai survolées plusieurs fois car j'avais beau essayer de me concentrer, rien n'y faisait, je ne retenais absolument rien de ce que je lisais. Au final, j'ai mis un temps fou à lire ce livre, car les dialogues étaient peu présents.

par Yukill
La Condition humaine La Condition humaine
André Malraux   
J'étais très curieuse de découvrir ce roman. En effet, je devais le lire pour le français et je trouvais que l'ambiance générale et l'histoire en elle-même changeaient un peu des autres lectures imposées. Mais je n'ai pas du tout adhéré au style d'écriture, qui était pour moi très désagréable. Au final, cela a été une lecture laborieuse avec des phrases à rallonge et beaucoup de descriptions.

par Yukill
Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres
Alyson Noël   
Je n'ai pas réussi à finir ce livre. Ever et Damen m'exaspèrent tous les deux, je ne peux plus les supporter. J'ai l'impression que l'histoire tourne en rond, qu'on répète sans arrêt le même scénario. Cette série m'apparaissait prometteuse, mais l'intrigue se dégrade au fur et à mesure des tomes. Je n'aurai pas le courage de lire la suite.

par Yukill
Blanche et le vampire de Paris Blanche et le vampire de Paris
Hervé Jubert   
J'ai vraiment aprécier alors que je suis pas trop roman policier.
L'auteur met du suspence en racontant l'enquête mené par Blanche d'un côter et par son oncle de l'autre.

par miss
Traité du gouvernement civil Traité du gouvernement civil
John Locke   
Hormis certains passages assez intéressants, j'ai eu énormément de mal à lire ce livre. Je trouve que l'auteur décrit parfois trop ses idées et que l'on finit par se perdre.
Bon, il faut dire que je ne suis pas passionnée par la politique, ni par la philosophie d'ailleurs. En revanche, si ces sujets vous intéressent, cet ouvrage devrait vous plaire.

par Yukill
Essai sur les données immédiates de la conscience chapitre 2 Essai sur les données immédiates de la conscience chapitre 2
Henri Bergson   
J'ai eu beaucoup de mal à finir ce livre. Que ce soit la préface, le dossier ou bien l'essai de Bergson en lui-même, je n'ai pas du tout accroché. J'ai du relire plusieurs fois certains passages pour essayer d'en comprendre le sens et, au final, je n'ai pas saisi grand chose.

par Yukill
Sylvie Sylvie
Gérard De Nerval   
Je viens de le relire, mais je l'avais déjà lu il y a deux ans pour le lycée. J'avoue qu'après relecture, j'ai tout de même mieux saisi l'histoire, et j'ai enfin réussi à faire la distinction entre les souvenirs du narrateur et le récit principal. Malgré cela, je n'ai pas pris de plaisir à lire cette nouvelle. C'est très court, mélancolique et l'histoire nous laisse sur notre faim.

par Yukill
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
Énorme déception ! Je ne comprends pas comment ce troisième tome peut être aussi mauvais. Certes les tomes 1 et 2 n'étaient génialissimes, mais j'avais passé un bon moment en les lisant, et j'avais bien aimé la trame. Mais là... ce dernier tome (censé clore la série en beauté...) est bien en dessous de ces prédécesseurs et me laisse sur une note très négative de la série ! La quasi-totalité du roman tourne autour de Juliette, de ses sentiments et de ses états d'âme. [spoiler]Elle passe son temps à réfléchir à qui elle aime réellement, à hésiter entre les deux, à blesser l'un et l'autre.[/spoiler]
Franchement, elle m'a énormément déplu. Elle a été d'une niaiserie... Et puis bon on a quand même droit à quelques pages où il y a un peu d'action (quand même). Mais bon encore une fois c'est centré sur Juliette. Juliette s'entraîne à ci, elle s'entraîne à ça. Et puis évidemment [spoiler]elle bat le grand méchant toute seule comme une grande parce qu'elle est super puissante et qu'elle est trop badass en fait.[/spoiler] Globalement, c'est à peu près la seule action importante du livre, qui se situe dans les 40 dernières pages. Le reste, c'est environ 400 pages inutiles où l'histoire est centrée sur les mêmes personnages, et où on nous répète en boucle le même refrain. Bref, je n'ai pas du tout retrouvé l'ambiance des précédents tomes. En lisant cette fin, j'ai eu l'impression que l'auteur était à court d'idées et qu'elle a juste cherché à terminer vite fait bien fait sa série.

par Yukill
  • aller en page :
  • 1
  • 2