Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de YukiNoFuyuko : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
All for the Game, Tome 3 : The King's Men All for the Game, Tome 3 : The King's Men
Nora Sakavic   
J'ai déjà dit que je voulais adopter les Foxes ? Je veux adopter les Foxes.

Ce dernier tome est peut-être le plus sombre, violent, pesant. Mais c'est aussi celui où l'équipe se surpasse, devient une vraie équipe, fait sa fête à Riko (on attend tous que ça depuis le premier tome, mouhaha), et les personnages (en particulier Neil "I'm Fine" Josten et Andrew "I hate you" Minyard) comprennent certains trucs et me donnent moins envie de leur crier dessus (ce qui est une qualité, ça veut dire qu'ils sont réalistes et tout).

On a la résolution de toutes les intrigues dans ce tome-ci, et ça ne finit rarement dans la joie et les paillettes, mais toute l'ambiance depuis le premier tome nous le disait. C'est toujours sanglant, et plus profondément en lien avec le passé de Neil, Kevin, Riko, etc et leurs familles.
[spoiler]La relation Andrew/Neil est trop chouette, vraiment. Andrew reste Andrew et ne se met pas à dégouliner de guimauve, il reste l'imprévisible et un peu violent sous les bords Andrew qu'on connait, sans jamais jamais JAMAIS être abusif. Et Neil respecte ses limites et tout, et ils vont merveilleusement bien ensemble, c'est parfait. Et j'adore ces moments où tout le monde est là "Nan mais Andrew, fera jamais ça, impossible" et Neil demande à Andrew de le faire et Andrew le fait, enfin voilà, j'adore ! [/spoiler]
J'aime toujours autant les personnages (on s'en serait pas douté) et je veux toujours les adopter (comment ça je l'ai déjà dit ?) et jouer à Exy pour de vrai quitte à souffrir parce que, hey, ça a pas l'air délicat comme sport.

J'étais vraiment horriblement, terriblement déçue d'avoir terminé. J'en veux beaucoup plus. Je veux un tome sur Jean. Je veux aussi un tome sur l'attaquant que Neil choisit et dont on ne sait rien mais que, heu, je veux savoir. Je veux une histoire sur Neil et Andrew quand ils sont adultes et qu'ils jouent comme professionnels. Je veux... Plein de trucs. Plein d'autres moments avec les Foxes. Trois tomes, c'est définitivement pas assez. Ok, on a résolu tous les dramas dans cette série, mais on peut en rajouter d'autres ? Non ?

Je suis plus que ravie d'avoir lu cette série d'une traite, mais je suis tellement en manque, déjà. Donnez m'en pluuus !

par Rid-kaat
All for the Game, Tome 2 : The Raven King All for the Game, Tome 2 : The Raven King
Nora Sakavic   
«You can't cut down someone who's already in the gutter.»

Je commence par quoi? Sûrement par vous dire que ce livre est une véritable perle. Ou plutôt un diamant brute. Merveilleux.

The Foxhole Court fut une surprise et un énorme coup de cœur et maintenant que j'ai lu The Raven King, je ne comprends pas comment j'ai fait pour tenir aussi longtemps avant de me lancer.

Retrouver les personnages et l'histoire a été un pur plaisir. Et j'avoue que j'ai essayé autant que possible de faire durer ce plaisir.

Je ne sais pas quoi dire. Il y aurait tellement à dire. Et en même temps, rien de ce que je voudrais dire ne semble avoir de bons mots.

Je suis toujours aussi fan du travail de Nora Sakavic. Ce qu'elle écrit est fascinant et addictif. Comme je l'ai dit dans mon commentaire de The Foxhole Court, cette histoire est comme une drogue. Une fois qu'on a plongé dedans, on ne peut plus s'en sortir. Tout ce que je veux là, tout de suite, c'est lire la suite. Même si à la fin, je serais totalement en manque.
C'est le prix à payer quand on lit de superbes histoires comme celle-ci.

L'histoire est toujours un peu plus folle à chaque page. Et la façon dont tout évolue m'a énormément plu. Il y a des moments où j'avais la sérieuse impression que mon cœur allait exploser. Il y a des moments forts où j'avais envie de courir pour dépenser toute l'énergie du livre. C'est bête, hein ?

Enfin bref.

Au-delà de l'histoire que j'aime sans limite, je suis aussi sous le charme des personnages. Parce qu'au final, toute l'histoire passe par eux. Aussi bête que ça soit de dire une chose pareille.
J'aime le fait que jamais ils ne prétendent être parfaits. Ils ne le sont pas. Ils ne s'en cachent pas. Ils sont cassés et ils se réparent les uns les autres. J'aime la façon dont ils "s'unifient" durant The Raven King.
Et puis, à leur façon, ils sont attachants.
Tous. Je les aime tous et je suis attachée à chacun d'eux. Il n'y en a pas un que je ne supporte pas. Sauf Riko mais je ne vois pas trop qui pourrait supporter Riko. Lui, il me donne envie de le frapper jusqu'à ce que mort s'en suive.

Je suis amoureuse de Neil et de sa personnalité. Durant The Raven King, il s'ouvre. Un peu mais c'est déjà tellement. Il est beaucoup de choses. Et aussi difficiles puissent-elles êtres, ça ne le rend que plus super. [spoiler]Apprendre son véritable prénom ça a été un pur délice parce que j'étais curieuse de le savoir depuis le premier tome. Et je n'ai pas été déçue.
Nathaniel Abram Wesninski. Même s'il restera toujours Neil Josten à mes yeux. Sérieux.[/spoiler]

J'adore Andrew. Il y a toujours quelque chose qui m'attire chez lui. Et je ne saurais jamais vraiment dire quoi. Mais je l'adore sincèrement. Et puis, une part de moi pense sérieusement qu'il y a encore des choses à apprendre sur lui.
[spoiler]Son histoire avec Aaron n'est pas toute belle mais elle est touchante d'un côté. Et ça prouve quelque part que tout n'est pas perdu entre les jumeaux.
Son histoire à lui seul est difficile. Au final, on se rend compte bien qu'on le savait déjà que Andrew a eu une vie de merde. Et c'est peut-être très bête mais j'espère que ça finira par aller mieux pour lui.
Le fait qu'il soit parti vers la fin pour arrêter son traitement et pouvoir revenir en étant sobre est un grand pas dans cette direction, je pense.[/spoiler]

Bien-sûr, les autres personnages, les foxes, sont géniaux. Chacun a une histoire différente et tout ce qu'ils représentent les rend incroyablement vrais et authentiques et je n'aurais jamais assez de mots pour dire à quel point je les trouve géniaux.
Tout bêtement.

Mon commentaire est un vrai bordel. ^^

J'aime la façon dont la relation entre Neil et Andrew évolue. La direction qu'elle prend, lentement mais sûrement, est très intéressante. [spoiler]Lorsque Renee avoue à Neil qu'Andrew est gay, ça ouvre une porte vers une sûrement prochaine romance entre Neil et Andrew dans la mesure où Nicky suspecte Neil d'être gay. On verra bien.
Au-delà de ça, ils apprennent à se faire confiance et il y a de supers moments entre eux. Comme celui du téléphone. Ou le moment juste avant qu'Andrew parte pour devenir sobre. Ce genre de moment où il n'y a que la vérité entre eux. Où on jurerait presque qu'il n'y a qu'eux.[/spoiler]

Je serais toujours fan de la façon de faire de Nora Sakavic. Elle ne se presse pas, elle fait bien les choses. Elle a un véritable talent.
J'aime sa façon de faire tomber les révélations. Comme si le temps s'arrêtait, tous les cœurs avec.
[spoiler]Le moment où Kevin apprend qui est vraiment Neil via les Ravens. Le moment où on apprend que Wymack est le père de Kevin. Etc.[/spoiler]

La fin promet un troisième et à mon grand désespoir dernier tome epic et encore plus fort et plus fou. Elle est fabuleuse. [spoiler]Neil appelle Wymack pour que celui-ci vienne le récupérer à l'aéroport. Pour la sécurité des Foxes et plus particulièrement celle d'Andrew, il a passé quelques semaines avec les Ravens. Riko l'a torturé et Neil ne porte plus ses lentilles, ses cheveux ont retrouvés leur couleur naturelle. Neil dit enfin que non, il ne va pas bien. Et là, ce sont les premiers pas vers la vérités.[/spoiler]

En conclusion, The Raven King fut un second tome à la hauteur du premier. Un vrai coup de cœur. Enfin, plus un vrai coup de poing en plein cœur. Et je suis tombée sous le charme, une fois de plus.
Je suis impatiente de découvrir The King's men. De découvrir quelle sera la conclusion de cette merveilleuse trilogie que j'ai tant. Elle est parfaitement imparfaite.
Et je la recommande mille fois.

Plus, à la fin de The Raven King, l'auteure nous fait découvrir l'Exy - ses règles et tout ce qui s'y touche de près ou de loin. C'est un "bonus" intéressant.

«They were exhausted, sore, and more than a little disappointed by their loss, but the Foxes left the stadium feeling like champions.»

par Sheo
All for the Game, Tome 1 : The Foxhole Court All for the Game, Tome 1 : The Foxhole Court
Nora Sakavic   
Je suis tombée sur ce roman un peu par hasard, suite à un extrait sur Tumblr. Une phrase et j'étais partie : Cette histoire, je devais la lire.

Eh bien, je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce premier tome de All For The Game. C'est une histoire que j'étais curieuse de découvrir et je n'ai pas été déçue. Ma curiosité a été satisfaite.

The Foxhole Court est une histoire plutôt sombre dès le départ. L'ambiance, l'atmosphère sont supers. Ils font ressortir ce côté sombre qui nous suit tout du long. La vie des personnages n'est pas une partie de plaisir, c'est clair.

La plume de Nora Sakavic m'a énormément plu; elle est assez portée sur les descriptions en tout genre sans que ça soit lourd, au contraire j'aime vraiment aimé. Sa façon d'écrire est agréable et j'ai été surprise de la trouver addictive.

Une fois que j'avais commencé à lire ce livre, impossible de m'arrêter. C'est une histoire qui a eu l'effet d'une drogue sur moi. À chaque page j'en voulais un peu plus.
Et j'ai adoré le rythme du livre. Je ne dis jamais ça mais là, j'ai vraiment beaucoup aimé le fait que l'auteure prend le temps qu'il faut sans que ça soit long ou quoi. Elle a un très bon timing.

Une des choses qui m'intéresse vraiment dans les romans en général, ce sont les personnages. Je leur accorde énormément d'importance. Chaque fois que je commence un nouveau livre, ce que j'espère le plus c'est que les personnages vont me plaire ou au moins qu'ils vont me faire quelque chose. Je n'aime pas rester de marbre devant un personnage, quel que soit son rôle dans l'histoire. Et dans The Foxhole Court, j'ai adoré les personnages. Ils ont tous quelque chose qui fait que je les ai adoré. Tous à leur manière.
Et chacun est différent, difficile à sa manière. C'est pas des bisounours et ça a été un soulagement car en vue du thème de l'histoire, j'avais peur au départ que l'auteure ne sache pas nous servir des personnages durs.
Et à ma grande satisfaction, elle l'a fait avec brio.

J'ai adoré Neil. Son personnage m'a en quelque sorte passionné. Je ne saurais pas l'expliquer. Je trouve juste qu'il est fascinant, son histoire et sa personnalité, la façon dont il s'en sort. Tout, quoi.

Tous les personnages ont quelque chose qui m'a intrigué et m'a captivé. Parfois tellement que ça pouvait sembler malsain.

Je n'ai pas pu résister à Andrew. C'est un personnage que j'aime principalement parce que je ne sais jamais comment, d'une scène à une autre, il va se comporter. Son jumeau, Aaron est un mystère pour moi. C'est un garçon renfermé et pas spécialement aimable. Mais je l'aime quand-même. Il donne des petits coups à mon cœur (c'est le truc le plus bizarre que j'ai écris depuis un bail, tiens).
Nicky, je l'ai adoré. Même si je ne suis pas sûre de réussir à vraiment le cerner.
Kevin m'a beaucoup tapé sur les nerfs et en même temps, il a ce côté touchant que je n'explique pas.
Matt est cool et j'ai aimé le semblant de stabilité qu'il apporte dans l'histoire. J'ai aussi beaucoup apprécié Dan et son caractère ainsi que la force d'esprit qu'elle dégage.
Renee est attachante, juste ce qu'il faut de douceur dans un roman tel que The Foxhole Court.
Quant à Allison et Seth, je ne dirais pas que je les ai aimé d'un amour fou mais en vue du genre de personnages qu'ils sont, je les ai beaucoup apprécié. [spoiler]La mort de Seth était complètement inattendue. Et une part de moi a été triste.[/spoiler]

L'équipe d'Exy (un genre de Lacrosse violent) est composée d'éléments très... comment dire ? Uniques, hors du commun ? Des éléments difficiles. L'équipe de rêve : des drogués, des délinquants et autres... Des personnages brisés d'une manière ou d'une autre. Mais avec du talent pour le sport qu'elles pratiquent. S'ils y mettent un peu du leur.

Il y a une certaine violence et un mystère qui ressort des personnages. Ils marchent tous sur un fil et ils sont toujours prêts à tomber. Ils se battent contre leurs démons, chacun ayant sa propre façon de le faire.
Et en même temps, dans leur comportement, il y a toujours ce brin de normalité que j'aime.

Je me sens comme si j'avais un millier de choses à dire sur The Foxehole Court mais en vérité, je n'arrive pas à dire quoi que ce soit de vraiment objectif parce que je ne me sens pas du tout comme si je pouvais me montrer objective après ça. Je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose que je sois capable de décrire. Mais le lire est un truc de dingue, purement et simplement.

Je n'ai qu'une seule envie à présent et elle est simple : je veux lire la suite. Je vais lire la suite ! Dès que je me serais remise de cette lecture que j'ai adoré, il n'y a pas d'autre mot.

C'était un coup de cœur inespéré. Une vraie surprise, comme je les aime. Et c'est une histoire que j'ai trouvé originale dans la mesure où (à mon souvenir) je n'en avais encore jamais lu une comme celle-ci.

Je vais m'arrêter là. C'est mieux si je m'arrête là. Mais en tout cas, je recommande cette histoire. C'est le genre que vous vivez plus que vous lisez, en vérité.

par Sheo
Autre-Monde, Tome 6 : Neverland Autre-Monde, Tome 6 : Neverland
Maxime Chattam   
Bien, sans être renversant non plus

Fan de la première heure de Maxime Chattam et de tous ses ouvrages, j'attendais avec impatience cet avant-dernier tome de l'Alliance des 3. C'est avec joie que j'ai retrouvé tous les personnages toujours escortés par l'adorable Plume (gros point fort dans l'histoire). Un rythme toujours bien présent et de nouveaux monstres ou "super vilains" en veux-tu en voilà. Peut-être un peu trop. J'ai presque l'impression de lire un scénario pour une adaptation ciné. Les personnages ont perdu un peu en émotion au détriment d'une action omniprésente. J'ai malgré tout ressenti quelques longueurs lors de ma lecture. Rien de bien dramatique cela dit, l'histoire est toujours très divertissante.

argent : 7,5/10
Autre-Monde, Tome 5 : Oz Autre-Monde, Tome 5 : Oz
Maxime Chattam   
Passionnant

Quel plaisir de retrouver Matt, Ambre, Tobias, Plume (oh la la, j'aime trop Plume, qui ne rêve pas d'avoir une Plume à la maison franchement ^^ !), et les autres, qui cette fois doivent absolument gagner l'Europe afin de trouver le deuxième coeur de la terre et avoir une chance de sauver leurs vies car Entropia se rapproche à une vitesse terrifiante. Si ils croyaient avoir affronté le pire, l'Alliance des Trois et les kloropanphylles ne sont pas au bout de leurs peines, la route est semée d'embûches plus effrayantes les unes que les autres, des monstrueux raptors au Buveur d'Innocence, des Tourmenteurs aux effroyables usines à élixir, les pans vont encore devoir faire des sacrifices... La magie de Chattam opère inlassablement dans cette suite digne d'un grand blockbuster, les pages défilent à la vitesse de la lumière et la pression augmente à mesure qu'on approche de la fin et qu'on tremble toujours pour nos héros. Heureusement, cette fantastique aventure pour petits et grands, n'est pas terminée.

Argent : 8/10

Autre-Monde, Tome 7 : Genèse Autre-Monde, Tome 7 : Genèse
Maxime Chattam   
Enfin je termine cette saga ! Après avoir posté ma petite critique des 3 premiers tomes (que j'ai apprécié sans être transcendée), me voici de retour pour ma critique des 4 derniers.

Autant le dire tout de suite, j'ai eu du mal à finir le dernier tome... Lire 7 tomes sans être vraiment passionnée par l'histoire, c'est dur ! Mais je ne pouvais pas laisser tomber en plein milieu, il fallait bien que je sache le fin mot de l'histoire ;)

Mon constat est toujours le même: les personnages sont sympathiques mais sans plus. Ambre devient même réellement agaçante avec son statut de personnage parfait: belle, intelligente, presque une déesse. Un faux côté mystérieux qui l'a rend plus superficielle qu'autre chose [spoiler]sans parler de sa grossesse qui arrive comme un cheveu dans la soupe et permet à l'auteur de se sortir d'un cruel dilemme par une petite pirouette scénaristique[/spoiler]
De son côté, Matt reste le stéréotype du héros, prêt à pardonner à n'importe quel traître, même si ce dernier a fait les 100 coups. Si cela est attendrissant la première fois, ça devient vraiment lourd la centième. Tobias reste sympathique d'un bout à l'autre, ni plus ni moins. Les personnages les plus intéressants restent les secondaires: Johnny, Melchiot, les soeurs ambassadrices, Torshan etc etc... Sans oublier les âmes des morts, Lanz et Newton ainsi qu'Anonymous !

Le monde est toujours bien fourni, avec un "background" intéressant. La "mythologie" autour des scararmées, des élémentaires et des golems etc.... est plutôt riche et bien ficelée. Nous parcourons les immensités et découvrons ce monde nouveau toujours avec la même curiosité. Un environnement riche et vaste qui donne envie d'en découvrir plus !

Malgré mon constat (personnel) assez mitigé (monde riche vs personnages pénibles), c'est bien l'histoire en elle-même qui m'a le plus déçu. Dans les 3 premiers tomes, je trouvais tout ceci un peu trop facile mais tout de même acceptable (après digestion) : appeler les adultes des Cyniks ou Matures, les enfants des Pans, leur capitale Eden.... Mais j'étais prête à pardonner car cela restait sympathique et agréable à lire.
Dans les 4 tomes suivants, ça en est trop. Ggl, les repboucks, les kwitteurs, Neverland, l'empereur Oz, Les Ozdults, la vraie nature de la Tempête (et du discours moralisateur qui l'accompagne)... Tout est trop simple, comme si l'auteur n'avait pas envie de chercher plus loin, que ce soit pour les noms comme les événements. Trop de facilités et d'évidences qui m'ont fait soupirer tous les 3 paragraphes.
Je ne parlerais pas du tome 4 et 5 qui sont pour moi des copiés-collés des 3 premiers (Tourmenteurs = Rauperoden, Malronce = Empereur Oz, anneau = collier entraveur....)

Je finirais par dire que j'ai moyennement apprécié les références religieuses à tout-bout de champ, car inutiles et surtout centrées sur Ambre (qui n'en paraît que plus agaçante) [spoiler]Ambre qui ouvre la mer en deux, son sacro-saint accouchement avec les venues des rois mages...[/spoiler]. Trop c'est trop, désolée Mr Chattam.

En conclusion, je dirais que j'ai été contente de parcourir les pages d'Autre-Monde (J'insiste, il faut le lire au moins une fois). Mais je suis également - et surtout - contente de l'avoir fini et je n'y reviendrais pas. Adieu et bon vent à l'Alliance des trois !

par Nashael
Autre-Monde, Tome 2 : Malronce Autre-Monde, Tome 2 : Malronce
Maxime Chattam   
Un livre trés prenant qui répond à certaine questions du 1er tome, mais qui en ouvre encore autant... J'adore l'idée de l'auteur de ne pas faire un groupe de méchant et un groupe de gentil, mais de scinder le société en 2 parties distinctes: les enfants et les adultes, mais on apprend que le blanc, n'est pas tout blanc et le noir tout noir, il y a des "traîtres" des 2 côtés... Seul bémol: un personnage va me manquer, mais qui sait, dans ce monde pleins de surprises (bonnes ou mauvaises) on va peut-être le retrouver, je l'espére en tout cas...

par siegrid
Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois
Maxime Chattam   
J’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en 2 jours. Tout est prenant, l’histoire, les personnages, l’intrigue. L’auteur par cette histoire, nous invite à prendre conscience du poison que nous sommes pour la planète. Il y a tous se que doit contenir un livre, pour moi : suspens, action, aventure, amitié, amour, morale.
Je connaissais déjà l’auteur et cette trilogie est dans le même genre que son 1er best-seller « Le5ème règne ».

Autre-Monde, Tome 3 : Le Cœur de la Terre Autre-Monde, Tome 3 : Le Cœur de la Terre
Maxime Chattam   
J'ai bien aimé ce tome il ya beaucoup plus d'actions et de personnages!! Je ne suis pas déçu du sénario final!

par Marie26
Autre-Monde, Tome 4 : Entropia Autre-Monde, Tome 4 : Entropia
Maxime Chattam   
Même si le début parait un tantinet lent, Entropia reste l'un des meilleurs tomes d'Autre Monde.
On prend plaisir à retrouver Matt, Ambre et Tobias, mais également on commence à s'attacher aux nouveaux (Floyd, Zélie et Maylis surtout).
La fin quant à elle est prenante et surtout donne plus qu'envie de connaitre ce qu'il arrivera à nos héros dans le prochain tome.

par letimak