Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Yume_Akira : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Sarah Dearly, Tome 4 : D'Enfer Sarah Dearly, Tome 4 : D'Enfer
Michelle Rowen   
Comme les précédents ce livre est super. J'adore le personnage de Sarah. Elle est pétillante et naturelle, avec elle on s'ennuie pas une minute. Thierry est tout l'opposé ce qui fait le charme de leur couple. Dans ce tome il se laisse un peu plus aller, il essaie même l'humour....J'attends la suite avec impatience.

par Mary-Bibs
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
Coup de coeur pour ce livre ou les sentiments de nos héros sont très bien développés (Tout les 2 ont un passé chargé mais par rapport a d'autre livres du même genre la façon d'on chacun laisse tomber ses barrières et s'ouvre a l'autre est bien écrite et sans précipitation). L'histoire est bien mené sans pause ni longueur. Et les personnages trouvent chacun leur place dans l'intrigue. Petit plus pour les dialogues vraiment très juste et marrant, j'ai plus d'une foi bien rigoler avec Taryn et la "Mère Grand" de Trey!
Un bonus pour la couverture vraiment belle!

par Minuit
Rock Me, Tome 2 : Play Me Rock Me, Tome 2 : Play Me
Anna Wayne   
Léger : Chris est chanteur et compositeur du célèbre groupe de rock alternatif, les Time Out Breakers. Mia est premier violon au San Franscico Symphony. Tout les oppose et pourtant leur maison de production commune souhaite qu’ils enregistrent un album ensemble. Même si aucun n’est ravi, ils n’ont pas le choix et vont devoir collaborer. Chacun a des a priori sur l’autre et leur première rencontre est explosive mais contre toute attente, Mia et Chris vont être attirés l’un vers l’autre... Un 2ème tome comme le 1er : léger et simple mais pas transcendant.

par Folize
Felicity Atcock, Tome 5 : Les anges battent la campagne Felicity Atcock, Tome 5 : Les anges battent la campagne
Sophie Jomain   
J’ai tout simplement adoré voir ce tome prendre forme avec ses défauts gommés petit à petit sous la magnifique plume de Sophie. Je n’ai jamais autant ris, pleuré et marronné que dans ce tome-ci. J’ai quand même mis dix bonnes minutes à me remettre de la fin… Fin que je connaissais déjà !
Je vous mets le message que j’ai envoyé à Mme Jomain après avoir lu un passage : « putain de bordel de merde, j'ai besoin de prendre l'air et surtout de refaire mon maquillage, j'ai du mal à m'en remettre :o » Ouais, j’ai souffert moi aussi lol.
Alors oui, j’ai sûrement été chiante et parfois très tatillonne mais qu’est ce que j’ai aimé !

Bon, maintenant, il faudrait peut être que je rentre un peu dans les détails non ? A quoi devez-vous vous attendre dans ce tome ?
Tout d’abord, il faut dire que ce tome renoue avec l’humour, après un tome plutôt sombre, ici place à la légèreté, aux répliques cinglantes et tordantes de mon entre-deux d’amour et de notre Feli chérie. C’est un festival plutôt cocasse et surtout à mourir de rire mais ce n’est pas tout, nous avons aussi le droit à de la tendresse et de la sensualité qui rendra toutes choses les fans de Stan et de Terrence. Phil sera lui aussi de la partie et sa loyauté et son amitié envers Feli ne seront plus mises en doute mais qui a dit que Phil ne désirait que de l’amitié ? Pour le coup, je suis d’accord avec Daphné, je n’aime pas le chien :D. L’élément surprise dans ce cinquième opus est Margaret qui se découvre un peu plus ici et pas forcément comme on s’y attendrait, fidèle à elle-même, elle nous montrera un nouveau visage, de quoi décontenancer Feli et nous lecteur qui avions un avis très arrêté sur la tante un peu cinglée.
La descente aux enfers de Feli sera elle aussi riche en détails et en émotions mais cette fin, putain de bordel de merde, je pense qu’elle en laissera plus d’un sur le cul, et une fois remis du choc, vient les larmes et le « non mais POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIIIII » J’ai envie de vous dire « PARCEQUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE » mais pas sûre que vous apprécierez lol.

Ce tome est pour moi l’un des tomes les plus aboutis de cette saga, on avance (c’est déjà l’avant dernier bouhouhouhou) crescendo dans les émotions et les surprises, nous demandant comment vat-on faire pour attendre le tome 6 ?
Sur ces belles paroles, je vous laisse lire ce tome, en espérant que vous prendrez autant plaisir que moi avec lui !


Insatiable, Tome 1 : Insatiable Insatiable, Tome 1 : Insatiable
Meg Cabot   
Hé bien ça faisait longtemps... Que je n'avais pas mis autant de jours à lire un roman... Plutôt décevant, non ? Un Black Moon à mourir de rire ? Entendez par là qu'on nous sert une héroïne assez spéciale, des vampires totalement étranges et un univers assez... Particulier.
Oh s'il vous plaît, ne faîtes pas les gros yeux. Moi aussi j'aurai aimé apprécier cette lecture... Mais la sauce n'a pas pris, enfin pour moi, du moins. J'avais déjà lu des avis mitigés, mais la plupart n'étaient pas si mauvais que ça... Et bien le mien se range du côté des chroniques décevantes... Laissez-moi vous expliquer pourquoi.
Dès le départ, le cadre est posé. On suit Meena, une dialoguiste pour la série Insatiable qui peut prédire la mort de chaque personne qu'elle croise. Elle vit ce don comme un véritable enfer, et si elle pouvait s'en débarrasser, elle n'hésiterait pas une seconde à le faire. On la découvre donc, et le roman se centre surtout sur son travail. Pourquoi ? Et bien ses supérieurs vont décider de faire rentrer des vampires dans la série, histoire de booster les audiences... Mais voilà, Meena déteste ces créatures qui ne sont pour elle que des êtres maléfiques et inexistants, purement inventés par les humains.
Mais Meena va vite apprendre que cette croyance va s'avérer être erronée. En effet, alors qu'elle promène son chien, Jack Bauer, un soir, elle va se faire attaquer par une armée de chauve-souris en manque de sang. Elle va être sauvée in-extremis par Lucien Antonescu, un professeur d'histoire reconnu en Roumanie, son pays d'origine ( car l'action se passe à Manhattan ).
Il est beau, mystérieux, gentil et l'homme le plus doux que notre jeune femme ait jamais connue... Mais va également se révéler être le prince des Ténèbres et du Mal. Le seigneur des vampires, au final. Jusque là, j'ai sincèrement été pris par l'histoire et le contexte. L'héroïne qui découvre un nouveau monde, un vampire intriguant, l'univers de la télévision et l'existence de chasseurs de vampires ( comme avec Alaric par exemple ). Tout cela m'a séduit. Enfin, peu de temps, seulement. J'ai très vite déchanté ensuite. Ok, on a le droit à pas mal de clins d'œil plutôt drôles aux autres romans ou sagas vampiriques... Notamment Fascination, Vampire Academy, True Blood ou Dracula. Mais c'est tout. La répartie des personnages ne m'a fait que ( très ) peu sourire. De plus, l'histoire possède pas mal de longueurs. J'ai souvent eu l'impression de ne pas avancer et de stagner sur place.
C'est vraiment bête, car il y avait pleins de pistes à explorer ! Allez savoir, peut-être que je ne suis pas fais pour le "comique" ? Mais enfin si Insatiable est drôle, alors qu'est-ce qu'un roman ennuyant doit donner... Parce qu'en fait, c'est un peu le sentiment que j'ai ressenti pendant ma lecture : l'ennui. Pour que j'en arrive là, il faut vraiment se donner de la peine. Je pense que vous savez à quel point je peux m'attacher à un livre, et c'est souvent le cas. Toutes les histoires que je découvre me plaisent et me touchent. Hé bien pas là.
Ensuite, une fois qu'on a bien entamé l'intrigue et qu'on attaque la fin, on se rend-compte que le pire est à venir. Dans le mauvais sens du terme. Comment vous dire... La fin est très largement tirée par les cheveux, j'ai eu du mal à y croire... Sérieusement, Lucien qui se transforme en ce genre de créature ? Mais Meg, où aviez-vous la tête ?
Je pense ne pas avoir besoin d'en rajouter. Insatiable est au final une grosse déception, pas tant au niveau de l'intrigue ( enfin, quand même un peu ), mais essentiellement par rapport à ce qu'on nous a dit avant. Un roman à mourir de rire... A voir. J'en attendais peut-être trop. Ou alors le roman est simplement moyen. Maintenant c'est à vous de juger. Moi je n'ai pas accroché, mais j'achèterai peut-être la suite pour voir où l'auteure nous mène...


par Jordan
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
Sous ta peau, Tome 1 : Strong Sous ta peau, Tome 1 : Strong
Scarlett Cole   
Le résumé me fait vaguement penser à "Bad Boy" d'Helena Hunting... A voir si c'est "copier" ou non ^^

par SmallBab
Sarah Dearly, Tome 1 : Mordue Sarah Dearly, Tome 1 : Mordue
Michelle Rowen   
Que peut donner une fusion entre le genre bit-lit et chick-lit? Habile hybride ou essai raté?

Nous arborons le récit non sans humour pour le lecteur car l'héroïne se réveille dans une tombe et prend conscience que son rendez vous arrangé est un grand malade se prenant pour un vampire. Sarah nous présente les faits de manière désopilante et ses remarques ne cessent de nous faire sourire. Cette jeune femme fashion victime nous emportera dans ses mésaventures et aventures au cœur de la nuit. Cette miss catastrophe ne cesse d'accumuler les bourdes et devient vite un aimant à problème pour notre grand plaisir. Lors du premier chapitre nous sommes happés dans sa fuite à travers la ville poursuivi par des chasseurs voulant l'exécuter. Elle rencontrera son futur mentor et sauveur du moment, Thierry un vampire dépressif et suicidaire souhaitant mourir, ses plans devront être mis en suspend en rencontrant Sarah. Il lui proposera son aide en voyant que cette jeune femme nouveau née vampire ne connait rien au loi du milieu.
Heureusement ce récit ne tournera pas autour que de Sarah et son mentor autoritaire. Nous ferons la connaissance des subalternes du Maître de la ville, Zelda une vampire adolescente en apparence mais qui a tout de même 300ans à son actif, Georges un vampire bodybuldé gay qui aura des échanges verbaux assez drôle avec sa nouvelle amie Sarah. Graviteront aussi les chasseurs de vampires, certains tuant les civiles vampires par plaisir et d'autres vivant dans l'erreur et pensant que leur métier est un devoir. Juste pour n'en citer qu'un qui prendra beaucoup d'importance, Quinn. Jeune chasseur d'une trentaine d'année, tuant les vampires par devoir mais surtout par soif de vengeance, sa mère ayant été tué par ses derniers. Sa rencontre avec Sarah changera sa perception de vie, une relation ambigu naîtra de leur rencontre.

Un récit drôle, frais et sans prise de tête. L'humour de Sarah et des autres personnages ponctuant le tout on ne s'ennuie pas un seul instant et on sourit et rit des déboires de Sarah Dearly. Un tome pouvant se suffire à lui même au vu du dénouement final.
Pour répondre à ma première question, un roman hybride réussi, divertissant mais pas transcendant. à lire pour passer un bon moment.

par Luna05
Felicity Atcock, Tome 3 : Les anges sont de mauvais poil Felicity Atcock, Tome 3 : Les anges sont de mauvais poil
Sophie Jomain   
Team Stan !!!! J'espère qu'il sera[spoiler] le papounet [/spoiler]XD J'ai trop envie de voir sa tête ^^

Septembre c'est encore loin...
Temps de Lune, Saison 1 - Episode 3 : Aux Nuits Sans Lune, à l'Abri du Loup Temps de Lune, Saison 1 - Episode 3 : Aux Nuits Sans Lune, à l'Abri du Loup
Céline Mancellon   
J'ai trépigné pour l'avoir, j'ai œuvré longtemps et hop j'ai eu, et il est déjà dévoré, emporté par mon entrain à connaître la suite des Louloups ! Je n'ai même pas vu le temps passé ! MAIS COMMENT EST CE POSSIBLE ????

Je suis totalement ADDICT de cette série, en même temps comment ne pas l'être ? Si vous ne l'êtes pas, c'est que vous ne l'avez pas encore lu, alors vous feriez mieux de vous y mettre ! Petit conseil que je vous donne.

Mais reprenons. Nous retrouvons notre chère Beth dans les bras de Cahl (on l'avait laissé là dans le tome 2, souvenez-vous!), mais bien sûr rien ne se passe dans la joie et la bonne humeur, puisqu'il se passe un truc de dingue entre eux deux. Bon, je vous referai pas le topos bien sûr ! Moi même, je suis tombé des nus ! L'auteur a le don certain pour nous mettre dans une sorte de transe, dont on en ignore la provenance. Et puis voilà, tout s'enchaîne, notamment avec l'arrivé de Paris Hilton (petite référence au livre^^). Aïe Aïe Aïe, entre Krolan et Beth, ben voilà quoi ! Au fil des lignes, nous prenons conscience de l'"attirance" entre Cahl et Beth, mais je n'ai pas bien compris à quel jeu il voulait jouer celui-là, quoique j'aimerai bien un jour qu'il prenne vraiment conscience de quelque chose, quelque chose entre Beth et lui, ça serait vraiment épique, parce que mine de, moi, je l'aime bien Cahl, il fait battre mon petit cœur de femme (okkkk ! j'arrête là mdr^^). Cependant, j'attend avec impatience la saison 2 pour le découvrir...

Pour cet opus, j'ai beaucoup rit. Beth a de la répartie, c'est juste énorme ! Ces répliques sont sublimes, j'en ai pleuré de rire tellement c'était trop fun^^ Ensuite, les scènes sont pleins d'émotions, j'étais frustré à certains moments, j'avais peur pour d'autres, j'ai carrément vibré sur certaines scènes entre Cahl et Beth... C'était intense en émotions. Juste Waouh quoi ! bon je pense que vous l'aurez compris, j'en pince grave pour cette saga !! L'écriture est toujours magnifique, la plume est délicate, il n'y a pas de fausses notes, on ne s'ennuie pas un seul instant, et j'aime ça ! tout est réunit pour passer un très bon moment alors mille, non des milliers de merci ^^

Personnellement, cette saison 1, si on venait à faire le bilan, elle est juste énorme. J'ai presque envie de pleurer parce que c'est déjà finit. Je déteste les fins de saisons, parce que c'est toujours trop long pour attendre la suite. Alors Céline, je t'attendrai de pied ferme pour la saison 2... J'espère de tout cœur qu'elle me fera frissonner, rigoler et encore pleins d'autres choses.

Mille merci à Céline, pour cette très belle première saison. Je ne soulignerai pas la longueur du tome, mais j'ajouterai juste ceci : Il ne faut pas se fier à la longueur d'un livre, mais juste à la qualité de celui-ci ! Et puis si on réfléchit bien, ce sont des Épisodes dans une Saison, vous avez déjà vu des épisodes de série qui durent trois heures vous ? parce que moi non !! Et puis avec l'intégrale qui devrait sortir, on aura facile un roman de 300 pages environs, alors finalement on s'en sort pas mal je trouve !! Voilà je voulais juste le dire !

Evidemment, c'est toute la saison, qui est un énorme coup de foudre ! j'attend les épisodes avec tellement d'intensité, que dès que je les ai, je sautille partout alors comment faire autrement ...