Livres
505 806
Membres
513 637

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"Et moi, Chrétien de Troyes, je termine ici mon roman Le Chevalier au Lion. Il n'y a plus rien à dire sur monseigneur Yvain et la Dame de la Fontaine. Celui qui ajouterait quelque chose à l'histoire ferait un mensonge !"

Afficher en entier

"Il marcha tant qu'il fut loin des tentes et des pavillons. Alors lui monta dans la tête un tourbillon si violent qu'il en devient fou. Il déchire et met en lambeaux ses vêtements, il fuit par les champs et les labours ; ses gens restent désemparés ; ils le cherchent dans toute la région, dans les logis des chevaliers, dans les haies et dans les vergers. Mais ils le cherchent où il n'est pas. Il fuit à toute allure ; près d'un enclos, il trouva un rustaud qui tenait un arc et cinq flèches barbelées, larges et tranchantes. Il eut juste assez d'esprit pour aller prendre son petit arc au rustaud avec les flèches qu'il avait dans la main. Néanmoins il ne se souvenait plus de rien de ce qu'il avait pu faire. Il guette les bêtes dans les bois, et quand il les a tuées, il mange la venaison* toute crue.

Il resta si longtemps dans les halliers**, comme une brute privée de raison qu'il trouva la maison d'un ermite***, une maison toute basse et toute petite; l'ermite défrichait. Quand il aperçu cet homme qui était nu, il lui était facile de se rendre compte qu'il n'avait plus sa raison ; c'est ce qu'il comprit, il en fut vite persuadé."

*Venaison : chair de grand gibier, daim, cerf, chevreuil, sanglier.

**Halliers : fourrés, bois.

***Ermite : religieux retiré dans un lieu désert.

Provenance : page 72, chapitre "la folie d'Yvain"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Miyu55 2012-04-21T16:34:44+02:00

-Ôtez-le vous même puisque vous en avez peur! répond Yvain. Il ne me déplaît pas à moi qu'il puisse vous mettre à mal et je serais bien content qu'il vienne m'aider.

-Vous n'en avez pas le droit. Vous devez vous battre tout seul contre nous deux, sans aucune aide, du mieux que vous pourrez. Si le lion était à vos côtés, vous ne seriez plus seul, mais deux, à nous affronter. Il faut absolument que vous ôtiez votre lion d'ici, que cela vous plaise ou non.

-Où voulez vous que je le mette?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode