Livres
477 932
Membres
459 075

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Je t’ai cherchée partout, petit cœur.

— Si tu le dis. Commande-lui une glace, ordonnai-je en montrant Jean.

— Une glace ? Pour lui ? Il est mort, Kendra.

Vexé, le garçonnet croisa les bras sur son torse.

— C’est même pas vrai, d’abord ! Ou juste un petit peu.

Afficher en entier

- Je suis là, moi, petit cœur... pour l'instant.

Afficher en entier

- Alors je suis quoi, moi ?

- Toi ? dit-il après quelques secondes. Celle qui doit sauver le monde.

Afficher en entier

- Ne soit pas si pressée de mourir, petit cœur.

Afficher en entier

- Tu ne le feras pas, affirmai-je. Tu ne me tueras as, je le sais. Tu ne peux pas nier qu'il y a un truc entre nous.

Par là, j'entendais une connexion. Pas une attirance. Mais je n'eus pas le temps d revenir sur mes paroles : déjà, Zel me libérait et quittait mon immeuble.

Ou, plus exactement, me fuyait.

Afficher en entier

- Tu n'as pas vu ce qui lui est arrivé ? demandai-je en dissimulant la marque laissée par Zel sur mon bras.

Elle ressemblait à un tatouage et virait peu à peu au gris, de la nuance exacte de la plume que j'avais trouvée après mon entretient avec Samantha.

- Non, je t'ai vue tomber, elle a bondi et l'instant d’après... Tu étais debout, en vie, seule.

Afficher en entier

«On s'est rencontrés. Est même si ça n'a pas été facile, tu es l'une des personnes à qui je tiens le plus. Je me fiches de savoir pour qu'elle raison ils m'ont mise sur ton chemin. Tout ce qui importe c'est toi.»

- Je dois prendre sa pour une déclaration d'amour, petit coeur ?

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)C'est alors qu'il m'embrassa.Un baise léger, plein de douceur et de tendresse.Ses lèvres sur les miennes emplirent mes yeux de larmes.Pourquoi la douleur me poignarda-t-elle à cet instant précis ? Elle fut cependant bientôt anesthésiée par le contact de sa langue sur la mienne, de ses mains sur ma peau. Tant pis. J'aurais tout le temps de regretter plus tard ces sentiments qui étaient en train d'éclore au fond de mon âme, après avoir été ignorés bien trop longtemps.

Afficher en entier

- De combien as-tu besoin ?

- Soixante dollars ?

- Hors de question. Tu sais combien de paquets de pâtes je peux acheter avec cette somme ?

Stella éclata de rire. D'accord, peut-être que je dramatisais un peu ma situation.

Afficher en entier

— Ça pue Doriane à des kilomètres. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ?

— Rien de spécial. Elle m’a juste offert une robe.

— Je vois. Cette nana n’a pas de vie.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode