Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ZephyrAnderson : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le Curé de Cucugnan Le Curé de Cucugnan
Alphonse Daudet   
En audiobooh gratuit sur http://www.audiolivres.info/le-cure-de-cucugnan-alphonse-daudet
Ce conte fleure bon la légèreté et la Provence, el le narrateur l'anime à merveille.

par Nymphee
Les Fourberies de Scapin Les Fourberies de Scapin
Molière   
La première pièce de Molière que j'ai lue et je l'ai adoré. Le fameux "Mais qu'allait-il faire dans cette galère" est comique à souhait et Scapin.. irrésistible ;)

par emy27
Le Tartuffe Le Tartuffe
Molière   
Une très bonne pièce de Molière, courte mais efficace! Elle se laisse très vite et en plus elle est vraiment intéressante. Molière dénonce encore une fois, un des plus grands travers de la société qui lui est contemporaine... Les hypocrites ont toujours existé et continueront toujours d'exister, mais c'est à chaque personne de savoir faire la part des choses entre le vrai du faux, et ne pas se laisser entraîner dans une sombre machination. Dans ce livre, Orgon fait les frais de la malhonnêteté de Tartuffe. Cet homme est véritablement intelligent et sait comment influencer les gens... Se faisant passer pour un faux dévot, il va tenter de voler le noble en lui faisant perdre tout ce qu'il a de plus précieux: sa maison, sa famille... Mais c'était sans compter sur toute la famille d'Orgon qui va réussir à le convaincre de sa méprise! Mais heureusement, comme dans presque toutes les comédies de Molière, la fin est heureuse, et ce grâce au procédé "deus ex machina". C'est un peu tiré par les cheveux mais ça permet d'affirmer le pouvoir et la clémence du roi, et aussi de satisfaire le lecteur. la vérité triomphe toujours sur le mensonge. Chacun des personnages a une place qui lui est propre. Celui qui m'a le plus touché par la justesse et la sagesse de ses propos, reste Cléante. un homme de bien qui se veut être la conscience de la pièce, le pacificateur en quelque sorte.
Je comprends tout à fait pourquoi cette pièce a été censuré à la suite de ses premières représentations. À cette époque, les dévots étaient des gens importants du pays et il ne fallait pas s'en prendre à eux... C'était presque blasphémer que de s'attaquer aux "meilleurs" représentants de la foi sur Terre, ou tout du moins c'est ce qu'ils faisaient croire... Cette pièce est vraiment riche d'enseignements, Rousseau aura beau dire que la comédie montre et incite aux vices, c'est pourtant le contraire! Le Tartuffe est une pièce satirique et didactique impressionnante et qui charme réellement par sa profondeur mais elle touche aussi par son humour. Des quelques pièces de Molière que j'ai lues, celle-là est de loin ma préférée. Je me suis réellement délectée de cette lecture, même si elle m'a été imposée par ma professeur de français cette année.
Cette pièce est donc un concentrée de bonne humeur et de réflexion, très agréable et divertissante.

par elana55
Le Médecin malgré lui Le Médecin malgré lui
Molière   
L'histoire : Martine a décidé de se venger de Sganarelle, son vaurien de mari ! Les circonstances vont lui offrir une occasion bien tentante : le faire passer pour un médecin - malgré lui !
"Le médecin malgré lui" est, avant tout, une satire de la médecine du 17ème siècle. Les docteurs y sont représentés beaux parleurs avec leurs tirades en latin.
Le comique est verbal. Certains personnages s'expriment en vieux français. Sganarelle invente des diagnostics sans queue ni tête...
Le comique est aussi de geste. Sganarelle se fait rosser par Valère et Lucas qui le forcent à reconnaître qu'il est bien médecin, il cherche à palper les seins de la nourrisse, Géronte se fait battre aussi....
Enfin, les femmes apparaissent rusées et de caractère. Martine cherche à se venger des coups de bâton de Sganarelle en le faisant passer pour un médecin.
Une pièce assez drôle dans l'ensemble.
L'Avare L'Avare
Molière   
Après Les fourberies de Scapin, c'est mon Molière préféré. Comparé à d'autres pièces de l'écrivain, cette pièce est remplie d'humour. Le personnage de Frosine m'a plue.
L'adaptation cinématographique, avec Louis de Funès, est aussi à voir.

par myra44
Antoine Blancpain : collégien Antoine Blancpain : collégien
Claude Gutman   
J'ai eu l'impression de lire ma vie à peine modifiée dans ce livre vraiment émouvant. Pas de fantastique, juste la vie quotidienne d'Antoine, et c'est justement parce qu'elle ne sort pas de l'ordinaire et parce qu'elle est simple que j'ai eu l'impression que c'était moi. Simple, mais profonde. Vraiment une très belle histoire

par Hogwarts
La Colonie La Colonie
Pierre De Marivaux   
ces pièces de Théâtre abordent très bien le sujet des femmes, qui a l’époque n’était absolument pas consulté pour quoi que ce soit, le maitre était l'homme. Marivaux tente de montrer comment ça serais si les femmes étaient écoutées aussi

par boscos
La Ferme des animaux La Ferme des animaux
George Orwell   
Je ne pensais pas du tout trouver dans ce bouquin ce que j'y ai découvert, à savoir une réplique du communisme et ce qu'il a entrainé dans cette ferme.
Je trouve que ça montre si bien ce contre quoi les idéologies tentent de lutter, mais qui finit toujours par être rattrapé par la réalité, à savoir : la tendance humaine vers l'omnipotence, le pouvoir, la supériorité. C'est si beau, pourtant, dès le début on ne peut qu'être émerveillé ; c'est une révolution ! Sage l'Ancien l'avait prédit, son discours a fait chavirer les cœurs et tout le monde y a cru. Oui, mais voila. Une fois le pouvoir renversé, que faire ? Comment ne pas commettre les même erreurs, et s'assurer que tout est fait pour le mieux pour tout le monde ?
Ce livre m'a fait penser au livre de Werber "Le Papillon des Etoiles", à travers la reproduction d'un passé qu'on voulait abolir, presque inconsciemment, normalement. Comme si tout ça était justifié.

Mais forcément, comment croire que ceux qui, à un moment, prennent un quelconque pouvoir, voudront s'en défaire, le rendre au peuple, à celui qui a mené la révolte ? Encore faudrait-il que chacun partage l'idéologie, et soit sincère. Je revois encore, dans ce récit, celui de ces communautés utopiques, telle qu'Auroville, qui a succombé sous la pression du monde extérieur pour finalement reproduire les schémas, les erreurs, les modes de fonctionnement du monde qu'ils avaient quitté.

Ici, non seulement la réalité prend le pas sur le rêve, par la pression du social et de la nécessité matérielle, mais en plus, ceux qui détiennent le pouvoir semblent mener les esprits pour leur propres buts, qui va vers toujours plus de pouvoir, plus de privilèges, plus d'aliénation... Que faire alors, sinon une nouvelle révolution ? Mais la révolution est-elle destinée à suivre cette ellipse pour revenir, chaque fois, au point d'où elle a commencé ?
Les Aventures de Tintin, Tome 22 : Vol 714 pour Sydney Les Aventures de Tintin, Tome 22 : Vol 714 pour Sydney
Hergé   
Un Tintin qui diffère un peu des autres, puisque nous voilà embarquer avec les extras terrestres! mais est ce bien le cas ? en tout cas l'impression d'angoisse est bien là; cette atmosphère un peu lourde n'est pas sans rappeler celui de Tintin au Tibet, d'accord pas pour les mêmes raisons! mais tout de même, on retrouve également certains protagonistes d'autres albums, en dehors des méchants "classiques" j'aime bien Szut (j'ai toujours eu du mal à "dire" son nom j'ai raccourci je l'appelle zut!!) même carreidas me fait penser à quelqu'un de très connu, pour ceux qui aime les avions, et qui les fabrique (toujours de nos jours même si maintenant il change de nom! Bon, allez M. Dassault! je suis sûre que vous aviez trouvé) bref un volume pas mal et qui nous change par le côté fantastique de l'histoire. A lire

par cathardy7
Les Aventures de Tintin, Tome 17 : On a marché sur la Lune Les Aventures de Tintin, Tome 17 : On a marché sur la Lune
Hergé   
Toujours un vrai plaisirs de livre les BD d'Hergé... En plus il était en avance personne n'avait encore marcher sur la lune.Meme si ce n'est qu'une BD il y a quand meme du vrai dans celle-ci

par Jenna