Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Zhazie : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Astérix, Tome 35 : Astérix chez les Pictes Astérix, Tome 35 : Astérix chez les Pictes
René Goscinny    Albert Uderzo    Jean-Yves Ferri    Didier Conrad   
Voilà enfin le premier tome d'Astérix et Obélix dont le flambeau a été repris par d'autres auteurs. Résultat des courses : un bilan que je trouve légèrement mitigé. Certes nous avons échappé au désastre de "Le ciel lui tombe sur la tête" qui avait franchement plongé la plupart des fans dans le plus grand désespoir.

Il n'empêche que le tome, à mon humble avis, manque de cet humour légèrement subtil que l'on retrouve habituellement dans les tomes de la série. Les noms des personnages, comme à l'accoutumée, sont des jeux de mots trouvés autour d'un point commun (les -us pour les romains, les -is pour les égyptiens) mais ici quelques fois le jeu de mot n'est même pas réellement compréhensible.

Attention, je ne suis pas pour autant totalement déçu par ce tome. L'intrigue était plutôt originale et pourtant fidèle à l'esprit de la série. Les personnages étaient bien trouvés et on passe tout de même un bon moment de lecture.

par syl1984
Astérix, Tome 8 : Astérix chez les Bretons Astérix, Tome 8 : Astérix chez les Bretons
René Goscinny    Albert Uderzo   
Jolitorax, l'anglais cousin d'Asterix, sollicite l'aide de ce dernier et de son inséparable Obélix pour sauver un irréductible petit village du Cantum commandé par le non moins irréductible Zebigbos. Nos deux héros acceptent, embarquent avec eux un tonneau de potion magique, traversent le Channel et font connaissance avec de très surpenants voisins...tout en mettant en déroute ce que la Bretagne (Grande par nature) compte de Romains.

par Schima
Astérix, Tome 31 : Astérix et Latraviata Astérix, Tome 31 : Astérix et Latraviata
René Goscinny    Albert Uderzo   
Cette bande-dessinée est à la fois passionnante et remplie d'un humour tordant. Notre pauvre Obélix au cœur tendre va être confronté à un immense quiproquo dont tout le monde pourrait ne pas ressortir indemne.

par myra44
Double assassinat dans la rue Morgue Double assassinat dans la rue Morgue
Edgar Allan Poe   
Lugubre, suspense, une véritable nouvelle Edgar A. Poe! je copnseille de la lire, ne serait-ce que pour sa culture générale, et l'écriture de cet auteur.

par Lily-Ann
Le Jeu du maître, Tome 1 Le Jeu du maître, Tome 1
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3268316388-LE-JEU-DU-MAITRE-T-1-LE-JEU-DU-MAITRE.html

LE JEU DU MAÎTRE est une lecture hyper agréable et très satisfaite. Cette histoire est, certes, en-dessous de celle de L'ÉPREUVE mais elle reste ultra prenante et extrêmement bien construite. James Dashner nous entraîne avec lui au cœur d'une intrigue palpitante et qui a été beaucoup plus addictive que ce à quoi je m'attendais. Je me suis surpris à ne pas vouloir lâcher le roman alors que je devais absolument m'endormir les veilles d'examens. LE MAÎTRE DU JEU possède indéniablement un rythme haletant qui rend le roman saisissant et vraiment excitant. On veut sans cesse le rouvrir et découvrir la vérité sur les évènements auxquels nous sommes confrontés. Une lecture vraiment sympathique et satisfaite, en résumé.

Dès le départ, on sent bien que ce livre fait dans l'originalité et s'écarte des sentiers battus. En effet, les premiers chapitres, bien que très courts, nous font pénétrer dans un monde plein de surprises et dont on meurt rapidement d'envie de connaître les moindres secrets. Michael est un héros auquel on s'attache très vite et avec qui on n'a aucun mal à s'identifier. Même s'il nous faut un tout petit temps d'adaptation pour bien comprendre où nous mettons les pieds, l'histoire reste vraiment intelligente et bien menée. Notre héros possède la capacité de s'extraire des situations compliquées avec une dextérité impressionnante. Il sait rester calme quand tout semble s'écrouler mais est également capable de ressentir tout un tas d'émotions contradictoires lorsque les choses empirent. Tout cela permet de lui conférer une vraie humanité. Avec Sarah et Bryson, les deux autres personnages principaux du roman, ils forment un trio que j'ai pris énormément de plaisir à suivre et à connaître. Plus nous avançons avec eux dans l'histoire, plus nous nous sentons proches d'eux. Ils possèdent tous une personnalité distincte et un caractère bien défini, ce qui apporte une vraie fraîcheur à l'histoire. Avec eux, pas le temps de s'ennuyer !

En effet, LE MAÎTRE DU JEU s'avère être un vrai cocktail de surprises inattendues et de rebondissements tous plus énormes et éblouissants les uns que les autres. Il n'y aucun chapitre qui ne possède pas son lot de retournements de situation et de suspense. James Dashner est définitivement un professionnel pour jouer avec les nerfs de ses lectures et pour créer des situations absolument imprévisibles. Évidemment, j'ai tellement, tellement aimé ça. Cette histoire est une petite bombe concernant les coups de théâtre qui s'y déroulent, sincèrement. Le fil conducteur de ce livre est doté d'un nombre incalculable de surprises et de twists tout simplement grandioses. Dès lors, on veut toujours en savoir plus, toujours aller plus loin et passer encore plus de temps avec Michael pour percer les mystères du monde virtuel dans lequel lui et ses amis se retrouvent à investiguer.

Néanmoins, même si j'ai passé un excellent moment en compagnie de ce récit et des protagonistes qu'il renferme, je dois bien avouer qu'il m'a manqué ce petit quelque chose, cette étincelle qui fait qu'on passe d'un bon roman à un véritable coup de cœur. LE MAÎTRE DU JEU est vraiment une histoire intéressante avec de nombreuses qualités mais, à l'inverse, cette intrigue reste plus ou moins légère et ne va pas assez en profondeur. J'aurais aimé aller encore plus au cœur des explications, de l'univers et des sentiments des héros. Cependant, vu la conclusion, il me semble justement que James Dashner va opter pour cette option dans la suite et nous offrir une vue d'ensemble sur cette trilogie, chose que je risque de fortement apprécier.

La conclusion, d'ailleurs, est tout simplement exquise. Les ultimes retournements de situation m'ont complètement pris au dépourvu et m'ont coupé le souffle. J'étais tellement choqué et surpris que j'ai dû relire les dernières pages plusieurs fois pour bien assimiler le génie de l'auteur et de ce qu'il nous avait concocté. C'est une fin à la hauteur de mes espérances concernant James Dashner qui me donne terriblement envie de sauter sur le tome 2 en version originale tant les révélations qui nous sont faites s'avèrent être poignantes et renversantes. J'ai tellement hâte de découvrir la suite de cette histoire !

En résumé, LE JEU DU MAÎTRE est un roman qui possède de nombreux bons points et qui a tout pour plaire. Son rythme, ses personnages et ses coups de théâtre m'ont complètement charmé et m'ont laissé impatient à l'idée de sauter sur le second volet de la saga. Néanmoins, il manque à ce récit un peu d'intensité et de profondeur pour être totalement parfait. Je ne me fais pas trop de soucis là-dessus, cependant, étant donné que James Dashner est un excellent auteur que j'apprécie beaucoup depuis sa trilogie L'ÉPREUVE. Une lecture originale et piquante que je vous recommande chaudement.

par Jordan
Astérix, Tome 37 : Astérix et la Transitalique Astérix, Tome 37 : Astérix et la Transitalique
Didier Conrad    Jean-Yves Ferri    Albert Uderzo    René Goscinny   
Nos petits Gaulois font donc la "Transitalique" pour leur nouvelle aventure. Les jeux de mots sont là, timides mais disséminés tout au long du texte ; Astérix a bien sa petite gourde de potion magique à sa ceinture ; Obélix aime toujours le sanglier; Idéfix est toujours aussi croquignolet... Cependant, j'ai eu plus l'impression de feuilleter un album sur l'histoire de l'Italie et sur son patrimoine touristique que de suivre des aventures avec une intrigue, de vrais rebondissements et une véritable histoire.
Un plaisir de retrouver nos petits héros, une déception de les voir presque passifs.

par EmmaB
Astérix, Tome 10 : Astérix Légionnaire Astérix, Tome 10 : Astérix Légionnaire
Albert Uderzo    René Goscinny   
Ce tome m'a fait énormément rire. Voir Astérix et Obélix devenir des légionnaires romains ... quelle idée fabuleuse !!! Un comble pour nos gaulois préférés. Ce renversement de situation est le point de départ d'une très bonne histoire où nos héros vont, une fois de plus, devoir faire preuve de ruse et d'humour ... et distribuer quelques paires de claques.


par myra44
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Astérix, Tome 24 : Astérix chez les Belges Astérix, Tome 24 : Astérix chez les Belges
René Goscinny    Albert Uderzo   
Astérix et Obélix enfin chez nous ;) Astérix chez les Belges ou comment Manneken Pis est devenu Manneken Pis et les pommes frites, les frites ^^

par emy27
Astérix, HS : Les Douze Travaux d'Astérix Astérix, HS : Les Douze Travaux d'Astérix
Albert Uderzo    René Goscinny   
Je ne me suis jamais lassée des aventures d'Astérix. A chaque tome, j'étais ravie de retrouver les Gaulois, et un humour toujours plus décapant! De plus, l'immagination sans bornes de Goscinny et les magnifiques dessins d'Uderzo ne peuvent que nous satisfaire encore et toujours plus!

par Ophie