Livres
472 564
Membres
445 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Zig et Puce, Tome 1 : Le Voleur fantôme



Description ajoutée par Biquet 2011-10-05T10:14:26+02:00

Résumé

Le créateur d'Achille Talon, dans les sixties, redonnait vie aux personnages créés par Saint-Ogan et les faisait basculer dans les années yéyé avec un charme toujours présent...

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

En mai 1963, l'on retrouve, sur la route de Sifflotay-sur-la-Gamme, un p'tit pingouin, deux grands garçons, chantonnant la chanson des trois meilleurs des compagnons.

Et voici, dans le journal de Tintin, la première arrivée, tant attendue, de Zig, de Puce et de leur inséparable pingouin Alfred.

Ils se sont rencontrés, dans "Le dimanche Illustré", le 27 décembre 1925, sous la plume d'Alain Saint-Ogan.

Zig et Puce, au cours d'une de leurs aventures, étaient perdus sur la banquise, mourant de faim.

Tombant sur un petit pingouin, ils essayèrent de le capturer pour le passer à la casserole.

Horreur !

Mais, ni le scénariste et dessinateur, ni les deux héros n'eurent le cœur d’exécuter ce sombre dessein.

Un bienfait n'est jamais perdu.

Alfred pêcha pour eux, dans un trou d'eau, les poissons qui leur sauvèrent la vie.

Une grande, fidèle et longue amitié venait de naître !

Jusqu'en 1956, les trois personnage de Saint-Ogan allaient vivre de nombreuses aventures : "Zig, Puce et Alfred", "Zig et Puce à New-York", "Zig et Puce et Furette", "Zig et Puce aux Indes"....

Elles furent traduites en onze langues.

Alfred devint très populaire.

Un revue de Théâtre prit le nom de "T'as le bonjour d'Alfred".

Nungesser et Coli avaient à bord, lorsqu'ils se sont perdus en mer, une mascotte d'Alfred comme porte-bonheur.

Il fut aussi la mascotte du contre-torpilleur "Le Mars"...

Ce grand retour, dans le journal des jeunes de 7 à 77 ans, est annoncé par la superbe couverture du 759ème numéro de l'édition française, par une demi-page illustrée dans le numéro précédent et par un grand article de deux pages dans le suivant.

Cette nouvelle aventure est l'histoire d'une rencontre.

C'est une association entre Alain Saint-Ogan, le créateur de la série et Greg qui en réalise les dessins.

Monsieur Plume du "Clairon matinal" n'est pas au bord de la route pour effectuer un reportage sur la course cycliste.

Il est surtout ici pour le cas où le voleur fantôme se manifesterait encore.

On a dérobé la caisse de l'école et monsieur Bonoeil, le photographe, a été cambriolé !

Une chose est bizarre le concierge de l'école et le photographe se sont mystérieusement endormis à l'heure des vols et n'ont souvenance de rien....

L'âme d'Enguerran de Sournoyse, si noire que le diable lui-même n'en voulut pas en enfer, rode-t-elle encore vraiment, depuis 1151, dans un des escaliers du château de madame Bastienne de la Botte ?

Mystère !....

Afficher en entier

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode