Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Zilami : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Haut Conteurs, tome 1 : La Voix des Rois Les Haut Conteurs, tome 1 : La Voix des Rois
Oliver Peru    Patrick Mc Spare   
Roland, un jeune garçon, fils d'aubergiste, rêve d'aventures, mais son père à d'autres projets pour lui. Cependant, il ne s'attendait à ce que ses rêves deviennent réalités avec la venu d'un Haut Conteur...

J'ai adoré ce roman, un roman jeunesse, fantasy, aventure, un peu historique... L'auteur nous embarque complètement dans cette sublims histoire. J'ai beaucoup aimé le style de l'écrivain. Je suis facilement rentré dans la peau du personnage, même s'il avait que 13 ans. Je pense que je n'aurais pas de mal à lire un autre livre de cette auteur qui m'a complètement fasciné.

L'histoire n'est pas des plus banales. C'est la première fois que j'entends parler de hauts conteurs. J'avais un peu peur au début, ils étaient considérés un peu comme des seigneurs.... la voix de la sagesse... etc. Mais finalement, j'ai adoré le fait qu'il ait ces personnages, ça m'était un peu de fraicheur à ce genre de romans. Il y a beaucoup d'aventures, de créatures aussi ignobles... on ne s'ennuit pas une seconde, j'avais toujours envie de savoir la suite, sans quitter le livre. Il y a toujours des énigmes à résoudre, limite un peu policier... mais qui a fait ça? qu'est ce qui s'est passé? On cherche avec les personnages.

En parlant des personnages, j'ai été très surprise de voir que le personnage principal avec 13 ans. mais ne vous inquiétez pas, pour ceux qui hésite à lire ce livre à cause de cela, ça ne se voit pas qu'il a 13 ans, bien au contraire. Des fois j'avais vraiment l'impression qu'il avait au moins 20 ans, voire plus. Il est très mûr pour son âge, il sait ce qu'il veut, où il va... etc. D'habitude, j'ai un peu de mal avec les personnages principaux, mais lui je l'ai adoré. Ensuite, il y a la haut conteuse qui est avec lui, j'avais un peu de mal avec elle, elle ne faisait pas confiance à Roland... etc. Mais finalement, j'ai appris à l'apprécier. Et il y a un peu le maitre des hauts conteurs, je l'ai adoré tout de suite. Il me faisait bien rire.

En bref, une histoire fascinante, des personnages très intéressant, et une couverture qui donne envie de lire le livre. Tout est là pour faire une fabuleuse saga que tout le monde doit lire. Pour moi c'est un gros coup de coeur !!!

par Sandra38
Revanche Revanche
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.
Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.
Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.
Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.
Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.
Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.
Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.
Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.
Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.
Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html


par Jordan
Ne t'en va pas Ne t'en va pas
Paul Griffin   
Un livre extraordinaire comme on trouve peu. Les personnages sont d'une justesse !
c'est un livre plein de finesse, plein de tendresse et de beauté. J'ai pleuré devant cette fin qui représente la fin du tunnel pour l'un des personnages. Une perle rare à lire absolument, loin des clichés et des livres tous construits sur le même schéma, et des romances à deux sous. Ne cherchez pas dans ce livre des copies des livres de Simone Elkeles !! Cela n'a rien à voir ! "Ne t'en va pas" n'est pas une romance ! C'est un labyrinthe dont Mack finira par émerger pour trouver son chemin...
Bon sang ! j'en suis encore toute retournée. "Ne t'en va pas" est une petite merveille.

par snowgirl
Never Sky, Tome 2 : Ever Dark Never Sky, Tome 2 : Ever Dark
Veronica Rossi   
Franchement j'ai adoré. Il ne m'a pas déçue, loin de là. La suite est à la hauteur du premier tome. Je suis totalement sous le charme de l'atmosphère de ce livre. Coup de cœur.
Éternels, Tome 2 : Lune bleue Éternels, Tome 2 : Lune bleue
Alyson Noël   
La fin est vraiment cruelle! On ne s'y attend pas bien qu'on se doute qu'un truc cloche. Mais vraiment, c'est horrible !! J'espère que tout rentrera dans l'ordre!^^

par TuathaDé
Les Artefacts du Pouvoir, Tome 1 : Aurian Les Artefacts du Pouvoir, Tome 1 : Aurian
Maggie Furey   
Je ne saurais dire pour quelles raisons, mais ce livre te moi ça n'a pas collé... il est rare qu'un ouvrage de fantasy me résiste, plus encore que je ne parvienne pas à le finir, c'est pourtant le cas de celui-ci...
Manque d'originalité? Style répulsif? Personnages trop stéréotypé ou pas assez vivant? Manque d'inattendu, de mystère?
Ou un peu de tout ça à la fois...?
Impossible de le déterminer, toujours est-il que je me suis arrêter au trois quart du livre sans la moindre intention de le reprendre dans un jour proche ou lointain.

Attention je ne prétends pas qu'il soit mauvais, il ne m'a juste pas emballée, je n'ai pas réussi à accrocher... peut-être que d'autres seront plus chanceux.


par Mondaye
Arielle Queen, tome 1 : La société secrète des alters Arielle Queen, tome 1 : La société secrète des alters
Michel J. Lévesque   
Titre jeunesse me faisant de l'œil depuis un bon moment et dont le résumé m'intriguait et, qui, réussi à titiller ma curiosité.

Arielle, petite rousse rondelette est une jeune fille complexée par son physique. Orpheline peu de temps après sa naissance ce fut Yvan son oncle qui l'a recueilli, hélas, leur relation assez distante ainsi que l'alcool ardemment consommé par ce dernier chaque soir ne permis un attachement et la création d'un cocon familial satisfaisant....
Le jour de son anniversaire changera sa vie, par le biais d'une vidéo, Arielle fera la connaissance d'une certaine Elleira ayant quelques ressemblances avec elle mais étant néanmoins très belle. Cette dernière lui demandera son aide, une dernier chose qu'elle ne pourra accomplir seul.

Des la première page nous entrons dans le vif du sujet. Un monde envahis par les sylphores ou elfes noire relâchés de leur prison par les dieux des ténèbres afin de maintenir un certain équilibre entre les créatures d'Odin les humains et des ténèbres les sylphores. Malheureusement ces elfes ayant une soif de pouvoir et de conquête à étancher se retournèrent contre leur libérateur. Les dieux des enfers supplièrent de l'aide à Odin qui en réponse créa des démons pouvant anéantir les Sylphores, les Alters. Certains humain sont donc pourvu d'Alters, une partie démoniaque indépendante de leur personnalité prenant le contrôle de leur corps la nuit afin de chasser et tuer les elfes. Être pourvu de pouvoir magique et ayant un physique sublimé par rapport à leur autre alter égo humain.

Arielle se retrouvera au milieu d'une guerre et devra apprendre à gérer ses nouveaux pouvoirs, elle s'apercevra que certaine personne qu'elle côtoie au lycée ont également des alters. Elle découvrira par hasard qu'il peut arriver que l'Alter fasse une possession intégral et donc que la partie humaine s'efface à jamais au profit de sa personnalité démoniaque....

Petit défaut à citer à double tranchant, le récit est au présent ce qui nous immerge d'emblée dans l'histoire, cependant il devient dérangeant et rend notre lecture assez laborieuse et déconcertante.
à présent les points positifs, l'histoire est très prenante, les personnages sont attachants et très intéressants, mais la chose la plus importante est que le récit soit impossible à anticiper. Malgré une trame classique en apparence elle se veut bien plus complexe que le synopsis nous l'annonçait. Une histoire pas si simple que cela nous prenant totalement au dépourvu au vu de la fin se présentant en un véritable cliffhanger poignant nous poussant à la lecture du tome 2.

Un livre que j'aurai plaisir à suivre malgré un récit au présent. Un roman fantasy visant le lectorat jeunesse mais pouvant aussi intéresser les plus âgés.
Laissez vous tenter.

par Luna05
Glass, Tome 1 : Storm Glass Glass, Tome 1 : Storm Glass
Maria V. Snyder   
Maria V. Snyder et ses portes du secret m'avaient déjà largement séduite et je me suis donc plongée avec appréhension dans ce spin-off.
Allait-il me plaire ?
J'ai toujours apprécié Opal mais écrire une trilogie sur ce personnage me semblait beaucoup pour le rôle qu'elle avait joué dans Poison Study et sa suite.
Eh bien je ne me suis jamais autant trompée!
Encore une fois la plume de Snyder m'a transportée dans son univers (absolument fascinant et très riche il faut le dire) et le personnage d'Opal m'a réellement séduite.

Alors oui il est question de romance, tout comme dans l'autre trilogie, mais encore une fois, c'est frais et pas niais comme la plupart des romans fantastiques qu'on a aujourd'hui.

On découvre les pouvoirs de Opal avec elle et franchement, l'auteure a de l'idée derrière la tête, vraiment un scénario au top! Son écriture est simple pour de la VO et très agréable à lire, tout en fluidité.
Un gros plus pour la fin également et des rebondissements qui m'ont quand même surpris et m'ont fait dévoré le reste du livre!
Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière
James Clemens   
Oh mon dieu! Oh mon dieu!

Je viens de le terminé à l'instant et j'suis sous le choque. J'arrive toujours pas à croire que j'ai ENFIN fini cette série 0.0. J'vous assure c'est très bizarre, mon coeur bat toujours la chamade après les révélations du dernier chapitres. Mes sentiments sont très mélangés comme un mélange de joie, de tristesse, de stupeur, de soulagement et de questionnement.

James Clemens aime torturer l'esprit de ces lecteur x). Je ne sais pas d'où lui viens ce don inné des retournement de situations! Mais il fait tout pour nous faire changer d'avis sur un personnages. Je parle du cas de Mogweed. Je le tenais pas vraiment à coeur après le chapitre de la mort de Mycelle. Mais même la jusqu'à la fin j'me disais qu'il allait faire quelque chose pour nuire à ces amis. Bon ok il a failli franchir le pas mais au final je le pardonne (je n'en dirai pas plus :p).

Et j'suis vraiment contente de la relation d'Er'ril et d'Elena ^-^. On voit bien que cet auteur peut nous faire frissonner que se soit dans les scènes de batailles et de morts que dans les scènes d'amours!
Pour ma part c'est mon tome préféré avec le premier. Et tout fini là où ça à commencer.

[spoiler]Bien sure je me questionne sur la vie des personnages après l'ultime bataille. Elena et Er'ril on t'il eus es enfants...? =p J'en veux un peu à l'auteur de nous avoir rien dit (il aurai pu faire un épilogue >.
Et dernier point j'ai été très surpris que l'auteur de ces "parchemins maudits" soit Joach. Le pauvre é-è, au final c'est lui qu'on a plus à plaindre. Si seulement Kesla n'était pas un rêve!! Il a du enduré la perte de ces amis, sa soeur pendant que lui rester jeune et immortelle. Ça a du être horrible, heureusement qu'Elena est apparu pour le libérer =).
[/spoiler]

Voila trêve de blabla. Pour ce dernier commentaire sur cette série, je voudrai juste dire merci à James Clemens pour avoir écris ces livres! =D


par Ploupy
Gods & Monsters, Tome 2 : Belle et Mortelle Gods & Monsters, Tome 2 : Belle et Mortelle
Kelly Keaton   
Je me souviens avoir lu le tome 1 à cause du résumé et de la couverture qui m'intriguait, bon ça va, je n'avais pas été déçue !! Et ben il en est de même avec ce tome 2, que j'ai littéralement dévoré, lu en quelques heures ... et une fois encore j'ai adoré !! Ce tome 2 est vraiment très bon, on passe de la douceur à la dureté, de la confiance à la trahison, ou du doute au respect ! Ce livre est une palette de sentiments et de révélations qui à sut me tirer quelques larmes.
J’aime cette saga qui mêle action, sentiment, et révélation, on ne sait jamais ce qui va arriver. Le tout est très bien écrit, et ce qui ne gâche rien, c’est que ce tome nous plonge un peu plus dans l’Olympe avec ses mythes, et ses malédictions, tout ceci accompagné de vampires, de sorciers et de métamorphe !

par coco69