Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de zoreille62 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Petits secrets & Grand mariage Petits secrets & Grand mariage
Louise Allen   
http://megworld.over-blog.com/article-petits-secrets-et-grand-mariage-louise-allen-121143661.html

Je connais surtout les romans Darkiss des éditions Harlequin mais j'ai eu envie de découvrir leur nouvelle collection de romances : H&. La couverture de ce titre m'a tout de suite interpellée. Je l'ai trouvé magnifique et en accord avec le contenu. Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce roman même s'il a quelques défauts.

Au début de l'histoire, nous rencontrons notre héroïne : Elinor. Elle passe le plus clair de son temps à dessiner et à reproduire des œuvres d'art pour le compte de sa mère, qu'elle assiste. Elle est certaine de devenir vieille fille avant de retrouver son cousin : Théo. L'amour entre cousin/cousine peut choquer en 2013 mais à une certaine époque, c'était tout à fait acceptable et même courant. Personnellement, je n'ai pas eu de problème à me placer dans le contexte et à adhérer à cette jolie romance.
La construction est intéressante puisqu'on a un point de vue omniscient qui passe de Elinor à Théo sans arrêt. Nous savons ainsi dès le début qu'ils ont des sentiments l'un pour l'autre même si eux n'en ont pas conscience.

La romance est l'élément central de ce livre mais ce n'est pas le seul. J'ai préféré les deux premiers tiers de l'histoire car nous avons aussi une enquête. Elinor (que Théo surnomme bientôt Nell) et son cousin sont en effet à la recherche d'un objet qui a été dérobé alors que Théo le rapportait à son acheteur. Il s'agit d'un calice à caractère érotique ayant servi à son ancien propriétaire pour des pratiques... peu conventionnelles! Théo et Nell vont devoir démasquer le voleur et récupérer le calice au plus vite. J'ai surtout aimé les passages dans le château où les nuits de nos héros sont peuplées d'escapades nocturnes. Ils se retrouvent alors seuls et ont du mal à résister à leur attirance.
Ce que j'ai regretté, c'est que la relation entre Nell et Théo stagne dans le dernier tiers. Ils s'aiment sans se l'avouer et il n'y a que très peu d'évolution jusqu'à la fin. J'ai eu du mal à croire qu'ils soient si aveugles et qu'ils évitent à ce point le sujet. Leurs conversations se répètent : Théo veut l'épouser (mais sans lui avouer qu'il l'aime) et Elinor refuse (car elle pense qu'il ne l'aime pas). Le suspense du début a disparu et on tombe malheureusement dans le classique et le déjà-vu.

Elinor est une femme moderne pour l'époque. Elle change radicalement de caractère en rencontrant Théo. Elle était jusque là effacée et soumise à sa mère et se découvre finalement un fort caractère. Elle est têtue et n'a pas peur de briser les règles avec Théo. Même si son évolution m'a semblé parfois un peu trop rapide, j'ai apprécié cette jeune aventurière dans l'âme. Théo est aussi un personnage attachant. Malgré un passé de coureur de jupon, dès qu'il tombe sous le charme de sa cousine, il ne pense plus à aucune autre. Comme je le disais plus haut, nous sommes ici dans une romance très fleur bleue qui plaira aux grandes romantiques.

Enfin, le style est agréable malgré quelques répétitions par-ci par-là. L'auteure a choisit de faire parler les personnages comme à l'époque, ce qui est appréciable dans une romance historique. Même si l'on retrouve des éléments trop modernes pour le contexte (notamment une héroïne qui est bien trop à l'aise avec le contact physique!), on se laisse prendre au jeu et on visualise plutôt bien les lieux et les vêtements des différents protagonistes.

Pour conclure, "Petits secrets et grand mariage" est une romance toute mignonne et parfaite pour une lecture détente. Même si l'histoire d'amour ne m'a pas bouleversée comme d'autres, j'ai passé un agréable moment. Si vous êtes sentimentale et que vous recherchez une histoire pleine de tendresse, n'hésitez pas à vous procurer ce titre! Merci à Romy et aux éditions Harlequin pour ce partenariat.


3,5/5

par megmars
Coup de foudre sous la neige Coup de foudre sous la neige
Sarah Morgan    Kate Hoffmann   
A coup sûr, vous passerez en excellent moment de détente en lisant les deux histoires qui composent ce recueil... sous une couette ou un plaid en hiver avec une délicieuse tasse de thé... C'est frais, plein de sentiments (mais loin d'être mièvre). J'ai préféré la première histoire, "un Noël dans tes bras", une histoire romantique et bourrée d'humour façon "Coup de foudre à Manhattan".
Inséparables, Tome 1 : Inséparables Inséparables, Tome 1 : Inséparables
Kahlen Aymes   
Je n'ai pas apprécié la plume de l'auteur. Des "je t'aime", en veux tu en voila qui m'ont laissé perplexe. Un peu trop de niaiserie à mon goût. Dommage, l'idée de départ était intéressante.

par Emilie16
Darcy Gentleman, Tome 1 : Une telle assemblée Darcy Gentleman, Tome 1 : Une telle assemblée
Pamela Aidan   
Une bonne surprise que ce premier tome ! Bon au début j'avoue avoir eu un peu de mal à me faire à l'idée que c'était une "ré-écriture" de Pride & Prejudice mais une fois passé l'inévitable moment du " mais c'est pas dans le livre ça !" et le concept digéré, j'ai beaucoup apprécié ma lecture ! Je trouve ce Darcy bien caractérisé et fidèle au personnage de Jane Austen. Il ne verse pas dans la sensiblerie et le gnangnan au contraire de la version d'Amanda Grange ( ou d'autres auteurs trop longs à énumérer ici) mais reste fidèle à lui-même : un peu hautain (tout de même, il n'est pas toujours très charitable pour ses contemporains), des mécanismes de défense bien ancrés ( quand il ne sait pas comment réagir, il est pédant), affectueux envers sa sœur sans en faire des tonnes au sujet de l'incident Ramsgate, un peu parano aussi... Et surtout on le voit vraiment "lutter en vain" contre l'attirance qu'il éprouve pour Elizabeth. Caroline Bingley est elle aussi parfaite, dans le genre pot de colle pas sincère c'est réussi ! Les ajouts de scène faits par l'auteure sont judicieux et correspondent bien à l'ambiance et aux convenances de l'époque ( petit bémol tout de même pour la scène de sortie de l'église avec Fletcher et Annie qui m'a paru exagérée et la fin avec le "roque" un peu exagéré voire superflu, hormis pour décrire la société de l'époque )
La relation entre Bingley et Jane est également bien traitée, on voir Bingley tomber amoureux et l'attitude de Darcy et des autres face à cette relation naissante... J'aime le fait qu'on rappelle que "Jane sourit trop" ! Et on comprend mieux les réserves de Darcy face à leur relation ( et la transposition qu'il fait avec sa relation avec Lizzy ) Bref, un excellent premier tome !


Ce que j'aime : Darcy tout en finesse sans verser dans le sentimentalisme, la manière dont les relations entre les différents personnages est abordée, mention spéciale pour Caroline Bingley !

Ce que j'aime moins : une ou deux scènes too much notamment avec son domestique, Fletcher qui donnent l'impression de meubler. On ne sait rien des pensées ou du ressenti d'Elizabeth sur les nouvelles scènes. Parfois un chouïa trop de lyrisme....

En bref : Une belle réécriture ! Un premier tome soigné et de qualité qui rend hommage à Mr Darcy et donne envie de lire la suite !

Ma note
8,5/10

par JessSwann
Le Highlander, Tome 1 : Captive du Highlander Le Highlander, Tome 1 : Captive du Highlander
Julianne MacLean   
Bon, comment écrire cette chronique sans me faire jeter dans le loch le plus prêt? Non sincèrement, je ne sais pas si c'est l'auteure ou la traductrice qui a rendu risible le texte, mais mon dieu, j'ai cru lire le texte d'une adolescente pré-pubère, qui vient de connaitre les joies du plaisir charnel.
L'histoire en elle même est très bien, elle contient tout ce que j'aime:
Des Highlanders, une femme forte, de l'amour, de la passion, du romantisme, de la violence, des faits historiques, de magnifique paysage, mais tout ça est mis a mal par un texte ou trône répétition et petit surnom cul-cul la praline.

Dommage, j'aurais aimer une écriture beaucoup plus adulte pour profiter pleinement de l'histoire.
La nuit leur appartient, Tome 1 : Les rêves n'ont jamais été aussi brûlants La nuit leur appartient, Tome 1 : Les rêves n'ont jamais été aussi brûlants
Sylvia Day   
Bon par où commencer ??
ce livre est une énorme farce !!! je ne sais pas si je dois rire ou pleurer ....
J'adore les romans érotiques (j'ai adoré Crossfire par exemple), j'adore les fantasy, la bit-lit etc ... mais là c'est juste du n'importe quoi !! On sait rien sur ces gardiens, qui ils sont, d'où ils viennent, où ils vivent exactement,qui sont les Cauchemars , on a aucune description !! Sylvia Day nous balance ça comme ça sans rien expliquer !! et évidemment direct du cul , du cul et du cul !! Mais l'histoire que dalle ... d'ailleurs l'histoire en elle même est tordue , des gardiens qui viennent dans nos rêves pour nous protéger des cauchemars en nous faisant jouir !! okeeeyy... c'est super profond et recherché pas de doute !
Je n'ai pas fini le livre , je n'ai ni le courage, ni la force et surtout ni l'envie de le finir ! (j'ai lu plus de la moitié et rien que ça c'est un exploit ^^)

Je crois que Mme Sylvia Day a voulu surfer sur la vague Crossfire, (d'ailleurs son personnage s'appelle aussi Cross !! pathétique !!) , sans chercher la qualité, ou alors le paranormal n'est pas du fait pour elle, parce qu'elle s'est vraiment plantée sur ce coup là !!
Bref , ce livre devrait faire partie des plus grands flops de l'année 2014 !! j'suis peut-être méchante mais lisez le et vous comprendrez .... ou non le lisez pas ce serait vraiment dommage de perdre votre argent pour ça !!

par toutoun
Plaisirs, Tome 2 : Les Plaisirs d'Été Plaisirs, Tome 2 : Les Plaisirs d'Été
Evie Hunter   
Histoire pimentée et additive. J'ai largement préféré ce tome que le 1. Les personnages sont têtus et agaçant. C'était une très bonne histoire. Je recommande chaudement.

par audiemp
Ashurst Hall, Tome 4 : Promise à un baron Ashurst Hall, Tome 4 : Promise à un baron
Kasey Michaels   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/03/11/promise-a-un-baron-kasey-michaels-ashurst-hall-t4/

J’avais déjà découvert Kasey Michaels à travers Séduite par le marquis, une lecture qui ne s’était avérée très concluante. J’ai donc voulu donner une deuxième chance à cette auteur et ainsi retenter l’expérience. Maintenant je m’interroge : est-ce moi qui ai un problème avec la plume de l’auteure, ou bien est-ce elle qui fait en sorte que je ne finisse aucun de ses livres ?

Comme la seconde solution me semble peu probable, je pense que je n’arrive tout simplement pas à comprendre, ni à aimer les héroïnes de Kasey Michaels. Je me suis portant accrochée, mais moi qui peux lire un livre par jour, j’ai mis un week end entier pour lire les 221 premières pages. Cette lecture s’est donc également soldée par un abandon définitif aux deux tiers du livre, malgré trois reprises infructueuses.

Le Baron Justin Wilde revient en Angleterre après huit années d’exil. Mais pour éviter la potence, il accepte le deal du régent : épouser une jeune Lady autrichienne afin de sceller des accords entre les deux pays. Sauf que ce que le régent ne lui a pas avoué, c’est que cette Lady court un danger de mort, et qu’il lui faudra la protéger au péril de sa vie.

Jusque là, rien de sorcier. Autant j’ai apprécié les premières pages sur le Baron, qui, lui, m’a beaucoup plu par son cynisme, autant dès qu’on est arrivé au développement de l’intrigue, et à l’arrivée de Lady Alina, j’ai tout simplement décroché. L’histoire n’a ni queue ni tête et ne tient absolument pas debout, les aventures sont toutes plus rocambolesques les unes que les autres et paraissent totalement irréalistes par rapport au contexte historique.

Quant à la Lady… Encore une fois je ne comprends pas Kasey Michaels. J’ai l’impression qu’elle prend tout ce qu’on peut détester chez une fille et nous le ressort dans ses personnages féminins. Elle essaie de nous représenter Lady Alina comme une magnifique jeune femme, un véritable ange plein d’intelligence, mais au final ce personnage est tout simplement superficiel, hautain, naïf et très, très, très enfantin.

Je pense que je ne retenterai plus l’aventure avec cette auteure là. Deux essais, deux abandons pour les mêmes raisons : des héroïnes fades et sans intérêt, et une histoire bien trop tirée par les cheveux. Je ressors de cette « lecture » avec l’impression d’avoir tout simplement perdu mon temps.

par Kesciana
Contrat Avec un Milliardaire, Tome 1 Contrat Avec un Milliardaire, Tome 1
Phoebe P. Campbell   
Toujours le même scénario, qui commence vraiment à devenir lassant à la longue, avec la petite intrigue à la fin qui donne envie de lire la suite ^^
La couverture est un peu sur les traces de "A lui corps et âme", non ?

par Esperance
Cent facettes de M. Diamonds, Tome 12 : Aveuglant Cent facettes de M. Diamonds, Tome 12 : Aveuglant
Emma M. Green   
Tout à fait d'accord avec Clem7623 !
La fin est navrante. Heureusement que c'était le dernier tome parce que la, je sature. Et puis, la fin. D'où elle sort? C'est quoi ? [spoiler]On ne peut pas balancer qu'il y a un incendie sans qu'il n'y ait plus d'explication [/spoiler] Vraiment, je n'ai pas compris le choix de l'auteur. Sinon, cette série était pour moi le pire livre de l'année, j'ai cru que j'allais pleurer tellement cette série était nulle. Je n'ai même pas compris pourquoi j'ai lu ces "livres" jusqu'au bout, j'avais la collection complète sous la main, ça a dû me convaincre à poursuivre étant donné que je déteste ne pas finir un livre.
En tout cas, si jamais l'idée venait qu'Emma Green sorte un 13e tome, je sais d'avance que je ne suivrais pas l'histoire, ça n'en vaut vraiment pas la peine !