Livres
506 132
Membres
514 050

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par annel444 2018-05-04T19:06:44+02:00

Sawyer a jeté le carnet à travers la pièce. Jonah l'a prévenu :

— Calme-toi, Sawyer, ses parents...

— Je me contrefiche de savoir si ses parents nous entendent ! Elle doit comprendre qu'elle n'a pas à chercher qui nous sommes !

Non mais j'hallucine... Ce type ne cessera jamais de me surprendre. J'ai ouvert la bouche pour répondre, répondre, mais Nuka est intervenu :

— Ce n'est pas facile pour elle, a admis Docteur House en haussant les épaules. C'est normal qu'elle cherche. Je ferais la même chose à sa place. Je lui ai adressé un sourire, mais Sawyer m'a attrapée par le bras :

— Qu'est-ce que tu t'imagines ?! Qu'on va rester sans rien faire ? Tu n'as pas à interférer avec notre vie privée.

— Oh, l'ironie !

— Comment ça « l'ironie » ?!

— Parfaitement ! L'ironie ! La grosse, grosse ironie ! Si moi je n'ai pas le droit de fouiner un petit peu, expliquez-moi pourquoi vous interférez avec ma vie privée ! ai-je rétorqué, un brin outrée. Oui, je sais, me suis-je rattrapée en me rendant compte à quel point j'étais bête. Je n'aurais jamais dû vous espionner comme je l'ai fait, je regrette, je regrette vraiment. C'était très mal de ma part. Mais...

— Alors pourquoi l'as-tu fait ?! s'est insurgé Sawyer.

Qu'est-ce qu'il m'énerve...

— Avouez que c'est pénible de devoir toujours vivre avec des types bizarres sans savoir qui ils sont. Alors c'est vrai que je cherche, puisque vous ne répondez à aucune de mes questions. Et je trouve que j'ai été bien gentille de ne pas avoir appelé les flics depuis le temps que vous squattez chez moi sans mandat !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Silent-Child 2015-12-29T12:19:28+01:00

Je suis descendue à la cave. Lorsque je suis remontée avec la brique de lait, Oliver était assis en face de mon siège.

Et dans mon bol, il y avait un papier.

"S'il y a bien une seule odeur que je préfère plus que tout au monde, c'est celle de tes cheveux englués de sang."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode