Livres
394 716
Comms
1 386 442
Membres
289 196

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Science-Fiction

On peut définir la Science-Fiction comme la branche de la littérature qui se soucie des réponses de l'être humain aux progrès de la science et de la technologie.



Le livre du moment

Le Terminateur

Discussions autour de la science-fiction

Extraits du moment

  • Vampires were really though and difficult to kill. Unless you destroyed their brains, you took the chance they'd get up and come after you again. I walked over to the guy I'd shot in the back and shot him in the head. Turning, I saw Mike do the same thing with the man I'd shot in the chest.

    Extrait de Chameleon Assassin, Tome 3: Chameleon's Challenge
  • — C’est la vérité, pourtant. Tous les êtres humains viennent dans la Bibliothèque, tu y es toi-même allée bien des fois. Tu ne t’en souviens pas, car tu rêvais avec ton âme, et non avec ton corps. Il en est ainsi pour tous les hommes : aucun ne se souvient de son séjour dans la Bibliothèque. Seuls restent les fragments de rêve que leur âme n’oublie pas.

    Rêve, lire, âme, tout cela paraissait si invraisemblable…

    “Je vais te montrer une âme. Il en reste en bas qui n’ont pas fini de rêver.”

    Extrait de La Bibliothèque, tome 1 : Grandir
  • "Je me souviens de tout, de ma vie, mon passé n'a aucun secret pour moi. Je sais que je m'appelle Olivia, je sais que j'ai dix-huit ans, je sais que je suis en première année de faculté avec pour ambition de devenir traductrice. Je connais ma vie, je connais le monde, je connais beaucoup de choses, sauf ce qui m'a amenée ici."

    Extrait de Vingt-huit - Episode 1
  • Chapitre 12

    P.189

    Dans le laboratoire mis à sac, Adryan se précipita vers la porte où se tenait Dreadman, suivi de Ney'lul et des guerrières. Mais son ami tendit le bras vers eux pour les empêcher d'aller plus loin.

    - Non, pas elles! Faut pas qu'elles voient ça!

    - Pas dire pas voir! protesta Ney'lul avec véhémence.

    - Écoute, j'y vais en premier, fit Adryan, conciliant. Après, tu me suis, promis.

    - Moi vais en premier avec toi! insista la princesse. Pas peur!

    Adryan abdiqua et contourna son ami qui lui barrait la route. Bien mal lui en pris.

    La salle suivante ressemblait à une salle d'autopsie. Les quatre cadavres exsangues qui se trouvaient encore sur les tables n'avaient plus rien d'humain.

    Cette fois, c'en fut trop pour Adryan qui sentit son estomac se retourner. Il allait vomir quand il vit Ney'lul, impassible, s'avancer dans la pièce. La peur lui remit les idées en place.

    - Attends, attends-moi!

    Elle s'arrêta et lui sourit. Adryan s'approcha d'elle, tandis que les quatre neyvels pénétraient à leur tour dans la salle, nullement choquées par la vue des dépouilles affreusement mutilées. Dreadman, qui ne pouvait pas dépasser le seuil, se demanda comment elles faisaient.

    Alors qu'il posait les yeux sur le premier corps, Adryan eut le tournis.

    - Par les anciens, mais que leur a-t-on fait subir?

    Des crevasses de chairs, de plaies surinfectées, de moignons déchiquetés, presque rongés, c'était tout ce qu'il restait de ce qui avait été autrefois des hommes et des femmes. La vision était insupportable.

    Adryan allait fermer les yeux quand, dans un bruit de succion immonde, un premier vers apparut dans une plaie rougeâtre, puis un deuxième dans une autre plaie.

    Par réflexe, le jeune homme attrapa la princesse par le bras et la tira en arrière.

    Nia'ly, la guerrière qui se tenait à sa droite, s'approcha au contraire. Une des répugnantes bestioles lui sauta au cou. La neyvel hurla de surprise, puis de douleur, en essayant d'arracher l'annélide qui commençait à ronger sa peau pour pénétrer dans sa gorge. Voyant qu'elle n'y arrivait pas, une de ses compagnes repoussa la main de Nia'ly et brandit son sabre. Le corps du ver fut sectionné d'un coup net. Le sang aspiré gicla de la créature, mais le bout qui restait fiché dans sa chair s'accrochait toujours aussi âprement et refusait obstinément de lâcher prise.

    Ce fut alors que le pire se produisit. Sans doute attirés pas l'odeur du sang, plusieurs vers bondirent d'un même élan sur Nia'ly et son amie afin de se repaître de leur chair. Bientôt aucune partie de leur corps n'était plus épargnée.

    La scène était d'une violence effroyable, insupportable, mais la voracité de ces créatures était telle qu'il n'y avait malheureusement plus rien à faire pour leurs victimes. Ney'lul cria quelque chose dans sa langue. Elle voulut courir au secours de ses amies, mais Adryan la retint fermement. Malgré ses protestations, il l'entraîna de force hors de la pièce et exhorta les deux autres guerrières à les imiter. Ce qu'elles finirent par faire, désemparées, la mort dans l'âme.

    Adryan claqua la porte derrière elles, tira le verrou et ferma les yeux. Il aurait voulu se boucher les oreilles pour ne plus entendre les cris de souffrance des deux victimes.

    - Toi tuer elles.

    Adryan crut d'abord que Ney'lul lui reprochait de ne rien avoir fait pour les sauver.

    - Tuer avec arme à feu! Vite! Elles trop mal!

    Adryan comprit et acquiesça douloureusement. Lui aussi, dans ce cas-là, aurait très certainement voulu qu'on abrège ses souffrances. D'un geste rapide, il rouvrit la porte, visa et tira à deux reprises. Les décharges déchirèrent l'air comme des coups de tonnerre. Puis il referma la porte.

    Les cris avaient cessé.

    Dans le silence effroyable, Ney'lul éclata en sanglots.

    Extrait de Epsilon, tome 4 : Les oubliés
  • Guy dit quelque banalité sur l’impression de solitude qu’on peut avoir à voyager seul en wagon-salon, et trébucha sur un objet : la courroie d’un Rolleiflex. Une profonde éraflure se voyait sur le côté de l’étui de cuir. Guy surprit le regard timide de Bruno. Il allait certainement s’ennuyer. Pourquoi avait-il suivi Bruno ? Il eut soudain l’envie de regagner le wagon-restaurant mais le garçon arriva sur ces entrefaites avec un plateau, et dressa rapidement la table. L’odeur de la grillade le ragaillardit. Bruno insista tellement pour payer l’addition que Guy renonça. Bruno s’attaqua à son steak et Guy entama sa viande hachée.

    Extrait de L'inconnu du Nord-Express

Membres de l'Univers Science-Fiction

Sci-Fi

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 246


Membres récents

2017-12-05T16:25:51+01:00
2017-12-05T01:56:56+01:00
2017-12-01T21:45:51+01:00
2017-11-25T21:01:36+01:00
2017-11-20T19:11:04+01:00
2017-11-18T07:04:08+01:00
2017-11-13T02:17:12+01:00
2017-11-12T16:57:29+01:00
2017-11-11T14:55:08+01:00
2017-11-04T05:38:39+01:00
2017-11-03T18:10:53+01:00
2017-11-03T14:11:45+01:00
2017-10-30T20:16:12+01:00
2017-10-28T13:28:27+02:00
2017-10-27T17:59:16+02:00
2017-10-25T22:01:55+02:00
2017-10-23T10:52:12+02:00
2017-10-22T21:25:06+02:00
2017-10-22T15:23:42+02:00
2017-10-20T23:56:31+02:00
2017-10-17T09:51:58+02:00
2017-10-16T22:52:55+02:00
2017-10-13T02:39:40+02:00
2017-10-10T19:18:59+02:00
2017-10-07T13:05:02+02:00
2017-10-04T21:27:29+02:00
2017-10-03T20:58:03+02:00
2017-10-01T11:55:01+02:00
2017-09-30T19:14:01+02:00
2017-09-30T14:33:21+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents