Livres
568 116
Membres
623 059

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les extraits ajoutés sur les livres

Vampyria, Tome 2 : La Cour des miracles
" Il s'apprête à me faire un nouveau baisemain, donnant un sens ambigu et tout personnel à ses dernières paroles. Alexandre s'interpose, ivre de jalousie. "Halte-là ! Diane, écoute-moi, tu dois te méfier : la capitale est pleine de mauvaises fréquentations, pour une jeune fille pure et innocente comme toi. " Comme à chaque fois que mon chevalier servant prétend me "protéger", je lutte contre l'envie de lui faire ravaler ses paroles à coups de gifles. "
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
La Vie compliquée de Léa Olivier (BD), Tome 4 : Angoisses
Même si je n'étais pas très enthousiaste au départ, je dois reconnaître que cette grande ville a son charme avec ses monuments historiques, ses galeries d'art...
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Bernard Maillard
Pour en savoir plus sur ce livre et lire un extrait : https://www.edilivre.com/au-chant-des-abeilles-manifeste-pour-la-france-bernard-maillard.html/
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Les Catilinaires
" Ma femme et moi, nous étions révoltés. Quel sale type ! s'être forcé à laper une sauce qu'il n'aimait pas, sous ^prétexte d'enseigner les bonnes manières à cette malheureuse handicapée ! Pourquoi ne tolérait-il pas que son épouse ait du plaisir ? J'étais prêt à me lever afin de préparer une casserole entière de chocolat fondu pour ce pauvre mammifère. Mais j'eus peur une nouvelle fois de la réaction du tortionnaire. Dès cet instant, Bernadette nous inspira une sympathie pleine de tendresse. "
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
" - Vous ai-je dit combien je vous trouve charmante ce soir, ma chère ? La jeune femme rougit violemment en baissant les yeux et Thadeus songea sérieusement à frapper la nuque d'Augustin - qui n'était qu'à une place de lui - de manière à ce que celui-ci atterrisse directement le nez dans sa soupe de homard. "
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Les Catacombes: Histoire du Paris souterrain
Empilés sans fin, les restes humains de couleur brune ou cuivrée formaient une bibliothèque mortuaire défiant l'imagination.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Les Catacombes: Histoire du Paris souterrain
Fourmillante cité, cité pleine de rêves, Où le spectre en plein jour raccroche le passant ! Les mystères partout coulent comme des sèves Dans les canaux étroits du colosse puissant. Charles Baudelaire
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Les Catacombes: Histoire du Paris souterrain
A la fin du XVIIIe siècle, la ville de Paris a véritablement failli sombrer corps et biens, ce qui aurait été comme un retour de la cité dans ses propres entrailles.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Oubliez-moi pour Noël !
Je ne sais pas comment elle se débrouille pour me faire passer du connard énervé au chevalier servant, mais ça ne me plait pas…
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Oubliez-moi pour Noël !
Quand elle se tourne vers moi, je revois l’expression qu’elle avait onze ans plus tôt (...). Son regard est vide alors que des larmes roulent sur la peau de ses joues. Elle semble reprendre conscience de ma présence, quand des yeux assassins se braquent dans les miens. — Si c’est grave ! Je ne suis même pas capable de réussir un foutu pain d’épices ! elle rage. — Ce n’est pas la fin du monde… je tente de l’apaiser. Mais je crois avoir dit une grosse connerie quand je vois les revolvers qu’elle pointe vers moi. Si ses yeux pouvaient tuer, je me trouverais déjà à terre. — Si tu veux, je peux t’aider
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Le nouveau monde
date : 13:53 par Aurely_R | ses comms
Il est des rêves du bout du monde, étranges et imprécis. Il est des rêves d'un nouveau monde devenus prophéties.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Oubliez-moi pour Noël !
Il n’y a pas à dire le mec a un regard de malade. J’ai l’impression de plonger en pleine forêt à travers ses iris. Je l’observe plus attentivement, alors qu’il me détaille à son tour. Des cheveux bruns, un peu trop longs à mon goût, dépassent de sous un bonnet gris. Ses sourcils foncés s’arquent sous mon inspection. Son nez légèrement tordu et sa barbe de quelques jours lui donnent un petit côté bad boy, qui ne me déplait pas je l’avoue. Ses lèvres fines se parent alors d’une moue séductrice qui chatouille mon ventre. Lorsque je relève mes yeux en direction des siens, son sourire devient plus arrogant. Mal à l’aise, je resserre la serviette autour de ma poitrine. Je me trouve quasiment nue face à un inconnu. Un inconnu sexy, certes, mais un inconnu quand même ! — Alors, j’attends ! je reprends, mauvaise. — Bienvenue chez moi, Joy ! il m’annonce de but en blanc. C’est quoi ce bordel ?
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Oubliez-moi pour Noël !
Il fait nuit noire et clairement je n’en mène pas large. Après cette journée merdique, il ne manquerait plus que je me fasse dévorer par des loups au milieu de nulle part. Je vois déjà d’ici les gros titres « Joy Damour, revenue au pays pour les fêtes de fin d’année, s’est fait attaquer par des bêtes sauvages. Elle cherchait un refuge pour la nuit, après s’être fait jeter de sa maison, par le Père Noël. »Je dramatise ? Si peu…
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Un coeur en quarantaine
- Arrête d’être aussi gentil avec moi. elle me dit d’une petite voix. - Pourquoi je ferais ça ? je lui demande. - Comment tu veux que je te résiste, avec tout ça ? elle m’interroge en me montrant moi et son dessert des mains alors qu’elle ferme les yeux avec force - Je ne veux pas que tu me résistes. je l’informe, plein d’espoir. - Je sais… elle souffle.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Un coeur en quarantaine
- Justement, je suis bloquée à Paris. - Comment ça bloquée ? Genre, y’a plus de train ? Ou genre, on te séquestre ? - T’es tarée, tu le sais ça ? - Bah quoi ?! - Tu crois vraiment que si quelqu’un me séquestrait, je t’aurais téléphoné ?
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Landon & Shay, Tome 2
Il m’a trahie. Comme tous les hommes de ma vie. Car c’est ce que font les hommes. Ils trahissent les femmes.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Griffes, Tome 1 : Gideon
- Seulement un baiser ? Elle se dressa sur la pointe des pieds et l'embrassa sur l'extrémité du menton. - Je n'ai pas dit où j'allais t'embrasser.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Landon & Shay, Tome 2
Trompe moi une fois honte à toi. Trompe moi deux fois honte à moi.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
La Pierre de lumière, Tome 3 : Paneb l'Ardent
Renoncer n'est pas dans ton caractère... Surmonte ta rancœur et continue. Est-ce un simple moment de découragement qui éteindra le feu de l'Ardent ? Ta vanité est blessée, et ce ne sera pas la dernière fois. Grâce à cette épreuve, va plus loin, sans oublier qu'un être déçu est souvent décevant."
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Landon & Shay, Tome 2
J’aurais préféré des jours sombres avec toi plutôt que des jours heureux avec n’importe qui d’autres.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Griffes, Tome 1 : Gideon
- Pose encore une fois les yeux sur ma compagne et je t'étripe sur place.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Griffes, Tome 1 : Gideon
Elle sourit et il eut envie qu'elle n'arrête jamais. Tout son visage s'éclaira et elle parut...heureuse.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Landon & Shay, Tome 2
Les gens ne se sentent coupables qu’après avoir fait du mal aux autres.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Landon & Shay, Tome 2
Je crois qu’on ne cesse jamais d’aimer son premier amour. C’est simplement qu’on lui réserve un petit coin de son cœur et de son âme.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Griffes, Tome 1 : Gideon
- Pourquoi pleures-tu, petite louve ? Que s'est-il passé ? À qui dois-je casser la gueule ? Elle ferma les yeux et éclata d'un rire larmoyant. Il tenait les propos les plus inadmissibles, pourtant la femme en elle adorait. Il était juste tellement protecteur.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0
Griffes, Tome 1 : Gideon
- je ne crois pas que ce soit possible. (Il lui effleura la joue du doigt, puis il s'écarta.) Tu es plus courageuse que la plupart des loups que je connais, Brie Brentwood. Ne l'oublie pas.
Avez vous apprécié cette réplique ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode