Livres
394 988
Comms
1 387 125
Membres
289 638

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Littérature Classique



Le livre du moment

Les Diaboliques

Discussions autour de la Littérature Classique

Extraits du moment

  • La sagesse en Chine se transmet non pas des traités de philosophie ou de théologie mais à travers des anecdotes ou des maximes paradoxales qui interpellent le lecteur et brisent sa logique rationnelle. Elle consiste à éclairer, creuser toujours davantage l’évidence pour mieux savourer la vie. Elle relève de l’art de vivre et n’a donc plus rien à voir avec cette science abstraite qu’est devenue la philosophie occidentale. Pourtant selon son étymologie latine, la sagesse signifie « avoir du flair » (sagire) et « savourer » (sapere). Elle fait appel donc à l’intuition, non à la raison.

    Extrait de Le Paradoxe du poisson rouge: Une voie chinoise pour réussir
  • "La situation de la contrée entière où s'était déchaîné l'incendie était effrayante. Dieu veuille que nous ne voyions pas une révolte à la russe, absurde et sans merci. Ceux qui rêvent chez nous d'impossibles révolutions, ou sont des jeunes gens qui ignorent notre peuple, ou vraiment des gens au coeur cruel, pour qui leur peau ne vaut pas plus d'un kopeck et la tête des autres pas plus d'un quart de kopeck. "

    Extrait de La Fille du capitaine
  • Ainsi donc, mon cher Lucilius, hâte-toi de vivre et compte chaque journée pour une vie distincte. L'homme qui s'est donné cette armature, celui qui a vécu chaque jour sa vie complète, possède la sécurité; mais qui a l'espoir comme raison de vivre voit le présent lui échapper d'heure en heure. Alors entre en lui, avec l'appétit de la durée, ce sentiment si misérable qui rend toutes choses misérables: la peur de la mort.

    Extrait de Lettres à Lucilius
  • Si vous étiez moins raisonnable,

    Je me garderais bien de venir vous conter

    La folle et peu galante fable

    Que je m'en vais vous débiter.

    Une aune de Boudin en fournit la matière.

    Une aune de Boudin, ma chère !

    Quelle pitié ! c'est une horreur

    S'écriait une Précieuse,

    Qui toujours tendre et sérieuse

    Ne veut ouïr parler que d'affaires de coeur.

    Mais vous qui mieux qu'âme qui vive

    Savez charmer en racontant,

    Et dont l'expression est toujours si naïve,

    Que l'on croit voir ce qu'on entend ;

    Qui savez que c'est la manière

    Dont quelque chose est inventé,

    Qui beaucoup plus que la matière

    De tout Récit fait la beauté,

    Vous aimerez ma fable et sa moralité ;

    J'en ai, j'ose le dire, une assurance entière.

    Extrait de Les Souhaits ridicules
  • Arrias a tout lu, a tout vu, il veut le persuader ainsi ; c'est un homme universel, et il se donne pour tel : il aime mieux mentir que de se taire ou de paraitre ignorer quelque chose. On parle à table d'un grand d'une cour du Nord : il prend la parole, et l'ôte à ceux qui allaient dire ce qu'ils savent ; il s'oriente dans cette région lointaine comme s'il en était originaire ; il discourt des moeurs de cette cour, des femmes du pays de ses lois et de ses coutumes ; il récite des historiettes qui y sont arrivées ; il les trouve plaisantes, et il en rit le premier jusqu'à éclater. Quelqu'un se hasarde de le contredire, et lui prouve nettement qu'il dit des choses qui ne sont pas vraies. Arrias ne se trouble point, prend feu au contraire contre l'interrupteur : "Je n'avance rien, lui dit-il, je ne raconte rien que je ne sache original : je l'ai pris de Sethon, ambassadeur de France dans cette cour, revenu à Paris depuis quelques jours, que je connais familièrement, que j'ai fort interrogé, et qui ne m'a caché aucune circonstance." Il reprenait le fil de sa narration avec plus de confiance qu'il ne l'avait commencée, lorsque que l'un des conviés lui dit : "C'est Sethon à qui vous parlez, lui même, et qui arrive fraichement de son ambassade."

    Jean de la Bruyère, Les Caractères, De la société et de la conversation, 1688.

    Extrait de Les Caractères

Membres de l'Univers Littérature Classique

Classique

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 150


Membres récents

2017-12-14T20:58:30+01:00
2017-12-08T19:53:41+01:00
2017-12-04T00:58:30+01:00
2017-12-01T19:56:02+01:00
2017-11-28T01:29:16+01:00
2017-11-26T20:23:29+01:00
2017-11-25T12:19:24+01:00
2017-11-22T14:47:19+01:00
2017-11-18T22:31:08+01:00
2017-11-18T19:18:54+01:00
2017-11-11T14:45:48+01:00
2017-11-10T13:21:36+01:00
2017-11-07T18:55:56+01:00
2017-10-28T18:32:15+02:00
2017-10-27T00:18:44+02:00
2017-10-26T23:03:54+02:00
2017-10-21T18:08:48+02:00
2017-10-20T18:20:32+02:00
2017-10-16T14:36:20+02:00
2017-10-12T18:32:24+02:00
2017-10-10T22:14:18+02:00
2017-10-09T22:17:07+02:00
2017-10-07T10:55:20+02:00
2017-09-30T23:28:47+02:00
2017-09-25T00:35:43+02:00
2017-09-24T16:02:11+02:00
2017-09-13T18:42:59+02:00
2017-09-07T15:32:07+02:00
2017-08-31T09:51:15+02:00
2017-08-25T18:16:14+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents