Livres
451 553
Membres
396 975

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Littérature Classique



Le livre du moment

Les Diaboliques

Discussions autour de la Littérature Classique

Extraits du moment

  • BRITANNICUS : Rome met-elle au nombre de vos droits

    Tout ce qu'a de cruel l'injustice et la force,

    Les emprisonnements, le rapt et le divorce ?

    NÉRON : Rome ne porte point ses regards curieux

    Jusque dans des secrets que je cache à ses yeux.

    Imitez son respect.

    BRITANNICUS

    On sait ce qu'elle en pense.

    NÉRON Elle se tait du moins : imitez son silence.

    BRITANNICUS

    Ainsi Néron commence à ne plus se forcer.

    NÉRON

    Néron de vos discours commence à se lasser.

    BRITANNICUS

    Chacun devait bénir le bonheur de son règne.

    NÉRON

    Heureux ou malheureux, il suffit qu'on me craigne.

    BRITANNICUS

    Je connais mal Junie ou de tels sentiments

    Ne mériteront pas ses applaudissements.

    NÉRON

    Du moins, si je ne sais le secret de lui plaire,

    Je sais l'art de punir un rival téméraire.

    Extrait de Andromaque ; Iphigénie ; Britannicus
  • Je demeurai plus de vingt-quatre heures la bouche attachée sur le visage et sur les mains de ma chère Manon. Mon dessein était d'y mourir; mais je fis réflexion, au commencement du second jour, que son corps serait exposé, après mon trépas, à devenir la pâture des bêtes sauvages. Je formai la résolution de l'enterrer et d'attendre la mort sur sa fosse. J'étais déjà si proche de ma fin, par l'affaiblissement que le jeûne et la douleur m'avaient causé, que j'eus besoin de quantité d'efforts pour me tenir debout. Je fus obligé de recourir aux liqueurs que j'avais apportées. Elles me rendirent autant de force qu'il en fallait pour le triste office que j'allais exécuter. Il ne m'était pas difficile d'ouvrir la terre, dans le lieu où je me trouvais. C'était une campagne couverte de sable. Je rompis mon épée, pour m'en servir à creuser, mais j'en tirai moins de secours que de mes mains. J'ouvris une large fosse. J'y plaçai l'idole de mon cœur après avoir pris soin de l'envelopper de tous mes habits, pour empêcher le sable de la toucher. Je ne la mis dans cet état qu'après l'avoir embrassée mille fois, avec toute l'ardeur du plus parfait amour. Je m'assis encore près d'elle. Je la considérai longtemps. Je ne pouvais me résoudre à fermer la fosse. Enfin, mes forces recommençant à s'affaiblir et craignant d'en manquer tout à fait avant la fin de mon entreprise, j'ensevelis pour toujours dans le sein de la terre ce qu'elle avait porté de plus parfait et de plus aimable. Je me couchai ensuite sur la fosse, le visage tourné vers le sable, et fermant les yeux avec le dessein de ne les ouvrir jamais, j'invoquai le secours du Ciel et j'attendis la mort avec impatience. Ce qui vous paraîtra difficile à croire, c'est que, pendant tout l'exercice de ce lugubre ministère, il ne sortit point une larme de mes yeux ni un soupir de ma bouche. La consternation profonde où j'étais et le dessein déterminé de mourir avaient coupé le cours à toutes les expressions du désespoir et de la douleur Aussi, ne demeurai-je pas longtemps dans la posture où j'étais sur la fosse, sans perdre le peu de connaissance et de sentiment qui me restait.

    Extrait de Manon Lescaut
  • Or, au moment même où tant de catastrophes s’accomplissaient sur terre et sur mer, un drame, non moins saisissant, se jouait dans les airs bouleversés.

    En effet, un ballon, porté comme une boule au sommet d’une trombe, et pris dans le mouvement giratoire de la colonne d’air, parcourait l’espace avec une vitesse de quatre-vingt-dix milles1 à

    l’heure, en tournant sur lui-même, comme s’il eût été saisi par quelque maelström aérien.

    Extrait de L'Île mystérieuse
  • Chapitre Premier

    De la genealogie et antiquité de Gargantua

    Je vous remectz à la grande chronicque Pantagrueline recongnoistre la genealogie et anitiquité dont nous est venu Gargantua. En icelle vous entendrez plus au long comment les geands nasquirent en ce monde, et comment d'iceulx, par lignes directes, yssit Gargantua, pere de Pantagruel, et ne vous faschera si pour le present je m'en deporte, combien que la chose soit telle que, tant plus seroit remembrée, tant plus elle plairoit à vos Seigneuries; comme vous avez l'autorité de Platon, in Philebo et Gorgias, et de Flacce,qui dict estre aulcuns propos, telz que ceulx cy sans doubte, qui plus sont delectables quand plus souvent redictz.

    Extrait de Gargantua ; Pantagruel
  • Il n’appartient qu’à l’auteur de toutes choses de faire lever et coucher le soleil, soir et matin, au milieu d’un appareil toujours splendide, toujours nouveau, et personne ici-bas, n’en déplaise à l’hyperbole de Jean-Baptiste Rousseau, ne peut jouer le rôle du soleil.Il résulte de ces observations préliminaires qu’il n’est pas naturel de se trouver deux sous la couronne d’un lit ;Qu’un homme est presque toujours ridicule endormi ;Qu’enfin la cohabitation constante présente pour les maris des dangers inévitables.Nous allons donc essayer d’accommoder nos usages aux lois de la nature, et de combiner la nature et les usages de manière à faire trouver à un époux un utile auxiliaire et des moyens de défense dans l’acajou de son lit

    Extrait de La Comédie humaine, tome 23 : Études analytiques : Petites misères de la vie conjugale ; Physiologie du mariage

Membres de l'Univers Littérature Classique

Classique

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 248


Membres récents

2019-03-10T13:15:43+01:00
2019-03-03T21:46:43+01:00
2019-03-01T19:51:28+01:00
2019-02-28T08:10:58+01:00
2019-02-15T23:15:02+01:00
2019-02-06T13:52:17+01:00
2019-02-06T03:10:29+01:00
2019-02-05T23:53:53+01:00
2019-02-03T19:42:56+01:00
2019-02-03T11:37:31+01:00
2019-01-29T23:01:37+01:00
Vin
2019-01-29T22:41:41+01:00
2019-01-28T14:08:05+01:00
2019-01-28T11:04:29+01:00
2019-01-26T13:01:57+01:00
2019-01-21T12:32:05+01:00
2019-01-04T22:21:42+01:00
2019-01-03T22:49:12+01:00
2019-01-03T13:33:49+01:00
2018-12-31T13:13:14+01:00
2018-12-25T23:22:07+01:00
2018-12-16T21:19:47+01:00
2018-11-25T14:49:45+01:00
2018-11-20T18:25:22+01:00
2018-11-18T01:41:01+01:00
2018-11-17T23:38:27+01:00
2018-11-06T10:46:42+01:00
2018-11-03T15:06:16+01:00
2018-10-23T12:08:41+02:00
2018-10-16T22:08:42+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

armel86 à voté pour un extrait
2019-03-24T16:43:49+01:00
nolwenn03 à voté pour un extrait
2019-01-19T21:48:31+01:00
Reeve à voté pour un extrait
2019-01-19T21:08:47+01:00
Papouasie à voté pour un extrait
2019-01-12T00:58:41+01:00
Shanen à voté pour un extrait
2019-01-08T20:07:40+01:00
Noeleen à voté pour un extrait
2019-01-07T19:43:51+01:00
Amelyh à voté pour un extrait
2019-01-06T22:46:45+01:00
GabyIan à voté pour un extrait
2019-01-06T17:18:11+01:00
Theobroma à voté pour un extrait
2019-01-04T21:19:13+01:00
Theobroma à voté pour un extrait
2018-12-26T00:19:21+01:00
MoonBear à voté pour un extrait
2018-12-15T15:53:35+01:00
Artemis57 à voté pour un extrait
2018-11-30T16:08:20+01:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode