Livres
368 139
Comms
1 271 937
Membres
245 826

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la romance



Extraits du moment

  • paroxysme. Je gémis de plus en plus fort contre ses lèvres. Gabriel me fixe avec une telle intensité que je suis à deux doigts de flamber comme une torche. Sa bouche m’effleure sans m’embrasser et j’en crève, de ne pas le sentir. Comme du désir que provoque en moi ce doigt inquisiteur. Bon sang, il souhaite me rendre folle, que je le supplie de me faire l’amour dans son bureau. Une nuit. Pas de lendemain. Pas de contraintes ou de conséquences. Mais on bosse ensemble ! Comment cela pourrait-il être possible ? Il est bien trop sexy, tentaculaire, oppressant… Je veux plus d’une nuit. Je veux le sentir me combler, m’envahir. Je veux le toucher, le posséder, le garder prisonnier entre mes cuisses pour effacer son petit air arrogant. Une nuit ne me suffira jamais pour taire mon désir.  Mon Dieu, je vais me déliter sous ses caresses.  Je pousse un gémissement rauque lorsque son index s’enfonce soudain en moi, manquant de me couper les jambes de plaisir. Je m’accroche à lui, basculant de plus en plus contre son corps.  – Bon sang, Ashley… Il ferme les paupières, comme s’il savourait notre contact, et lorsqu’il les ouvre à nouveau, il murmure contre mes lèvres :

    Extrait de GABRIEL (Is It Love?) Tome 1
  • — Au revoir, John, murmura-t-elle en se penchant pour l’embrasser.

    Lui prenant le visage entre les mains, il promena la langue sur sa bouche, la défiant de ne pas lui répondre, lui prouvant, à elle autant sans doute qu’à lui-même, qu’elle le désirait encore, de toutes les fibres de son être, bien qu’elle tienne à s’en aller.

    Quand il la relâcha, elle parut chanceler et cela le fit sourire. Au moins pourrait-il goûter ce triomphe.

    — Vous verrai-je demain ? demanda-t-il.

    — Euh… oui. Si vous comptez assister à la mascarade mensuelle de Vivien.

    En règle générale, il aimait bien les soirées masquées de Vivien durant la saison mondaine – des moments de pure débauche.

    — Oui, j’y serai.

    — Dans ce cas, dit-elle avec un certain détachement, nous nous verrons demain.

    Là-dessus, elle s’éclipsa. Dès que la porte se fut refermée derrière elle, il se leva d’un bond et se mit à faire les cent pas dans la pièce. Ce soir, il avait pris son temps. Ce soir, il avait donné et reçu tout le plaisir possible, et cela aurait dû suffire à le rassasier.

    Mais ce n’était nullement le cas. En fait, il se sentait plus irrité que jamais.

    Il la désirait.

    Tout de suite.

    Il voulait la garder une nuit entière. Toutes les nuits durant une semaine. Un mois.

    Peut-être même un an.

    Il se laissa tomber dans un fauteuil près du feu, se frotta les yeux.

    — Ça ne va pas du tout… maugréa-t-il.

    Son monde était sens dessus dessous à cause d’une femme.

    Extrait de Les Amantes, Tome 2 : Rien Que Le Plaisir
  • L'épouse dont il rêvait

    Se sentant soudain prête à passer à l’action, Paris revint vers le comptoir et tendit une main tremblante au-dessus de la sonnette. Mais avant de pouvoir appuyer dessus, elle vit apparaître un homme grand et brun par une entrée au fond du bureau, comme s’il venait de débarquer de l’époque du Far West. Plongé dans un document qu’il tenait dans ses grandes mains viriles, il s’avança d’un pas vif. Le tintement de ses éperons se répercutait contre les murs beige. Paris prit le temps de l’observer plus en détail. C’était l’incarnation même du cow-boy, de son chapeau de cuir jusqu’au bout de ses bottes marron. Il portait une chemise bleue délavée et un jean à l’avenant. La large boucle en argent de sa ceinture attira alors son regard. Pourtant, à peine eut-elle remarqué le mot Champion que ses yeux descendaient plus bas, vers une partie de l’anatomie masculine qu’une femme professionnelle et respectable n’avait pas à observer de la sorte.

    — Je peux vous aider, m’dame ?

    Au son de cette voix incroyablement grave, Paris sentit ses joues s’embraser et reporta son attention sur le visage du cow-boy. Vite, une réponse !

    — Hum, en fait, je…

    Seigneur, l’impact de ces yeux bleu argenté lui faisait oublier son propre nom. Autant le dire tout net : si elle avait vu plusieurs photos de Dallas Calloway, aucune ne lui rendait vraiment justice.

    Elle le vit tout à coup réagir à son trou de mémoire momentané avec un demi-sourire. Celui-ci révéla une profonde fossette qui creusait le côté gauche de sa joue ombrée de barbe.

    — Vous êtes perdue ?

    Perdue ? C’était plus ou moins le cas, oui…

    — Pas vraiment, répondit-elle. Je m’appelle Paris Reynolds.

    Extrait de Un brûlant face-à-face / L'épouse dont il rêvait
  • Rey leaned on the counter, nursing a beer and making small talk while I cooked. It was pleasant, just the two of us, hanging out like old times. Then the doorbell rang. When Rey went to answer it, all of my nervous nausea came back. I checked on every element of the dinner I was cooking while I waited.

    Extrait de Blind Items
  • Sans les livres, ce serait presque comme si aucun de ces noms n'avait jamais existé ; sans les libraires qui sans cesse récupèrent et mettent en circulation et revendent les silencieuses et patientes voix qui cependant refuse de se taire à tout jamais et tout à fait, des voix infatigables parce qu'elles ne pâtissent pas de l'effort d'émettre un son et de se faire entendre, des voix muettes et résistantes comme celle qui maintenant remplit ces pages jour après jour tout au long de nombreuses heures où personne n'a de mes nouvelles ni ne me voit ni ne m'épie, et c'est comme si je n'étais pas né.

    Extrait de Dans le dos noir du temps

Membres de l'Univers Romance

Romance

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?


Membres récents

2017-04-27T11:41:13+02:00
2017-04-25T22:31:51+02:00
2017-04-25T14:27:36+02:00
2017-04-24T14:49:53+02:00
2017-04-24T00:45:20+02:00
2017-04-23T16:31:03+02:00
2017-04-23T15:29:13+02:00
2017-04-22T22:26:57+02:00
2017-04-22T11:23:10+02:00
2017-04-22T08:13:26+02:00
2017-04-20T22:12:44+02:00
2017-04-19T21:34:41+02:00
2017-04-19T18:36:32+02:00
2017-04-18T23:46:48+02:00
2017-04-18T22:43:44+02:00
2017-04-18T20:34:40+02:00
2017-04-17T23:06:42+02:00
2017-04-17T18:33:14+02:00
2017-04-16T15:49:12+02:00
2017-04-16T00:10:06+02:00
2017-04-15T19:46:58+02:00
2017-04-14T18:25:46+02:00
2017-04-13T22:34:34+02:00
2017-04-13T15:57:18+02:00
2017-04-12T18:51:07+02:00
2017-04-12T16:40:22+02:00
2017-04-11T01:52:55+02:00
2017-04-10T13:05:38+02:00
2017-04-09T17:43:24+02:00
2017-04-07T22:20:41+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment