Livres
528 277
Membres
548 229

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers des Héros Adolescents



Le livre du moment

Gardiens des cités perdues, Tome 8 : Héritages

  • Anglais
  • 14 Novembre 2019
  • Shannon Messenger
  • Fantasy, Pouvoirs, Aventure

Extraits du moment

  • – Oui, ça m’énerve! Ma mère contrôle tout, toujours le nez dans mes affaires : «As-tu fait tes devoirs, rangé ta chambre, fait ce que je t’ai demandé? J’aimerais savoir comment s’est passé

    l’examen, etc. » Et toujours la même rengaine :

    «Mais c’est pour ton bien que…» Je suis grande, maintenant, j’aimerais qu’on me lâche les baskets, qu’on me fasse confiance!

    – Dis-moi, Sylvie, es-tu «grande» ou aimerais-tu le devenir ? Te sens-tu déjà proche des adultes ?

    – Ah! Non merci. Je n’ai pas envie de ressembler aux adultes. Ils ne comprennent pas grand-chose aux ados. Ils ont toujours raison, et nous, tort.

    – N’est-ce pas contradictoire?

    – Le mot «adulte», ça m’angoisse. Moi, j’aimerais

    être libre et autonome, mais pas encore adulte.

    C’est trop cool d’être jeune!

    Extrait de ado, mais pas idiot
  • Il dessina une autre île. Cette table était son pays et il ressentit une forte affection pour elle, pour le bois, rayé par les verres, pour les parois protectrices de la stalle qui jetaient de l'ombre, pour la petite lampe de table qui n'éclairait plus parce qu'on avait enlevé l'ampoule. Il ne voulait plus partir. Il était chez lui. Il vida son verre et fut pris à la gorge par un sentiment de détresse. Comment avoir un autre verre ? Il fronça les sourcils, concentra ses efforts. Il demeura longtemps silencieux, contemplant son verre vide.

    Puis il prit une décision. Il allait se lever, quitter cette stalle, parler au barman. C'était une entreprise de taille, mais il allait la tenter.

    Extrait de Un garçon près de la rivière
  • Après le dîner, personne ne s'attarda au rez-de-chaussée. Les jumeaux tombaient de sommeil et se laissèrent conduire à leur chambre par Michel, sans protester.

    Mais dès que la porte fut refermée sur l'aîné, ils s'empressèrent de prendre une douche froide pour se maintenir éveillés.

    Yves entrouvit la porte et tendit l'oreille.

    « Il y a encore quelqu'un dans la cuisine, on dirait, chuchota-t-il.

    - On a le temps, tu sais! Le monsieur a dit pas avant dix heures!»

    A la fin de l'après-midi, ils avaient confectionné un filet à papillon avec un morceau de tulle, obtenu discrètement de Maguy, et un fil de fer torsadé fixé au manche d'un balai!

    « Demain, nous attraperons des crabes de terre, décida Marie-France, je suis sûre que le prof n'en a jamais vu.

    - Ça va puer les crabes, une fois morts! protesta son frère.

    - Penses-tu, bien enveloppés dans du plastique, au fond de nos musettes, ça ira.

    - Justement, on devrait emporter une musette, ce soir, pour mettre la boîte. On aurait les mains libres. »

    Sa sœur fronça les sourcils. L'idée ne venant pas d'elle, elle cherchait un argument pour la contrer. Mais elle finit par sourire.

    « Tu as raison, dit-elle. On va bien s'amuser! »

    Yves retourna vers la porte, faire le guet. Il était dix heures moins dix quand il entendit claquer une porte, à l'étage.

    « Je crois que ça y est! fit-il. Tout le monde est monté!

    - On y va, alors! »

    Très doucement, en veillant à ne faire aucun bruit, le frère et la sœur se glissèrent dans le couloir, refermèrent la porte silencieusement et avancèrent à tâtons jusqu'à l'escalier.

    Marche par marche, agrippés à la rampe, ils descendirent lentement et se retrouvèrent dans la salle de séjour.

    Extrait de Michel aux antilles
  • J’ai toujours été consternée par cette manie des gens de vouloir laisser traîner leur bouche. On nous prend tellement la tête avec les mains, les gels antibactériens 99,9 %, mais les lèvres et les joues, non, non, c’est bon, allons-y gaiement frotti-frotta contre celles du premier venu ou de la première inconnue sans que l’on sache ce qu’ils en ont fait avant.

    Extrait de J'embrasse pas
  • Madame Croin patienta dans une file, le temps que sa fille revienne avec les bras chargés du reste des fournitures. Elle ne put s’empêcher de constater le nombre impressionnant de clients occupés à faire la queue. La supérette de Nancy, celle qui était située dans sa partie rurale, n’en avait jamais vu autant en une seule fois. Finalement, le temps qu’elle perdait en voiture pour s’y rendre, c’était du temps qu’elle ne perdait pas à attendre son tour. Par ailleurs, les gens semblaient plus froids, davantage pressés. Nancy était peut-être une grande ville aussi mais dans sa périphérie, au moins, tout le monde savait se dire bonjour. Le charme de la Lorraine était inégalable mais à quoi bon, quand tout là-bas rappelait la perte d’un enfant ?

    Extrait de La Douleur du Silence

Membres de l'Univers Héros Adolescents

Héros Ado

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 349


Membres récents

2020-10-28T12:15:42+01:00
2020-10-22T20:34:36+02:00
2020-10-22T11:43:33+02:00
2020-10-20T21:10:50+02:00
2020-10-19T09:07:18+02:00
2020-10-10T17:23:51+02:00
2020-09-22T20:47:14+02:00
2020-09-20T12:18:30+02:00
2020-08-31T18:04:47+02:00
2020-08-26T21:00:45+02:00
2020-08-11T23:18:38+02:00
2020-08-01T17:22:53+02:00
2020-07-28T10:54:56+02:00
2020-07-27T13:47:13+02:00
2020-07-21T18:46:04+02:00
2020-06-30T00:36:35+02:00
2020-06-23T17:12:03+02:00
2020-06-16T11:30:16+02:00
2020-06-03T12:15:42+02:00
2020-05-26T14:36:37+02:00
2020-05-16T17:19:13+02:00
2020-05-10T15:08:48+02:00
2020-05-07T11:43:16+02:00
2020-05-06T16:45:08+02:00
2020-05-06T12:18:08+02:00
2020-05-06T11:17:00+02:00
2020-05-03T15:26:18+02:00
2020-04-28T08:55:22+02:00
2020-04-26T18:19:31+02:00
2020-04-26T11:28:18+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode