Livres
360 561
Comms
1 243 464
Membres
235 081

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers des Héros Adolescents



Le livre du moment

Métal Mélodie

Extraits du moment

  • - Qu’ai-je à faire au paradis ? Je ne veux pas y entrer, si je n’ai avec moi Nicolette, ma très douce amie que j‘aime tant. Au paradis ne vont que les gens que je vais vous dire. Y vont les vieux prêtres, les vieux éclopés, les manchots qui jour et nuit restent accroupis devant les autels et les vieilles capes râpées, de vieilles hardes qui meurt de faim, de soif, de froid et de misère? Voilà ceux qui vont au paradis, de ceux-là je n’ai que faire. C’est en enfer que je veux aller, car c’est en enfer que vont les beaux clercs, les beaux chevaliers morts au tournoi et dans les guerres magnifiques, les vaillants hommes d’armes et les nobles : c’est avec ceux-là que je veux aller.

    Extrait de Aucassin et Nicolette
  • — Comme si tu ne finissais pas toujours ce que tu commences… Qu’est-ce qui t’a poussée à créer ce blogue, au fait?

    J’ai tapé sur la table avec mon crayon.

    — Je ne sais pas. Je pense que je veux sortir les gens du pétrin. Ça me plaît de chercher des réponses qui leur permettent de reprendre le contrôle de leur vie.

    — Eh bien, tu es certainement la personne que j’irai trouver si j’ai besoin d’un conseil. Tu sais, si tu peux donner des trucs sur la sexualité, tu peux aussi aider la fille qui tombe amoureuse, mais je suis flattée que tu me demandes mon avis.

    — Je voulais simplement te mettre dans le coup. Tu as des idées?

    — Attends un peu. Est-ce que Griffin est au courant?

    — Bien sûr que non! C’est un secret. Je voulais que mon blogue soit anonyme pour que les gens puissent écrire tout ce qu’ils veulent.

    — Eh bien, je suis contente de connaître ton alter ego! Et maintenant, “M’zelle Contrôle-de-soi”, il faut que tu me dises ce que je dois faire avec Xavier. Je vais le voir ce soir.

    — Tu sais ce que je pense de lui… Oh, Griffin m’appelle. Il faut que je te laisse. Vite, donne-moi des conseils sur les coups de foudre…

    Extrait de 40 choses que je veux te dire
  • - Ne bouge pas, a ordonné Saangi. Sinon, ça prendra plus longtemps.

    C'était bien la première fois que j'entendais quelqu'un commander Loor. Ou du moins c'était la première fois que Loor y obéissait. Saangi était peut-être son écuyère, elle se comportait plutôt comme une mère, sévère et attentionnée à la fois. Malgré son impatience, Loor est restée immobile pendant que Saangi recousait son bras blessé. Oui, j'ai bien dit "recousait". Avec une aiguille et du fil. A même la peau. Beurk. La plaie n'était pas profonde, mais avait besoin de points de suture. Quoique, pour ces guerriers, ce n'était pas grand chose. Loor n'a même pas frémit. Moi, par contre, j'ai dû détourner les yeux plutôt que de vomir sur le sol de chez Loor. Ca ne se fait pas.

    - Ca ne te dérange de me voir faire, Pendragon ? a demandé Saangi, même si elle connaissait déjà la réponse.

    - Non, ai-je menti. J'en ai vu d'autres.

    Loor et Saangi se sont regardées. Elles savaient que je frimais. Il me fallait changer de sujet sous peine de passer pour une mauviette.

    Extrait de Bobby Pendragon, tome 6 : Les rivières de Zadaa
  • Correspondance

    (page 94)24 octobre

    Lettre 6

    Monsieur,

    Vous avez raison.

    Vous avez deviné.

    Quand vous m'avez rendu mon devoir, ce matin, vous avez tenu la copie en l'air, comme si vous la donniez à regret.

    Vous avez dit:<<C'est bien. Très bien, même. Je n'attendais pas mieux, mais peut-être autre chose. Je pense que tu comprendras.>>Votre regard a cherché le mien. j'ai répondu une fraction de seconde, et puis je me suis dérobée. Je n'ai pas pu. Vous avez lâché la copie, vous avez attendu que je réagisse, que je pose une question. Je n'ai pas pu. Trop de mots à la fois qui venaient, embrouillés, emmêlés, et, dans ma gorge, ça faisait un noeud étouffant. Alors j'ai posé la main sur la feuille et j'ai attendu que vous soyez éloigné pour lire.

    Votre appréciation sur mon texte:<<Récit bien construit, bien écrit, répondant parfaitement aux consignes données (les deux points de vue sont clairement différenciés).Mais c'est assez froid: les personnages ne se livrent pas et restent étrangers au lecteur.>>

    J'ai souri en lisant votre remarque. Je souris en la recopiant.

    Extrait de Jours de collèges
  • << Je déteste me lever. Tous les matins, quand le réveil sonne, je râle. Je plaque violemment la main dessus et je me retourne. Mais ça ne sert à rien. Si je voulais me remettre à ronfler, je devrais aussi arrêter le réveil des parents qui dorment dans la pièce à côté et qui, dès que c’est l’heure, sautent du lit comme des pucerons et me mitraillent de leurs phrases horribles depuis le couloir d’où ils se croient les maîtres. Ma mère a une voix de clairon qui percerait même des boules Quies. Mon père, c’est plutôt un saxo fatigué. Lui, il n’insiste pas trop mais ma mère, elle, est infatigable.

    — Raphaël, debouuuut! Debout, Raphaëëëël! Tu vas arriver en retard au collège.

    Si, au moins, elle me criait que des croissants chauds m’attendent dans la cuisine à côté d’une bonne tasse de chocolat brûlant, je ferais peut-être un effort pour m’extraire de mon sac de couchage, mais me parler de l’école, c’est du sadisme, une façon dégoûtante de me déclarer la guerre. Je ne dis pas amen à tous ses caprices. Je me roule en boule dans mon sac et tourne sur moi-même pour arriver au bord du lit. Je me laisse lentement glisser vers le sol, me relève et trottine ainsi jusque dans le couloir en tenant le dessus du sac entre les dents. Ça a l’art de mettre ma mère en rage. Elle me traite de limace et de paillasson en se pinçant les lèvres. Moi, ça m’amuse de la voir dans cet état. Elle qui rêvait d’un brave petit adolescent tout sage dormant dans de beaux draps blancs, elle est servie! Mon sac de couchage est une partie de ma personnalité et je ne supporte pas qu’elle me l’enlève.

    Je trottine ainsi jusque dans la salle de bains et, là seulement, une fois la porte fermée à double tour derrière moi, je laisse tomber mon sac sur le carrelage. Chaque matin, ça me fait frissonner. Un peu comme si on enlevait la coquille à un escargot. En slip et dans l’intimité de la salle de bains, je m’observe dans la glace. Je suis beau. Je m’aime bien. Le léger duvet qui me pousse au-dessus des lèvres me donne un air d’acteur de cinéma. Si je me démenais plus au cours de gymnastique, j’aurais même des muscles. Mais, pour ça, il faudrait que je travaille pour un prof qui m’exaspère. Et, même si les copains me disent que j’ai plus la carrure de Renaud que celle de Silvester Stallone, j’en reste là. Ce paquet de muscles, je devrais le transporter tout le temps; ce serait épuisant.

    — Alors, Narcisse, tu n’as pas bientôt fini ?

    *

    Aurélie et ses copines sont juste capables d’être premières de classe. Il y a quand même des buts plus intéressants dans l’existence! Être heureux, par exemple. Ça vaut tous les prix d’excellence, tous les diplômes. Et, moi, pour que je sois heureux, il faut que je me sente aimé. C’est pour cette raison que j’apprécie tellement mademoiselle Laurent. Elle nous accorde de la valeur. Avec elle, nous ne nous sentons pas méprisés comme avec la plupart des autres profs. Elle s’intéresse à nous. Pas comme le prof de math ou comme celui de géographie qui se contentent juste de nous enseigner une matière et de nous mépriser si nous ne la restituons pas comme ils le désirent. Mademoiselle Laurent, elle, veut savoir ce qui nous plaît, elle accorde de l’importance à notre avis, elle ne nous met pas en échec si nous n’avons pas la même opinion qu’elle et nous apprend à défendre notre position le mieux possible. >>

    Extrait de La remplaçante

Membres de l'Univers Héros Adolescents

Héros Ado

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?


Membres récents

2017-02-27T17:43:26+01:00
2017-02-26T23:31:57+01:00
2017-02-26T14:44:20+01:00
2017-02-24T22:57:52+01:00
2017-02-23T22:03:56+01:00
2017-02-23T16:57:45+01:00
2017-02-22T20:22:05+01:00
2017-02-22T10:01:06+01:00
2017-02-19T16:41:20+01:00
2017-02-19T12:54:57+01:00
2017-02-18T22:26:57+01:00
2017-02-17T19:28:55+01:00
2017-02-17T18:53:46+01:00
2017-02-13T22:30:16+01:00
2017-02-13T13:14:08+01:00
2017-02-12T21:56:19+01:00
2017-02-12T18:13:08+01:00
2017-02-12T08:26:54+01:00
2017-02-11T19:53:12+01:00
2017-02-10T10:03:22+01:00
2017-02-10T09:06:56+01:00
2017-02-10T06:18:38+01:00
2017-02-10T01:41:44+01:00
2017-02-08T12:52:14+01:00
2017-02-08T12:25:59+01:00
2017-02-06T18:55:43+01:00
2017-02-05T12:40:58+01:00
2017-02-04T17:37:56+01:00
2017-02-03T12:57:23+01:00
2017-02-02T17:32:37+01:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment