Livres
515 272
Membres
528 548

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de l'érotisme



Le livre du moment

Spotlight, Tome 1 : Sur tes lèvres

  • 23 Novembre 2016
  • JS. Taylor
  • Romance érotique, Sexe, Érotisme

Extraits du moment

  • Mon cœur bat délicieusement fort quand je sors du garage sous une chaleur oppressante. Et même au volant de ma voiture, ses pulsations m’envoient un sentiment agréable dans tout le corps. Le postulat de base d’hier soir était de me changer les idées avec un mec quelconque. Mais il m’est arrivé mieux que ça, tellement mieux. Et pour cause, j’ai couché avec Liosha Yuri, celui qui m’a obsédé durant des années. La persévérance est comme un feu, plus on l’alimente, plus elle grandit, et ma patience a fini par payer.

    Extrait de Rockbury, Tome 2 : Quand nos cœurs se lâchent
  • CHAPTER 1

    It’s just Agustin and me.

    We’re standing about ten feet apart from each other, and I can see lightning and flame crackling to life between his fingers.

    Hoo boy.

    I grit my teeth, reaching out, trying to mirror him properly through the jumble of powers that are coiled inside of him like so many snakes. It’s like I’m trying to make my way through a funhouse mirror hall.

    Okay. Okay, I can do this.

    The lightning whip appears in his left hand, snapping in the air, and I try to duck, but it’s as if I’m frozen. I can’t move.

    Dammit! Why can’t I move?

    The whip wraps around my arms and torso, burning my skin. Then the burn starts to seep inside of me, like the weird almost-ticklish feeling of being zapped with static electricity, but so much worse. It hurts like a son of a bitch, and I still can’t move, and—

    I wake up in a sweat.

    The sheets are twisted around my legs and chest. I practically rip them off and shove them down to the end of the bed, my lungs heaving, my pajamas sticking to me.

    Fuck. Fucking fuck.

    I keep having the same nightmare. Every night in my dreams, I find myself facing off with Agustin, trying desperately to beat him, but I can’t. The reasons why are different each time. This time, apparently, it was because I was frozen in place like a damn block of granite. And every time I fail and die a horrible death, I go back to the beginning again. The setting might change—sometimes it’s on a random street, sometimes it’s at Griffin Academy, sometimes it’s even at the bar where I used to work—but it’s always just the two of us, and we’re always facing off, and I always die.

    Yippee.

    I scrub at my eyes to make sure I’m actually awake, then pinch my arm for good measure. Ouch. Okay, so, definitely awake.

    On my right, Roman lets out a snore that Asher, also asleep, unconsciously kicks him for. On my other side is Dmitri, and on the far end is Cam, who sleeps like a vampire. No, seriously, sometimes I have to check to make sure he’s really breathing, he lies that still and quiet while he sleeps.

    We’ve gotten a room to ourselves since the whole “eighty-five percent of the government being put into a suspended animation coma” thing went down. The Unpredictable holding facility has been rearranged so that couples and friends can sleep together. There aren’t really any beds big enough for two people, never mind five, so we’ve just laid a bunch of mattresses on the floor and made do.

    I have to admit, part of it is kind of nice. I had worried the men would have problems sleeping together—you know, bed hogging or blanket stealing or whatever. But it’s been good. Everyone’s totally comfortable with each other. I mean, Asher and Cam will actively cuddle anyone who gets close, and Dmitri hasn’t murdered any of us yet, so I’d call it a win.

    Besides, none of us want to really be away from each other. Even in sleep. Not with what’s been going on.

    The government—our entire magical community—is crippled. People are terrified. Nobody knows how Agustin managed to put the overwhelming majority of our local and highest government officials into a coma-like stasis, but it sure says a lot about how powerful he is.

    Extrait de Academy of Unpredictable Magic, Tome 6 : Clash
  • Christina était pratiquement aussi grande que Doris. Elle avait des cheveux châtains coupés au carré et des yeux aussi bleus que l'océan. Les quelques tâches de rousseur qui constellaient la peau dorée de son visage lui donnaient un air mutin, et ses petits seins de rêve dardaient de façon insolente à travers son débardeur bleu clair. Elle avait l'air coquine, tandis que Doris était le feu sous la glace.

    Plusieurs fois, Doris lui avait dit de mettre un soutien-gorge. mais Christina aimait attirer les regards des italiens en laissant apparaître ses tétons à travers son haut échancré. Elle n'avait d'ailleurs pas choisi de passer ses vacances en Italie par hasard. Plusieurs fois, elle lui avait dit qu'elle adorerait rencontrer un beau florentin pour passer quelques nuits avec lui.

    Extrait de Suédoise en Italie
  • J'exultais. Mon plan marchait à merveilles. Je finissais par me retourner, et, yeux dans les yeux, j'approchai mon visage du sien pour lui donner un baiser mouillé auquel il répondit avec appui. Je reculai mes lèvres, le regardai dans les yeux, avant de lui planter mon regard de femme fatale. Collé contre moi, je sentis immédiatement que ma tactique avait un effet dévastateur sur lui : une masse durcissait entre se jambes, contre mon ventre.

    Extrait de Vacances entre Copines
  • Rhys -

    « Quoi ? » criai-je en m'asseyant au bord du lit. D'autres coups. Je me levai, allai à la porte pour l'ouvrir, encore nu. Celui qui venait m'importuner en pleine nuit pourrait bien se rincer l'œil.

    « Quoi ? »

    Simon et Cross se tenaient devant ma porte et, même sous cet éclairage faiblard, je pouvais voir qu'ils s'étaient habillés à la hâte. « Il y a un incendie chez les Weston. Allen Weston nous a envoyé chercher. »

    Je passai de nouveau la main sur mon visage avant de rentrer dans ma chambre pour mettre mes vêtements.

    « Merde ! Quelqu'un est blessé ? Olivia ? »

    Simon s'avança dans la pièce. « Nous ne sommes sûrs de rien, mais on nous a dit que tout le monde allait bien. »

    L'idée qu'Olivia puisse être en danger me donnait des ailes. Je me dépêchai, oubliant ma cravate et même de boutonner correctement ma chemise, un effort inutile. « Allons-y. »

    Allen Weston ne nous avait pas donné son adresse, mais la maison n'était pas difficile à trouver – nous n'avions qu'à suivre la forte odeur de fumée et le troupeau de badauds qui s’amassaient autour.

    En découvrant Olivia, qui portait une chemise de nuit blanche et ses cheveux longs détachés, mon cœur s'emballa. Si elle ne s'était pas trouvée devant sa maison en ruine, j'aurais été ravi de la découvrir dans cette tenue affriolante. Mais aucune jeune fille ne devrait souffrir pareille situation – ni aucune femme – sous le regard du public, et l'idée que d'autres hommes puissent la détailler des pieds à la tête me poussa à lui donner ma chemise.

    « Tiens. » C'étaient les premiers mots que je lui adressai. Rien de réconfortant ou de rassurant, mais il fallait qu'elle se couvre. Vite. « S'il te plaît, couvre-toi. »

    Extrait de Le Ménage Bridgewater, Tome 3 : Leur mariée envoûtée

Membres de l'Univers Erotisme

Erotisme

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 615


Membres récents

2020-08-05T10:12:36+02:00
2020-08-02T23:30:36+02:00
2020-08-02T13:17:55+02:00
2020-08-01T17:10:19+02:00
2020-07-30T22:01:29+02:00
2020-07-14T19:39:19+02:00
2020-07-14T07:30:22+02:00
2020-07-13T23:06:14+02:00
2020-07-12T22:43:55+02:00
2020-07-10T16:10:21+02:00
2020-07-05T21:48:47+02:00
2020-07-05T10:49:18+02:00
2020-07-04T19:15:01+02:00
2020-07-02T22:32:14+02:00
2020-06-11T15:26:32+02:00
2020-06-01T18:10:55+02:00
2020-05-27T19:33:27+02:00
2020-05-26T20:31:50+02:00
2020-05-25T14:53:45+02:00
2020-05-22T16:39:35+02:00
2020-05-17T15:39:04+02:00
2020-05-17T10:15:46+02:00
2020-05-15T15:01:24+02:00
2020-05-11T00:13:31+02:00
2020-05-10T18:18:33+02:00
2020-05-10T09:58:21+02:00
2020-05-09T20:58:00+02:00
2020-05-09T20:32:30+02:00
2020-05-09T14:47:18+02:00
2020-05-08T15:49:40+02:00

Lu en ce moment

Votes récents

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode