Livres
594 473
Membres
672 018

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de l'horreur



Le livre du moment

Everville

  • 11 Mars 1999
  • Clive Barker
  • Fantastique, Magie, Ésotérisme

Extraits du moment

  • « Tu me connais, Ralph. Je suis le descendant d’une longue lignée de cyniques. Je crois qu’il est très rare que les conflits humains se résolvent comme on le voit à la télé. Dans la réalité, Ils ne font que recommencer, tournant en cercles concentriques de plus en plus étroits, jusqu’à ce qu’ils finissent par disparaître. Sauf qu’ils ne disparaissent pas vraiment ; ils se dessèchent, comme des flaques de boue au soleil. (…) Et la plupart laissent le même dépôt écumeux derrière eux. »

    Extrait de Insomnie
  • vous aurez vite fait de constater que le Terror et l’Erebus, qui sont pourtant des bombardes, gentlemen, sont totalement désarmés. Si l’on excepte les mousquets des fusiliers marins et les fusils stockés dans la cale à vin, nous sommes aussi désarmés qu’un nouveau-né, ô jeunes volontaires de l’Excellent. Aussi désarmés que le père Adam en tenue du même nom. En d’autres termes, gentlemen, des experts en artillerie nous sont aussi utiles que des tétons à un sanglier.

    Extrait de Terreur
  • Le premier mot qui lui vint à l’esprit était : grouillement. Elle n’eut pas le temps d’approfondir sa pensée qu’elle s’effondra sur la moquette en hurlant. Son ventre venait de se déchirer en deux sous l’explosion de son estomac. Elle vit des centaines et des centaines de petites araignées s’échapper de la plaie béante et courir dans tous les sens à travers la pièce. Elle hurla de toutes ses forces et un flot de sang inonda sa bouche. Le flot d’arachnides ne s’interrompait pas. Elle essaya de ramper jusqu’au téléphone. Il fallait qu’elle prévienne les secours. Elle se retourna sur le ventre, ses doigts s’agrippèrent à la moquette et elle entreprit de se redresser sur la paume des mains. À ce moment, elle sentit une force brutale attraper son crâne et le tirer en arrière avec une force inouïe. Elle sentit les ongles de son agresseur lui lacérer la peau du front tandis qu’il lui tournait la tête. Ses souffrances cessèrent aussi brusquement qu’elles avaient commencé lorsque sa nuque se brisa.

    Extrait de Danse de sang
  • – Chaque personne a un petit côté animal qui lui est propre.

    – Et moi, je suis quel animal à votre avis ?

    L'homme se frotta le menton.

    – Le papillon.

    – Si je suis déjà un papillon, je ne vivrai pas vieille…

    – Mais tu sais, cet animal est un des plus beaux ici-bas. Il représente la transcendance. À l'état de chenille, il est laid, pique les autres et dévore tout ce qu'il peut sans se soucier des conséquences, un humain en somme. Puis un beau jour, il s'enferme dans sa chrysalide pour évoluer. Ce qui ressemble à la méditation de Bouddha pour atteindre la béatitude.

    – Vous êtes un sage…

    – Non, juste un homme avisé.

    – Mais si je suis ce papillon, c'est que j'ai transcendé… Je ne crois pas… Et ça voudrait dire que je vais mourir bientôt…

    Le religieux posa une main sur la joue de la jeune fille.

    – Lorsque le papillon meurt, son âme retourne à l'Univers. Elle est éternelle…

    Sans savoir exactement pourquoi, une peine indicible imprégna Beth. Son interlocuteur poursuivit :

    – Moi je regarde les papillons naître, aimer et mourir. Ils ont brisé leurs chaînes pour se délester de leur état d'humain. Je serai toujours là pour te regarder voler, car tu es un splendide papillon, aux ailes fragiles, pleines de couleurs…

    Extrait de Marika, Tome 2 : La Rédemptrice
  • Une main le secouait par l’épaule. Une voix criait à ses oreilles. Elle criait? Elle hurlait, plutôt.

    — Est-ce que tu vas te lever? Tu sais l’heure qu’il est? Lève-toi, fainéant, lève-toi !

    La voix lui perçait les tympans, elle lui broyait le crâne, elle lui poignardait la tête et, plus que la tête, tout le corps. Il essaya de s’y soustraire en rabattant son oreiller sur sa figure. Mais la voix était toujours là, aiguë, perçante, lacérante. La voix, et aussi cette main qui le secouait, le secouait, le sec...

    — Lève-toi, fumier f Lève-toi, je te dis î II est six heures et demie ! Tu vas encore être en retard ! Lève-toi ! C’est pas possible, un gosse pareil... Mais il va me rendre folie... folle !

    Extrait de Cauchemars de sang

Membres de l'Univers Horreur

Horreur

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 201


Membres récents

2022-05-15T18:06:07+02:00
2022-05-04T11:25:59+02:00
2022-04-24T12:48:30+02:00
2022-04-14T01:06:21+02:00
2022-02-14T20:05:20+01:00
2022-01-22T06:28:25+01:00
2022-01-14T17:06:42+01:00
2022-01-07T19:15:55+01:00
2022-01-04T14:52:50+01:00
2021-11-29T05:01:25+01:00
2021-11-23T20:30:08+01:00
2021-11-18T17:42:37+01:00
2021-11-15T13:10:10+01:00
2021-11-14T20:53:03+01:00
2021-11-08T20:36:51+01:00
2021-10-29T08:06:05+02:00
2021-09-30T13:37:48+02:00
2021-09-14T02:26:05+02:00
2021-09-09T23:51:08+02:00
2021-09-01T22:43:32+02:00
2021-08-24T10:43:02+02:00
2021-08-01T15:39:43+02:00
2021-07-30T18:20:35+02:00
2021-06-22T19:36:04+02:00
2021-06-16T10:54:14+02:00
2021-06-16T10:48:54+02:00
2021-06-11T12:50:33+02:00
2021-06-10T07:35:18+02:00
2021-05-23T14:16:05+02:00
2021-05-02T08:32:41+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode