Livres
392 486
Comms
1 376 231
Membres
284 125

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers New Romance



Le livre du moment

Les Trois Talents, Tome 1 : Le Conteur d'histoires

Extraits du moment

  • Chapitre 8 : Yano :

    " ...

    - Bien sûr que si. Ils seraient fous ou aveugles s'ils décidaient de ne pas te garder.

    - Ça ne te dérange pas, alors ?»

    Elle secoue la tête, mais j'aperçois un léger voile couvrir ses iris. Elle n'est pas enchantée du tout, mais elle préfère me le taire pour une raison que j'ignore, et je choisis de ne pas insister pour une raison qui m'arrange. J'ai besoin de ce boulot. J'ai besoin de ce fric. J'ai besoin d'un objectif. Je ne veux pas savoir pourquoi. Je le veux, c'est tout.

    « Si je gagne assez, j'ajoute, on pourra acheter les alliances que tu as repérées à la bijouterie.

    - Elles coûtent trop cher.

    - Un chèque avec un chiffre suivi de plein de zéros, Érine, je lance dans un sourire. Si le job fonctionne, on pourra se les offrir. Rien n'est trop beau pour toi, Princesse.

    - Si, toi, peut-être.»

    Une ondée d'incertitude me traverse l'échine sous ses mots. J'attrape sa main et embrasse l'intérieur de son poignet, puis je remonte jusqu'à ses phalanges, avant de conserver sa main dans la mienne.

    « Ne t'inquiète pas, Princesse. Je sais que t'es pas emballée, mais c'est juste pour quelques mois. Ça nous fera du bien à tous les deux d'arrêter de compter ce qui nous reste sur nos comptes à a fin du mois.»

    Elle hoche la tête, même si elle ne semble pas convaincue. Elle se force à sourire et continue de piocher dans son assiette sans grand appétit. Sa main tremble dans la mienne, et je me demande si c'est une bonne idée.

    Je passe mes doigts dans mes cheveux et un sursaut de colère remonte de mon estomac.

    Je déteste mon putain de géniteur."

    Extrait de No love no fear, Tome 3 : Yano & Play
  • Gémissant sous le baiser, je m’agrippai à ses épaules et donnai un coup de hanches, tentant de le convaincre d’aller plus vite, de me prendre plus profondément et avec plus de force avec ses doigts, mais il menait la danse. Sa main bougea un peu plus vite, puis plus lentement, et plus vite encore, comme s’il voulait s’assurer qu’il avait toute mon attention. Pour qu’il n’y ait aucun risque que j’oublie ce qu’il me faisait.

    Oh, Anthony, tu n’as vraiment pas à t’inquiéter pour ça.

    En ce qui me concernait, rien d’autre n’existait que les lèvres d’Anthony, son souffle chaud dans mon cou, sa peau contre la mienne et les mouvements profonds et humides de ses doigts qui m’étiraient pendant qu’il me massait de l’intérieur, me massait jusqu’à me rendre fou.

    Mes yeux se révulsèrent. Mon dos se courba. Je haletai pour respirer.

    — Merde, Anthony, s’il te plaît, le suppliai-je en m’écartant de ses lèvres.

    — S’il me plaît quoi ?

    Je gémis, me mordis la lèvre, mais n’arrivais pas à former des mots.

    — Dis-moi ce que tu veux, dit-il en m’effleurant des lèvres. Dis-le, Jesse. Sinon, je peux te torturer toute la nuit.

    Je gémis et réussis à souffler, j’ignorais comment :

    — S’il te plaît, baise-moi.

    Extrait de Sous la surface
  • RED

    I’m really here. I’m at the island. The mythical place I’ve imagined for years sways, bumps, and waves around me—real life; technicolor.

    The rain is slick and warm and tastes a little salty. It melds my hair to my head, coats my face, makes my lips and skin feel soft. My drenched clothes cling to me, weighing me down. When Race leans down to pick me up, I wrap my arms around his neck and hook my legs around his waist, clinging to him as the ocean knocks the boat against the beach.

    It’s foolish. Reckless. Senseless. I know it is. I keep waiting for my conscience to kick in—that little voice that sometimes shouts when deep down, I know I’m way off course. So far: silence.

    He wraps his arm around my back, his big hand spreading out just over my ass. I feel a brimming heat between my legs, the urge to rock myself against his hip.

    He leans down and nips my neck, just under my ear, and I can’t hold back. I push my pu**y against him and he finds me with his fingers, stroking through my jeans. “I’m not finished with you yet, Red. I’m going to make you come so hard you won’t know your own damn name.”

    “Asshole,” I breathe.

    But I want it. I want this.

    He dips a hand into my jeans, his fingertips brushing the top of my mound. I’m shivering. I just can’t seem to stop. His finger dips between my folds. I’m wet there. So f**king wet for him. He slides inside me, burying his finger, and I see stars.

    “Oh God…”

    Extrait de Erotic Fairy Tales, Tome 2 : Beast
  • Jaap, Patrice, Grégoire et Gustave regardaient, dans l’aube naissante, la côte embrumée de Goede Reede depuis le pont du galion négrier qui devait les conduire à la Barbade. Ces bateaux étaient alors les seuls, ou à-peu-près, à faire la traversée depuis l’Afrique vers l’Amérique. Dans le petit matin, le ciel voilé qui recouvre si souvent l’Afrique de l’ouest rendait le paysage fantomatique et donnait un aspect plus sinistre encore à la masse de silhouettes noires chargées de chaînes, groupée sur les chaloupes et qu’on forçait sans ménagements à gravir l’échelle de coupée, à traverser le pont et qu’on faisait enfin disparaître dans la cale. Il y avait quelque chose d’infiniment poignant, d’infiniment triste à voir ce défilé tragique, ces hommes, ces femmes, ces enfants, déjà résignés à ne plus jamais revoir leur pays, à ne plus jamais connaître la liberté. Ils portaient déjà, sur leurs épaules voûtées, la « lourde charge » de l’esclavage.

    Vint le tour d’un homme qui ne ressemblait pas aux autres. Un Peul, sans doute, grand, mince, droit, fier, et que le joug n’avait pas réussi à courber. Issu d’un peuple de pasteurs, on eût pourtant dit un guerrier. Brusquement, alors qu’il franchissait le pas de la chaloupe à l’échelle, il sauta à la mer. Les gardes ne purent le retenir et il parvint, malgré ses chaînes, à s’éloigner de quelques brasses. Aussitôt, la mer autour de lui se mit à bouillonner, de sinistres ailerons, des mâchoires impressionnantes apparurent. Il fut entraîné sous l’eau qui se teinta de rouge. Plusieurs fois, on le revit, déchiqueté, poussé, lancé en l’air par des mufles hideux. Puis, d’un seul coup, tout se calma. Les squales avaient eu leur repas : il ne restait rien de l’homme.

    Extrait de L'Odyssée d'Achille, partie 4 : La largeur d'un océan
  • “Just keep your hands to yourself and you’ll be fine.”

    Trent Townsend climbed the steps to the second floor landing of an older townhouse and knocked a fine layer of snow off his boots. Virginia winters were usually mild, but this year Mother Nature apparently had PMS. It had been snowing for the past three days and more was on the way. He was inordinately happy to be out of his house even if he knew the evening would be one step short of erotic torture.

    Extrait de The Alexanders, Tome 0.5 : Teasing Trent

Membres de l'Univers New Romance

n. romance

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?


Membres récents

2017-11-19T13:16:50+01:00
2017-11-18T17:54:43+01:00
2017-11-17T22:41:46+01:00
2017-11-16T20:39:04+01:00
2017-11-16T13:10:20+01:00
2017-11-16T01:22:11+01:00
2017-11-14T20:05:03+01:00
2017-11-14T09:13:34+01:00
2017-11-13T21:54:06+01:00
2017-11-13T17:58:23+01:00
2017-11-12T19:03:17+01:00
2017-11-10T10:17:02+01:00
2017-11-09T13:10:51+01:00
2017-11-08T22:07:15+01:00
2017-11-08T17:09:29+01:00
2017-11-08T10:47:27+01:00
2017-11-07T21:46:39+01:00
2017-11-07T13:19:41+01:00
2017-11-06T10:32:58+01:00
2017-11-05T22:26:13+01:00
2017-11-05T18:59:39+01:00
2017-11-05T16:39:55+01:00
2017-11-05T11:52:40+01:00
2017-11-03T17:26:33+01:00
2017-11-03T14:12:53+01:00
2017-11-01T20:45:53+01:00
2017-11-01T17:50:36+01:00
2017-10-31T12:21:36+01:00
2017-10-30T17:10:17+01:00
2017-10-29T09:38:49+01:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

julietrs à voté pour un extrait
2017-11-20T16:59:07+01:00
Lulla-By à voté pour un extrait
2017-11-20T12:51:03+01:00
ninib974 à voté pour un extrait
2017-11-19T16:39:34+01:00
claaa à voté pour un extrait
2017-11-19T10:53:32+01:00
lili-cool à voté pour un extrait
2017-11-19T08:42:26+01:00
Milka2B à voté pour un extrait
2017-11-18T21:08:17+01:00
pouniri à voté pour un extrait
2017-11-18T17:29:28+01:00
Hopessa à voté pour un extrait
2017-11-18T14:25:09+01:00
alouicia à voté pour un extrait
2017-11-18T11:14:29+01:00