Livres
549 454
Membres
589 148

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Fantasy

La fantasy fait partie des littératures de l'imaginaire. Dans la fantasy comme dans le merveilleux, le surnaturel est généralement accepté, voire utilisé pour définir les règles d'un monde imaginaire, et n'est pas nécessairement objet de doute ou de peur. Cela distingue la fantasy du fantastique où le surnaturel fait intrusion dans les règles du monde habituel, et de l'horreur où il suscite peur et angoisse.



Le livre du moment

Le Livre des Anciens, Tome 1 : Soeur écarlate

  • Red Sister
  • 20 Septembre 2017
  • Mark Lawrence
  • Guerrière, Fantasy, Prophétie

Extraits du moment

  • Elle avait débité ce flot de paroles très rapidement, et sombrait à présent dans un silence morose. Ian tendit la main, saisit l’épaule d’Emily avec douceur.

    À nouveau, il ressentit un crépitement électrique et sentit les poils de son bras se redresser sous ses vêtements.

    Une empathe dotée de pouvoirs qui ne demandaient qu’à s’exprimer… Et personne pour la former, lui apprendre à maîtriser ses dons. Avant toute chose, Emily allait devoir accepter sa condition, si elle ne voulait pas fondre comme un grille-pain branché à une centrale nucléaire.

    Ian allait devoir trouver une solution. Mais plus tard.

    — Parfois, expliqua-t-il, les esprits des morts peuvent faire du mal aux vivants, sans que l’on puisse attribuer cela à un libre arbitre similaire au nôtre. Ils sont perdus. Ils ont peur. Ils sont secoués d’émotions violentes. Tout cela n’a rien à voir avec des décisions raisonnées ou des actions logiques. Ils ne pensent pas, ils ressentent. Voilà pourquoi les sentiments que tu perçois sont si brutaux, tu comprends ?

    — Je crois. Pourtant, Lady Nimmo a voulu me parler : ça, c’était un acte raisonné, non ?

    Extrait de Les Ombres d'Edimbourg, Tome 1 : L'Entre-Monde
  • Écoutez donc l'histoire

    De quatre braves frères

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Qui possédaient alors

    Les terres et les mers

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Ils virent un jour les voiles

    D'une si belle dame

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Que chacun déclara

    Qu'il en ferait sa femme

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Vous n'aurez pas sa main !

    Crièrent les uns aux autres,

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Et chacun répondit :

    Jamais elle ne sera vôtre !

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Ils hissèrent leurs drapeaux

    Pour se faire la guerre

    Rouge, jaune, violet et indigo

    La bataille fit rage,

    Le sang baigna la terre

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Et la guerre finie,

    Laissa les mères en pleurs

    Rouge, jaune, violet et indigo

    La belle vint alors marcher

    Sur ce champ de sang et de peur

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Je ne veux plus de vous, dit-elle

    Vous avez trahi mon amour

    Rouge, jaune, violet et indigo

    Elle s'envola dans les cieux

    Et s'y trouve encore à ce jour

    Rouge, jaune violet et indigo

    Et quand la nuit est claire

    On voit encore danser ses voiles...

    Extrait de Le Choeur des dragons, Tome 1 : Le Fléau des rois
  • Accoudés au bastingage, les enfants regardent s'éloigner la ville de Nalsara, le palais royal, en haut de la falaise. Puis les voilà en pleine mer.

    La houle est plus forte qu'à l'aller. Cham a l'impression que son estomac va lui remonter dans la bouche. Dire que, dans un peu plus d'un an, s'il veut devenir écuyer, il devra refaire ce voyage ! Quelle idée d'habiter sur une île.

    Soudain, un curieux remue-ménage attire son attention. Les matelots courent sur le pont, grimpent dans les haubans. Le bateau tangue de plus en plus violemment. Cham a du mal a garder son équilibre. Le vent lui siffle aux oreilles, lui rabat les cheveux dans les yeux. Une grosse vague l'éclabousse. Hadal le tire par le bras :

    - Viens ! lui crie-t-il. Allons nous abriter !

    - Que se passe-t-il ? s'affole le garçon. C'est une tempête ?

    - Oh, rien qu'un grain, probablement. Une forte bourrasque. Ça ne va pas durer.

    Juste avant de descendre par une écoutille vers le pont inférieur, Cham lève les yeux : le ciel, si bleu à l'heure de leur départ, est maintenant d'un noir d'encre. Le garçon n'aime pas cette couleur. Elle lui rappelle un peu trop celle de l'effroyable strige...

    Extrait de Les Dragons de Nalsara, Tome 4 : La Nuit des Élusims
  • Aurore était la plus charmante fée du monde : elle avait les cheveux noirs, le front de moyenne grandeur, mais droit et arrondi, un nez retroussé, fin et charmant, une bouche petite qui  laissait  voir dans ses sourires des dents admirables.

    Son teint était blanc comme le lait, et ses joues avaient cette nuance rose et transparente qui est inconnue aux habitants de ce grossier monde sublunaire. 

    Quant à ses yeux, ô mes amis ! jamais vous  n’en avez vu, jamais vous n’en verrez de pareils. Les étoiles du firmament ne sont auprès que des becs de gaz fumeux; la lune n’est qu'une vieille et sale lanterne.

    Extrait de Histoire fantastique du célèbre Pierrot
  • La rue de la Reine Blanche était déserte hormis un rat d’égout chétif qui descendait le bord du trottoir. Les nuits étaient plutôt silencieuses à Paris et malgré la clarté du ciel parsemé d’étoiles, elles gardaient un air lugubre qui rendait les gens réticents à ne plus sortir le soir tombé. Le rongeur continuait sur sa lancée, pointant son museau en l’air à la recherche d’un restant de repas. Il s’arrêta soudain, tous les sens en alerte, ayant flairé une présence. En moins d’une seconde, le rat plongea dans la bouche d’égout la plus près ; une silhouette fluette venait d’apparaître le long du mur, à quelques mètres de l’endroit où il se trouvait quelques instants plus tôt.

    Vêtue d’un blouson de cuir et de jeans noirs, une jeune fille, dont la moitié du visage était dissimulée sous une épaisse frange brune, regardait avec attention chaque numéro de porte. Elle déambulait, son mouvement cadencé d’un cliquetis qui provenait des bottes de cow-boy noires qu’elle portait. Au bout d’une centaine de pas, elle s’arrêta devant le dernier immeuble de la rue, le numéro six, un duplex. La fille posa la main sur la poignée de la grille ; cette dernière était protégée par un code. Un déclic résonna et elle poussa la porte sans aucun effort. Le duplex se trouvait au bout d’un petit chemin de terre, partiellement ombragé par un vieux chêne. Elle s’aventura jusqu’à l’arbre dont les branches reposaient contre l’une des fenêtres du premier étage et commença à l’escalader. Elle atteignit la fenêtre, qu’elle ouvrit d’un seul toucher de la paume, puis posa un pied dans la chambre.

    Source : kobo.com

    Extrait de Alvira, Tome 1 : Les enfants de Fador

Membres de l'Univers Fantasy

Fantasy

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 2073


Membres récents

2021-05-06T20:46:51+02:00
2021-05-05T19:03:49+02:00
2021-05-05T12:52:40+02:00
2021-05-03T20:36:16+02:00
2021-05-03T17:40:25+02:00
2021-05-02T20:44:28+02:00
2021-05-02T00:53:11+02:00
2021-05-01T18:16:47+02:00
2021-04-29T21:10:45+02:00
2021-04-29T20:39:06+02:00
2021-04-28T22:14:47+02:00
2021-04-27T19:57:02+02:00
2021-04-27T14:22:21+02:00
2021-04-27T11:36:12+02:00
2021-04-26T19:06:13+02:00
2021-04-25T20:52:19+02:00
2021-04-25T14:42:34+02:00
2021-04-25T00:24:08+02:00
2021-04-25T00:21:51+02:00
2021-04-24T15:57:45+02:00
2021-04-23T20:01:43+02:00
2021-04-22T00:33:02+02:00
2021-04-20T18:35:22+02:00
2021-04-16T21:02:25+02:00
2021-04-16T13:42:54+02:00
2021-04-16T11:40:44+02:00
2021-04-15T22:37:33+02:00
2021-04-15T20:07:05+02:00
2021-04-13T22:45:05+02:00
2021-04-13T03:07:49+02:00

Lu en ce moment

Votes récents

Les sorties en fantasy

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode