Livres
447 255
Membres
387 541

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers du Polar et du Thriller

Le roman policier (familièrement appelé « polar » en France ou parfois « rompol » ) est un roman relevant du genre policier. Le drame y est fondé sur l'attention d'un fait ou, plus précisément, d'une intrigue, et sur une recherche méthodique faite de preuves, le plus souvent par une enquête policière ou encore une enquête de détective privé.



Le livre du moment

Macy Greeley, Tome 2 : Têtes brûlées

  • Burnt River
  • 16 Août 2017
  • Karin Salvalaggio
  • Thriller, Mystère, Suspense

Discussions autour des polars

Extraits du moment

  • Victime d’une brutale agression, John Doe n’a aucun souvenir de qui il est, ni de qui l’a frappé. Les policiers ne parviennent pas à trouver d’indices afin de l’identifier et il n’arrive pas à se rappeler de quoi que ce soit d’utile… à l’exception du nom « Ethan » et d’un endroit qui tient une place récurrente dans ses rêves. Les trois mots ne représentent pas grand-chose, mais c’est tout de même un point de départ : le Crooked Tree Ranch.

    Flic, Ethan Allens n’a jamais cessé de chercher son frère, Justin et le meilleur ami de celui-ci, Adam, qui ont disparu en 2004. Lorsqu'un rapport atterrit sur son bureau, pouvant contenir de nouvelles pistes, il saute sur l’occasion. L’homme qu’il trouve n’est pas son frère. Ce nouvel élément sera-t-il tout de même suffisant pour l’aider à découvrir ce qui s’est passé et ranimer la flamme d’un amour de jeunesse ?

    Ce que ni l’un, ni l’autre ne peut savoir, c’est que faire face aux démons très réels du passé pourrait leur valoir de se faire tuer.

    Extrait de Le Fils du Rancher (Montana t. 2)
  • 1

    Althea Graham tira le verrou qui barrait la porte d'entrée. Sa mère l'avait déjà appelée à deux reprises alors qu'elle était sur le point de sortir. Mais elle n'eut même pas le temps de penser que cette fois-ci tout irait bien, car à nouveau la voix suave et haut perchée de Mrs. Graham résonna avec une intonation pressante :

    — Thea ! Thea !

    La jeune fille revint sur ses pas. Mrs. Graham, ayant surmonté la fatigue occasionnée par sa toilette, était confortablement installée dans son fauteuil, les pieds sur un coussin, un plaid bleu pâle sur les genoux. C'était une petite femme fluette, aux cheveux blonds, aux yeux bleus et au teint de porcelaine, dont elle prenait un soin extrême. Dans sa jeunesse, elle avait eu bien des admirateurs. Pas tout à fait autant, peut-être, qu'elle se plaisait à le croire. Leur nombre et l'extravagance de leurs égards avaient tendance à augmenter avec le temps, dans sa mémoire; mais elle n'en restait pas moins celle que l'on appelait jadis « la ravissante Winifred Owen » et que la gazette locale avait décrite comme la plus adorable des jeunes mariées, lorsqu'elle avait épousé Robert Graham.

    Extrait de Le Belvédère
  • PREMIÈRE PARTIE

             1.

    La porte d'entrée était entrouverte. Simon Gallatin se glissa à l'intérieur et, traversant à pas feutrés le vestibule empli de pénombre, entra dans le salon.

             Des braises flamboyantes crépitaient dans l'âtre. A la lumière vacillante du feu, il parcourut du regard la pièce silencieuse. Sur la table basse se trouvaient un verre à vin maculé de rouge à lèvres et un album de photographies grand ouvert. Une couverture indienne était nichée au creux de l'accoudoir capitonné du canapé.

             Aucune trace d'elle.

             Tendant l'oreille, Gallatin entendit, au-dessus de sa tête, l'écoulement de gouttes d'eau et le grésillement d'une radio. Il l'imagina à l'étage supérieur, immergée dans une baignoire emplie de mousse, la peau rosée et satinée. Il caressa l'idée d'ôter ses vêtements et de se glisser dans l'eau à ses côtés. De se perdre dans sa chaleur, son corps humide. Il éprouva une exquise sensation de tension à l'entre-jambe.

             Ajustant sa cravate, Gallatin s'assit au bord du canapé, le dos bien droit, puis il entrecroisa les doigts et contempla le feu qui s'éteignait lentement dans l'âtre. Bientôt, le visage de la jeune femme se matérialisa dans les flammes. Il imagina ses yeux pailletés de cuivre, ses pommettes ciselées, son menton têtu, la somptueuse cascade de boucles auburn qui encadrait son visage et caressait ses épaules majestueuses. En esprit, il vit son corps tout entier - seins fermes, taille menue, longs membres gracieux, fluides comme un cours d'eau.

             Il la voyait partout, songeait constamment à elle. C'était la femme la plus remarquable qui fût : modeste, imprévisible, meurtrie et fragile, et dotée pourtant d'une force et d'une sérénité profondes.

             Jamais Gallatin n'avait connu un être qui lui ressemblât. Héritier d'une colossale fortune familiale, il était coutumier des produits de luxe fabriqués en série : des femmes élégantes au petit doigt en l'air, aux manières étudiées et aux trajectoires linéaires. En sa qualité de sénateur du Connecticut, il était habitué à ce que les femmes le considèrent comme un marche-pied, un obstacle ou un allié, et qu'elles le traitent - ou le maltraitent - en conséquence. Grâce à son arbre généalogique et au poste qu'il occupait, il avait eu plus que sa part de propositions attrayantes. Mais Simon Gallatin ne s'était jamais senti réellement proche d'elles, ni de quiconque.

             Jusqu'à ce jour.

    Extrait de Un dernier baiser
  • Son nez frémissait, anticipant déjà les effluves de sang qui glisseraient dans ses narines sous peu. Ses doigts s’agitaient, sa main commençait à le démanger de frapper là, entre les omoplates. Il suffirait ensuite de plaquer la malheureuse au sol. Mais il voulait attendre encore. Non pas un autre soir, ce serait ce soir qu’il allait agir. Il n’avait que trop tardé. Un mois déjà. Il avait tenu si longtemps et l’extase allait bientôt le submerger.

    Extrait de l'assassin de la gare
  • Le mystérieux individu sortit un trousseau de clefs du sac qu’il portait, ouvrit la porte puis entra dans l’immense maison. Comme presque toutes les villas, celle-ci était sécurisée par une serrure spéciale. « Eh ben ! Il ne peut pourtant pas utiliser de passe-partout. Aurait-il donc les clefs ? » s’étonna le voyeur. Il approcha un peu plus son visage de la vitre, pour le reculer aussitôt.

    Pan, pan, pan, pan, pan ! Cinq coups de feux déchirèrent le silence.

    Extrait de qui est coupable ?

Membres de l'Univers Polar

Polar

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 461


Membres récents

2019-02-09T10:09:55+01:00
2019-02-05T23:06:43+01:00
2019-02-03T10:38:09+01:00
2019-02-02T07:53:50+01:00
2019-01-31T17:30:32+01:00
2019-01-28T17:53:28+01:00
2019-01-28T14:15:44+01:00
2019-01-27T22:37:29+01:00
2019-01-25T10:32:18+01:00
2019-01-18T20:59:24+01:00
2019-01-18T18:16:24+01:00
2019-01-18T15:56:40+01:00
2019-01-16T14:22:21+01:00
2019-01-08T16:49:08+01:00
2019-01-07T21:48:12+01:00
2019-01-06T17:27:13+01:00
2019-01-06T14:32:28+01:00
2019-01-06T02:46:27+01:00
2019-01-02T17:18:48+01:00
2019-01-02T14:21:08+01:00
2018-12-29T11:14:22+01:00
2018-12-26T18:37:42+01:00
2018-12-26T14:40:59+01:00
2018-12-25T22:58:17+01:00
2018-12-25T22:12:05+01:00
2018-12-23T16:40:22+01:00
2018-12-19T20:27:08+01:00
2018-12-16T20:35:07+01:00
2018-12-14T16:28:28+01:00
2018-12-12T00:04:44+01:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

Gaelle-82 à voté pour un extrait
2019-01-20T21:52:51+01:00
Blablaude à voté pour un extrait
2019-01-17T21:31:08+01:00
Miney à voté pour un commentaire
2019-01-13T10:53:39+01:00
Gaelle-82 à voté pour un extrait
2019-01-11T08:32:31+01:00
Cam90 à voté pour un commentaire
2019-01-10T20:45:55+01:00
breitz01 à voté pour un extrait
2019-01-07T14:51:52+01:00
Vance à voté pour un commentaire
2019-01-03T09:20:22+01:00
Mushu à voté pour un commentaire
2019-01-02T21:05:57+01:00
Dorfenor à voté pour un extrait
2019-01-01T10:54:22+01:00
lolote458 à voté pour un extrait
2018-12-23T17:56:36+01:00
à voté pour un extrait
2018-12-21T14:16:30+01:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode