Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 935
Membres
969 847

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Violaine De Charnage

Auteur

21 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

VOUS AVEZ LA CERVELLE, LE CŒUR, ET L’ESTOMAC BIEN ACCROCHÉS ?

THRILLER très horrifique, FANTASTIQUE, HORREUR graphique et frontale : lire du Violaine Decharnage, c’est faire un tour de montagnes russes fantômes, à l’envers, sans freins.

Dans la montée, préparez-vous pour une littérature assumée de très mauvais genre, où la seule règle est le plaisir de la transgression.

Arrivés au sommet, pendant une seconde, vous ignorerez quel rail votre wagonnet va emprunter : celui d’un imaginaire éclaboussé de pop culture sale, décomplexé, hardcore, trash, POUR PUBLIC TRÈS AVERTI ? Ou celui d’une littérature influencée par les grandes heures du roman, de la nouvelle et du cinéma d’horreur et GORE ?

C’est parti pour la descente infernale ! Hommages et revisites de films fantastiques et d’horreur, de mythes, contes, faits divers, sujets de sociétés... Vous serez ballottés entre gore, TRASH, déviances et perversions, BODY HORROR, p🖤rn-gore, fouettés d’humour noir et des thèmes fétiches de l’auteure : libertés, violences, figures féminines…

UNE HISTOIRE GRATUITE ?

Pour découvrir "HELL-OWEEN", rendez-vous sur www.violainedecharnage.com

Instagram violaine_de_charnage

Facebook Violaine De Charnage

TikTok violainedecharnage

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 lecteurs
Or
7 lecteurs
Argent
13 lecteurs
Bronze
2 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
24 lecteurs
En train de lire
14 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
31 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.64/10
Nombre d'évaluations : 11

0 Citations 23 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Violaine De Charnage

Sortie France/Français : 2023-03-09

Les derniers commentaires sur ses livres

La Vilainologie, Tome 3

Et voilà pour terminer cette trilogie de folie.

Je suis triste de l'avoir finit si vite mais je n'ai pas pu m'en empêcher.

J'adore l'imagination de l'auteure pour nous concocter des histoires toujours plus tordus et plus sale.

Pour ceux qui ont l'estomac bien accroché. Ici pas de "Happy end", pas de soft.

Vous êtes averti.

Rendez-vous début 2024 pour le tome 4 😈

Afficher en entier
La Vilainologie, Tome 1

UNE BELLE DÉCOUVERTE !

Un recueil de nouvelles efficace et percutant !

J'aime particulièrement la nouvelle "Minuit moins dentiste"

Réservé aux lecteurs avertis !

Afficher en entier
La Vilainologie, Tome 2

Un recueil de nouvelles gores efficace et percutant !

J'aime particulièrement la nouvelle "Le lièvre et la torture"

Réservé aux lecteurs avertis !

Afficher en entier
La Vilainologie, Tome 3

TOUJOURS AUSSI BON !

Un recueil de nouvelles gores toujours aussi efficace et percutant avec ce style unique !

J'aime particulièrement la nouvelle "F*ck me, I'm a mouche"

Réservé aux lecteurs avertis !

Afficher en entier
Les entrailles de l'horreur

🚨⚠️ Pour un public très averti, aguerri, perverti et plein de folie ! ⚠️🚨

Bienvenus dans les entrailles de l'horreur, le dernier né de Violaine de Charnage.

Ce petit dernier commence avec Mandy, jeune fille enceinte sur le point d'avorter, qui est enlevée et séquestrée par un couple atypique complètement barré.

Entre patriarcat et religion, Violaine secoue le sujet de la maternité en tant qu'accomplissement de la femme. Elle brise les tabous qui l'entourent, avec violence.

Horrible et tragique métaphore de notre société, qui pointe du doigt ces femmes qui n'ont pas d'enfants, par choix, par dépit et celles qui ont fait le choix d'en avoir sous le poids des traditions, de la normalité, forcées à rentrer dans une case.

Les femmes doivent procréer coûte que coûte. Cela ne peut pas être autrement.

"Ne me supplie pas. Remercie-moi. Remercie Dieu.

Tu vas rester ici, avec nous, jusqu'à ton accouchement. Ne ne permettrons pas que tu sortes de cette maison et que tu ailles tuer ton bébé en toute impunité. Tous ensemble, nous allons sauver ce petit être. Et, un jour, tu me remercieras, Mandy. Tu réaliseras que tu avais tort, et que nous avions raison. Et tu nous béniras de t'avoir tendu la main."

Ce livre déroute par les sujets levés au fil de ses pages. Il nous interroge sur nos choix, nos droits à la procréation, notre droit à disposer de notre propre corps, l'avortement, le deuil périnatal, la stérilité, la paternité et la folie qui dort en chacun de nous. Jusqu'où serions nous prêts à aller pour obtenir ce que nous voulons vraiment ?

Ce livre commence comme un thriller psychologique, horrifique à la croisée de Misery du King et de la servante écarlate d'Atwood, pour ensuite basculer dans l'horreur organique de Cronenberg. Un page-turner terriblement gore à l'ambiance malsaine. La plume de l'autrice est très visuelle, très rythmée. Violaine ne nous ménage pas et j'ai adoré ça.

Plaisir coupable pour cette littérature de mauvais genre et cette lecture décomplexée profondément féministe.

Le petit plus : Jusqu'ici je n'avais lu que les recueils de nouvelles de Violaine que j'avais dévoré et adoré. J'avais un doute, j'avais un peu peur je crois que sur une version longue, sa plume ne soit pas aussi incisive, aussi rythmée voir même trop trash. Et pour mon plus grand plaisir je me suis trompée, Violaine est rompue à l'exercice, fidèle à ce que je connaissais !!

Afficher en entier
Les entrailles de l'horreur

Un vrai changement d’univers même si j’avais déjà lu de l’horreur, là j’allais rentrer dans l’univers bien plus spécial que celui que je connais. D’après tout ce que j’ai lu un peu partout, mon subconscient et ma conscience allaient être chamboulés, voire retournés comme des crêpes.

💭 Les entrailles de l’horreur… Un titre évocateur qui nous donne déjà une première direction, mais une couverture vraiment atypique. J’ai été attirée comme un aimant.

📖 Je vais vous parler de la première moitié du roman

Tout commence comme une histoire qui se veut « passe-partout « ou presque, mais sûrement pas feelgood. Mandy est une jeune femme qui se retrouve enceinte sans l’avoir désirée et qui veut avorter. Un thème très lourd, très tabou, mais surtout qui est rarement au cœur d’un roman. Mais une rencontre va tout changer, chamboulée, mais qui va faire basculer sa vie dans l’horreur absolue. Terence et Cherry, un couple « sans histoire » croise le chemin de Mandy pour son plus grand malheur.

💭 L’Autrice à la plume très soft pour ce début de récit. Elle fait la mise en place du contexte, des personnages et de leur caractère de manière très minutieuse. On explore leurs réflexions, leurs motivations et leurs choix. Tout cela nous met dans un contexte à mieux comprendre la suite qui sera à la hauteur de la couverture 😅. Toute l’histoire tourne autour de 4 personnages qui sont totalement différents et des motivations différentes. J’ai adoré ce début très simple à lire et fluide surtout. Comme on dit chez moi « comme une lettre à la poste « . Mais la suite va changer ma vision et mes émotions…

La seconde partie du roman

💭 nous voilà enfin aux moments que je redoutais tant. L’incursion au cœur de la noirceur humaine, de l’horreur dans toute sa splendeur. Si le début était d’un caractère assez « sobre », la suite l’est beaucoup moins. Je suis pour la liberté de choix, mais soyons sérieux, tout le monde n’est pas du même avis et impose le leur. Terence et Cherry sont pour la vie, mais Mandy a fait un autre choix et en paiera le prix. Mais lequel ? Je ne dirais rien de plus, car il est nécessaire pour, de lire ce roman horrifique qui m’est de par le thème, mais aussi par les conséquences décrites en détail. Horreur au premier plan dans cette seconde partie et qui change complètement mon état d’esprit durant la lecture.

☢️ Je suis certes sensible, mais question lecture je le suis moins et pourtant… C’est ma première incursion dans le monde de Violaine De Charnage et ça ne sera sûrement pas la dernière. Alors attention, cette histoire n’est vraiment pas à mettre devant tous les yeux. L’Autrice à mis les détails de détails de certaines scènes qui ne sont déjà pas faciles à décrire et à lire pour nous lecteur. Non seulement, l’avortement est LE THÈME, mais la torture, les souffrances et la psychologie sont vraiment puissants. Elle insiste, persiste et signe le récit parsemé d’horreurs et d’une ambiance malsaine. Mais ce n’est pas tout, Violaine de Charnage nous dépeint l’univers de la « folie » sous diverses formes en mettant un point d’honneur à séparer chaque « folie ». C’est hallucinant comme la folie peut se décliner en plusieurs versions dans un seul roman.

♨️ En résumé, il est vraiment important que les personnes sensibles ne lisent pas cette histoire. Ce roman est franchement horrible, mais j’ai adoré découvrir la plume ultra sombre de Violaine De Charnage. Ce roman m’a complètement chamboulée par sa sensibilité (je ne plaisante pas), car sans être émotives, il n’est pas possible d’aller aussi loin dans l’horreur. Les sentiments sont vraiment importants et mis en avant malgré les thèmes abordés. Mais toute l’histoire se tient (sans tenir compte de certains passages fantastiques). On pourrait croire que ça retrace la vie ou au moins une partie de quelqu’un. L’horreur dans sa splendeur, mais qui m’a beaucoup plu. J’avais la trouille avant de commencer à lire, mais j’ai été vite conquise par cette lecture. Alors, n’hésitez pas à lire ce roman si vous avez le cœur et l’estomac bien accroché. Encore merci pour votre confiance et à très bientôt j’espère

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KellyCm 2024-01-20T15:12:06+01:00
Hell-oween

Lecture parfaite pour la période d’Halloween et même pour toute l’année, pourquoi devrions-nous nous en priver?

C’est une histoire sous format de nouvelle horrifique sur le thème des citrouilles le 31 octobre. Malgré le format très court, le récit est riche et très bien construit. C’est la première œuvre de l’auteure que je découvre et il me tarde de découvrir ses autres univers.

Cette nouvelle est gratuite et vous pouvez la retrouver exclusivement sur le site de l’auteure: www.violainedecharnage.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lorene91 2024-01-25T17:08:56+01:00
Hell-oween

J'ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, c'est un peu perché et malgré le côté un peu gore, personnellement, j'ai rigolé par moment. Donc c'est violent mais pas en excès.

Cette nouvelle est vraiment bien écrite, il y'a de l'action et c'est facile à lire.

Je vous recommande cette nouvelle sympa à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jessiedu30 2024-01-27T14:32:28+01:00
Hell-oween

Cette auteure a un immense talent d'écriture pour ce registre horrifique.

Sa plume est sanglante, divinement terrifiante, elle est parfois même dérangeante, tout ce que j'aime.

Si vous aimez l'hémoglobine, les scènes sexuelles à la limite de la perversité ce livre est fait pour vous.

Le soir d'Halloween, un événement étrange va donner vie aux citrouilles... Mais pourquoi deviennent-elles aussi méchantes?

Vous allez découvrir plusieurs habitants d'une petite ville, et suivre leurs préparation à cette lugubre fête.

* Billy et Naomi, un couple de jeunes qui aiment se titiller et se chahuter.

* Hershell un homme reclus avec des idées un peu farfelu, ils aiment les végétaux vraiment énormément.

* Lois une reporter qui n'est pas très fan du reportage qu'on lui a demandé de faire, va vivre une aventure particulière.

* Tim un petit garçon de 7ans qui a pour la première fois le droit de faire la tournée des maisons avec des copains, sans adulte.

* Susan vieille dame championne incontestée de tarte d'halloween.

Ils vont tous être confronté à une soirée terrifiante.

Cette nouvelle vous donne un petit aperçu du genre de livres que Violaine écrit.

J'ai vraiment adoré, même si ce petit conte n'est pas très riche en détails, j'ai réussit à me faire un petit film dans ma tête. Si vous êtes comme moi de la génération de ''chair de poule" et des ''Contes de la Crypte" vous associerez cette nouvelle à ce genre de lecture.

Je suis devenue fan et je vais voir si je peux me commander d'autres livres de cette auteure.

Si vous voulez vous procurer cette nouvelle, gratuitement, c'est très simple, il suffit de ce rendre sur le blog de l'auteure et elle vous en fera cadeau, alors faites comme moi FONCEZ!

Afficher en entier
Les entrailles de l'horreur

« Non ». Cette seule syllabe contient en elle toute la notion de consentement, qui aujourd’hui, peine à être comprise. Le non, c’est la répulsion, c’est le cri intérieur de l’Homme Révolté chez Camus face à ce qui ne peut être humain. Les personnages dans les Entrailles de l’Horreurs provoquent du dégoût, voire la peur animale face aux prédateurs dangereux, des monstres aux airs d’Hommes, mais ils ne m’ont pas donné envie de dire non. La faute n’est pas à imputer au contenu plutôt au contenant. Les antagonistes sont abjectes dans leurs valeurs morales et dans leurs actes. Pourtant, cette colère face à l’injustice, ne venait pas chez moi. Et cela je me l’explique par l’engagement émotionnel, qui n’est pas assez développé chez les personnages. Le lecteur n’a pas de raison de s’attacher à eux, ni par une forme de mimésis (identification) ni par catharsis (empathie). L’auteure parle surtout à notre l’intellect, et oublie le côté sensible, le pathos (la pitié) qui permettrait cet engagement moral auprès du spectateur. En tant que femme française du XIX siècle j’ai bien-sûr détesté les propos malsains et injustes qui m’étaient donnés à lire, mais cette répulsion a agi sur moi en parlant à ma raison, et, je veux bien l’avouer, j’aurais aimé, aimer ces personnages. Leur psychologie est complexe mais ils leur manquent un angle de présentation qui pourrait nous donner envie qu’ils vivent, qu’ils « gagnent » même pour les « méchants ». Pourtant, les Entrailles de l’Horreur est loin, très loin, d’être un mauvais roman. Le rythme. Des temps forts, des attentes, une chronologie enchevêtrée et indiquée grâce au nom des chapitres, qui sont en réalité des dates, créant une temporalité mimétique de ce que l’auteur réalise avec ces histoires enchevêtrées. C’est un tour de force réellement croustillant pour le lecteur, qui, durant toute la lecture est sur des montagnes russes. L’ironie omniprésente et satirique donne une impression de connivence avec l’auteure, et en cela le style de Violaine m’interpelle, elle joue avec nous tout en ayant une distance. Son ironie ne réside pas dans la forme, comme traditionnellement, mais dans le fond, puisque le propos est si abject et inattendu qu’il en devient presque comique, on parle ici d’un humour sombre, et empreint de sarcasme. Avis aux amateurs de slasher, vous trouverez ici de belles hypotyposes gores à souhait, le décorum général du roman est immersif, les lieux facilement représentables, et les descriptions : juste ce qu’il faut. Assez longues pour ne pas nous frustrer, et assez courtes pour ne pas nous ennuyer. Ça a été un vrai plaisir de lecture, et j’ai hâte de découvrir Violaine de Charnage dans ce nouveau format romanesque.

Afficher en entier

Dédicaces de Violaine De Charnage
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 4 livres

Auto-Édition : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode